Total : 1951
En attente : 241

Sexe
Soumis
Mature


Histoires par auteur

Hetero (717)
Entre hommes (158)
Entre femmes (52)
Transexuelle (64)
Premiere fois (154)
A plusieurs (696)
Jeune adulte (106)
Mature (32)
Soumis,soumise (155)
Inclassable (58)

SODOMIE DU MATIN FAIT DU BIEN
SEX SHOP ET BAISE AU PARKING
Je l'air sucé devant mon oncle
Mon Médecin
UNE SODOMIE ET AU LIT






âpres le séminaire 3

Ecrit par galant
Parue le 31 janvier 2016
Il n'y a pas de commentaire pour cette histoire


Cette histoire érotique a été lue 3878 fois | Cette histoire erotique a une note de : 10/20

Noter ce récit erotique !


Marthe et toujours allongée sur le sol.

Paul clame haut et fort.

-elle attend sa récompense les amis!!

Un habitué de la maison, s'avance et commence a se branler au dessus du corps de Marthe , il est vite imité par d'autres.
Les mains décalottent a chaque descente rapide des poignets les glands de différents diamètres .
Marthe a le sourire.

Cloé quand a elle s'affaire toujours sur ma queue, elle me suce divinement , sa langue joue avec mon engin ,elle descend et monte tout le long de la hampe pour venir agacer le champignon ,qui lui laisse échapper de son méat quelques perles de rosée que Cloé qui s'empresse de laper.
Sa langue agile me rend fou d'excitation, je bande durement .
Je râle de bonheur en marmonnant quelques mots.

- Oui, encore huum !!

Cloé tète encore un peu le mat tendu avant de le quitter, je reste sur ma fin.
Je tourne la tete du coté de Marion et lui sourit.
Elle a vite comprit ce que je désir .
Elle saisit mon mandrin d'une main et le branle comme jamais, elle me fixe dans les yeux en ricanant elle me dot .

-je vais la faire cracher ta grosse bite d’étalon!!

Sur ces mots elle accelere , sans poignet frappe mes couilles a chaque descente , je grimace mais ne trouve cela pas des-agréable, elle le remarque et cogne plus fort mes bourses pleines .

Les branleurs forment un cercle autour de Marthe et agitent rapidement leurs queues , les premiers jets atteignent les cibles visées suivi d'autres plus puissants.

Les seins le ventre le visage sont recouverts de sperme gluant même la chatte n'est pas épargner, Marthe étale sur son corps la crème apaisante .

Cloé repousse un homme qui vient de déverser sa semence sur sa tante,elle s'agenouille prés d'elle et pose ses lèvres sur les seins enflés de désir et entreprend de lécher le merveilleux nectar , sa langue glisse sur le corps offert.
Le nombril n'est pas oublier ,la langue agile le fouille longuement avant de descendre jusqu'a la vulve, qui est encore bien gonflée d'avoir était honorée par plusieurs mâles en chaleurs.

Cloé enfonce sa langue dans le tabernacle , chaque recoins et visités par l’appendice lingual.
Marthe commence a grogner .

-Oui ma chérie aime ta tante Marthe, fais lui beaucoup de bien huuuuuuuum !!!

Cloé s'attaque au bouton d'amour, il double de volume et sort de son écrin , il est énorme gros comme une noix.
Elle l'aspire et le gobe brutalement, elle tète le fruit comme pour en extraite du jus.
Marthe appuie sur la tete de sa nièce.

-Oui ma chérie bouffe moi la chatte oooh je vais jouir !!!

Marthe fait gicler le restant de jus qui reste en elle pour remplit la bouche de Cloé qui ne rechigne pas a l'avaler .

Marion a délaissée ma queue et enjambe la chaise d'ou je suis assis , elle prend ma bite et la dirige vers sa chatte .
Elle s'empale sur mon membre et ondule du bassin, elle a la bouche entre ouverte a posée ses mains sur mes épaules et me chevauche hardiment;
Son corps monte et descend sur mon pal, il prend de la vitesse.
Elle agite de plus en plus vite sa croupe, elle prend un malin plaisir a mordiller mon épaule.
Moi je j'ai mes mais sur ses fesses et insere deux doigts dans la raie culière.
Je lui titille l’œillet brun et enfonce doucement les deux intrus en elle.
Elle gémit de bonheur et plante encore plus profondément ses dents dans mon épaule, je grimace.
J'en déduit qu'elle veux que je lui fouille la rondelle bien a fond.
Mes doigts son plantés jusqu’à la dernière phalange.
Je lui ramone l’étroit conduit en tournant a l'interieur, elle râle .
Elle desserre la mâchoire et balbutie .

-Mon dieu je suis mariée et deviens une saloooope !!!

sa voix devient rauque.

-baise moi fooooort !!

Sa respiration s’accélère son souffle et court.
Elle agite très rapidement son bassin et se bloque d'un seul coup.
Elle crie sa jouissance tout en giclant, mes couilles sont trempées de sa cyprine.

Un spectateur me retire mes doigts du fondement de Marion et prend position contre son anus;
Son membre et large et épais il le frotte contre la porte étroite.
Marion comprend ce qu'il veut.
Elle se plaque contre moi laissant libre accès a l'homme.Il dit en souriant.

-Oui ouvre toi, comme ça c'est bien !!

l'homme s'accroche aux hanches de la soumise et s'enfonce doucement, l'anneau cède.

Marion hurle.

-Non c'est trop gros tu vas me déchirer!! arrêtes!!!

L'enculeur lui murmure a l'oreille .

-le plus dur et fait ma chérie!!

Il continue sa progression malgré les protestations de Marion.

Il ne cesse de s'enfoncer que lorsque ses couilles viennent en contacte des fesses se la femme.
A travers la fine paroi ,les deux queues sont presque en contacte.
Cela procure a Marion un impression incroyable ,jamais elle n'avait subi de double pénétration.

Nous commençant par un faire un va et vient très lent pour débuter. Afin que Marion s'habitue aux monstre qui la sodomise.

Légèrement la vitesse augmente, Marion s’agrippe a moi en gémissant.
L'homme de-cule presque a chaque fois, pour replonger a fond dans la gaine de chair.
Les coups de reins sont puissants ,les deux queues lui pilonnent inlassablement les orifices ,Marion râle comme une bête en plein rut.

Je suis le premier a décharger ma semence épaisse dans la chatte trempée, l'enculeur ne tarde pas a envoyer la sienne au plus profond du temple de Sodome.
Marion a une impression de chaleur intense dans ses entrailles,
Les jets qui la remplissent lui procure un bien fait inimaginable.
Nous continuons a la défoncer rageusement.
Elle est au bord de l'explosion.
Elle râle, couine de plaisir avant d'exploser a son tour.
C'est en hurlant que jouit.
Le pilonnage redouble d'intensité, Marion jouit encore .
Simultanément elle a orgasmes sur orgasmes, elle serre les dents et gicle une énième fois.
Nous libérons Marion , elle est rouge comme une pivoine ;
Et me dit.

- j'ai jouis comme une folle mon dieu que c’était bon !!
puis elle ajoute.

- je te demande la plus grande discrétion!!

- Mais bien-sur!! que je lui réponds.







Cette histoire est la propriété de son auteur : ne la copiez pas pour l'afficher sur un site autre qu'histoire-erotique.net

Ajoutez un commentaire pour cette histoire erotique:


Pseudo (*):


       Votre commentaire sur cette histoire(*):




Les champs marqués d'une étoile (*) sont indispensables.



Envie de voir vos écrits publiés?


Histoire-erotique.net vous donne la possibilité de les faire partager !

Pour cela, rien de plus simple : rendez-vous sur le formulaire pour envoyer votre histoire érotique!

A vos plumes !


Envie de laisser un commentaire sur le site? Une idée d'amélioration?

Faites le sur notre livre d'or !