Total : 1951
En attente : 240

Sexe
Soumis
Mature


Histoires par auteur

Hetero (717)
Entre hommes (158)
Entre femmes (52)
Transexuelle (64)
Premiere fois (153)
A plusieurs (696)
Jeune adulte (106)
Mature (32)
Soumis,soumise (155)
Inclassable (58)

SODOMIE DU MATIN FAIT DU BIEN
SEX SHOP ET BAISE AU PARKING
Je l'air sucé devant mon oncle
Mon Médecin
UNE SODOMIE ET AU LIT






je céde a mon gendre

Ecrit par Clotilde
Parue le 19 avril 2016
Il y a 2 commentaires pour cette histoire


Cette histoire érotique a été lue 8282 fois | Cette histoire erotique a une note de : 16.6667/20

Noter ce récit erotique !


Nouvelle sur ce site, je me permets d’écrire l'histoire qui m'est réellement arrivée.

je me presente je m'appelle Clotilde j'ai 47 ans.

Je me trouve dans la cuisine pour preparer le repas, Roman est a coté de moi.
Il pose sa main sur la mienne, je tressaille, je retire doucement ma main et me lève pour me rendre a l’évier.

Il se lève a son tour ,s'approche et se plaque contre moi,il pose ses mains sur ma taille et m'enlace.
Mon cœur bat la chamade ,il les fait descendre sur mes hanches les caresse doucement.

-Roman ça ne va pas !!

Je tente de me dégager mais sans trop de convictions.
Il remonte ses mains a hauteur de mes seins,les frôle avant de les presser doucement.

Je soupire bruyamment.

Je sens le gonflement de son sexe contre mes fesses.
je pose mes mains sur les siennes et l'oblige sans brusqueries a retirer les siennes.

Il appuie fortement ses lèvres brûlantes sur mon cou.

-Non Roman il ne faut pas !!

IL se frotte contre mon corps lentement.
Maintenant son souffle deviens rapide, son sexe devient plus dur, il prend mes hanches et agite doucement son bassin.

- Non Roman je t'en prie sois raisonnable!

Il me lache les hanches ,s’écarte legerement.
Je me retourne ,je suis face a lui, ses yeux transpercent les miens, gênée je baisse les yeux.

Il pose sa main sur ma joue et passe doucement son pouce sur mes lèvres.
Je ne sais pas ce qui me prends je donne un baiser furtif sur son doigt.
Il saisit ma tete avec ses deux mains et pose fiévreusement ses lèvres contre les miennes.
Sa langue penetre ma bouche , et cherche la mienne .

Je le repousse.

-Non Roman ça suffit maintenant.!!que je dis faiblement.

-tu es si belle que j'ai trop envie de toi , je n'en dors plus, tu hantes mes nuits!!

-Entre nous cela ne peut-etre que platonique ,es-que tu penses a Karine elle t'aime tu sais!!

Moi aussi je l'aime, mais toi tu m'attires comme un aimant, ton corps me rend fou, je suis amoureux de vous deux a la fois!!!!

-Mais je suis beaucoup plus âgée que toi , tu pourrais etre mon fils!!

L'age n'a rien a voir avec les sentiments que j’éprouve pour toi.

- Mais Karine est ma fille et j'aime mon mari!!

Il se plaque encore plus fort contre moi et m'embrasse fougueusement,
Sa lange se noue a la mienne, le baiser et très long, même nos salives se mêlent.

Mon cœur bat a se rompre, il est vrais que Roman et un garçon très gentil et ne me laisse pas indifférente.
Ses mains caresses mes seins a travers ma robe, son sexe frotte contre mon bas ventre , je sens qu'il a doublé de volume.

Il s’écarte et commence a de-boutonner ma robe.

-Tu es fou si Karine ou mon mari arrivent?

-Je m'en moque, je suis fou de toi !!

- Eh bien pas moi ,tu veux détruire nos mariages? je ne le pense pas alors cesse je t'en prie!!!.

Un peu déçu il fait mine d’obtempérer, il s’écarte puis repart a la charge, les boutons de ma robe saute l'un après l'autre.

Je tente de l'en dissuader mais peine perdue, ma robe est ouverte jusqu'au dernier bouton.

Il glisse ses mains dans ma robe et en ecarte les pans .
Mes seins gonflés apparaissent dans leur prison de tissus.

C'est un soutien gorge sans bretelles qui s'agrafe par le devant.

Roman fait sauter le dernier obstacle, mes seins jaillissent de l'entrave de tissus, mes tétons pointent au centre des aréoles brunes.

- Ils sont magnifiques !! qu'il murmure.

Il pose ses lèvres sur le mamelon et le suce doucement, entre deux doigts il roule mon autre bouton ,il l'excite le fait gonfler avant de passer au suivant, il les embrasse a tour de rôle, les bouts se dressent et se tendent au maximum.

Je fends entre ses bras , je frissonne mon corps tremble sous ses doigts et ses baisers, je suis vaincue et abandonne.
Je soupire, ma respiration et courte et rapide.

Il fait tomber ma robe sur le sol.
Il ne me reste que ma culotte, il fait glisser ce dernier rempart a mes pieds, je m'empresse de le dégager d'un coup de pied.

Je suis a ça merci entierement nue.

Il me bascule sur la table en faisant tomber sur le sol quelques objets qui s'y trouvaient.
Mes jambes pendent de la table ,il les ecarte doucement et place sa tete entre mes cuisses.
Sa langue fait quelques voyage sur ma fente, je pose mes mains sur sa tete, cela l'encourage , il fait penetrer sa langue dans mon abricot.
Il me fouille longuement, je gémis de plaisir.

Il dégage ma perle de son écrin et la gobe , je me cabre sous l'aspiration brutale.
Il tète ,suce mon clitoris qui enfle dans sa bouche, je suis comme folle ,je geins, halète de plus en plus fort.

Je suis pas loin de l'orgasme, j'agite mon bassin.
Roman sent la pression monter en moi il accentue la sussions.

La jouissance est tellement forte quelle me fait hurler .

Roman continue de me sucer, je gicle ma cyprine , ma vulve est juteuse comme un fruit trop mure,mon amant avale mon jus avec des huuum de délectation.

Il s’écarte et retire rapidement son pantalon et son slip.
Son membre tendu est impressionnant.
Il presente a ma bouche sa verge gorgée de sang, j'ouvre la bouche et avale la colonne de chair.
Je tète le gland, ma langue monte et descend le long de la hampe veineuse.

Roman me prend par les cheveux et commence a faire des vas et viens , a chaque poussée il s'enfonce au fond de ma gorge.
Il grogne comme un animal lorsqu'il envoie sa semence brûlante au fond de mon gosier.
Le sperme épais coule dans ma gorge, je le deglutie tant bien que mal.

Roman retire son membre gluant de ma bouche, la verge est toujours raide, il me sourit;
Il prend place entre mes cuisses et enfonce son engin au plus profond de moi.

Le manche coulisse dans sa gaine de chair, les vas et viens deviennent de plus en plus violents.
Je commence a couiner de plaisir, de temps en temps Roman ressort du puits d'amour pour y replonger brutalement.
J'aime le traitement qu'il me fait subir, je lui murmure.

-C'est bon vas y plus fort!!

Entre ses bras je deviens chienne ,je suis sa chose, je veux qu'il dispose de moi comme il l'entend.
Je râle de bonheur a chaque coup de reins, Mon amant augmente la cadence, ses coups de boutoirs me font couiner comme une chienne en chaleur.
Je ne sais plus ce que je dis.

-Défonce moi ,démonte moi, fais moi mal je t'appartiens!!

Je suis au bord de l’évanouissement, ses coups de pilon me font divaguer.
Je crie .

-Oui Oui encore ça vieeeeeeeeeeeeeeeeeeent!!

Je jouis pour la seconde fois, Roman donne encore quelques coups de reins .
J'ai la bouche déformée par une moue de jouissance, mes yeux sont écarquillés, un léger filet de bave s'echappe de la commissure de mes lèvres.
Romane reste en moi sans bouger il gobe mes tétons , les mordille.

Je sens dans mon vagin son mandrin qui bat comme un cœur.

Il retire son membre de moi, passe deux doigts sur mon anus, je me contracte.
Il appuie sur l'anneau avec un doigt, je tente de résister en vain.
La premiere phalange et dans la place, il pousse d'avantage, le visiteur avance le plus loin de ses possibilités.

Romane le tourne a l'interieur, la sensation est terrible , j'agite doucement ma croupe.
Roman place un deuxieme doigts dans l’étroit conduit,il ramone doucement mon rectum.
J'ai une sensation de bien-etre, j'aime la dilatation que Roman me fait ,il est très doux le bougre il connait son affaire.
Il me fait râler rien qu'avec ses doigts.

Il retire les intrus de mon rectum et crache sur mon anus, il étale sa salive et pose son gland contre ma petite porte ridée.

Il me saisit par les hanches et pousse sans discontinuer, le membre penetre l'antre étroit, l'anneau avale petit a petit le manche qui s'y engage;
Je grimace la douleur est vive mais supportable, ce n'est pas la premiere fois que je me fais sodomiser.
C'est sans préjugés que Roman enfonce son pal jusqu’à la garde dans mon fondement.
Le voila qui commence un interminable travail de sape.

C'est coups de piston mettent le feu en moi.
Je gémis , couine telle une truie,; mes gemissements encourage mon amant qui décuple ses coups de reins.

Il donne de amples coups de boutoirs, a chaque enfoncement ses couilles frappes mes fesses, je râle de bonheur.
Soudain je me cabre et hurle comme bête blessée, ma jouissance est terrible.
Roman s’évertue a me faire jouir, rapidement j'ai un deuxieme orgasme.
Mon amant ce bloque et envoie dans mon cratère de feu plusieurs décharges de sperme chaud et épais.

Il retire son pieu gluant de mon rectum et le plante dans ma chatte degoulinante de cyprine.

Il donne de violents coups de reins ,le rythme est sévère il me défonce je pousse un petit cri a chaque enfoncement , je ne tarde pas a jouir de nouveau.
Roman décharge aussi rapidement que moi ,son foutre brûlant remplit ma chatte .
Il se retire du puits d'amour et me donne a sucer son pieu gluant.
Je m’évertue a nettoyer l'objet de l'amour, aucune goutte n'échappe a ma langue.

Avant de nous revêtir, il m'embrasse comme un fou , je rend son baiser

Maintenant j'ai honte de moi et de ce que nous avions fait, je lui promets que plus jamais je ne le referai avec lui, pourtant j'ai aimé cette étreinte.

Depuis ce jour plus jamais nous avons fait l'amour ensemble je me suis toujours refusée.
Lorsque nous sommes en famille ou bien seul, nos regards s'accrochent, nous échangeons quelques sourires rien de plus.

Ma fille est heureuse avec lui.

Pour dire la vérité je me suis souvent masturbée en pensant a ce moment de folie.



































Cette histoire est la propriété de son auteur : ne la copiez pas pour l'afficher sur un site autre qu'histoire-erotique.net

Ajoutez un commentaire pour cette histoire erotique:


Pseudo (*):


       Votre commentaire sur cette histoire(*):




Les champs marqués d'une étoile (*) sont indispensables.



Envie de voir vos écrits publiés?


Histoire-erotique.net vous donne la possibilité de les faire partager !

Pour cela, rien de plus simple : rendez-vous sur le formulaire pour envoyer votre histoire érotique!

A vos plumes !


Envie de laisser un commentaire sur le site? Une idée d'amélioration?

Faites le sur notre livre d'or !