Total : 1951
En attente : 111

Sexe
Soumis
Mature


Histoires par auteur

Hetero (700)
Entre hommes (142)
Entre femmes (51)
Transexuelle (60)
Premiere fois (130)
A plusieurs (673)
Jeune adulte (80)
Mature (23)
Soumis,soumise (149)
Inclassable (54)

SODOMIE DU MATIN FAIT DU BIEN
SEX SHOP ET BAISE AU PARKING
Je l'air sucé devant mon oncle
Mon Médecin
UNE SODOMIE ET AU LIT






1ERE SODO

Ecrit par MILLYRYAM
Parue le 08 février 2009
Il y a 3 commentaires pour cette histoire


Cette histoire érotique a été lue 5703 fois | Cette histoire erotique a une note de : 13/20

Noter ce récit erotique !


MES SORTIES MATINALES CONTINUENT.J AIME CES INSTANTS PREPARATOIRES
A LA SORTIE.CE MATIN PAR EXEMPLE,APRES M ETRE DOUCHEE ET PARFUMEE
SUR TOUT LE CORPS,J ENFILE DES BAS COUTURE COULEUR CHAIR QUE
J AGRAFE A UN PORTE JARRETELLES GRIS FUME.UN STRING PANTHERE PAR
DESSUS.EN HAUT UN S/G ASSORTI AU PJ.PAR DESSUS TOUT CA JE PORTE
EN HAUT PULL BLANC TRE MOULANT,UNE JUPE TRES LEGERE NOIRE A POIS
BLANCS.J ADORE LES JUPES A POIS CA M EXCITE BEAUCOUP.JE ME MAQUILLE
LES JOUES ET LES YEUX DU MIEUX QUE JE PEUX(J AI ENCORE DES PROGRES
A FAIRE DE CE COTE LA).J AJUSTE MA PERRUQUE,RAJOUTE DU ROUGE SUR
MES LEVRES DE SUCEUSE,JE CHAUSSE MES TALONS ET EN AVANT.

LE VENT FRAIS PASSE SOUS MA JUPE ET REFROIDIT MES FESSES SEULEMENT
PROTEGEES PAR LA FICELLE DU STRING DEJA ASORBEE PAR MON CUL .
DANS LE METRO ,MON MATEUR HABITUEL ET AU RENDEZ VOUS.IL ME SOURIT,
JE REPONDS A SON SOURIRE EN LE REGARDANT FIXEMENT TOUT EN ECARTANT
UN PEU PLUS LES JAMBES.IL FAUDRA BIEN QU UN JOUR IL AIT SA
RECOMPENSE.JE VAIS LE FAIRE ATTENDRE UN PEU.JE SUIS VRAIMENT GARCE
AVEC LUI.SON TOUR VIENDRA BIENTOT.

ARRIVEE A MON ARRET UNE RAME EST ARRETEE EN SENS INVERSE.DANS LE
REFLET DE LA VITRE JE VOIS UN MEC QUI ME MATE.COMME SI RIEN N ETAIT
JE REMONTE MA JUPE ET REMETS MON STRING EN PLACE DANS MA RAIE,JE
PRENDS TOUT MON TEMPS,IL N EN PEUT PLUS.ENCORE UN QUI COMMENCE BIEN
SA JOURNEE.JE SUIS UNE BIENFAITRICE DE L HUMANITE....

DEHORS LA BRISE FAIT VOLETER MA JUPE ET VIENT CARESSER MES FESSES,
C EST BON.JE SUIS BIEN.

ARRIVEE DEVANT L EPICERIE ORIENTALE,UN SIFFLEMENT SORT DE DERRIERE
UN ETAL.FOLLE DE DESIR ET DE CULOT ,JE FAIS DEMI TOUR ET DEMANDE
AU SIFFLEUR
-"POUVEZ VOUS M OFFRIR UN FRUIT"
-"CHOISISSEZ" JE PRENDS UN KIWI
-"HABILLEE COMME VOUS L ETES JE CROYAIS VOUS VOIR PRENDRE UNE BANANE"
-"POURQUOI PRENDRE UNE IMITATION,ALORS QUE L ORIGINAL EST A PORTEE
DE MAIN?"
EN DISANT CELA JE LUI METS LA MAIN SUR SA QUEUE A TRAVERS LE JEAN ET
COMMENCE A LA CARESSER DOUCEMENT.JE M APPROCHE DE SON OREILE ET LUI
SUSSURE LANGOUREUSEMENT
-"PAR CONTRE MOI CE N EST PAS DE L ORIGINE,JE SUIS TRAVESTI,APPELLE
MOI MILLY OU MYRYAM C EST COMME TU VEUX.ALORS D ACCORD?"
POUR TOUTE REPONSE IL M ENTRAINE VERS UN STUDIO DE 15 M2 ENVIRON
ATTENANT A SON MAGASIN.IL S ALLONGE SUR LE CANAPE,JE M AGENOUILLE
SUR UN TAPIS ET COMMENCE A LUI SORTIR LA BITE .QU ELLE EST BELLE!!
LUI DIS JE,FLATTEUSE.ELLE EST LONGUE MAIS TRES FINE.PARFAIT POUR
M ENCULER.JE LE SUCE A FOND MAIS N ARRIVE PAS A L INTRODUIRE EN
ENTIER,IL APPRECIE MES LECHOUILLES SUR SA TIGE ET SUR SON GLAND.
SA BITE A BON GOUT, J APPRECIE L ODEUR DE SON CORPS.J ABANDONNE SA
QUEUE POUR GOBER SES COUILLES ET LES LECHER A TOUR DE ROLE.JE LE
BRANLE EN MEME TEMPS,SA BITE DEVIENT DURE,IL NE VA PAS TARDER A
ENVOYER LA PUREE.JE LE RERENDS EN BOUCHE POUR BENEFICIER DE L
ARROSAGE IMMINENT DE MES AMYGDALES.CA VIENT D UN SEUL COUP.PUTAIN
LA DOSE!!!.IL N A JOUI DEPUIS UN MOIS OU QUOI?

JE CONTINUE MON OUVRAGE AFIN DE LAISSER CET ENDROIT AUSSI PROPRE QUE
JE L AI TROUVE EN ARRIVANT.PUIS JE RANGE SON ENGIN DANS LE NID
DOUILLET DE SON SLIP.

REMIS DE NOS EMOTIONS,IL ME PROPOSE UN CAFE.NOUS PAPOTONS UN PEU.IL
M EXPLIQUE QU IL TIENT CETTE EPICERIE DANS CE QUARTIER RUPIN DEPUIS
3 ANS ENVIRON ET QUE SI LES DEBUTS FURENT DURS MAINTENANT TOUT VA
BIEN.IL TRAVAILLE DUR MAIS GAGNE BIEN SA VIE.IL S APPELLE KADER A
38 ANS ETC ETC..IL PARLE DOUCEMENT ET LENTEMENT,SES MAINS PARLENT
AUSSI AU MEME RYTHME.C EST UN CHARMEUR ET CA AGIT SUR MOI.JE SUIS
CONQUISE.APRES UNE QUINZAINE DE MINUTES,IL SE SERRE CONTRE MOI ET
ME CARESSE L INTERIEUR DES CUISSES A LA LIMITE DES BAS,JE TATE SA
BRAGUETTE,CA DURCIT PETIT A PETIT, JE LA SORS ENCORE UN PEU MOLLE
ET LA SUCE DOUCEMENT.C EST SI BON DE LA SENTIR GONFLER DANS LA
BOUCHE JUSQU A LA SENTIR DURE COMME DE L ACIER.IL PASSE DERRIERE
MOI RETABLIT LA POSITION DE MON CUL ET ME DEMANDE DOUCEMENT
-"JE PEUX T ENCULER?".COMMENT REFUSER?
-"VAS DOUCEMENT JE SUIS TRES ETROITE"
-"T INQUIETE PAS SI JE TE FAIS TROP MAL JE M ARRETE".

CA Y EST JE VAIS PRENDRE MON PREMIER VRAI COUP DE BITE DANS LE CUL.
J EN FREMIS D AVANCE.IL M INTRODUIT SON DOIGT DANS MON PETIT TROU
POUR ME L ASSOUPLIR.
-"MAIS TU MOUILLES DU TROU DU CUL SALOPE,CA VA GLISSER TOUT SEUL "
SON INDEX ME FOUILLE L ANUS.IL ME LECHE LA RAIE EN INTRODUISANT
SA LANGUE DE MANIERE A LAISSER BEAUCOUP DE SALIVE.QUEL PIED!!!!
IL ENFILE LA CAPOTE LUBRIFIEE QUE JAVAIS AVEC MOI ET PEU APRES
JE SENS SON GLAND BUTER SUR MA PETITE RONDELLE.IL AVANCE CM PAR CM
DELICATEMENT.LE PASSAGE DU SPHINCTER S EST BIEN DEROULE,CA BRULE
UN PEU MAIS LE PLAISIR D ETRE ENCULEE PREVAUT SUR LA DOULEUR.
IL PROGRESSE DANS MON ANUS.POUR L EXCITER DAVANTAGE JE M ECARTE LES
FESSES AVEC LES MAINS AU MAXIMUM,CA MARCHE,IL NE SE CONTROLE PLUS
ET LIME MON CUL A GRANDS COUPS DE BOUTOIR,J AI MAL QUAND IL EST
AU BOUT DE MON CUL,MAIS DES QU IL SE RETIRE J EN REDEMANDE.JE
GUEULE COMME UNE CHIENNE EN CHALEUR.
-"C EST BON ENCULE MOI A FOND SALAUD,DEFONCE MOI LE TROU DU CUL".
JE PERDS LE SENS DES REALITES.RIEN N EST PLUS IMPORTANT QUE CE PIEU
QUI ME LABOURE LES ENTRAILLES.JE NE SUIS QU UNE SALOPE EN MANQUE DE
BITES.JE SENS KADER SE CRISPER AU DESSUS DE MOI,IL ENFONCE SES
ONGLES SUR MA TAILLE ET SE REPAND EN S AFFALANT SUR MOI.
-"T ES BIEN UNE VRAIE PUTE, T ES BONNE".

IL SE RETIRE,J AI UN PEU MAL A MA RONDELLE MAIS CA VA.
-"T ES LA MEILLEURE SUCEUSE QUE J AI JAMAIS VUE ET TON PETIT CUL EST
TROP BON.TU PEUX REVENIR QUAND TU VEUX".
-"TA QUEUE M A COMBLEE,JE REVIENS DEMAIN"

J AI DU MAL A MARCHER,MON CUL ME BRULE MAIS J AI LA TETE DANS LES
ETOILES.JE SUIS DEPUCELEE,JE SUIS UNE VRAIE SALOPE FAITE POUR
EXCITER ET FAIRE JOUIR LES HOMMES.

DANS LE BUS UN MEC LA SOIXANTAINE ME RELUQUE LES CUISSES,JE RELEVE
UN PEU MA JUPE POUR QU IL PROFITE BIEN DU SPECTACLE.IL DOIT VOIR
MON STRING ET MES POILS QUI DEPASSENT.IL EST AUX ANGES.EN ME
LEVANT DE MON SIEGE J ECARTE MES CUISSES EN GRAND ET RESTE FIGEE
UN COURT INSTANT,IL N EN REVIENT PAS.JE DESCENDS DU BUS.IL ME SUIT
DU REGARD,POUR LUI FAIRE PLAISIR JE RELEVE MA JUPE, LUI MONTRE MON
CUL DE SALOPE RECEMMENT DEPUCELEE.

JE PLANE JE SUIS UNE FEMME.

VOILA MA 1ERE SODO.IL Y EN AURA D AUTRES AVEC KADER,ERIC,ANTOINE ET
BEAUCOUP D AUTRES.A BIENTOT POUR DE NOUVELLES AVENTURES.

BISOUS A TOUS

PS

MERCI POUR LES COMMS,UN PEU DECUE PAR LES NOTES.A MOI DE FAIRE MIEUX


MILLYRYAM.





Cette histoire est la propriété de son auteur : ne la copiez pas pour l'afficher sur un site autre qu'histoire-erotique.net

Ajoutez un commentaire pour cette histoire erotique:


Pseudo (*):


       Votre commentaire sur cette histoire(*):




Les champs marqués d'une étoile (*) sont indispensables.



Envie de voir vos écrits publiés?


Histoire-erotique.net vous donne la possibilité de les faire partager !

Pour cela, rien de plus simple : rendez-vous sur le formulaire pour envoyer votre histoire érotique!

A vos plumes !


Envie de laisser un commentaire sur le site? Une idée d'amélioration?

Faites le sur notre livre d'or !