Total : 1951
En attente : 68

Sexe
Soumis
Mature


Histoires par auteur

Hetero (695)
Entre hommes (130)
Entre femmes (51)
Transexuelle (60)
Premiere fois (120)
A plusieurs (664)
Jeune adulte (78)
Mature (23)
Soumis,soumise (147)
Inclassable (51)

SODOMIE DU MATIN FAIT DU BIEN
SEX SHOP ET BAISE AU PARKING
Je l'air sucé devant mon oncle
Mon Médecin
UNE SODOMIE ET AU LIT






1ère homo étudiant....

Ecrit par parfum érotique
Parue le 12 09 2015
Il y a 3 commentaires pour cette histoire


Cette histoire érotique a été lue 6357 fois | Cette histoire erotique a une note de : 13.5/20

Noter ce récit erotique !



Étudiant j’eu un accident en jouant au hokey et je dus rester qq. jours dans ma chambre pour une blessure à la lèvre supérieure assez importante pour rester au repos durant ces longues journées.
Il faut vous dire que j’étais un gars costaud, baraqué, pas grand mais bien musclé avec un cou large, des épaules bien carrées.
Je fus obligé d’aller voir le jeune infirmier pour faire panser ma blessure à la lèvre et au nez. Tout en délicatesse il me donna des soins très appropriés. Il me dit en quittant : « J’irai te voir ce soir dans ta chambre pour voir si tout est correct ».

Le reste de la journée se passe tranquille, seul, un peu déprimé, sans manger, loin de ma famille depuis déjà qq. mois, sans affection réelle..bref une petite déprime d’ado sur le tard.
Le soir, j’entends gratter à ma porte, il entre dans ma cellule, une simple veilleuse éclaire ma simple chambre. Marcel est en robe de chambre, sent bon la lavande, moi étendu sans drap sur mon lit en slip je le reçois sans autre artifices.

Il s’accroupit près de mon lit, s’approche de ma lèvre, regarde ma blessure, me caresse le front doucement et m’encourage à le laisser me traiter comme il se doit. Son haleine sent bon le chocolat, ses yeux sont à demi fermé comme pour se concentrer…et il me dit : « Ma mère me dit-il pour favoriser la guérison léchait ma plaie comme le font les petits animaux…alors je vais faire la même chose pour toi! Ça te Va! »

Naïf et puceau, ne sachant rien de la vie , je le laisse passer sa langue sur mes lèvres .Sa bouche sent bon le chocolat…il insiste sur mes lèvres avec sa langue légèrement râpeuse durant quelques minutes , glisse sa main dans sa poche et force ma bouche avec un carré de chocolat, denrée très rare et prisée au pensionnat…et en même temps pour amoindrir la douleur il commence à passer sa main sur mon ventre et ma poitrine qu’il caresse doucement en insistant sur la pointe de mes seins…Je ne tarde pas à réagir à ses caresses et instinctivement j’en trouve mes lèvres et sa langue s’insinue doucement pour venir en contact avec la mienne…Je n’ose interrompre cette médecine que je trouve palpitante. Je sors ma langue timidement pour lécher mes lèvres des restants de choco…il en profite et aspire goulument le bout de ma langue et tout doucement sa main descend sur mon ventre en rond de caresses et s’approche de mon slip inexorablement.

Absorbé par son jeu de langue je sens néanmoins une main sur mon slip qui me caresse le boutoir qui à ce ptit jeu a réagit et pris de l’ampleur. Il soulève l’élastique et passe sa main à l’intérieur et s’empare de mon joujou qui est heureux de respirer le grand air se sentant étouffer sous le coton qu’il a rejeté sur mes cuisses. Il caresse mon pénis doucement tout en me suçant la langue et m’embrassant tendrement. IL soulève mes testicules, les malaxe doucement, revient vers mon pénis qu’il décalotte et recalotte doucement…quelle sensation que je découvre!

Je laisse tomber mon bras inerte à côté du lit…il s’approche un peu plus et je me retrouve avec ses testicules dans la main…que je soupèse instinctivement et malaxe à mon tour comme lui me le fait…avance ma main et rencontre son gros pénis tout dur, droit comme un I qui ne demande qu’à être caressé lui aussi.

Il délaisse ma bouche et me suce les seins alternativement tout en me caressant le zizi…Je fais la même chose sur son gros zob… Je l’entends haleter…Il descend sur mon nombril qu’il perfore de sa langue… arrive vers mon gland qu’il absorbe du bout des lèvres… et engloutit au complet…Je suffoque…tellement la sensation est grandiose…Je continue à le caresser sous sa robe de chambre…il me suce avidement…je le masturbe rapido…Il passe une main entre mes fesses qu’ils écartent doucement et commence à me jouer sur la rondelle…avec son doigt tout humide et cherche à le faire entrer dans ce petit couloir encore inexploré… Je me recule de côté…il retire sa main sentant ma désapprobation…mais pas totalement. Il revient de nouveau vers ce beau petit trou qu’il caresse doucement et je sens monter en moi une grande jouissance quand j’explose…. il boit avidement tout mon jus…

Au même moment….ma main se remplit de son jus par jets successifs que je flacotte dans ma main et d’instinct la porte vers ma bouche…Il me sourit et me demande de boire son jus… ce qu’il a fait du mien…J’y goûte, le trouve légèrement salé…amer…pas vraiment bon. Pour lui faire plaisir je le gobe au complet.
Il se relève, enlève sa robe de chambre et vient se coucher tout contre moi…et tous les 2 nous avons dormi durant quelques heures avant que je sente de nouveau une bouche sur mon pénis et le sien à hauteur de mes yeux….et la samba reprit de plus belle!





Cette histoire est la propriété de son auteur : ne la copiez pas pour l'afficher sur un site autre qu'histoire-erotique.net

Ajoutez un commentaire pour cette histoire erotique:


Pseudo (*):


       Votre commentaire sur cette histoire(*):




Les champs marqués d'une étoile (*) sont indispensables.



Envie de voir vos écrits publiés?


Histoire-erotique.net vous donne la possibilité de les faire partager !

Pour cela, rien de plus simple : rendez-vous sur le formulaire pour envoyer votre histoire érotique!

A vos plumes !


Envie de laisser un commentaire sur le site? Une idée d'amélioration?

Faites le sur notre livre d'or !