Total : 1951
En attente : 240

Sexe
Soumis
Mature


Histoires par auteur

Hetero (717)
Entre hommes (158)
Entre femmes (52)
Transexuelle (64)
Premiere fois (153)
A plusieurs (696)
Jeune adulte (106)
Mature (32)
Soumis,soumise (155)
Inclassable (58)

SODOMIE DU MATIN FAIT DU BIEN
SEX SHOP ET BAISE AU PARKING
Je l'air sucé devant mon oncle
Mon Médecin
UNE SODOMIE ET AU LIT






1ere rencontre d'une soumise soft , petite fleur ! :-)

Ecrit par Fab75
Parue le 20 mars 2008
Il y a 1 commentaire pour cette histoire


Cette histoire érotique a été lue 9348 fois | Cette histoire erotique a une note de : 9/20

Noter ce récit erotique !


C’est la nuit, il est autour de minuit comme le film de jazz … on pourrait imaginer Sydney Bechet à la trompette qui joue « Petite Fleur » … ;-)



Dehors c’est un temps ni chaud ni froid … il n’y a plus de saisons décidément !



Elle lui a donné rendez vous chez elle … il arrive donc … il est en chemin … quelques gouttes de pluie mais le fond de l’air est bon, c’est un peu la fusion dans ses neurones, il se demande comment ça va se passer … elle aime être dominée, dirigée, ça tombe bien il adore ça … c’est un jeu qui le transcende … pour moultes raisons, d’abord c’est émoustillant, et puis c’est original, ça change un peu des vieux rencards au café dans des endroits pas du tout propice à une ambiance chargée de douceur de délicatesse et d’érotisme …



Il est en bas de chez elle … il lui envoie un texto pour lui dire qu’il est là … il attends le digicode et l’étage …



Elle est là haut … chez elle … elle a peur un peu, elle a envie aussi … envie de lui … de ses mots, de sa voix, de ses doigts, de ses lèvres, de sa langue … de tout … elle a envie de lui donner aussi … elle a envie de lui donner ses lèvres .. sa langue ses caresses ses douceurs ses tendresses … sa fougue … elle a envie de se libérer … elle a envie d’un homme qui la fasse se sentir femme …



Il est joueur et aime jouer avec les mots, véhiculer ses envies ses émotions, lui en procurer aussi ..



Il lui a demandé de lui laisser la porte entrouverte le temps qu’il la rejoigne, elle a préparé le chemin qui mène à son lit …



C’est la nuit, le silence règne, seul le bruit de celui qui arrive trouble la quiétude du lieu …



Elle aime être soumise, elle a accepté qu’il la dirige ..



Elle est en nuisette, sur son lit, assise, en train de se caresser avant qu’il n’arrive, émoustillée, déjà …



Il ouvre la porte, elle l’entends et frissonne … il fait un pas … tout est noir dehors mais à l’intérieur plusieurs faibles lueurs éclairent les lieux, une ambiance très tamisée … elle a posé par terre trois bougies qui le mènent à la chambre ou elle l’attends, il suit le sentier lumineux …



Elle est quelque peu hésitante, ne sait comment se tenir … quelle positon prendre …



On voit sa silhouette se découper à travers la lumière de la rue qui innonde sa fenêtre et constitue le seul éclairage de la chambre ou brillent aussi les reflets des trois bougies …



Il apparaît à son tour, dans l’embrasure de la porte de sa chambre … ils se regardent, il la trouve jolie ainsi offerte, délicate aussi … il sourit … elle aussi …



Il avance dans la chambre … vient s’asseoir sur le bord du lit … elle est immobile … il la regarde dans les yeux … elle sent la densité souriante de son regard, il se penche vers elle et lui sussure à l’oreille « mets toi dos à moi, sur le ventre, cambre tes fesses comme si tu t’offrais »



Elle s’exécutât … lui tourna le dos et lui montra ses fesses …



Il était fort ravi de cet instant et de cette vision qui s’offrait à lui … il était encore habillé et n’avait quasi pas bougé … son regard et ses mots étaient là pour lui …



Il se leva et fit le tour du lit, doucement …



Pendant ce temps là, quelques secondes qui paraissent sans doutes une éternité, elle se demandait à quelle sauce elle allait être mangée et, à vrai dire, appréhendait quelque peu qu’il la prenne déjà même si finalement, elle était aussi déjà prête à ça … mais tout de même ! Après avoir tant hésité, elle avait envie que cela dure plus longtemps, finalement, nous y étions alors autant en profiter !



Cette situation ne l’avait pas laissée insensible et elle était déjà trempée … elle se demandait si il allait s’en apercevoir ou pas …



Il vint se placer devant elle … il était debout … il la regardait, elle était intimidée, ne savait pas si elle devait le regarder … pour cela elle devait lever la tête … il fit un pas en avant … son bas ventre était à quelques centimètres de son visage … elle était figée ne bougeait pas … ne savait pas quoi faire ou quoi dire …



Il n’avait toujours pas prononcé un mot …



Il tendit la main vers elle et la passa dans ses cheveux … il passa un doigt sur ses joues, ses lèvres … en dessinant ses lèvres il lui fit engloutir son doigt d’un geste symboliquement évocateur … elle était appliquée et sa langue chaude, ses lèvres humides, démontraient son envie d’aller plus loin dans le jeu …



Il lui avait dit auparavant qu’un simple mot d’elle et tout s’arrêtait … mais elle n’avait pas envie de dire stop …



Il s’assit à coté d’elle la laissant sucer son doigt encore pour lui murmurer à l’oreille « j’ai hâte de te sentir me prendre dans ta bouche » , en même temps il se saisissait d’un têton qu’il caressa délicatement avant de tirer un peu sur sa pointe allant arracher un léger gémissement à sa soumise .. un gémissement qui disait comme elle était trempée et comme elle avait de le sentir en lui …



Il vint se placer derrière elle et caresser ses fesses, ses cuisses, remonter doucement jusqu’à son sexe, le caressant, le massant doucement, lentement, glissant un doigt dans son intimité offerte et chaude …



Elle gémit à la sensation de cette première incursion, elle sentait ses lèvres sur ses fesses .. pendant qu’il la caressait … il s’occupa d’abord de son clitoris avant de rentrer en elle puis d’alterner les deux, il ne se lassait pas de lui donner du plaisir et de la sentir encore plus s’offrir, se cambrer, bouger imperceptiblement pour prendre du plaisir là ou elle préfère …



« Lève toi » sa voix raisonna doucement … elle se leva alors … se retourna pour le regarder en se demandant ce qu’il allait bien pouvoir lui demander maintenant …



Il ne le savait pas lui-même …



Elle attendait sans bouger …



« Approche toi, viens contre moi »



Elle se déplaça avec avec naturel, envie … détendue finalement … ça marchait, ça le faisait, plutôt bien !



Ils étaient à quelques centimètres l’un de l’autre, il la prît contre lui et l’embrassa, il aimait ses lèvres douces et gourmandes qui roulaient contre les siennes, cette langue qui serpentait autour de la sienne …



Pendant qu’il l’embrassait ses mains jouaient avec ses seins, avec leurs pointes, il les entouraient, les caressaient, les prenant dans ses mains aussi … il lui murmura à l’oreille de jouer avec ses têtons également car il est assez sensible de ce point de vue J



Il donnait le rythme de ces caresses là et elle le reproduisait, ils ressentaient les mêmes choses, la même excitation grandissante …



Il lui demanda de lui enlever le haut, elle s’exécutât …



Il lui demanda de se mettre à genoux pour enlever sa ceinture puis son jeans … la situation était encore troublante, comme toute à l’heure, mais ils avaient encore plus envie, elle pouvait voir son boxer gonflé de désir …



Alors qu’il ôtait ses pieds du jeans tombé à ses chevilles, il la plaqua délicatement contre son bas ventre qu’elle caressa alors de ses joues en sentant comme il durcissait …



Il la prit par la main et l’emmena à nouveau sur son lit ou il l’allongea sur le dos sur cette fois, la caressant à nouveau, la sentant encore trempée et réactive à ses caresses …

« Pren

ds moi dans ta bouche, viens entre mes jambes » lui dit il … elle obéît … venant se mettre à quatre pattes entre ses jambes pour se saisir de sa queue dure et droite avant de commencer par lui donner des petits coups de langue …



Pendant ce temps il jouait tjrs avec la pointe de ses seins et passait ses mains sur elle, dans ses cheveux qu’il prit avec douceur et fermeté, comme pour l’inciter à l’engloutir au rythme qu’il lui indiquait …



Il aimait jouer avec elle … alors qu’elle le prenait goulûment entre ses lèvres, il aimait à sortir son sexe quelques instants pour le passer avec douceur sur ses joues avant qu’elle ne reprenne son va et vient en le happant à nouveau …



Il lui demanda alors de se mettre sur le coté, il voulait la caresser aussi pendant qu’elle le suçait … il voulait sentir son excitation grandir et qu’elle devienne encore plus gourmande de lui … il voulait aussi lui donner autant de plaisir qu’il en recevait …



C’était bon de la voir aller et venir … de la sentir chaude et douce de partout …il la déplace au dessus de lui de manière à ce que son sexe soit offert à sa langue et réciproquement … il la caressait de sa langue et aimait la sentir pleine de désir … il mourrait d’envie d’être en elle maintenant …



C’est tjrs moment crucial du préservatif … cet objet pas contendant et même pas sexuel … mais dont on se pare finalement !



« J’ai envie que tu viennes sur moi, maintenant »



Elle se mit au dessus de lui, prenant appui sur ses épaules d’une main et s’emparant de la queue dure de l’autre pour la faire rentrer en elle …



C’était bon d’être tendue en elle, de la sentir aller et venir, de la prendre par les épaules pour mieux peser sur elle au moment ou je m’enfonçais dans son sexe trempé …



Je passais mes mains sur ses fesses, ses seins, ses épaules, je la caressais pendant qu’elle se déhanchait de plus belle … elle finit par s’asseoir sur moi et glisser d’avant en arrière, c’était bon de la sentir tanguer au rythme de ma queue … c’était bon de ne plus penser à rien d’autre que le plaisir qui nous avait envahi et que nous entretenions pour le pousser plus loin encore, plus faut, plus fort …



Il avait envie d’être derrière elle aussi, il avait aimé cette vision qu’elle lui avait offerte, un très beau panoramique ma foi !



Il prit appui sur elle s’enfonça lentement en elle … il était terriblement dur et allait buter au fond d’elle … il la prit par les épaules pour mieux profiter encore … il entrait en elle avec force et douceur … son rythme s’accélérait … elle aussi montait …



Il voulait encore plus … il voulait que cela dure encore … il ralentit son va et vient et tournait en elle, avec douceur, lentement, chaque centimètre de sa queue était dévorée de plaisir à ce contact permanent divinement bon, il allait en elle très lentement maintenant ..



Elle était sur le ventre … il était sur elle … au dessus d’elle, ses bras accrochaient ses poignets pendant qu’il allait en elle .. elle était totalement ouverte, il adorait cette situation indécente ou le plaisir était total et ou la pudeur n’avait plus lieu d’être tant cela était bon,tant ils étaient emportés … ses jambes étaient grandes ouvertes, elle se collait à lui en le prenant par les fesses pour accompagner le rythme de sa queue … pour l’accélérer encore … elle voulait que ca aille plus fort, plus vite, elle le lui faisait comprendre … il aime les gens qui savent se faire comprendre J



Il se pencha vers elle … il lui demandât si elle aimait les mots crus … dans un souffle rauque elle lui répondit que oui … il s’approcha alors délicatement de son oreille et lui souffla des mots … il était au dessus d’elle .. elle sentait la chaleur de son corps, de sa queue qui ne cessait de bouger en elle …



Elle aima bcp ce qu’il lui chuchota à l’oreille même si elle ne lui en dit rien de vive voix … mais elle le prit de plus belle par les fesses pour qu’il la prenne encore et encore … elle avait envie de le sentir la prendre totalement, elle était en feu et lui aussi …



Ils finirent par exploser ensemble … il était accroché en elle, elle était arc boutée sur lui, ses cuisses encore autour de ses hanches … ses mains encore accrochées à ses poignets … ils étaient immobiles tous deux, largement planants, il fallait le temps de redescendre, de retoucher terre … des étoiles plein les yeux …



Fin de l’épisode



Cette histoire est la propriété de son auteur : ne la copiez pas pour l'afficher sur un site autre qu'histoire-erotique.net

Ajoutez un commentaire pour cette histoire erotique:


Pseudo (*):


       Votre commentaire sur cette histoire(*):




Les champs marqués d'une étoile (*) sont indispensables.



Envie de voir vos écrits publiés?


Histoire-erotique.net vous donne la possibilité de les faire partager !

Pour cela, rien de plus simple : rendez-vous sur le formulaire pour envoyer votre histoire érotique!

A vos plumes !


Envie de laisser un commentaire sur le site? Une idée d'amélioration?

Faites le sur notre livre d'or !