Total : 1951
En attente : 170

Sexe
Soumis
Mature


Histoires par auteur

Hetero (714)
Entre hommes (147)
Entre femmes (51)
Transexuelle (62)
Premiere fois (142)
A plusieurs (680)
Jeune adulte (91)
Mature (25)
Soumis,soumise (153)
Inclassable (56)

SODOMIE DU MATIN FAIT DU BIEN
SEX SHOP ET BAISE AU PARKING
Je l'air sucé devant mon oncle
Mon Médecin
UNE SODOMIE ET AU LIT






5 sucé et me faire enculé

Ecrit par rycame
Parue le 28 février 2014
Il y a 1 commentaire pour cette histoire


Cette histoire érotique a été lue 9976 fois | Cette histoire erotique a une note de : 10.5/20

Noter ce récit erotique !


Une semaine qui m'envoie dans la rue, mon épouse amène son copain à la maison et elle m'annonce que je dois vider la maison dans cinq jours, il prend ma place, je n'ai jamais entendue mon épouse se plaindre comme ca, ils font l'amour sans s'occuper de moi. J'espère toujours qu'elle va changer d'idée mais ce matin j'ai deux sacs près de la porte et sans aucun remord elle me dit de ne jamais revenir, Je n'ai pas travaillé de la semaine et ne sachant pas ou aller, j'appelle M.Paul, je l'attend à la porte de chez moi, il m'amène chez lui,je lui raconte ma semaine mais bientot je comprend sa mauvaise humeur, je ne l'ai pas contacté de la semaine pour lui expliquer mon problème, il ne veut pas me garder chez lui mais il m'offre de rester à sa maison de campagne pour un mois le temps de me trouver un appartement, il m'annonce que mon patron m'a congédié car je ne l'ai pas avertit de mon absence , nous arrivons à la campagne en plein bois, M.Paul m'explique: une trentaine de petite maisons éparpillées dans la forêt, une rivière avec une plage, c'est un terrain privé de deux Km carré, il entre dans la maison et il me dit d'aller voir de quoi le terrain a l'air, les maisons sont éloignées un de l'autre mais en suivant le chemin de terre j'arrive à la rivière, je suis surpris de voir quelques hommes sur la plage qui sont nu, je retourne chez M.Paul, je vois mes deux sacs vidées sur le plancher, il me donne mes bobettes, deux gilets et un deshabillé qui appartenait à mon épouse (je l'ai mis plusieur fois et elle le savait), il met avec la boite de mon équipement pour les lavements, il me demande mon pantalon et mon gilet qui rejoingne le reste dans les sacs. Il ne dit rien mais je comprend que pour un mois j'ai tout ce que je vais avoir sur moi, il va prendre une douche après m'avoir montré ma chambre.

Je place mon linge dans le bureau et quand je revient au salon il est assis nu dans son fauteuil, il n'a pas d'érection, mon regard est fixé sur son sexe, je ne peux me retenir je me place à genoux à ses pieds et je dépose mes lèvres sur son gland, il ne dit rien alors mes lèvres s'entrouve et je caresse son pénis avec ma langue, je suis content de la voir grossir alors je l'avale lentement, je veux le contenter et je prend mon temps, j'aime la belle courbe
que son pénis a, cela est très long mais je sais qu'il aime ca, je ne comrend pas comment il fait pour se retenir, quand je sens qu'il va se vider j'accélère le mouvement et je fais attention pour ne pas échapper une goutte. Il me repousse et en me relevant il voit mon pénis qui pointe dans ma bobette, il m'ordonne de me placer à quatre pattes sur la table du salon, il se lève pour sortir mon pénis sans m'enlever ma bobette et là je sens ses doigts qui me masturbe, ce n'est pas long que je me vide, il retourne à son fauteuil en me disant de nettoyer mon dégat. Je vais prendre des linges et j'enlève ma bobette qui est mouillée, je veux me promener nu et je vais nettoyer comme ca, il ne dit rien mais je vois bien qu'il ne lache pas mes fesses des yeux, cela me donne des frissons de joie et je prend mon temps, je me place devant lui et sans penser je descend mes fesses sur lui, j'ai peur de le froisser mais en voyant qu'il ne dit rien je me frotte sur son pénis, je le sens grossir et je me frotte encore plus, j'aimerais pouvoir le vider comme ca, je sens ses doigts louer avec mon pénis et me masturber, je lui dis que je suis incapable d.avoir deux érection dans la même journée.

D'un coup il se lève et je le vois aller dans une armoire, il m'ordonne de m'allonger sur la table, il replie mes jambes sur moi, je sens un courant d'air passer entre mes fesses avant de voir qu'il met du lubrifiant entre mes fesses et lentement il me pénètre doucement avec un objet, sa main pince mes seins très fort cela me fait mal, j'ai les yeux fermés et je l'entend rire.

Tu n'es pas capable de te faire bander deux fois mais te faire enculer te fait bander, tu es une vrai chienne et j'espère que tu comprend pourquoi ta femme voulait un vrai homme.

J'ai tellement de plaisir que je ne porte pas attention à ses paroles mais je réalise que j'ai vraiment une érection, quand il enlève l'objet et comprend qu'il va me pénétrer en sentant son gland pousser sur mon anus, en le sentant entrer je me plaind très fort de douleur et de plaisir, pour la première fois je comprend les plaintes de mon épouse et je ne me retient pas, je lui dit comment j'adore ca. Après s'avoir retiré il va prendre sa douche et moi après, là je lui parle des hommes nus sur la plage, il sourit.

Ici c'est comme un camp de nudiste si tu te promène nu tu peux être certain que ton cu va travailler car certain ne te demanderont pas la permission il n'y a pas de jeune ici, si l'idée te prend n'oublis jamais d'avoir des capotes avec toi.

Non je ne veux pas je veux vous appartenir seulement.

Oublis cela je ne suis pas intéressé à avoir une putain privée, de toute facon tu aimes trop ca et tu seras incapable de te retenir, aussitot que tu vois une queue tu saute dessus, tu aimes te montrer contente toi,

Après deux jours je comprend qu'il a raison, je veux me montrer et je part faire une marche dans le bois.







Cette histoire est la propriété de son auteur : ne la copiez pas pour l'afficher sur un site autre qu'histoire-erotique.net

Ajoutez un commentaire pour cette histoire erotique:


Pseudo (*):


       Votre commentaire sur cette histoire(*):




Les champs marqués d'une étoile (*) sont indispensables.



Envie de voir vos écrits publiés?


Histoire-erotique.net vous donne la possibilité de les faire partager !

Pour cela, rien de plus simple : rendez-vous sur le formulaire pour envoyer votre histoire érotique!

A vos plumes !


Envie de laisser un commentaire sur le site? Une idée d'amélioration?

Faites le sur notre livre d'or !