Total : 1951
En attente : 82

Sexe
Soumis
Mature


Histoires par auteur

Hetero (696)
Entre hommes (133)
Entre femmes (51)
Transexuelle (60)
Premiere fois (120)
A plusieurs (670)
Jeune adulte (79)
Mature (23)
Soumis,soumise (148)
Inclassable (53)

SODOMIE DU MATIN FAIT DU BIEN
SEX SHOP ET BAISE AU PARKING
Je l'air sucé devant mon oncle
Mon Médecin
UNE SODOMIE ET AU LIT






AU LIT AVEC FRANCOISE

Ecrit par CHANTALOUETTE
Parue le 18 décembre 2011
Il y a 3 commentaires pour cette histoire


Cette histoire érotique a été lue 8684 fois | Cette histoire erotique a une note de : 14.5/20

Noter ce récit erotique !


BONJOUIR

On quitte le snack,Françoise me demande si je veux aller avec elle chercher ses fringues.Banco,je pars avec elle.Je monte dans la voiture et s'installe,elle remonte très haut sa jupe sur ses cuisses,elle porte effectivement des bas, soutenus par un fin porte jarretelles noir:
"J'adore montrer mes cuisses,ma culotte,je suis folle d'exhib,je rattrappe le temps perdu,dès que je peux me montrer,je ne rate pas
l'occasion"
"Georges va être content,il aime exhiber la femme avec lui,il a été comblé avec moi,ça lui a mis une trique d'enfer"
"Et c'est un bon baiseur?"
"Tu vas te régaler,c'est vraiment un bon coup,endurant et vite revenu en forme,le top quoi"
"Tu n'es pas trop frustrée de me le laisser?"
"Pas du tout,je ne suis pas disponible pour ce qu'il recherche,je suis mariée et bien mariée,je suis folle amoureuse de mon chéri,d'une part,et j'ai un nombre incalculable d'amants plus ou moins réguliers"
Je lui explique notre manière de vivre le couple,elle en rêve:
"Tu vas vraiment avec qui tu veux,quand tu veux?"
"Bien sur,mon mari est ravi,je lui ramène souvent un ou plusieurs mecs à la maison,il est bi en plus,tout le monde est content"

Il y a trente minutes de route environ pour aller chez elle,sur le chemin,je lui raconte quelques unes de mes aventures,je la sens désireuse de suivre le même chemin:
"Tu as de la chance d'avoir un tel mari,si j'avais pu en rencontrer un comme ça"
"Tu es encore jeune,et je pense sincèrement que Georges peut être cet homme la"
"Puisses tu dire vrai"
"Tu as rencontré des hommes depuis ton divorce?"
"Quelques uns,mais c'est pas terrible,dès que tu leur propose un truc qui sort de l'ordinaire,ils font la gueule,les bas noirs en porte jarretelles,oui à la maison avec eux,mais si je veux sortir avec,ils me traitent de pute,alors je les envoie se faire voir ailleurs"
"Tu es vraiment tombée sur des connards,en tout cas,que ça marche ou pas avec Georges,je te présenterai des mecs qui sont des amants formidables et qui n'ont pas ces états d'âme,ils te donneront du plaisir,et plus si affinités mais ne t'emmerderont pas"
"C'est gentil de ta part,on arrive"

Elle habite un trois pièces dans un petit immeuble tranquille:
"Je vis ici en attendant la vente de notre villa,ça ne devrait plus tarder"
On va dans sa chambre,elle ouvre ses placards et choisit des tenues sexy,des dessous de toutes les couleurs en dentelles...
"Georges va aimer je crois"
"Je vais rester habilleé comme ça pour l'instant,ça évitera les questions au bureau"
Elle plie tout dans sa valise,surexcitée.
"Je prendrais bien une douche vite fait"
"Si tu veux,mais ne te lave pas le minou,c'est un gourmet,et il ne doit pas aimer l'odeur et le goût du savon sur une chatte qu'il embrasse ou qu'il lèche"
"Tu penses à tout"
"C'est l'expérience de la salope"
Sans aucune pudeur,elle quitte ses vêtements et ses sous vêtements et se retrouve à poil devant moi.Elle a une petite toison brune bien taillée,elle est très désirable,un joli petit cul bien bombé qu'elle tord bien,une taille fine,de très beaux seins(pas aussi beaux que les miens,évidemment)et une apparence générale très attirante.

Je la suis à la salle de bains,son cul qui danse devant moi,m'excite,elle se penche sur la baignoire pour règler la température des robinets,je découvre son abricot velu qui me provoque,je passe un doigt sur ses petits coussinets veloutés,puis
dans sa fente déjà bien humide,elle a un léger sursaut,mais se laisse faire,sa chatte est chaude,je la doigte un peu,elle m'entraine dans sa chambre,on se retrouve sur le lit,je quitte ma jupe,Françoise bouffe ma chatte,on se met sur le côté,je finis de me déshabiller,je frotte mes seins sur son ventre qui se creuse à chaque caresse.Elle me suce le clitounet,puis me lèche entre les cuisses,je lui rends la pareille,on se broute un bon quart d'heure en se doigtant le cul,je pense que c'est une première pour elle avec une autre femme,elle a eu l'air d'apprécier.
On se sépare malgré tout,le rouge aux joues,ce petit manège nous a bien excitées toutes les deux,nous voila devenues copines,elle se douche,on se refait une beauté et l'on repart au boulot..
Dans la voitures,je caresse un peu ses cuisses chaudes,elle rigole:
"C'est bizarre quand même,on ne se parlait pas jusqu à aujourd'hui et voilà que l' on se bouffe la chatte sans problème"
Elle n'a pas tort.
"Au fait,tu ne refuses pas la sodomie j'espère,Georges est dingue de ça."
"Je n'ai pas une grande expérience de cela,mon con de mari disait que c'était réservé aux putes,et ne voulait pas en entendre parler,mais depuis j'ai essayé,les mecs étaient maladroits,mais ça me plaisait bien,je devrais m'en sortir"
"Je n'ose imaginer un amant qui refuserait de m'enculer,il ne serait pas près de revoir ma chatte au bout de sa queue,moi,j'adore me faire prendre le cul en suçant une autre queue,quel bonheur!!"
"J'espère que Georges va me faire connaître tout ça"
On arrive à la boite,Françoise rejoint son bureau,pleine d'espoir,je vais voir Georges:
"Mission accomplie,mon général,ce soir tu as une belle salope dans ton lit"
Je lui raconte notre entrevue Françoise et moi,il est content de ma prestation,il paase une main sous ma jupe et touche ma fente:
"C'est trempé la dessous,tu t'es encore fait tripoter le minou"
"Oui,par ta future fiancée"
"Tu sors ce soir?"
"Oui,je vais voir des obsédés du trou du cul et du porte jarretelles,
ils ont un restau et la serveuse est au moins aussi salope que moi"
"Je voudrais bien voir ça,il faudra que tu me présentes tout ce beau monde,Françoise doit mourir d'envie de connaître ce genre d'endroit"
Je sors sa queue,il bande,je le suce un peu en laissant des galons de pompiers sur sa tige,il commence à y croire,je remballe sa quincaillerie:
"Garde des forces pour ce soir,Françoise a besoin de beaucoup d'amour
mais elle est prête à en donner énormément,tu vas devoir soutenir la comparaison,allez à lundi!!!"

Je le quitte,je dois aller me préparer,ce soir dîner chez Gianni et Pascal,et Suzanne,ça va être chaud!!!!!

A BIENTOT CHANTAL LA NYMPHO CARESSES A TOUS


Cette histoire est la propriété de son auteur : ne la copiez pas pour l'afficher sur un site autre qu'histoire-erotique.net

Ajoutez un commentaire pour cette histoire erotique:


Pseudo (*):


       Votre commentaire sur cette histoire(*):




Les champs marqués d'une étoile (*) sont indispensables.



Envie de voir vos écrits publiés?


Histoire-erotique.net vous donne la possibilité de les faire partager !

Pour cela, rien de plus simple : rendez-vous sur le formulaire pour envoyer votre histoire érotique!

A vos plumes !


Envie de laisser un commentaire sur le site? Une idée d'amélioration?

Faites le sur notre livre d'or !