Total : 1923
En attente : 24

Sexe
Soumis
Mature


Histoires par auteur

Hetero (676)
Entre hommes (118)
Entre femmes (51)
Transexuelle (59)
Premiere fois (111)
A plusieurs (653)
Jeune adulte (73)
Mature (19)
Soumis,soumise (143)
Inclassable (44)

Ma kiné a tout compris!
Le désir 6
Le désir 5
1ère fois
Les obligations du service






Au ciné

Ecrit par Franckie
Parue le 28 novembre 2016
Il y a 1 commentaire pour cette histoire


Cette histoire érotique a été lue 2406 fois | Cette histoire erotique a une note de : 10/20

Noter ce récit erotique !


Ne sachant que faire j'ai décidé d'aller voir un film dans une salle de cinéma. Je n'avais jamais vu de film x et comme j'étais à Paris j'ai profité de mon anonymat.
je rentre prendre mon ticket et on me propose deux salles, soit l'une, soit l'autre ou les deux à volonté. J'opte pour prendre une seule salle.
En entrant, je reste un moment immobile pour m'habituer à l'obscurité. J'arrive à distinguer quelques personnes éparpillés dans la salle. Je m'avance et choisis un fauteuil vers le fond. Le film est permanent et le son assez fort d'où rugissent des cris de femmes défoncées par des bites énormes. Les actrices sont très belles : elles pompent, elles se font embrocher par tous les orifices, c'est très excitant... Les images me font bander et mon sexe tendu et prisonnier me fait mal. Discrètement, je baisse le zip de mon jean' pour libérer la tension et commence à me caresser. Mais arrive un homme sur ma droite et je remonte la fermeture de mon pantalon. Ce dernier vient juste de s'assoir juste à côté de moi. Je jette un rapide coup d'oeil j'aperçois un quadragénaire, costume trois pièces et cravaté, même style que mon père ingénieur. Quelques minutes plus tard, je sens son genou s'appuyer contre le mien. J'imagine qu'il veut prendre ses aises et je me retire un tout petit peu. Mais aussitôt sa jambe s'approche de la mienne et s'y colle et je décide de résister. Très vite il mit sa main sur ma cuisse...là, je commençais à être intrigué et effrayé, j'étais figé.
La main de mon voisin avança lentement vers mon entrejambe, j'étais très excité, c'était la première fois qu'un homme me touchait. Sa main était sûre et précise. En arrivant sur ma bosse, il se mit à me caresser par dessus mon jean', c'était doux et je bandais très fort. Avec discrétion il chercha la tirette de ma fermeture et lentement l'abaissa, puis il plongea sa main par l'ouverture en longeant mon ventre et passant derrière l'élastique de mon slip pour arriver sur mon sexe tendu. Voyant que je ne rejetais pas, de l'autre main il défit le premier bouton. Personne autour ne s'intéressait à nos manoeuvres et mon bonhomme continua et sortit ma tige du slip. Je regardais le film sans le voir. Lui regardait ce qu'il faisait et après bien des caresses il décalotta mon gland. J'avais glissé mes fesses sur le bord du siège pour lui faciliter la manipulation. Lui, il glissa entre le siège et la rangée de devant et vint se placer entre mes jambes et de sa bouche chaude se mit à me sucer doucement. Je faisais maints efforts pour ne pas décharger tout de suite. Son mouvement était lent et sa bouche épousait bien mon sexe enduit de sa salive. Il maintenait mon sexe d'une main et de l'autre il me caressait les boules. C'était délicieux mais je sentais la sève monter et malgré les efforts pour me retenir je lâchais plusieurs giclée de sperme dans sa bouche qu'il avala au fur et à mesure. Il continua encore un peu et pinça ses lèvres pour retirer toutes les gouttes et enfin reprit sa place. Quand il fut revenu sur son siège je vis qu'il s'était déjà préparé et son sexe était raide et bien décalotté, bien plus gros que le mien. Il passa sa main gauche derrière ma nuque pour m'attirer pour que je le prenne en bouche. Comme lui je me glissais entre ses jambes et je pris son gland énorme entre mes lèvres et je me mis à le sucer donnant quelques coups de langues sur le méat et aspirant légèrement. Il ne tarda pas à m'envoyer toute une série de jets de sperme dans le fond de la gorge que je bus aussi en y découvrant le goût. Il me maintient la tête pour que je continue jusqu'à épuisement puis après avoir tout avaler je repris ma place. Il se réajusta, slip, pantalon,chemise et veste? se leva puis disparut.


Cette histoire est la propriété de son auteur : ne la copiez pas pour l'afficher sur un site autre qu'histoire-erotique.net

Ajoutez un commentaire pour cette histoire erotique:


Pseudo (*):


       Votre commentaire sur cette histoire(*):




Les champs marqués d'une étoile (*) sont indispensables.



Envie de voir vos écrits publiés?


Histoire-erotique.net vous donne la possibilité de les faire partager !

Pour cela, rien de plus simple : rendez-vous sur le formulaire pour envoyer votre histoire érotique!

A vos plumes !


Envie de laisser un commentaire sur le site? Une idée d'amélioration?

Faites le sur notre livre d'or !