Total : 1951
En attente : 108

Sexe
Soumis
Mature


Histoires par auteur

Hetero (700)
Entre hommes (142)
Entre femmes (51)
Transexuelle (60)
Premiere fois (127)
A plusieurs (673)
Jeune adulte (80)
Mature (23)
Soumis,soumise (149)
Inclassable (54)

SODOMIE DU MATIN FAIT DU BIEN
SEX SHOP ET BAISE AU PARKING
Je l'air sucé devant mon oncle
Mon Médecin
UNE SODOMIE ET AU LIT






Au cinéma

Ecrit par Franckie
Parue le 21 octobre 2016
Il y a 5 commentaires pour cette histoire


Cette histoire érotique a été lue 8350 fois | Cette histoire erotique a une note de : 8.66667/20

Noter ce récit erotique !


J'avais 20 ans et plutôt à succès avec les filles. Pour attendre mon train je décidais d'aller au ciné pour passer le temps. je ne sais plus quel il projetait mais je me souviens bien du reste.
Je pénètre dans la salle après avoir pris mon billet puis reste un moment immobile pour m'habituer à l'obscurité et déceler les fauteuils libres. La salle était à moitié remplie et je m'assois après avoir rabattu le siège. Un petit gars de mon âge était assis et fixait l'écran. Il me paraissait petit et mince et tout à fait inoffensif.
j'essayais de comprendre de quoi retournait l'histoire et à mon tour regardait l'écran. Il y avait une histoire d'amour et la fille se faisait déshabiller par son amant d'une manière très soft mais assez excitante. Je sentis le genoux de mon voisin se coller contre le mien et je pensais qu'il prenait ses aises. Puis cette pression fut de plus en plus forte. Me draguait-il ? Je ne tardais pas à le savoir quand il posa sa main droite sur ma cuisse. Surpris, je ne bougeais plus. Comment un keum pouvait-il s'intéresser à moi, l'homme à femme !
La situation m'importunait et en même temps m'excitait. Jamais un homme ne m'avait touché jusqu'alors. Pourtant je sentis mon sexe se redresser peu à peu et devenir très ferme. Voyant que je n'étais pas rebelle, la main bougea et la pause devint une caresse pour remonter vers mon entrejambe. Avec beaucoup de discrétion il palpa ma bosse et prit la conformation avec le bout de ses doigts. J'avais commencé à le laisser faire, je devais continuer. Je glissais lentement mes fesses sur le rebord du fauteuil et celui-ci en profita pour baisser le zip de ma fermeture. j'avais un peu honte et regardais à gauche et à droite pour voir si personne ne pouvait voir. Sur la rangée, il n'y avait que nous et ce qui me rassura. Après m'avoir dégraffé le premier bouton de mon jean', il plongea sa main et par dessus le slip me caressa mon sexe tendu au maximum. J'étais super excité et j'ai cru que j'allais décharger aussitôt. Enfin, ses doigts glissèrent derrière l'élastique de mon slip et prirent contact avec mon gland. Sa main était douce et précise et ses caresses plutôt agréables. Il avait passé l'élastique derrière mes boules et mon sexe complètement dénudé. Sa main commença à me décalotter puis à me branler. Avec son pouce il étala le petit jus qui devait perler sur le méat, puis avec discrétion il descendit de son siège pour venir entre me jambes. Je pu voir à ce moment là le visage angélique du garçon qui me dévisagea avant d'avaler ma tige tout entière. sa bouche chaude glissait lentement sur mon sexe et l'enveloppait bien. j'avais été sucé par des filles mais jamais avec autant de plaisir. Tout en me suçant, il caressait mes boules mais j'étais tellement excité que je déchargeais plusieurs giclée dans le fond de sa gorge et il avala tout. Ô que
c'était bon ! Je dus le repousser car il continuait en aspirant et ça me faisait un peu mal. Il reprit sa place et je remis mon sexe dans mon slip et reboutonnais mon pantalon. Il reprit sa place dans son fauteuil et reprit la lecture du film comme moi.
Sans que je m'en sois aperçu, il avait baissé son pantalon et son slip et laissait dévoiler son sexe tendu. Sexe fin qu'il avait long avec un gland décalotté un peu pointu. Il avait remonté son sweet et je pus admirer de près son anatomie comme je ne l'avais jamais vu avec un homme. Je tendis la main et commençais à caresser cette tige chaude et bien raide. C'était la première bite que je touchais et j'y pris du plaisir. J'étais tellement excité que je me préoccupais pas du voisinage et je me penchais pour gobe son gland dans ma bouche. Je fus surpris par le goût et la consistance de ce gland nouveau pour moi. Je m'appliquais à le sucer lentement en serrant mes lèvres. Prodigué par ma copine j'usais de ma langue et jouais avec son bout.
Ma bouche pleine de salive glissait bien sur son éperon et je caressais ses petites boules. Je sentis se tendre son corps tout entier comme pour s'enfoncer plus loin dans ma bouche puis je reçu plusieurs giclées de son jus dans ma bouche. Un goût spécial que je découvrais avec délice et que j'avalais au fur et à mesure qu'elles arrivaient et n'en perdais aucune goutte. Quel régal. Je gardais son sexe dans ma bouche jusqu'à ce qu'il perde de sa consistance puis je me redressais sur mon siège en m'essuyant la bouche pour ne pas perdre une seule miette.




Cette histoire est la propriété de son auteur : ne la copiez pas pour l'afficher sur un site autre qu'histoire-erotique.net

Ajoutez un commentaire pour cette histoire erotique:


Pseudo (*):


       Votre commentaire sur cette histoire(*):




Les champs marqués d'une étoile (*) sont indispensables.



Envie de voir vos écrits publiés?


Histoire-erotique.net vous donne la possibilité de les faire partager !

Pour cela, rien de plus simple : rendez-vous sur le formulaire pour envoyer votre histoire érotique!

A vos plumes !


Envie de laisser un commentaire sur le site? Une idée d'amélioration?

Faites le sur notre livre d'or !