Total : 2243
En attente : 12

Sexe
Soumis
Mature


Histoires par auteur

Hetero (723)
Entre hommes (160)
Entre femmes (54)
Transexuelle (64)
Premiere fois (169)
A plusieurs (705)
Jeune adulte (114)
Mature (33)
Soumis,soumise (170)
Inclassable (63)

Une tournée qui coûte cher
Le pêcheur 2
Le pêcheur
érection génante
Une défonce mémorable






Avec le père de David

Ecrit par cori
Parue le 26 février 2015
Il n'y a pas de commentaire pour cette histoire


Cette histoire érotique a été lue 5673 fois | Cette histoire erotique a une note de : 13.5/20

Noter ce récit erotique !


Corinne j'avais 18 ans je sortais avec un garçon de mon âge comme çà.

J’ai aujourd'hui envie de me faire prendre comme une chienne, je veux du sexe, il m’en faut une. Je veux une queue en moi…

Toutefois confus il me demanda de ne jamais en parler à sa femme et rien dire a David.

Je lés quitte après.

Je jette mon dévolu sur un homme de mon entourage qui n’allait pas refuser longtemps de m’offrir sa bite. Je me rends 9h chez les parents de David un copain, sachant que j’y trouverais que son père seul vu que sa mère était partie en voyage avec une amie.

André était un bel homme de 40 ans bientôt, 195 cm pour 105 kilos environ assez sportif.

Nous primes un jus fruit dans le jardin à la fraîcheur sous le parasol qui bordait la piscine, la chaleur de cette journée me permit de me dévêtir devant André, j’étais maintenant devant lui en léger maillot de bain lui laissant voir quasiment tout de moi. Il s’absenta deux minutes pour revenir en caleçon de bain moulant. Je devinais sa queue sous le tissu, elle à l’air longue et grosse, nous parlions à peine, je demandais à André de me passer de la crème solaire. Ses mains sur mon corps glissaient pour m’enduire de crème. Il les laissait traîner sur mes fesses, mes cuisses que j’écartais discrètement pour qu’il découvre ma raie des fesses. Puis je me mis sur le dos il commença à étaler de la crème sur mes épaules et pour l'allumer un peu, je lui demandais si cela le dérangeais si j’enlevais mon haut pour bronzer. Il me pria de faire comme chez moi. J’ôtai donc le bout de tissu qui cachait mes seins. André continua à m’enduire, avec ses mains sur ma poitrine s’attardaient, il me caressait maintenant sans aucune gêne les tétons pointés, je mouillais.

Je te plais André

Euh quoi. Oui Corinne tu es belle, j’ai envie de te baiser mais…

Mais quoi André

Tu es la copine de David, je ne peux pas quand même ...

Si tu peux André, je suis ouverte à David, il sait que je couche avec ces deux frère déjà.

Je glissais ma main vers son sexe, il bandait.

Tu veux André

OH oui je veux bien. Je ne savais pas que tu étais aussi libre sexuellement si je couche souvent avec d'autre homme David arrive pas me complet

Je sortis sa queue et commencé à le branler, il bandait comme un cheval.

J’étais attiré par sa bite, je posais ma bouche gourmande sur son gland pour lui lécher doucement.

OH Oui Corinne Suce moi Va Y.

Je pris sa queue dans ma bouche entamant une fellation fougueuse.

hummmm oui, tu es une bonne suceuse Corinne oh quelle belle salope tu es.

Il me mit à 4 pattes puis fit glisser mon bas de maillot de bain, il écarta mes lèvres et fit glisser ses doigts dans ma chatte, j’étais excité j’ondulais sous ses caresses puis il caressa ma rondelle.

Il présenta sa bite à l’entrée de ma chatte. Je n’y tenais plus et je le pris profondément en gémissant de plaisir. Il me baisait avec fougue Ouiiiiiiii..........Encore Ouiiiiiiiii tu baise mieux que David AHOuiiiiiiiiiiiiiii............... remplir moi André Je vais jouir encore Aouiiiiiiiiii.......Ouiiii...Ouiiiii..... Sa bite me remplissait, il jouit en moi, rougit par la honte il se retira. Je le rattrapais par la queue ; je me remis à le lécher et sucer avidement, il reprit vite de la vigueur. Sa bite bandait de nouveau, je l’allongeais sur l’herbe de la pelouse et je m’enfilais sur sa queue j’étais trop folle, je n’en pouvais plus, et j'ai réjoui très fort…

André étant toujours en érection, il me mit sur le dos et commença doucement à pénétrer mon petit trou, il m’enculait en douceur, je gémissais de plaisir, Ouiiii......Ouiiiiiiii........Ahouiiiiiiii........ J’étais satisfaite du plaisir André, il jouit dans mon cul en râlant comme un lion.

Je lés quitte après.
Corinne



Cette histoire est la propriété de son auteur : ne la copiez pas pour l'afficher sur un site autre qu'histoire-erotique.net

Ajoutez un commentaire pour cette histoire erotique:


Pseudo (*):


       Votre commentaire sur cette histoire(*):




Les champs marqués d'une étoile (*) sont indispensables.



Envie de voir vos écrits publiés?


Histoire-erotique.net vous donne la possibilité de les faire partager !

Pour cela, rien de plus simple : rendez-vous sur le formulaire pour envoyer votre histoire érotique!

A vos plumes !


Envie de laisser un commentaire sur le site? Une idée d'amélioration?

Faites le sur notre livre d'or !