Total : 2243
En attente : 21

Sexe
Soumis
Mature


Histoires par auteur

Hetero (723)
Entre hommes (161)
Entre femmes (55)
Transexuelle (64)
Premiere fois (171)
A plusieurs (707)
Jeune adulte (114)
Mature (35)
Soumis,soumise (171)
Inclassable (63)

Une tournée qui coûte cher
Le pêcheur 2
Le pêcheur
érection génante
Une défonce mémorable






BAISEE PAR LE PATRON DU RESTAU AVEC MON CHERI

Ecrit par CHANTALOUETTE
Parue le 09 novembre 2015
Il n'y a pas de commentaire pour cette histoire


Cette histoire érotique a été lue 3864 fois | Cette histoire erotique a une note de : 10/20

Noter ce récit erotique !


BONJOUIR

On entre dans le restau,il semble complet.Un serveur vient vers nous,il nous demande de nous installer au bar,il va voir le patron s'il peut nous dégotter une table.On reste debout appuyés contre le zinc.Je sens les regards des hommes posés sur moi,ma chatte réagit et s'humidifie encore un peu plus.On attend un moment puis le patron arrive,il a la quarantaine,costaud,large d'épaule,le visage buriné mais rasé de près.Son regard se pose immédiatement dans mon décolleté,je crois bien qu'il va nous trouver une table,je lui fais un grand sourire de salope.

Effectivement,après avoir scruté la salle,il nous informe que deux tables vont se libérer sous peu,les clients ont déjà payé l'addition.
"Attendez encore un moment au bar,prenez l'apéritif,c'est pour moi."
Le barman nous sert,je suis la cible des regards masculins surtout,mais aussi de quelques femmes;jalousie ou envie?...
En tout cas je mouille,j'ai la chatte qui me brûle,mes tétons pointent sous ma robe,Hervé est tout excité:
"Tu as vu le regard du patron?"
"Oui il avait l'air tout excité"
Le dit patron revient au bar et s'inquiète:
"Ca va? Vous avez eu vos apéritifs?"
"Parfait merci"
"On vous prépare votre table,prenez un autre apéro,un autre Martini,
madame?"
"Volontiers,je vais être gaie si je bois trop,mais tant pis"
En buvant une gorgée,je gonfle mes seins,le patron est scotché,je suis vraiment une vraie salope.Il est pas mal le patron,j'espère bien me le taper,on verra bien....

On s'installe à notre table,je suis assise en face de la sortie de la cuisine,le serveur va se régaler je crois.Le patron vient prendre notre commande,c'est évidemment steak frites salade,mais il y a des nuances,la cuisson du steak tout d'abord,puis celle des frites ainsi que leur grosseur,il nous demande malicieusement:
"Vous les aimez grosses ou fines?"
Hervé répond rapidement:
"Fines et dorées"
"Et vous madame,vous préférez les grosses?"
Il a un petit sourire vicieux,ça doit être un chaud lapin,je lui lance un regard langoureux et plein de promesses:
"J'ai un faible pour les grosses effectivement!!"
Il repart pour revenir un peu plus tard nous présenter le vin,Hervé choisit un Bourgogne rouge,j'adore ça.

On nous sert un peu plus tard,c'est délicieux,une viande goûteuse et tendre,une salade croquante et assaisonnée à point avec des frites cuites comme il faut,on se régale.
Le patron vient nous voir:
"Frites et salade à volonté!!"
"Pour moi,ça ira,nos assiettes sont bien remplies!!"
Il me sourit,il me plaît bien,je sens mes lèvres se gonfler de désir,Hervé est aux anges,une bonne bouffe avec un bon vin,sa petite pute qui exhibe sa chatte pour exciter les mâles,tout va pour le mieux pour lui:
"Tu as vu comme il te mate?écarte un peu plus les cuisses"
"Tu es fou,ils vont tous me violer

Après le plat principal,le patron vient nous voir:
"Fromage blanc ou sec?"
On opte pour le sec,il revient avec un plateau où se trouve une dizaine de fromages bien faits pour la plupart,on se sert,le patron revient:
"C'est rare de voir une femme manger des fromages aussi forts,bravo"
C'est vrai qu'ils sont bons,le Bourgogne par dessus me chauffe un peu,mais c'est surtout ma petite chatte qui brûle,il va falloir s'occuper d'elle sous peu....

Le chariot de desserts arrive pour nous achever,demain régime,en tout cas ce restau est vraiment très bien et il n'est pas très loin,on reviendra c'est sur.....

On finit sur un café et l'on s'apprête à partir.Hervé paie la note au bar.Je tire au maximum sur mon décolleté,mes gros seins débordent laissant voir mes aréoles brunâtres,le serveur est tout ému.Il n'y a plus de client dans la salle,nous sommes les derniers,je soupçonne le patron de l'avoir fait exprès...
Hervé est en train de composer le code de sa carte,le serveur détourne
son regard pour le poser sur mes seins.
Le patron revient avec une bouteille à la main,il me la tend,c'est un grand Bourgogne,je suis étonnée:
"Tenez,vous avez bon goût,vous la méritez bien et prenez le aussi comme un hommage à la beauté et à la sensualité féminine que vous incarnez si bien madame!!"
Je rougis et gonfle encore un peu ma poitrine:
"Je suis flattée et vous remercie de votre aimable compliment"
Je m'approche de lui et lui fait une bise appuyée qui laisse une trace de rouge à lèvres:

"Je vous ai mis du rouge,essuyez vous avant que madame ne s'en aperçoive"
"Il n'y a pas de "madame""
Je suis soulagée,il est libre.Il n'a pas envie de nous voir partir:
"Puis je vous offrir un digestif?"
"Volontiers"
Je prends une Marie Brizard glace,en le buvant,je pense au nombre de mecs que j'ai sucés avec cette liqueur accompagnée de glaçons,mes yeux brillent de désir,j'ai une très grande envie de baiser,le patron s'inquiète pour nous:
"Il faut faire attention en conduisant!!"
Je bondis sur l'occasion:
"Mais on va trouver un endroit tranquille dans le coin pour se reposer un instant,vous en connaissez peut être un?"
"Vous reprenez la route,le deuxième chemin à gauche,vous verrez une clairière sur votre droite,vous pourrez vous allonger,ce n'est que de la mousse"
Je le regarde avec mes yeux de biche salope,les lèvres entrouvertes,je prends ma voix chaude et rauque de lionne en rut:
"J'ai vraiment envie de m'allonger"
Hervé intervient fort à propos:
"Tu as vraiment envie de dormir?"
Bien relancé mon chéri,il est doué pour ça mon amour:
"Qui t'a parlé de dormir,tu verras bien"
Le patron enregistre tout ça,il croît rêver.
Je vais vers lui et m'approche de son oreille:
"Si vous avez envie de nous rejoindre...."
Il nous raccompagne à la porte,je tords mon cul plein de promesses pour lui.Avant de se séparer,je dépose mes lèvres sur les siennes:
"Atout de suite"

Dans la voiture,Hervé accuse le coup:
"Tu es vraiment une grande salope,tu vas le tuer ce mec,il doit bander
comme un cerf"
"Tant mieux,j'ai tellement chaud que tu ne me suffiras pas"
On arrive à la clairière,c'est très bien,propre avec de la mousse.Hervé étend sa couverture,je quitte ma robe et m'allonge sur le dos,les cuisses écartées:
"Chéri,viens me bouffer la chatte!!!"
Il quitte son pantalon puis son tanga noir en dentelle volé à sa pute
et commence à me lécher l'entrecuisse,c'est bon,mon chéri est un super bouffeur de minou,il peut rester plus d'une heure entre mes cuisses.Je sens le plaisir venir doucement,j'attends avec impatience
l'arrivée du patron du restau.Hervé s'occupe de mon clito,de ma fente et de mon petit trou,je mouille de partout,mon bouton est hypersensible et se tend à la moindre caresse en envoyant des ondes de plaisir dans tout mon corps.Je commence à gémir,je me triture les tétons durcis,je suis bien,les poils de mes bras se dressent en un délicieux frisson qui parcourt mon échine,je me laisse aller doucement....

Soudain,une voiture arrive,je reconnais le chauffeur,il vient vers nous et admire le tableau:
"Je me demandais si ce n'était pas une farce"
"Viens,donne moi ta queue,j'ai envie de sucer"
Il se met vite à l'aise et m'offre sa queue déjà bien tendue,elle est moyenne en longueur mais assez épaisse,ses veines sont apparentes,de vraies sculptures,j'en suis folle....

Je m'enfile tout ça dans la bouche,elle a bon goût,elle sent bon l'homme,la saine sueur du travailleur,un vrai régal équivalent à sa cuisine,je l'avale en entier,puis je remonte lentement avant de jouer avec son gland un moment avant de recommencer,j'ai le nez dans ses poils,je reste ainsi ,une bonne minute,il apprécie et caresse mes cheveux:
"C'est bon,tu suces bien ma belle,lèche moi les couilles!!"
Je gobe ses grosses boules poilues,je passe ma langue dessus avant de les soulever pour lécher son périnée,je recommence plusieurs fois,il adore:
"Continue c'est bon ma salope"
"Tu veux que je te bouffe le cul?"
"Oh oui"
"Assieds toi sur moi"
Il pose son cul sur ma bouche,la bite entre mes seins,en me levant un
peu,j'arrive à poser ma bouche sur son anus,ma langue titille un peu son trou du cul,il est comme un fou,il compresse mes seins sur sa queue:
"Ah la salope,continue,c'est trop bon!!!"
Il remue beaucoup,je n'arrive pas à rester ainsi trop longtemps,cette position à moitié assise est pénible à tenir,on s'arrête,il vient vers moi:
"Viens sur moi,baise moi fort,donne moi ta queue!!"
Il s'installe entre mes cuisses écartées,je sens son gland ouvrir ma vulve en grand avant de s'enfoncer dans mon vagin,je le sens m'envahir,c'est bon.Sa queue n'est pas énorme,mais elle me comble de
plaisir,sans doute parce que je suis surexcitée de montrer ma chatte
à tout le monde depuis ce matin.Je passe mes jambes autour de sa taille afin de mieux m'ouvrir,mieux m'offrir,je le sens proche du dénouement,je lui enlève sa queue de ma chatte:
"Viens jouir dans ma bouche,j'aime ça!!"
Il n'avait pas de capote,il vaut mieux prendre ses précautions..

Il me lime encore un instant,puis sort précipitamment de ma chatte et vient au bord de ma bouche,je m'en empare,mon chéri a laissé sa queue
dans ma bouche,les deux jouissent en même temps dans ma bouche,je me
régale,sentir les deux spermes couler dans ma gorge en me faisant tripoter le clitounet par mon chéri,quel plaisir,j'avale tout,mes deux hommes se retirent repus et comblés...

Pendant qu'Hervé se lève pour prendre des cigarettes,le patron du restau s'informe:
"Qui dois je remercier pour ce magnifique instant?"
"Je suis Chantal et mon mari c'est Hervé,et toi?"
"Mon vrai prénom est Edouard,mais tout le monde m'appelle Eddy"
Il s'allonge,je pose ma tête sur sa cuisse,à dix cm de sa bite au repos....

A SUIVRE CHANTAL LA SALOPE FOLLE DE BITES




Cette histoire est la propriété de son auteur : ne la copiez pas pour l'afficher sur un site autre qu'histoire-erotique.net

Ajoutez un commentaire pour cette histoire erotique:


Pseudo (*):


       Votre commentaire sur cette histoire(*):




Les champs marqués d'une étoile (*) sont indispensables.



Envie de voir vos écrits publiés?


Histoire-erotique.net vous donne la possibilité de les faire partager !

Pour cela, rien de plus simple : rendez-vous sur le formulaire pour envoyer votre histoire érotique!

A vos plumes !


Envie de laisser un commentaire sur le site? Une idée d'amélioration?

Faites le sur notre livre d'or !