Total : 1951
En attente : 25

Sexe
Soumis
Mature


Histoires par auteur

Hetero (683)
Entre hommes (125)
Entre femmes (51)
Transexuelle (59)
Premiere fois (117)
A plusieurs (656)
Jeune adulte (77)
Mature (20)
Soumis,soumise (143)
Inclassable (45)

SODOMIE DU MATIN FAIT DU BIEN
SEX SHOP ET BAISE AU PARKING
Je l'air sucé devant mon oncle
Mon Médecin
UNE SODOMIE ET AU LIT






BAISEE PAR UNE BONNE QUEUE SUR LE CHANTIER

Ecrit par CHANTALOUETTE
Parue le 02 08 2016
Il n'y a pas de commentaire pour cette histoire


Cette histoire érotique a été lue 336 fois | Cette histoire erotique a une note de : 10/20

Noter ce récit erotique !


BONJOUIR

Je repars,j'ai décidé d'aller à un magasin,une épicerie spécialisée en produits méditerranéens,j'y vais parfois pour acheter différents
ingrédients afin de préparer un repas grec,ouzo,feuilles de vignes,
feta,retsina et olives grecques.Hervé adore,ça lui rappelle nos vacances en Crète,de sacr souvenirs,j'avais été défoncée comme rarement,trois semaines de sexe et de soleil,il faudrait qu'un jour je raconte ce fabuleux séjour,une de nos premières vacances ensemble,
des vraies vacances de salope,je sautais sur tout ce qui bougeait pour le plus grand plaisir d'Hervé qui voyait sa salope adorée devenir
une pute à tout le monde.Ce que j'ai pu sucer comme bites là bas...

Pour rejoindre ce magasin,il y a une dizaine ed minutes de marche,j'y
vais doucement en repensant à toutes ces aventures depuis ce matin,
j'ai été sollicitéepar de belles queues et des mecs qui savent s'en servir,sacrée journée...

J'arrive près de l'épicerie.L'épicier est un gars de soixante ans
environ,il est grand,mince,il m'a draguée depuis le premier jour,il me tient par la taille,je le laisse faire,il s'est mis à caresser mes fessesà travers la jupe,il s'est enhardi et a passé sa main sous ma jupe,je lui aurais bien dit oui mais il y avait toujours quelqu'un
qui était là,peut être aujourd'hui....

J'arrive devant le magasin,mauvaise nouvelle,il est en travaux,il y a une palissade qui camoufle l'entrée.Je passe derrière pour en avoir le coeur net,le local est éclairé par un lampadaire au néon,je m'avance un peu,c'est en pleine démolition,il y a des gravats un peu partout,je m'approche d'une sorte de débarras,je fais un peu de bruit
et je vois une silhouette se découper dans l'encadrement,il se dirige vers moi,il est à contre jour,je ne distingue pas ses traits,mais je me rends compte qu'il s'agit d'un homme de très haute taille et large
d'épaules,un vrai costaud,comme je les aime,il m'interpelle:
"Vous cherchez quelque chose?"
Il arrive à ma hauteur,je me sens toute petite à ses côtés,il se tourne un peu à la lumière,je peux le dévisager.Il a la quarantaine,légèrement dégarni,une épaisse moustache brune à la Brassens,une barbe de trois jours,il a le type méditerranéen:
"Je voulais simplement savoir si il y aura le même genre de magasin
plus tard"
En lui parlant,je jette un oeil dans sa chemise ouverte...
Je suis scotchée!!il est poilu,velu au delà de la moyenne,mais surtout
il a sur le torse une multitude de petits cercles de poils,d'un seul
coup,je sens une arrivée de mouille au niveau des grandes lèvres,je suis tétanisée en voyant ces rondelles de poils sur son torse,celui là
il faut que je me le fasse...

Il fait demi tour et va en direction du débarras,là où il y a les plans du magasin et des travaux à exécuter et le nom du bénéficiaire.
Je le suis tout en me demandant comment lui faire comprendre que j'ai
une folle envie de me faire démonter le cul,je ne vais pas tout de même lui sauter dessus..quoi que....
Je n'arriverai pas à cette extrémité,car la providence des salopes est là et veille sur mon cas.En effet,au milieu du magasin,il y a une
très grosse poutre,je m'approche et je constate que vu l'étroitesse de
ma jupe,il m'est impossible d'enjamber cet obstacle.Je pousse un soupir de désappointement qui fait se retourner l'homme devant moi,je saute sur l'occasion,je remonte ma jupe sur mes cuisses.Honnêtement,
cinq centimètres auraient été suffisants,je la remonte au dessus de mes jarretelles,à ras ma culotte,il s'en aperçoit et siffle d'admiration:
"Quel beau spectacle!!!"
"Vous voulez que je reste comme cela?"
"Je veux bien,et plus haut,c'est comment,on peut savoir?"
"Il y a deux façons de savoir,le visuel ou le tactile"
Pour toute réponse,il vient vers moi et passe sa main sous ma jupe et
caresse ma chatte à travers le tissu de ma culotte,je mouille abondamment,j'ai envie de ce mec.Je pose mes lèvres sur les siennes,on s'embrasse longuement,puis je passe ma langue sur son visage,ses joues,ses yeux et dans ses oreilles,je suis comme une folle
avec ce mec,ma bouche descend sur son torse attirée par les spirales torsadées et poilues,puis je lèche ses aisselles,son odeur de mâle transpirant me chavire de plaisir,sa sueur a un bon goût salé qui
me'excite beaucoup.
De son côté,il ne perd pas de temps,il a passé sa main dans ma culotte
et me doigte la chatte avec ses gros doigts,je baisse ma fermeture éclair et laisse glisser ma jupe en tortillant mes fesses pour l'aider
à descendre jusque à mes chevilles.Je déboutonne ensuite ma veste offrant mes beaux seins à mon géant qui passe ses mains de partout sur mon corps de salope en chaleur.Je continue de le lécher en descendant vers son nombril et son ventre,j'ai hâte de découvrir son engin que je tripote à travers son pantalon,je quitte ma veste qui rejoint ma jupe sur une table,il tire sur ma culotte,je la descends et la quitte.

J'ouvre sa braguette et son engin apparaît,quel morceau!!il a un gland énorme au bout d'une longue et large tige,les veines sont très
apparentes,j'adore ce genre de queue,elle va peut être me faire souffrir au passage dans mon cul,mais elle va me donner plein de bonheur c'est sur,je m'empare du monstre,je me le passe sur le visage,dans le cou en guise de bienvenue,puis je dépose des petits
baisers mouillés sur sa hampe,ses couilles et le gland avant de l'enfourner dans ma bouche de pipeuse,je vais le plus loin possible,je n'arrive pas à le prendre en entier,son gland touche ma luette et me fait déglutir.Je reprends ma succion en caressant ses couilles poilues,il a l'air d'aimer,je lui lance un regard de pute
par en dessous,il me sourit en caressant ma chevelure bouclée,je salive beaucoup sur ce gros gland avant de lécher sa tige,j'ai envie de le prendre dans ma petite chatte,je me relève et me frotte contre lui en caressant ses poils:
"Baise moi,donne moi ta queue,bourre moi la chatte!!"
Je m'appuie contre le chambranle(quel beau mot!!),il amène sa queue à
l'entrée de ma chatte,je fléchis un peu sur mes jambes écartées pour
faciliter l'intromission,son gland fouille l'entrée de mon vagin,il entre et son engin emplit ma petite chatte,je passe mes mains autour de son cou et enfouis mon visage dans ses poils,l'odeur m'enivre,je
suis aux anges,quel mâle!!!

Il commence ses allers et retours,je sens son gros mandrin me ramoner
la chatte,il accélère le mouvement,à chaque coup de reins,je décolle un peu,c'est bon,il a une queue sublime,je me régale de la sentir en moi,vivement qu'il m'encule...

Je me pends à son cou et passe mes jambes autour de sa taille,il me porte,je fais des mouvements sur sa queue,je m'agite pour mieux le sentir en moi.
Il m'applique contre un angle de mur et me baise en me serrant contre lui,je l'embrasse et le lèche partout où je peux tant je suis excitée,
je m'imprègne de son odeur musquée,je le mords sur les épaules,je suis sous le charme de ce mec et de sa grosse queue:
"C'est bon chéri,continue de me baiser comme ça,j'aime ta queue,elle
est bonne,je la sens bien"
Il se déplace en me portant et me dépose sur le bord de la table,
j'ouvre mes jambes,il me passe ses bras sous mes genoux et pose mes chevilles sur ses épaules.Il reprend ses coups de boutoir dans ma chatte,c'est bon,il est toujours aussi dur,je sens le plaisir monter en moi,je pousse de petits cris en me caressant les seins,ça a l'air de l'exciter,il se raidit et enfonce ses ongles dans la peau de mes hanches,il ne va pas tarder à jouir:
"Tu n'as pas de capote,viens te vider dans ma bouche,j'adore le sperme venant de belles queues comme la tienne"
Cl'excite encore un peu plus,il s'agite un peu avant de se retirer à
toute vitesse en se pinçant le sexe,je saute de la table et engloutis
l'objet de mon désir.Le doux nectar masculin vient frapper ma gorge,il y a une bonne dose,c'est chaud et épais,un délice,je suis une gourmande de sperme,je le garde un instant dans ma bouche,puis je le nettoie,je lui rends tout propre,je me relève et vient l'embrasser dans le cou,il se calme et me remercie pour tout.

A SUIVRE

CHANTAL LA BOUFFEUSE DE QUEUES PLEINES DE BON SPERME CHAUD








Cette histoire est la propriété de son auteur : ne la copiez pas pour l'afficher sur un site autre qu'histoire-erotique.net

Ajoutez un commentaire pour cette histoire erotique:


Pseudo (*):


       Votre commentaire sur cette histoire(*):




Les champs marqués d'une étoile (*) sont indispensables.



Envie de voir vos écrits publiés?


Histoire-erotique.net vous donne la possibilité de les faire partager !

Pour cela, rien de plus simple : rendez-vous sur le formulaire pour envoyer votre histoire érotique!

A vos plumes !


Envie de laisser un commentaire sur le site? Une idée d'amélioration?

Faites le sur notre livre d'or !