Total : 1951
En attente : 96

Sexe
Soumis
Mature


Histoires par auteur

Hetero (698)
Entre hommes (137)
Entre femmes (51)
Transexuelle (60)
Premiere fois (122)
A plusieurs (673)
Jeune adulte (80)
Mature (23)
Soumis,soumise (149)
Inclassable (54)

SODOMIE DU MATIN FAIT DU BIEN
SEX SHOP ET BAISE AU PARKING
Je l'air sucé devant mon oncle
Mon Médecin
UNE SODOMIE ET AU LIT






BIEN BAISEE ET DOIGTEE SUR LE BUREAU

Ecrit par CHANTALOUETTE
Parue le 05 08 2016
Il n'y a pas de commentaire pour cette histoire


Cette histoire érotique a été lue 773 fois | Cette histoire erotique a une note de : 10/20

Noter ce récit erotique !


BONJOUIR

Pour rentrer chez moi,je décide de faire le grand tour,je risque de croiser plus de monde.Je marche en tordant mon cul,j'ai la chatte en feu,ma jupe est remontéeà ras mes lèvres,il est à peine neuf heures,il fait frais,je croise quelques mecs qui matent mes seins à travers mon pull transparent,il y a aussi des voitures qui me klaxonnent en me matant,je leur souris,ça me fait mouiller de savoir que des hommes me regardent avec envie,dommage qu'ils ne soient pas plus entreprenants,ils ne savent pas ce qu'ils perdent...

J'ai envie,je n'ai pas eu ma ration de sexe ce matin.Quand mes hommes m'ont baisée,je dormais trop profondément pour m'en rendre compte,et je n'ai pas vu Antoine.

Je tourne dans ma rue,et,oh bonheur,je vois Christian plongé dans le moteur d'une voiture,chic,je vais me taper une bonne queue.
Je m'approche,les seins en avant,Christian me voit venir,il me sourit.
Je me jette dans ses bras et je l'embrasse,j'écrase mes nichons contre son torse,je suis heureuse de le rencontrer:
"Dis donc,tu vas t'enrhumer habillée comme ça!"
Je remonte un peu ma jupe:
"Et regarde,je n'ai pas de culotte!!"
Je prends sa main pour qu'il me tripote un peu,mais il retire sa main:
"J'ai les mains pleines de cambouis,je suis désolé"
Effectivement,il a les mains toutes noires:
Tu veux que je te branle un peu?"
"C'est gentil ma belle,mais j'ai beaucoup de boulot,par contre,si tu peux me rendre un service"
"Avec plaisir,j'espère que tu seras reconnaissant..."
"Bien sur ma chérie"
"Que dois je faire?"
"Il faut aller chez Dia chercher une pièce dont j'ai besoin,il doit la démonter sur une de ses voitures"
"Bien sur,il pourra peut être quelque chose pour ma pauvre petite chatte en feu.."
"Ne tarde pas trop quand même,je t'invite au restau ce midi si tu veux
ma chérie"
"Avec plaisir,je fais vite!!"
"Je préviens Dia que tu arrives.."

Je rentre chez moi pour prendre les clés de ma voiture,je ne me change pas.
Je prends le chemin du garage de Dia,j'ai remonté ma jupe jusque à la taille,j'ai la chatte à l'air.
A un feu,je suis arrêtée à hauteur d'un bus,les voyageurs peuvent me mater,je les regarde en leur faisant un regard et un sourire de salope
en chaleur en passant un doigt dans ma fente.
Ca redémarre,je continue mon chemin.
Je ne trouve pas de place pour me garer près de chez Dia,je tourne un moment avant de me rabattre sur un parking souterrain.Je range ma voiture et traverse le parking,mes talons claquent et résonnent sous la voûte.Les parkings souterrains me font mouiller tout en me foutant la trouille.J'ai le fantasme du viol,j'aimerais me faire prendre par
trois mecs au moins sur le capot d'une voiture avec un peu de violence
mesurée.J'aimerais que l'on m'arrache mes vêtements,ma culotte,avant de me faire prendre par tous les trous,il faudra que j'en parle à Hervé et qu'il organise ça.

Le garage de Dia est situé dans un quartier qui craint un peu,ça n'est
pas dangereux,mais habillée comme je le suis,il faut faire gaffe quand
même.
J'arrive malgré tout au garage sans encombre,Dia est là avec un client,je m'approche d'eux,j'embrasse Dia sur la bouche,et je fais la bise à son client,il est pas mal,grand,black,la belle quarantaine,un peu dégarni,il fait très viril,un beau mâle qui doit aimer les femmes,
à voir le regard son regard sur mes seins qui pointent sous mon pull
blanc.Dia aussi me mate,il doit avoir envie:
"Chantal,je dois démonter la pièce sur une voiture,j'en ai pour dix minutes environ,va au bureau voir comme c'est bien maintenant que tout est fini"

Je laisse les deux mecs à leur discussion,je pars en en tortillant mon
petie cul,ma jupe remonte,ils doivent voir la naissance de mes fesses,
je suis toujours chaude,j'ai envie de queue,j'espère que Dia y pensera.
Je me re trouve au bureau,tout est propre et bien rangé,ça sent bon,Dia a beaucoup changé.Je me sers un café et m'asseois sur le bureau,je vois Dia et son client en train de discuter,je me caresse la fente,je mouille énormément,je fais aller et venir mon majeur dans ma petite chatte humide.Je me branle doucement en regardant venir vers moi Dia et son client,ils se servent un café à la machine et se dirigent vers moi.
Je stoppe ma caresse et tire un peu sur ma jupe.Dia entre dans le bureau et vient près de moi,il passe son bras autour de mon cou en laissant négligemment sa main droite emprisonner mon sein droit.
Son collègue est resté à l'entrée du bureau.D'où il est,et vu la longueur de ma jupe,il doit voir que je porte des bas,que je n'ai pas de culotte et que je n'ai pas la chatte rasée.Je tourne mon regard vers Dia,un regard de salope suppliante,il reste impassible et finit son café.Après avoir posé sa tasse,il se tourne vers moi:
"Chantal,mon ami Amadou ici présent a été impressionné en te voyant,il
a envie de toi,je lui ai dit qu'il n'y avait rien d'impossible,qu'en
penses tu?"
"Tu me connais,je ne dis pas souvent non,et toi?"
"Il faut que je récupère la pièce pour Christian"
"Et bien d'accord"
"Je vous laisse,au fait,j'ai fait un pari avec Amadou"
Le dit Amadou l'interrompt:
"Tu as gagné Dia,tu avais raison"
Je regarde Dia,je ne comprends pas"
"J'avais parié avec Amadou que tu ne portais pas de culotte,et lui pensait qu'avec une jupe aussi courte,c'était impossible.Voila,bon je
vous laisse un instant"
Dia nous laisse,Amadou vient vers moi:
"Chantal,j'ai envie de te bouffer la chatte"
C'est demandé si gentiment et si poëtiquement....
J'enlève mon pull,il est surpris par la taille et la beauté de mes nichons,je m'allonge sur le bureau pendant qu'il s'approche:
"Quitte moi ma jupe et broute moi le minou!!"
Il tire sur ma jupette qu'il enlève facilement,je me retrouve,je me retrouve à poil à part mes bas et mes talons hauts.J'écarte les cuisses,Amadou vient sur ma vulve béante,il passe sa langue de bas en haut dans ma fournaise,il me lèche de bas en haut en excitant mon bouton,puis mon petit trou d'amour,il est doué et me fait du bien,je succombe à ses coups de langue et me laisse aller,d'autant plus qu'il me lèche l'interieur de mes cuisses,là où ma peau est si douce et où j'aime tant être caressée et embrassée:
"Continue comme ça,c'est bon,tu suces bien mon beau salaud!!!"
Il continue un bon moment à me lécher entre les cuisses,il me donne un
plaisir fou,j'avance un peu mes fesses sur la table:
"Mets moi un doigt dans le cul et branle moi!!"
Il enfonce son majeur dans mon anus et commence à me donner beaucoup
de bonheur,je me laisse faire tellement c'est bon,je m'abandonne,
allongée sur le bureau,je pince mes tétons,je suis sous le charme de sa langue qui se promène sur mon corps,que c'est bon...
J'ai envie de lui rendre la pareille,de lui montrer mes talents de suceuse,et surtout je suis impatiente de découvrir sa queue que j'espère bien dure..

Je me relève et descends du bureau,je m'accroupis devant lui et défais son pantalon et son caleçon.
Son sexe emprisonné surgit comme un diable hors de sa boite,il a une queue de bonne taille,bien tendue avec un gros gland comme j'aime.
Je m'en empare et le prends en bouche,je descends d'un coup sur sa hampe pour l'avaler en entier,je reste sans bouger tout en caressant ses couilles,il semble aimer,je remonte doucement ma bouche sur sa tige avant de m'amuser sur son gland,je lui donne des petits coups de langue,avant de le reprendre dans ma bouche et de le pomper,je le quitte parfois pour lécher et gober ses couilles,je m'applique à lui rendre tout le plaisir qu'il m'a donné.Il se laisse faire un moment:
"Tu es une bonne suceuse ma belle,mais j'ai envie de baiser ta petite
chatte"
Je me relève et fouille dans mon sac pour lui tendre une capote,il se l'enfile.Je m'allonge sur le bureau,les jambes pendantes,j'écarte les cuisses,Amadou arrive la queue tendue et s'installe dans ma chatte
mouillée,il me baise bien,sa queue va et vient jusque au fond de ma chatte,il s'excite tout seul en caressant mes seins:
"Qu'ils sont beaux et doux ma belle cochonne,tu me rends fou!!"
Effectivement,il jouit dans la capote,puis se retire,je me lève prestement,lui enlève le préservatif et prends sa bite pour lui nettoyer avant d'avaler le contenu de la capote,il est scotché en me
voyant faire.
C'est le moment choisi par Dia pour revenir:
"Bravo,un magnifique spectacle"
"Tu joues les mateurs maintenant,on t'a fait bander au moins?"
Je me rapproche de Dia et caresse sa braguette,il bande un peu,je le sollicite:
"Tu veux que je te suce?"
"Merci Chantal,tu es trop bonne,mais il faut porter la pièce à Christian,et en ce moment,je suis très demandé au niveau de la bite"
"Ah bon?"
"Tu te rappelles de Muriel,la vendeuse de lingerie?"
"Bien sur."
"Et bien,elle est venue un soir juste avant que je ne ferme pour laisser sa voiture à réviser.Tu me connais,galant comme je suis,je lui ai proposé de la raccompagner chez elle,d'autant qu'elle me faisait sacrément bander cette salope!!"
"C'est vrai qu'elle est bien foutue"
"Elle s'est assise dans ma voiture,jupe remontée,jarretelles apparentes,j'avais du mal à me contenir.Arrivés en bas de chez elle,
pas loin de son magasin,elle me propose en guise de remerciement de
m'offrir un verre chez elle,je n'ai pas refusé.
Une fois chez elle elle s'est mise près de moi sur le canapé,tournée
dans ma direction,je voyais sa culotte,je n'osais pas trop me lancer.
Elle m'a parlé de toi"
"Elle t'a dit quoi?"
"Que tu étais belle et que tu avais de la chance d'être ma maîtresse
et que tu lui avais dit que j'étais bien monté,j'ai sauté sur l'occasion,je lui ai demandé si elle voulait voir par elle même,et
depuis on est ensemble,je dors chez elle,on baise sans arrêt,une vraie
folle de bite et de lingerie,elle a envie d'expérience avec d'autres
hommes,je crois que l'on va bien s'entendre tous les deux"
"Je suis contente pour toi,donne lui de gros baisers sur sa petite chatte que j'aime tant"

A SUIVRE

CHANTAL LA FOLE DE BITES BIEN DURES ET BIEN LONGUES




Cette histoire est la propriété de son auteur : ne la copiez pas pour l'afficher sur un site autre qu'histoire-erotique.net

Ajoutez un commentaire pour cette histoire erotique:


Pseudo (*):


       Votre commentaire sur cette histoire(*):




Les champs marqués d'une étoile (*) sont indispensables.



Envie de voir vos écrits publiés?


Histoire-erotique.net vous donne la possibilité de les faire partager !

Pour cela, rien de plus simple : rendez-vous sur le formulaire pour envoyer votre histoire érotique!

A vos plumes !


Envie de laisser un commentaire sur le site? Une idée d'amélioration?

Faites le sur notre livre d'or !