Total : 2243
En attente : 17

Sexe
Soumis
Mature


Histoires par auteur

Hetero (723)
Entre hommes (161)
Entre femmes (55)
Transexuelle (64)
Premiere fois (171)
A plusieurs (706)
Jeune adulte (114)
Mature (33)
Soumis,soumise (170)
Inclassable (63)

Une tournée qui coûte cher
Le pêcheur 2
Le pêcheur
érection génante
Une défonce mémorable






Baisé avec un cultivateur

Ecrit par cori
Parue le 18 janvier 2015
Il n'y a pas de commentaire pour cette histoire


Cette histoire érotique a été lue 6511 fois | Cette histoire erotique a une note de : 4/20

Noter ce récit erotique !


Je m’appelle Corinne et j'ai 24 ans. Marié depuis 18 mois mon mari et souvent absent de la maison. J'ai toujours aimée le sexe.Depuis que je suis mon l'adolescence depuis je suis fait dépucelè a l'age de 14 ans même avant, je me chatouille le petit bouton et pas des garçons aussi.
Début septembre 2014 mon mari été pas là pour 5 jours.
Le téléphone sonne ces Édouard un copain a mon mari un activateur 3km de notre ferme, il nous invité a un barbecue chez eux je lui dit que Marc et par là pour 5 jour il me dit viens sa va de changer les idée, et j'ai répondu présent a l'invitation Édouard été ravi il a le même age que mon mari 42 ans.
Nous avons pris l'apéritif et mon savon mangé.Ensuite nous sommes rentrées dans une grand grange aménagé en salon pour boire le digestif. Nous avions bu pas mal d’alcool, après deux vers de cognac,nous racontions pas mal de connerie;
Édouard dit a Odile sa femme qu'il aimerait baisé avec deux femme ,Odile lui répond qu'il et pas question, et quand elle m'a demandé ce que j'aimerais faire j'ai levé les s’épaule en fait j’étais a moitié saoule.
Odile s'allonge dans la canapé et elle s'endort.
Édouard amenè Odile dans leur chambre et on a continué a parler avec lui de tout et de rien dans un premier temps. Ensuite nous savons parlé de sexe.Je lui j'aime faire l'amour avec Marc mon mari mais quand il rente et trois jours après il repart et entre deux il me saute mes il me manque je l'aime je voudrais faire l'amour plus souvent avec lui
Édouard me dit que Odile ne voulait que faire l'amour ,et que souvent il avait envie de baiser.
Un moment, j'ai remarque une bosse dans son pantalon.Il était entrain de bander, le salaud. je me suis sentie tout chose et j'ai décidé de l'excité pour connaitre sa réaction. Je suis allongé sur le canapé en écartent les jambes, j'étais en mini jupe et je porter un chemisier transparent.On Continu a parler et il me redonne un verre de cognac et on discute de sexe pour l'excité encore plus, je lui dit j'aimerai encore baiser avec plusieurs homme a la fois.
Il devenait moins a l'aise et il se dandinait sur son cul.Je savais qu'il bandé comme un taureau moi j'étais trempé entre les cuisses. Comme j'étais allongé dans le canapé j'ai fait semblant de dormir.
Trois minute après, j'ai senti une main sur mes s’épaule. J'ai pas réagi et il a mis sa main sur un mes seins et puis entre mes genoux j'ai sentir qu'il remontait tout doucement pour ne par me réveillé et quand sa main et arrivée prés de ma chatte j'ai écarté plus mes jambes par instinct.Et il relève plus ma jupe.
Ensuite il m'a écarte mes jambes encore plus et a commencé à me frotter. J'ai entendu qu'il disait Oh ma salope elle mouille il écarte ma petite culotte et il joue avec mon clitoris. Moi je faisais toujours semblant de dormir mais n'ai pas put m’empêcher de bouger et venir devant ces caresse. J'ai jouir il ces arrêté je croyais qu'il avait terminer.
Je me suis réveillée car je voulais pas rester là. Quand j'ai ouvert les yeux il était entrain de se branlait devant moi. Je lui dit viens me baisée.
J'ai enlevé ma culotte, je voulais qui me baise tout habillée. Il ces jeté sur moi et il a enfoncé sa grosse queue de 21cm et de 16 cm de diamètre d'un trait dans ma chatte comme je voulais.
Il m'a baisée comme vraiment j'avais envie qu'on me baise fort.Je sentais sa grosse queue allé et venir dans mon vagin oui.....oooouuuiiii.......aaaahhhhhoooouuuiiiiiiii.......encore je vais jouir encore ooooooouuuuuuuiiiiiiiiiiiii...............et quand il a ejaculé au font de mon vagin, j'ai serré mes jambes autour de ces rein et j'ai pris mon pied.
Il ces retiré dans moi il me dit tu prend la pilule oui et il va voire si Odile dormait toujours et quand il et revenu il avait toujours la trique.Il me dit j'ai encore envie de toi.
Je lui répond moi aussi j'ai encore envie de toi viens.
Je me suis mis a quatre pattes et il ma prit en levrette.Tout en me baisant, il me demande si j'aimais sa belle bite.Je lui répond oh oui baise moi encore,je suis une salope j'aime tout les bites grosse comme petite.
Il me limé comme comme un fou,IL ces retiré et m'a demandé de le finir en le sucent j'ai ouvert en grand mon chemisier et baisent mon soutien gorge et quand m'a envoyer tout sa semence sur mon visage et sur mes seins, j'en n'avais partout. Après je suis allée dans la cuisine pou m'essuyer avec de l'essuie tout,j'ai remis ma culotte.
Quand je suis revenus il été habillé et il n'attendais avec un vers à la main.
Nous avons discuté et il me dit il voudrait avoir une comme moi qui accepte tout de lui.Et quand je lui ai demandé quoi il m'a répondu tout.
Moi je lui et dit j'aimerais refaire l'amour avec plusieurs hommes a la fois en jouant avec eux avant pour les exciter.
Édouard me dit je peut t’arrangè un coup avec des copains quand Odile partira voir ces parents.Et même on pourra faire le coup que tu m'a fait quand tu fessait semblants dormir. Je suis repartir avec ma voiture par les chemins de la ferme je me suis couché aussitôt sans passé sous la douche.
Six jour après un coup de téléphone c'était Édouard il me demande si j’étais libre vendredi soir je lui et répondu oui.
Le vendredi soir je me suis rendu vers 20h chers Édouard j’étais en mini jupe a ras du cul un string et un chemisier blanc un mini soutien gorge qui caché mes bout de seins.
Il m'a dit, ne t'en fait pas ils sont clean ta prit ta pilule Corinne oui.
Vers 20h30 quatre hommes arrive dans les 40 ans je te présente Vincent ,Luc Jean et Paul et je vous présente Corinne une amis Elle s'emmerde chez elle.
Elle va nous porter compagnie pour la soirée.
On a commence a boire du whisky et tout le monde rigolé Paul m'a resservi un autre verre de whisky que j'ai bu et peut après Luc a mis de la musique et m'a invite a danser un slow. j'ai danse avec lui et j'ai comme a ondulé du bassin comme j'étais bien collé au long de lui, j'ai sentir une grosse bosse en bas de mon ventre et je me colle plus a lui mes bras autour de son cou.Il me caresse ma nuque avec une main et avec l'autre main il me caresse les fesses. Il m'a embrasse il remonte plus ma jupe. Je voyais ces copain n'en revenaient pas sauf Édouard.
Ensuite il relève ma jupe complétement et il plaque ces deux main sur mes fesses et il a commence a peloter mes fesses.J'étais trempée,j'ai mis une main entre nous et j'ai entrepris de la branler a travers son pantalon.
Les autre me bougeaient pas.
Luc s'est décollé de moi et a défait les boutons de mon chemisier je me suis retrouvé en soutien gorge, Vincent est venu derrière moi il a remonte ma jupe, il ces collé contre mes fesses et j'ai sentir qu'il bandait comme un taureau il mes une main au cul il tire sur le ficelle de mon string et lui reste dans le main les trois autre qui étaient encore assis dans le canapé. Il savait sortir les bites et se branlaient en nous regardant et Luc me dit.
Répète.Je suis une salope.
Oui je suis une grosse salope.
On va de baisée comme une chienne.
Oui je suis une chienne et vous allez me sauté comme chienne.
Les trois autre son arrivé ils savaient retiré leur pantalon Paul dit a genou et suce. Je mis suis mis a genoux .J'avais cinq bite autour de moi et je ai sucées, tout en me masturbant la chatte Jean m'a pris par les cheveux et s'est branlé avec,
Il a éjaculé dans mes cheveux et il dit a ces copain faite pareil on va lui faire un shampoing.
Tout les homme on jouir dans mes cheveux j'en n'avais partout, ces Édouard qui ma fait le. shampoing avec leur sperme.
Jean a remarqué que ma jupe était pleine de cyprine à l’endroit où je m’étais masturbée. Il a rigolé et a dit :
Regardez comment elle mouille. Ah la salope, elle va en prendre plein la chatte.
Pour l’instant, sers-nous à boire et masturbe-toi, a dit Paul.
Je suis allée dans le séjour, j’ai versé à boire et quand j’ai voulu retirer ma jupe, Édouard m’a dit :
Non, laisse. Enlève ton sou-tif mais laisse ta robe.
J’ai fait comme il voulait et je me suis masturbée comme une folle devant eux.Vincent a dit. Parle-nous, dis-nous que tu es une pute.
Tout en me masturbant, je disais :
Je suis une salope et vous allez me baiser comme une salope. Je vous veux en moi. Regardez-moi, je suis l’ami de Édouard… etc.
Évidemment la réaction ne s’est pas fait attendre. Jean se sont levés.Vincent m’a dit :-
A quatre pattes, pute, je vais te baiser.
Je me suis mise à quatre pattes et il m’a prise comme une chienne. J’ai joui comme une folle, et lui a joui dans ma chatte. A peine retiré, Édouard a pris sa place. Par contre, je ne pouvais plus parler parce que j’avais deux bites à sucer. Paul attendait sagement son tour assis dans le fauteuil. J’ai encore joui deux ou trois fois. Édouard a éjaculé dans ma chatte et les deux autres sur mon visage. Ils poussaient des grognements en me traitant de sale pute ou d’esclave. Il restait Jean. Il m’a dit :
Tu as déjà eu une bite dans ton cul ?
J’ai répondu :
Oui, mais il y a longtemps, avec des copains.
Ton mari il n’encule aussi une fois comme çà.
Et bien, tu vas en l'avoir comme même dans ton cul.
Il est allé chercher de l’huile dans la cuisine et en a mis dans mon cul.
Maintenant ma chérie, tu vas jouir par ton cul.Et il a rentré sa bite dans mon cul, tout doucement. J’ai eu un peu mal au début mais au fur et à mesure qu’il me pénétrait, cela me faisait de plus en plus de bien.
Trois ou quatre minutes plus tard, j’ai senti ses couilles qui heurtaient ma chatte. J’avais de plus en plus envie de jouir et je l’ai encouragé.
Oui, je sens tes couilles. Continue, plus fort, plus vite. Encule-moi.
J’ai eu un orgasme très violent. J’ai crié comme une folle. Il s’est retiré au moment de jouir et a éjaculé sur ma jupe. J’avais du sperme partout. Dans les cheveux, sur mon visage et ma jupe était pleine de taches de sperme. Nous avons pris une douche.
Les garçons se sont habillés et Édouard m’a prêté une robe de Odile sa fiancée. Ensuite. J’ai parlé avec Jean et Vincent. Ils m’ont dit que j’étais une belle salope et que beaucoup d’hommes aimeraient avoir une femme comme moi. En mangeant,un petit morceau nous avons évidemment parlé sexe. Je leur ai dit que ma vie sexuelle était morne et qu’avant de connaître mon mari, j’étais une belle salope et que j’ai pensé que le mariage me calmerait.
Luc a dit qu’il n’avait jamais sodomisé une femme et qu’après manger j’allais avoir « sa bite dans mon cul ».
Je me suis déshabillée complètement et je me suis assise entre Paul et Vincent. J’ai sorti leurs bites de leur pantalon et je les ai branlés. Édouard est venu entre mes jambes et il m’a sucée. Les autres continuaient à boire. J’étais tellement excitée par la succion de Édouard que j’ai commencé par perdre les pédales. J’ai gueulé que j’étais une salope, une pute, que je voulais de la bite pour manger, que je voulais me faire baiser par tous les trous en même temps, et d’autres choses encore que j’ai oublié.
Jean m’a prise par les cheveux et il s’est branlé avec ma bouche. Il a joui dans ma bouche. Je voulais avaler son sperme, je l’avais fait auparavant, même avec mon mari. Mais j’étais tellement excitée que j’ai tout avalé. De toute façon, Jean me bloquait la tête avec ses mains Ensuite, j’ai presque violé Vincent. Je me suis assise sur sa bite et j’ai joui une première fois presque tout de suite mais trop fort, comme pour m’exciter encore plus. Je me suis retirée de Vincent et me suis mise à quatre pattes avec le cul bien en l’air.Paul s’est mis derrière moi et m’a pénétré d’un seul coup. Il m’a baisé comme un fou et a joui presque tout de suite. Édouard est arrivé ensuite et a pris sa place. Il s’est arrêté, il s’est allongé par terre et il m’a dit que maintenant j’allais jouir comme jamais par mes deux trous en même temps. Paul m’a mis de l’huile dans le derrière. Je me suis empalée sur Édouard et Luc m’a sodomisé presque aussitôt..
C’était pas aussi facile que dans les films X et je sentais que Édouard avait quelques problèmes pour suivre le rythme de Paul. En tout cas, je sentais l’orgasme venir et je criais que j’en voulais plus. A un moment j’ai senti que leurs bites étaient bien au fond de moi et j’ai joui. Eux aussi. Ils sont restés en moi et je sentais qu’ils débandaient un peu. Fabrice est arrivé et je l’ai sucé. Il était tellement excité qu’il a éjaculé au bout de trente secondes sur mon visage. J’avais du sperme qui coulait de tous mes trous.
Après ça, nous nous sommes douchés et on s’est rhabillés.
Et je suis rentrée chers moi par les petit chemin en travers champs.
Mon mari est rentré le samedi soir. Il m’a trouvé radieuse. Nous avons fait l’amour avec beaucoup de tendresse. J’ai pas trop joui, mais j’étais heureuse. Le dimanche matin, nous avons eu la visite de Édouard, avec sa fiancée Odile. Ils passaient pour nous dire un petit coucou. J’ai blanchi quand j’ai vu Édouard, mais il a fait comme si de rien n’était. Ca m’a rassurée. A un moment, je suis allée à la cuisine servir à boire. Édouard est arrivé quelques instant après.Marc et Odile étaient entrain de discuter âprement et il leur avait dit qu’il venait m’aider à préparer l’apéritif. A peine entré, il a commencé à me peloter les seins et me mettre la main entre les fesses. Il m’a dit :
Vite, suce-moi.
Et il a sorti sa bite de son pantalon. Je me suis mise à genoux et je l’ai sucé comme une folle. Pendant ce temps là, je me masturbais sous ma jupe. Trois minutes plus tard à peu près, j’ai reçu une décharge de sperme dans ma bouche. Je l’ai regardé droit dans les yeux et j’ai tout avalé
Corinne


Cette histoire est la propriété de son auteur : ne la copiez pas pour l'afficher sur un site autre qu'histoire-erotique.net

Ajoutez un commentaire pour cette histoire erotique:


Pseudo (*):


       Votre commentaire sur cette histoire(*):




Les champs marqués d'une étoile (*) sont indispensables.



Envie de voir vos écrits publiés?


Histoire-erotique.net vous donne la possibilité de les faire partager !

Pour cela, rien de plus simple : rendez-vous sur le formulaire pour envoyer votre histoire érotique!

A vos plumes !


Envie de laisser un commentaire sur le site? Une idée d'amélioration?

Faites le sur notre livre d'or !