Total : 1951
En attente : 157

Sexe
Soumis
Mature


Histoires par auteur

Hetero (709)
Entre hommes (144)
Entre femmes (51)
Transexuelle (62)
Premiere fois (141)
A plusieurs (679)
Jeune adulte (89)
Mature (24)
Soumis,soumise (153)
Inclassable (56)

SODOMIE DU MATIN FAIT DU BIEN
SEX SHOP ET BAISE AU PARKING
Je l'air sucé devant mon oncle
Mon Médecin
UNE SODOMIE ET AU LIT






Bertrand, la suite

Ecrit par bipassif
Parue le 06 octobre 2013
Il y a 1 commentaire pour cette histoire


Cette histoire érotique a été lue 1705 fois | Cette histoire erotique a une note de : 13/20

Noter ce récit erotique !


Presque un an s’est écoulé depuis la première fois que j’ai offert mon cul à Bertrand sur son bateau, chose que je vous avais racontée. Je ne compte plus les fois où, profitant de l’basence de sa femme ou de la mienne, sa queue est venue remplir mon cul et ma bouche.
La semaine dernière, il m’a proposé de venir boire un verre chez lui et regarder un match de foot. C’est un truc que nous faisons relativement souvent. Nous nous installons dans le salon devant la télé, une bière, des gateaux apéro, et le match commence.
Au bout d’un vingtaine de minutes, on sonne à la porte. Bertrand se lève et va voir. A son retour, il est accompagné. C’est un homme, grand, assez bien fait, la quarantaine. Il me tend la main.
-Phillipe, enchanté.
Je me présente à mon tour, puis je me rassois. Bertrand va lui chercher une bière. A son retour, nous nous installons de nouveau. Les discussions sur les banalités reprennent. Je les sens très complices et très amis tous les deux.
Au bout de quelques minutes, Phillipe regarde Bertrand et lui pose une question qui me parait bizarre.
-Au fait, c’est lui ?
-Oui, tu peux y aller...
Phillipe se lève, et nous dit qu’il va aux toilettes. Bertrand a un léger sourire. J’ai compris pourquoi après, quand Phillipe est revenu : il était complètement nu. Il s’est approché de moi.
-Bertrand m’a dit tout ce que vous faites ensemble. Tu aimes qu’il te baise alors ?
Mais il ne laisse pas le temps de répondre. Il attrape sa queue d’une main, ma tête de l’autre.
-Suce ma queue ! Il parait que t’es un bon suceur !
Sans trop réfléchir, je m’approche de sa bite, et ma bouche se ferme dessus. Il a une queue pas très longue, mais assez épaise, et circoncise. Je fais de lents mouvements le long de sa tige, que je sens durcir dans ma bouche. Ses mains se posent sur ma tête, et il commence doucement à me baiser la bouche. Je le suce pendant 10 bonnes minutes. De temps en temps, Phillipe lache un « putain c’est divin » ou autre « là, suce moi bien comme ça... ». Mais c’est Bertrand qui nous interrompt. Entre temps il s’est aussi déshabillé, et est assis sur le canapé, sa queue dans la main.
-Et moi alors ? Vous m’oubliez déjà ?
Phillipe me regarde.
-Il a raison, va le sucer.
Je m’exécute. Je me déshabille avant. Alors que je commence à m’agenouiller pour le pomper, Phillipe m’arrête.
-Non, pas accroupi, reste debout, et penche toi pour le sucer...
J’ai un sourire. Mon cul va être à la fête ce soir...
Je reste donc debout, et me penche vers la queue de Brtrand que je connais maintenant par coeur, que j’aime tant sucer, et dont le foutre est venu si souvent me remplir la bouche ou le cul. Je la saisis d’une main et commence mes coups de langue, avant de la prendre en entier dans ma bouche.
Pendant que je m’occupe de sa tige, je sens Phil qui s’affaire derrière. , il écarte mes fesses, puis je le sens cracher sur ma rondelle. De son doigt il étale sa salive autour de mon trou, puis il le glisse doucement dans mon cul. Il l’enlève, le remets, ajoute un deuxième doigt... Ce traitement, ajouté à la bite de Bertrand sur laquelle je m’acharne me fait prendre un pied fou.
-T’avais raison, il aime ça !!
-Evidemment ! Il y a une heure il te connaissait même pas, et il vient de te pomper, et maintenant tu vas lui mettre ta bite dans le cul !
-C’est clair !
Puis il s’adresse à moi :
-Alors, tu veux que je te lime ?
Comme seule réponse, et pour ne pas lacher la queue de Bertrand, je me cambre un peu plus.
-Putain ça c’est une invitation ! Je le sens coller sa queue à l’entrée de mon cul. Il fait entrer son gland doucement. Une fois son gland en moi, il fait une pause.
-Arrête de sucer Bertrand, c’est le moment que je préfère maintenant, quand je prends possession d’un cul... Quand j’ai laché la queue de Betrand, il s’enfonce d’un coup, m’arrachant un cri.
-Hmm ! J’adore entendre ce cri...
Puis il se met à me baiser. Doucement d’abord, très doucement. Je sens mon anneau se déformé selon les courbes de sa queue. Je recommence à sucer Bertrand.
Derrière, Phil accélère. Ses mouvements se font de plus en plus rapides et brusques.
-Putain comme tu es serré ! Comme je suis bien dans ton cul !
Je ne peux même pas répondre, car la queue de Bertrand me remplit la bouche. Je pousse des gémissements étouffés au rythme de la queue de Phil en moi. Il accélère encore. Maintenant c’est de la pure baise. Ses couilles viennent claquer sur mon cul. Il s’acharne à m’enculer comme un forcené.
-Ton cul a été fait pour que je le baise ! Bertrand tu devrais avoir honte de le garder juste pour toi ! Regarde-moi ça ! Ce cul est fait pour des queues !
-Y a pas que son cul ! Sa bouche aussi !
A peine a-t-il laché ces mots que Bertrand se raidit. Il m’attrape la tête et je sens de grosses giclées de foutre se répandre dans ma bouche. Je les avale.
-Tu lis dans mes pensées ? J’allais justement lui faire gouter mon jus aussi !
Puis Phil se retire. Je me retourne, me baisse pour le pomper.
-La vache ! Je vais jouir ! Avale ça !
Des giclées de jus chaud viennent buter au fond de ma gorge. J’ai l’impression qu’il jouit des litres de foutre.
Wouah c’était divin !! Merci !!
Je le remercie à mon tour.
-Non tu me diras merci après !
-Après quoi ?
Bertrand prend la parole :
-T’as du bol, Phil adore enculer des mecs, mais il adore aussi les sucer...
Phil me fait m’assoir, puis vient s’emparer de ma queue. Sa bouche me gobe la bite. Comme c’est bon ! Et avec le traitement que j’ai eu avant, je ne mets pas 5 minutes à sentir mon foutre monter.
-Je vais jouir !!
Mais Phil ne bouge pas. Au contraire, il accélère ses mouvements. Dans un long râle, je lui envoie ma semence dans la bouche.
Puis il s’est relevé, et est venu s’assoir avec nous.
Nous avons recommencer 2 fois plus tard dans la soirée.
Je ne les ai pas revus depuis, mais je suis déjà impatient d’être à la prochaine fois...



Cette histoire est la propriété de son auteur : ne la copiez pas pour l'afficher sur un site autre qu'histoire-erotique.net

Ajoutez un commentaire pour cette histoire erotique:


Pseudo (*):


       Votre commentaire sur cette histoire(*):




Les champs marqués d'une étoile (*) sont indispensables.



Envie de voir vos écrits publiés?


Histoire-erotique.net vous donne la possibilité de les faire partager !

Pour cela, rien de plus simple : rendez-vous sur le formulaire pour envoyer votre histoire érotique!

A vos plumes !


Envie de laisser un commentaire sur le site? Une idée d'amélioration?

Faites le sur notre livre d'or !