Total : 1951
En attente : 157

Sexe
Soumis
Mature


Histoires par auteur

Hetero (709)
Entre hommes (144)
Entre femmes (51)
Transexuelle (62)
Premiere fois (141)
A plusieurs (679)
Jeune adulte (89)
Mature (24)
Soumis,soumise (153)
Inclassable (56)

SODOMIE DU MATIN FAIT DU BIEN
SEX SHOP ET BAISE AU PARKING
Je l'air sucé devant mon oncle
Mon Médecin
UNE SODOMIE ET AU LIT






Boutonnière

Ecrit par motdit
Parue le 27 09 2014
Il y a 1 commentaire pour cette histoire


Cette histoire érotique a été lue 2067 fois | Cette histoire erotique a une note de : 5.5/20

Noter ce récit erotique !


Boutonnière

Bien que je considère la beauté de son visage tel un astre unique qui émerveille mes yeux, mon regard ne peut s’empêcher de fixer sa dominante poitrine. Même si, pratiquement tout le temps, elle l’emprisonne dans un soutien-gorge, ce bourreau textile laisse ses formes caresser mon imaginaire d’homme poussé par ses impulsions animales. Tantôt si délicate dans son apparence, sa poitrine prend un rôle différent quand la dame glisse dans une chemise plus légère. Imposante, elle prend toute la place. Sa chair tendre et saignante invite à y mordre à pleine dents. Poussé vers le haut, le centre de sa poitrine est gonflé, entouré d’une brise rafraîchissante. Aspergé d’un parfum à son image, sa peau, qui revêt l’apparence brillante d’un coquillage adoucit par le déferlement de vagues incessantes, offre un paysage où il ferait si bon s’y glisser, y dormir.
Ses seins, torturés jour après jour, coincés dans le tissus d’une brassière étouffante, arrivent parfois à révéler toute la tendresse dont ils sont capable. Imprudente et à peine atténué de la garde de leur captif, leur indomptable douceur déborde et forme un amas de chair rose qui n’attend qu’à être vénéré. Arriveront-ils à s’extirper assez loin pour exposer le brun pâle de leurs mamelles ou est-ce que leur maîtresse va une fois de plus les assujettir en les ré-encrant fermement du bout de ses doigts dans la noirceur du balconnet qui les garde emprisonnés?
La soirée venue, la dame voudra caresser son corps de nouveau vêtement. Pour cette occasion une brassière sans bretelle servira de tortionnaire. Cousinée d’un épais tissu, cet étau aux agrafes viendra pétrir ses seins, les transformer en leur donnant un nouveau corps. Le noir tissu transparent de sa chemise accentue les rondeurs de son corsage. Malgré l’esclavage du temps sur son bustier, elle est en droit d’être fière de leur fugueuse apparence. Ses abondants nichons se tiennent debout. De ma main, leur coriace douceur se moule, mais, têtus, ils reprennent toute leur place. Chaque pas de la dame secoue son corps. Les ballottements de sa chair font se bousculer des remous sur sa poitrine. Elle offre un panorama immensément sensuel. L’attraction visuelle crée en moi les éblouissements d’un film regardé dans la noirceur totale. Le battage des ses talons hauts sur le plancher, le clapotis des bijoux qui s’entrechocs dans son cou et le crissement de l’étoffe qui, entre ses cuisses marmonne, me transporte encore plus loin dans mon imaginaire. Ce film visionné dans la noirceur totale. Érotique. Sensuelles scènes. Musique enivrante, décadence.
L’alourdissement goûté dans l’air qui nous entoure est foudroyant. Son œil, louchant, me parle. Elle accepte que mon attention se limite à sa poitrine. Jalonnés d’un corset, tétons, auréoles et mamelons forment un univers. Derrière son cou mon corps se gare. Ma bouche, suçoir insatiable, goutte sa peau fixant sa poitrine élevée. Sa respiration se fond à mes accolades buccales. Un frisson vient frôler de délice l’extérieure de son corps. Il viendra pénétrer sa chair et même tout boudiné dans leur fiévreuse caverne, ses mamelons vont s’épaissir, cuirassé sa douce peau là où mes lèvres rêvent de téter et d’allonger jusqu’à ma langue leur chair devenu boutonnée de rose. Ce déversoir de fantasme est intoxicant. De la rage de mon désir et le supplice du déchirement de leur chair, ses seins se gorge de sang.
Mes mains, devenues patoches douteuses, serrent sa chemise. De chaque côté de la cage emprisonnant sa poitrine elles glissent, tenaces. Dans leurs vigueurs elles vont écraser les seins de la dame jusqu’à ce que sa respiration s’arrête. Toute son énergie vitale descendra vers le bas de son ventre, vers ses entrailles, pendant que mes yeux festoieront à dévisager une poitrine prête à exploser. Ma main gauche plongera par derrière ses fesses et vigoureusement soumettra sa chatte au travers son pantalon et sa petite culotte soudainement ruisselante. Mon index droit viendra se faufiler entre la chair de ses seins devenu arme de combat. Il se noiera dans la moiteur qui papillonne à l’intérieure de l’armure de cette dame. Sa respiration ayant reprise elle tournera la tête, sa langue cherchera désespéramment ma bouche. Elle a besoin de goûter à sa pulsion, tenté par sa chair qui dégoutte abondamment en elle. À leur tour, ses mains déchargent l’abandon de son corps sur sa falle. Elles poussent, cajolent rondement et écartent ses mamelons l’un de l’autre. Elle les soumet. Sous son joug ses seins s’accolent et resteront gardien de sa féminité, portrait de sa douceur, sa sensualité, son identité.
Nos corps vont se fondrent jusqu’à ce qu’on reprenne contrôle de notre chair. Nos langues danseront jusqu’à ce qu’elles soient sèches. Sa chemise se refermera sur ses seins encore bourrés du sang de sa passion. Mon imaginaire en était à répandre ma masculinité d’un jet sur ce coquillage, penaud devant les perles de semence qui se tordent de plaisir contre un décolleté déchu et rassasié…
Il faudra attendre encore.
Languir.
Guetter de désir le moment où la proie laissera une brèche dans sa boutonnière…



Cette histoire est la propriété de son auteur : ne la copiez pas pour l'afficher sur un site autre qu'histoire-erotique.net

Ajoutez un commentaire pour cette histoire erotique:


Pseudo (*):


       Votre commentaire sur cette histoire(*):




Les champs marqués d'une étoile (*) sont indispensables.



Envie de voir vos écrits publiés?


Histoire-erotique.net vous donne la possibilité de les faire partager !

Pour cela, rien de plus simple : rendez-vous sur le formulaire pour envoyer votre histoire érotique!

A vos plumes !


Envie de laisser un commentaire sur le site? Une idée d'amélioration?

Faites le sur notre livre d'or !