Total : 1951
En attente : 26

Sexe
Soumis
Mature


Histoires par auteur

Hetero (684)
Entre hommes (125)
Entre femmes (51)
Transexuelle (59)
Premiere fois (117)
A plusieurs (656)
Jeune adulte (77)
Mature (20)
Soumis,soumise (143)
Inclassable (45)

SODOMIE DU MATIN FAIT DU BIEN
SEX SHOP ET BAISE AU PARKING
Je l'air sucé devant mon oncle
Mon Médecin
UNE SODOMIE ET AU LIT






Branlette devant une vieille

Ecrit par Julian
Parue le 06 juin 2014
Il y a 7 commentaires pour cette histoire


Cette histoire érotique a été lue 18551 fois | Cette histoire erotique a une note de : 16.2045/20

Noter ce récit erotique !


Je m’appel Julian, j’ai 19 ans et je vis seul avec ma mère. Depuis plusieurs années, nous partons passer la dernière quinzaine de juillet dans un village naturiste différent. L’an dernier nous somme partie pour la première fois au Cap d’Agde où ma mère avait louée un appartement, qui ne possédait qu’une seule chambre, moi je dormais dans le clic-clac du séjour. Le grand avantage s’était qu’il se situait au bout du bâtiment, au dernier étage, et donc, nous n’avions qu’un appartement voisin à notre gauche. Nous sommes arrivés le samedi en fin d’après-midi à l’appartement, le temps de sortir nos affaires, de prendre une douche, d’aller faire les courses, ma mère et moi, nous étions tellement fatigués que nous nous sommes endormis, tout nus bien sur, moi sur le bain de soleil de la terrasse, ma mère allant s’allonger sur son lit. Moi je m’étais allongé sur le dos et une bonne heure de sommeille plus tard, j’ai entendu ma mère discuter avec la voisine, comme j’avais mis mes lunettes de soleil, j'ai ouvert discrètement un œil, j’ai vu ma mère de dos, debout en train de discuter avec la voisine que je voyais pour la première fois. Ma grand-mère à 71 ans, mais elle, elle faisait beaucoup plus vieille. Comme les appartements n’étaient séparés que par un petit muret de moins d’un mètre de haut, je voyais qu’elle était assez enrobée avec des gros seins. Je l’ai entendue dire à ma mère qu’elle était toute seule. Je voyais bien qu’elle regardait assez souvent vers moi, et la, je ne sais pas pourquoi, je me suis dit « je vais lui montrer une bite bien raide à cette vieille peau qui n’a pas due en voir depuis longtemps ». Et petit à petit, en me faisant mon petit film, je sentais mon sexe se dresser petit à petit pour finir par bander comme un taureau. J’entends encore la vieille dire à ma mère en me montrant « il doit faire un beau rêve votre fils » et ma mère tourner la tête vers moi et lui répondre « oh, à son âge s’est souvent que sa lui arrive ». Sa m’excitais que cette vieille dame que je ne connaissais pas me voit bander, s’était la première fois que sa m’arrivais, j’avais 18 ans et j’étais encore puceau. Par contre, je ne savais pas quoi faire à ce moment la, me lever et aller lui dire bonjour comme si de rien n’était, ou continuer à faire semblant de dormir et débander tranquillement. Ma mère m’avait déjà vue bander plus d’une fois, je savais que sa ne la dérangeait pas, mais la voisine, je ne la connaissais pas, je ne savais pas comment elle allait réagir. Je décidais donc de réfléchir en la regardant quelques minutes tout en essayant de garder ma queue bien raide ! Et puis, je me suis mis à éternuer deux ou trois fois, ce qui fait que j’ai été obligé de m’assoir sur le bain de soleil. La, j’ai fait celui qui se rend compte qu’il bande, je me suis caché le sexe, ma mère me disant en rigolant « sa fait bien dix minutes qu’on te voit au garde à vous mon cœur » la vieille voisine qui rajoute « s’est signe de bonne santé jeune homme » je décide donc de me lever fièrement la queue toujours aussi raide et de dire bonjour à la voisine. Ma mère me tapote les fesses et me dit « tu as fais un beau rêve on dirait mon cœur », je lui réponds « s’est clair m’an » en me touchant la bite, et la voisine de me dire en regardant ma queue « ne soit pas gêné, s’est normal à ton âge d’avoir des érections, et puis mignon comme tu es, tu dois faire craquer les filles » et la je lui ai simplement souris, ma mère me caressant le dos rajoute « je ne sais pas quant est ce qu’il me ramènera ma future belle-fille ». Je rentre dans l’appartement, je vais dans la chambre de ma mère, je m’allonge sur son lit et je commence à me branler comme un fou. Ma mère frappe à la porte « ouais m’an », elle ouvre la porte, moi je me branle un peu moins fort, elle me dit « je me doutais que tu te masturbais mon cœur, mais n’en mets pas partout, j’ai amenée une seule paire de draps », et je lui réponds toujours en me branlant « ben, donne moi un mouchoir en papier m’an ». Elle sort quelques instants et revient avec le rouleau de sopalin qu’elle pose sur la table de nuit et me dit « amuse toi bien mon cœur » je lui réponds « pas de problème m’an » et moi je reprends ma branlette de dingue pour éjaculer quelques minutes plus tard.
Les jours qui ont suivis, j’avais remarqué que la vieille voisine était souvent sur sa terrasse le matin, et tout les jours, après ma douche, j’allais m’essuyer sur la terrasse, le sexe souvent en légère ou totale érection, ma mère n’y faisait plus attention, mais j’adorais que la voisine me voit comme sa!
Dans l’après-midi du jeudi avant notre départ, j’étais sur la plage en train de bronzer avec ma mère et je ne sais pas pourquoi je me suis dit « il faut que je me branle devant la vieille voisine ». Je me lève et dit à ma mère que je vais aller regarder un peu la télé. Je prends les clés de l’appartement. Sur le chemin, je me dis « et si j’enregistrais sur mon ordinateur ». J’entre dans l’appartement, je ne fais pas de bruit car je sais que la voisine s’allonge tout les après-midi pour dormir un peu. J’ouvre la porte-fenêtre en grand, je pose mon ordinateur portable sur la table de façon à me filmer, je déplace le bain de soleil juste au bord du muret de la voisine, je m’allonge sur celui-ci et commence à me masturber tranquillement. Après quelques minutes, j’entends le volet roulant voisin s’ouvrir, je suis super excité, je vois la voisine aller au bout de la terrasse regarder ce qui se passe dans les étages inférieurs. Elle se retourne, me voit et me dit « ah Julian, je ne t’avais pas vue ». Elle vient vers le muret, s’accoude, me voit me masturber et me dit « tu fais du travail manuel à ce que je vois », je lui réponds « ouais, désolé », elle me dit « oh sa ne me dérange pas, sa me rappelle ma jeunesse », elle continue de me regarder me branler et elle rajoute « s’est normal que tu te fasses plaisir quand ta mère n’est pas la », ce à quoi je lui répond « s’est clair, sa fait trop de bien » et là, je sens que je vais jouir, je me branle de plus en plus vite, elle me dit « à, sa a l’air d’être bon », et je lui réponds « ouais, sa va pas tarder » et là, j’éjacule sur mon ventre, plus d’une demi douzaine de giclées de sperme inonde mon ventre. « Et bien » me dit-elle « tu éjacule beaucoup pour ton âge », je me lève, dégoulinant de sperme et je lui dis « ben, j’vais aller prendre une douche maintenant » et je rentre dans l’appartement. Sa m’a super excité qu’elle me voit me branler. Depuis que nous sommes rentrés de vacances, j’ai regardé je ne sais pas combien de fois ma vidéo en me branlant, sa m’excite trop de la revoir, et je me dis que si je lui avais demandé de me branler, elle aurait peut-être acceptée…



Cette histoire est la propriété de son auteur : ne la copiez pas pour l'afficher sur un site autre qu'histoire-erotique.net

Ajoutez un commentaire pour cette histoire erotique:


Pseudo (*):


       Votre commentaire sur cette histoire(*):




Les champs marqués d'une étoile (*) sont indispensables.



Envie de voir vos écrits publiés?


Histoire-erotique.net vous donne la possibilité de les faire partager !

Pour cela, rien de plus simple : rendez-vous sur le formulaire pour envoyer votre histoire érotique!

A vos plumes !


Envie de laisser un commentaire sur le site? Une idée d'amélioration?

Faites le sur notre livre d'or !