Total : 1951
En attente : 222

Sexe
Soumis
Mature


Histoires par auteur

Hetero (717)
Entre hommes (156)
Entre femmes (52)
Transexuelle (64)
Premiere fois (147)
A plusieurs (692)
Jeune adulte (103)
Mature (29)
Soumis,soumise (155)
Inclassable (58)

SODOMIE DU MATIN FAIT DU BIEN
SEX SHOP ET BAISE AU PARKING
Je l'air sucé devant mon oncle
Mon Médecin
UNE SODOMIE ET AU LIT






Clothildes et Melanies enema

Ecrit par StidesStero
Parue le 26 janvier 2017
Il y a 1 commentaire pour cette histoire


Cette histoire érotique a été lue 4419 fois | Cette histoire erotique a une note de : 5/20

Noter ce récit erotique !




Bonsoir fit Clothildes à Melanies ,elles sortent du bureau ,après cours ,puis prirent le bus en direction de chez melanie.Melanie est une femme a collant et de haut talon faire rire ses narines, elle est de taille moyenne et a des lèvres pulpeuses ,clothildes est un peu plus petite ,très élégantes et raisonnées mais désirable par ses sourires coquins ,elle a de grosse fesses bien bombées ,dans son shorty qu’elle humidifie de ses hygiènes ,Clothilde et melanie son presque sur le proche endroit ,dans le bus quelques passagers ,de la musiques des vieillard et le rires des enfants .
Elle prirent le chemin de la grande cours qui longées d’arbre et de végétaux édifiait un superbe pavillon ,elles tournèrent les clés de la serrure et se tènement les mains fières d’être de retour chez melanie la mère divorcés n’était guère présente et cela se reflétait dans les attitudes de mélanines ,assez perverse et très impudiques elle aimait se conter seul le soir des  histoires d’odeurs cochonnes ,elle aimait son trou d’anus au point de s’en délecter presque chaque matin au petit déjeuner ,d’autres de ses amies ont déjà gouter ce délicieux nectar ,elle mélangeait ce lait infiltré dans son rectum par une seringue ,avec ses beignets ou bien du pain tartinés ,elles remuait du cul a chaque approche du matin ou ses lèvres gouterait au lait stickers .
Clothildes elle était sales ,sa peau respirait les pendages et elles s’imprègnes tout les soirs des flots dorées de son hymen ,de la pisse parfumées jusque a ses rêves ,elles et melanie formait un couple babes d’obsession sexuelles sincères et pures ,melanie de ses cheveux brun effleurait le visages de son amie elle était toutes deux assises sur le rebord du lit ,Clothilde se laissant enivrer par les agrumes de melanie ,elle finirent comme d’habitudes par s’embrasser se sucer les doigts la langue et les oreilles ,elles se passionnaient de l’érotismes ,s’embrassant sans tabou jusque se léchant le visage ,clothildes petits strings monochrome ,grammes de trempes commençait par ôtés sa longue jupe puis demanda a melanie au shorty déodoré d’en faire de même ,une fois en dessous elles se mirent a se vieillir l’humides ,les mains sages dans la culottes , l’une le derrière remplit et gonflés et l’autres mouillés jusqu’au rayures.
Melanie demanda a Clothilde fait moi sentir ton cul petite chienne ,melanie était impatiente d’inhaler la diffusion anale de son amie ,Clothilde et son énormes arrière train commença a déposé un lubrifiant sur tous son orifice ,et commença a rire de se le faire respirer ,melanie les lèvres philtre mit un doigt puis deux dans le trou du cul de Clothilde il était sale dilaté et très odorants ,elles fit sentir les doigts jaunes aux narines de clothildes ,elles riaient comme deux grosses poufs ,grosses pétases aux voix aussi sexy que le contenus de leurs talons ,huilé et très gras ,Clothilde se faisait enculer par les doigts de melanies ,a chaque pénétrations elles se suçait les doigts d’une légèreté orange et son hymen gonflait puis s’élargissait d’écumes .
Très anal Clothilde demanda a melanie de lui élargir l’orifice ,pour y infiltré son kiff ce qu’elles se passionnait outrageusement ,se FAIRE BOIRE DANS SON TROU DU CUL  ,il y avait des yaourts de la crème fraiche ou des pom_potes ,Clothilde choisi la crème fraiche en patientant le petit déjeuner de nectar que ces petasses prévoyaient ,pendant que melanie remplissait de crème fraiche le cul grossier de clothildes ,clothildes respirait d’une haleine ass holen ,elles se faisait son fantasme du quotidien ,faire déborder son cul de gélatines ,le petit cul frais de jeune fille de 21 ans elle se respirait usuellement l’une disparu aux préau de l’autres ,la crème dégoulinait de son énormes anus ,elles jouissait en priant melanie d’insérer la paille strawberies pour se décharger le cul ,melanie s’abreuvait et se déshydratait a même le trou de Clothilde le cul dilaté et débordant ,melanie recueillait la crème qui inondait sa langue ,une crème onctueuse et velouté a tendance orangé sortait de ses fesses ,une fois quelques centilitres de crème nourricières induise que Clothilde se retournait et pris une cuillère pour souper ce baume nectar ,elles dinait comme de grande filles ,de ses millilitres de crèmes clothildes était enthousiastes ,toutes deux une cuillère au creux des lèvres pour se regarder d’âme sœur ,elles s’embrassait patientant passionnément le petit matin pour un petit déjeuner d’odeur de lait d’anus ,melanie et Clothilde en terminait du duo figural et se laissèrent s’évanouir en se tenant la main encore tièdes de désirs vers un sommeil au petits parfums.


Bonsoir fit Clothildes à Melanies ,elles sortent du lycées ,après cours ,puis prirent le bus en direction de chez melanie.Melanie est une femme a collant et de haut talon faire rire ses narines, elle est de taille moyenne et a des lèvres pulpeuses ,clothildes est un peu plus petite ,très élégantes et raisonnées mais désirable par ses sourires coquins ,elle a de grosse fesses bien bombées ,dans son shorty qu’elle humidifie de ses hygiènes ,Clothilde et melanie son presque sur le proche endroit ,dans le bus quelques passagers ,de la musiques des vieillard et le rires des enfants .
Elle prirent le chemin de la grande cours qui longées d’arbre et de végétaux édifiait un superbe pavillon ,elles tournèrent les clés de la serrure et se tènement les mains fières d’être de retour chez melanie la mère divorcés n’était guère présente et cela se reflétait dans les attitudes de mélanines ,assez perverse et très impudiques elle aimait se conter seul le soir des  histoires d’odeurs cochonnes ,elle aimait son trou d’anus au point de s’en délecter presque chaque matin au petit déjeuner ,d’autres de ses amies ont déjà gouter ce délicieux nectar ,elle mélangeait ce lait infiltré dans son rectum par une seringue ,avec ses beignets ou bien du pain tartinés ,elles remuait du cul a chaque approche du matin ou ses lèvres gouterait au lait stickers .
Clothildes elle était sales ,sa peau respirait les pendages et elles s’imprègnes tout les soirs des flots dorées de son hymen ,de la pisse parfumées jusque a ses rêves ,elles et melanie formait un couple babes d’obsession sexuelles sincères et pures ,melanie de ses cheveux brun effleurait le visages de son amie elle était toutes deux assises sur le rebord du lit ,Clothilde se laissant enivrer par les agrumes de melanie ,elle finirent comme d’habitudes par s’embrasser se sucer les doigts la langue et les oreilles ,elles se passionnaient de l’érotismes ,s’embrassant sans tabou jusque se léchant le visage ,clothildes petits strings monochrome ,grammes de trempes commençait par ôtés sa longue jupe puis demanda a melanie au shorty déodoré d’en faire de même ,une fois en dessous elles se mirent a se vieillir l’humides ,les mains sages dans la culottes , l’une le derrière remplit et gonflés et l’autres mouillés jusqu’au rayures.
Melanie demanda a Clothilde fait moi sentir ton cul petite chienne ,melanie était impatiente d’inhaler la diffusion anale de son amie ,Clothilde et son énormes arrière train commença a déposé un lubrifiant sur tous son orifice ,et commença a rire de se le faire respirer ,melanie les lèvres philtre mit un doigt puis deux dans le trou du cul de Clothilde il était sale dilaté et très odorants ,elles fit sentir les doigts jaunes aux narines de clothildes ,elles riaient comme deux grosses poufs ,grosses pétases aux voix aussi sexy que le contenus de leurs talons ,huilé et très gras ,Clothilde se faisait enculer par les doigts de melanies ,a chaque pénétrations elles se suçait les doigts d’une légèreté orange et son hymen gonflait puis s’élargissait d’écumes .
Très anal Clothilde demanda a melanie de lui élargir l’orifice ,pour y infiltré son kiff ce qu’elles se passionnait outrageusement ,se FAIRE BOIRE DANS SON TROU DU CUL  ,il y avait des yaourts de la crème fraiche ou des pom_potes ,Clothilde choisi la crème fraiche en patientant le petit déjeuner de nectar que ces petasses prévoyaient ,pendant que melanie remplissait de crème fraiche le cul grossier de clothildes ,clothildes respirait d’une haleine ass holen ,elles se faisait son fantasme du quotidien ,faire déborder son cul de gélatines ,le petit cul frais de jeune fille de 21 ans elle se respirait usuellement l’une disparu aux préau de l’autres ,la crème dégoulinait de son énormes anus ,elles jouissait en priant melanie d’insérer la paille strawberies pour se décharger le cul ,melanie s’abreuvait et se déshydratait a même le trou de Clothilde le cul dilaté et débordant ,melanie recueillait la crème qui inondait sa langue ,une crème onctueuse et velouté a tendance orangé sortait de ses fesses ,une fois quelques centilitres de crème nourricières induise que Clothilde se retournait et pris une cuillère pour souper ce baume nectar ,elles dinait comme de grande filles ,de ses millilitres de crèmes clothildes était enthousiastes ,toutes deux une cuillère au creux des lèvres pour se regarder d’âme sœur ,elles s’embrassait patientant passionnément le petit matin pour un petit déjeuner d’odeur de lait d’anus ,melanie et Clothilde en terminait du duo figural et se laissèrent s’évanouir en se tenant la main encore tièdes de désirs vers un sommeil au petits parfums.
elanie demanda a Clothilde fait moi sentir ton cul petite chienne ,melanie était impatiente d’inhaler la diffusion anale de son amie ,Clothilde et son énormes arrière train commença a déposé un lubrifiant sur tous son orifice ,et commença a rire de se le faire respirer ,melanie les lèvres philtre mit un doigt puis deux dans le trou du cul de Clothilde il était sale dilaté et très odorants ,elles fit sentir les doigts jaunes aux narines de clothildes ,elles riaient comme deux grosses poufs ,grosses pétases aux voix aussi sexy que le contenus de leurs talons ,huilé et très gras ,Clothilde se faisait enculer par les doigts de melanies ,a chaque pénétrations elles se suçait les doigts d’une légèreté orange et son hymen gonflait puis s’élargissait d’écumes .
Très anal Clothilde demanda a melanie de lui élargir l’orifice ,pour y infiltré son kiff ce qu’elles se passionnait outrageusement ,se FAIRE BOIRE DANS SON TROU DU CUL  ,il y avait des yaourts de la crème fraiche ou des pom_potes ,Clothilde choisi la crème fraiche en patientant le petit déjeuner de nectar que ces petasses prévoyaient ,pendant que melanie remplissait de crème fraiche le cul grossier de clothildes ,clothildes respirait d’une haleine ass holen ,elles se faisait son fantasme du quotidien ,faire déborder son cul de gélatines ,le petit cul frais de jeune fille de 21 ans elle se respirait usuellement l’une disparu aux préau de l’autres ,la crème dégoulinait de son énormes anus ,elles jouissait en priant melanie d’insérer la paille strawberies pour se décharger le culBonsoir fit Clothildes à Melanies ,elles sortent du lycées ,après cours ,puis prirent le bus en ,melanie s’abreuvait et se déshydratait a même le trou de Clothilde le cul dilaté et débordant ,melanie recueillait la crème qui inondait sa langue ,une crème onctueuse et velouté a tendance orangé sortait de ses fesses ,une fois quelques centilitres de crème nourricières induise que Clothilde se retournait et pris une cuillère pour souper ce baume nectar ,elles dinait comme de grande filles ,de ses millilitres de crèmes clothildes était enthousiastes ,toutes deux une cuillère au creux des lèvres pour se regarder d’âme sœur ,elles s’embrassait patientant passionnément le petit matin pour un petit déjeuner d’odeur de lait d’anus ,melanie et Clothilde en terminait du duo figural et se laissèrent s’évanouir en se tenant la main encore tièdes de désirs vers un sommeil au petits parfums.



Cette histoire est la propriété de son auteur : ne la copiez pas pour l'afficher sur un site autre qu'histoire-erotique.net

Ajoutez un commentaire pour cette histoire erotique:


Pseudo (*):


       Votre commentaire sur cette histoire(*):




Les champs marqués d'une étoile (*) sont indispensables.



Envie de voir vos écrits publiés?


Histoire-erotique.net vous donne la possibilité de les faire partager !

Pour cela, rien de plus simple : rendez-vous sur le formulaire pour envoyer votre histoire érotique!

A vos plumes !


Envie de laisser un commentaire sur le site? Une idée d'amélioration?

Faites le sur notre livre d'or !