Total : 2536
En attente : 16

Sexe
Soumis
Mature


Histoires par auteur

Hetero (769)
Entre hommes (194)
Entre femmes (60)
Transexuelle (66)
Premiere fois (209)
A plusieurs (754)
Jeune adulte (117)
Mature (54)
Soumis,soumise (223)
Inclassable (106)

notre fille nous adore 3
réunion prénuptiale
Mon fils baise sa mère pour son anniversaire 2
Poupée gourmande pour un soir
la rencontre






CoComment je suis devenue une pute à beurs

Ecrit par Nickie
Parue le 30 janvier 2019
Il n'y a pas de commentaire pour cette histoire


Cette histoire érotique a été lue 823 fois | Cette histoire erotique a une note de : 10/20

Noter ce récit erotique !


onjour cette histoire s'est déroulée il y a quelques années en arrière, j’avais 25 ans, plutôt mignonne petite brune cheveux mi-long frisés, bien foutue, 1m68 pour 54 kg et un beau 95 D. J'ai fait la connissance d'une jeune femme prénommée Fairhouze qui tenait un petit bar rue Gambettra, et qui n'existe plus aujourd'hui. Ayant rapidement devninée que je sortais de ma campagne elle me fit vite connaitre un bel homme, distingué, bien habillé qui passait son temps sur la terrasse de son café, ni connaissant rien j'aurais du me méfier surtout lorsqu'il demanda à Fairhouze si elle avait toujours ce qu'il fallait au premier. Il m'y fit monter et là légèrement assomée par quelques verres de whisky il me baisa dans toutes les positions qu'il désirait.
Cet homme Samir, la quarantaine était très exigeant avec ses femmes !!!!, mais il était très professionnel, il me menaca de dévoiler le film qu'un de ses comparses avait enregistré. Prise de panique il m’a vite mise à l’aise et j’ai commencé à bien faire mon job, c'est à dire des fellations dans la pièce au dessus du bar.
Fairhouze commença par m'habiller d'une petite mini-jupe avec juste un string dessous et pour le haut un petit maillot fort courts avec un large décolleté, "avec tes nibrads ma belle tu vas attirer du monde" me dit-elle., et je passais la soirée après ma journée de travail installé sur la petite terrasse ou au fond du commerce.
De temps en temps passait samir qui comme il disait venait relevé les compteurs, il me lancait des petits sourires, fier des produits de ma journée puis comme il me trouvait mignonne, un soir il vint avec desu autres personnes, plus jeunes que lui et parès m'avoir fait grimper au 1er.............
- « Ferme la porte » me dit il sèchement
- Puis rapidemen Viens là !
Je me suis approchée et m'a ordonné d'être sympa avec ses pôtess dont l'un a mis sa main sur son pantalon et a commencé à ce caresser la queue par-dessus.
- Viens ici, petite Salope, mets toi à genoux.
J’étais tétanisée, et ne savais quoi faire, mes jambes tremblaient et je me suis mise à rougir.
- Dépêche, à genoux et viens me sucer...Samir avait déjà quitté la pièce et me retrouvait seule avec ses deux individus !
Je ne sais pas pourquoi, mais je me suis exécutée, et je me suis retrouvée à genoux devant lui, il a sorti sa queue, a pris ma tête dans sa main gauche et l’a approché de son sexe déjà à moitié érigé. Je me suis retrouvée avec son gland contre mes lèvres et complètement hypnotisée par ce sexe j’ai entre ouvert ma bouche pour gober cette queue qui m’était inconnue.
Il s’est mis a gémir pendant que je léchais sa bite, des hummm c’est bon, puis des « tu suces bien salope, j’en étais sûr ! » ma chatte commençait à mouiller malgré cette situation inhabituelle. Je l’ai pompé pendant quelques minutes puis sans me prévenir il s’est mis à éjaculer dans ma bouche en maintenant ma tête fermement de ses 2 mains. Surprise j’ai avalé tout se sperme salé et chaud qui emplissait ma bouche.
Je suis tombée en arrière, un haut le cœur me pris et je me suis mise a tousser avec les larmes aux yeux.
Je suis tombée en arrière, un haut le cœur me pris et je me suis mise a tousser avec les larmes aux yeux.
Soudain, l'autre mec est arrivé avec un caméscope à la main....
-« Putain mon vieux, t’es un petit veinard elle a l’air de bien sucer la petite ! »
-« Comme tu peux le voir ma belle, Farid a tout filmé, maintenant si tu veux récupérer le film, il va falloir être gentille et obéissante avec nous.... compris ? »
Les larmes aux yeux je me suis rendue compte que j’avais été à nouveau piégée et je ne pus répondre que par un petit « oui »
-« Maintenant retourne en bas demain reviens ici à 18h, douchée et maquillée. Maintenant tu peux partir. »
Je suis retourné chez moi et j’ai pleuré une bonne parti de la nuit, je repensais à tout ça, et je ne savais absolument pas quoi faire.....
Je me suis endormie. Le lendemain je me suis rendu compte que je n’avais pas le choix, alors je suis allé en ville pour me changer les idées.
18h arriva et je me suis mise en route vers le bar, en arrivant Fairhouze, l'air moins sympa que d'habitude m'a donné presqu' un ordre monte ils t'attendent......j'ai frappé à la porte
-« Entre » dirent-ils
Ils étaient tous les deux assis sur le lit.
-« Ferme la porte… à clef »
Ohoh ! Ça ne présageait rien de bon, mais je me suis exécutée.
Farid c’est levé, m’a prise par le bras et m’a tirée vers lui
-« Bon ma petite, on va bien s’occuper de toi, tu fermes ta gueule et tu l’ouvriras quand on te le dira, ou pour crier ta jouissance, parce que crois moi, ce soir tu vas beaucoup jouir et la pièce étant insonorisée tu peux y aller de tout ton coeur !!!!» Samir nous a demandé de te tester, tu vas connaitre l'extase de grosses queues.
Ensuite tout s’est enchaîné, ils m’ont demandé de me mettre à poil, et je me suis exécutée, ensuite ils m’ont couchée sur le bureau et pendant que Farid me léchait la chatte, Hicham me léchait les tétons. Farid faisait glisser sa langue de mon vagin à mon clito, et je me suis mise à mouiller, ensuite il s’est mis à me lécher l’anus. Jamais quelqu’un n’avait posé quoi que ce soit sur ma rondelle, je me suis surprise à aimer ça malgré la gêne que la situation m’imposait.
Hicham a sorti sa queue, il m’a incliné la tête et a posé son gland sur mes lèvres, j’ai ouvert la bouche et je me suis mise à sucer son gland.
-« Ah tu suces bien ma salope, je t’ai bien choisi, tu vas devenir une superbe petite pute de luxe »
Farid a sorti sa queue et il s’est mis à la frotter sur mon clito, j’étais de plus en plus excitée, et je me suis mise à sucer avec beaucoup d’application la queue qui remplissait ma bouche.
Il m’a pénétrée d’un seul coup sans ménagement.
-« Putain elle est serrée j’ai l’impression de lui baiser le cul »
-« T’inquiète Farid, on s’occupera de son cul toute a l’heure lui répondit Hicham ...»
Effrayée par ce que je venais d’entendre, j’ai arrêté de le sucer et j’ai commencé à les supplier de ne pas faire ça.
-« S’il vous plait ! Tout mais pas de sodomie ».
-« On fera ce qu’on veut salope, on te prendra le cul tout à l’heure ça fait parti des choses que tu dois accepter avec les arabes...tu vas travailler pour nous et on a décidé de le faire avec toi de toute façon tu n’as pas ton mot a dire, maintenant la ferme et suce ».
Je me suis exécutée, et même si j’étais apeurée par ce que je venais d’entendre je me suis remise à lui sucer la queue. Me faire baiser et sucer par deux types en même temps, commençait à m’exciter de plus en plus et mon vagin c’est mis à se dilater et à mouiller comme jamais. Hicham a pris la place de Farid et il s’est mis a me pistonner de plus en plus fort, mes seins étaient ballottés dans tout les sens. Après plusieurs minutes de ce traitement, Hicham a enfoncé un doigt dans mon cul, je n’ai même pas pu crier car Farid utilisait ma bouche comme un vagin. Jamais une queue n’avait été aussi profondément dans ma bouche, j’étais entrain de lui faire ce qu’on appelle une gorge profonde.
Un puis deux puis trois doigt on pris place dans mon anus, j’étais complètement dilatée et excitée, maintenant j’avais envie qu’il me baise le cul comme il avait baisé ma chatte quelques minutes plus tôt.
Je remuais le croupion ....
-« Et bien il t’en a fallu du temps avant de te rendre compte que tu étais faite pour ça »
_-« Dis Hicham, si on se baise cette chienne tout les deux en même temps, je suis sur que ça va l’exciter de se faire prendre par deux bites en même temps »
-« Bonne idée en plus on ne perdra pas de temps comme ça »
Ils m’ont relevé du lit, Farid s’est couché sous moi et Hicham ma guidé jusqu'à sa queue je me suis empalée d’un seul coup, et Farid c’est tout de suite mis à me pistonner avec force. Ensuite il m’a couchée sur lui en me tenant les mains derrière le dos. Je savais ce que ça signifiait, et Hicham a positionné son gland sur ma rondelle. Il s’est mis a pousser, quand son gland a passé ma rondelle j’ai eu le souffle coupé, il est resté quelque minute comme ça, pour que mon cul s’habitue puis il s’est enfoncé d’un coup jusqu'à la garde, j’ai poussé un râle et j’ai failli m’évanouir tellement la sensation était violente.
Ils se sont mis à bouger en même temps, j’avais l’impression d’être déchirée en deux, mais très rapidement la douleur a laissé place au plaisir
-« Putain t’es toute serré ma petite pute, il va falloir qu’on s’occupe plus souvent de tes orifices pour bien te les élargir, plus tard tu vas avoir affaire à des mâles peut être plus méchants que nous et ton cul devra accepter tous les calibres »
Je commençais à jouir fortement ....
-« tu vois je savais qu’une salope était enfouie en toi, tu vas devenir notre petite salope »
-« tout ce que vous voulez Hicham, c’est tellement bon »
-« t’as envie de devenir notre chienne ? »
-« oui je veux devenir votre chienne c’est trop bon ce que vous me faites je veux devenir votre pute, votre salope prête à faire tous ce que vous voudrez ! »
-« tu es vraiment prête a tout ? »
La sensation de ses deux bites dans mon cul et ma chatte me rendait folle et je ne savais plus ce que je disais.
-« oui tout ce que vous voudrez, je serais très obéissante, j’aime ce que vous me faites »
-« très bien ma petite Salope, on en reparlera tout a l’heure mais souviens toi bien de ce que tu viens de dire ».
Je venais de me mettre dans de beau drap, mais la jouissance que cette double pénétration me procurait, me faisait dire n’importe quoi. Sur ce, ils ce sont mis a me baiser de plus belle, et tout d’un coup un orgasme fulgurant ma traversée, j’étais sur une autre planète.
Hicham est sorti de mon cul qui est resté grand ouvert et il a présenté sa bite devant ma bouche, j’ai avalé cette queue qui venait de sortir de mon cul, et après quelque va et viens il s’est déversé dans ma bouche, je me suis appliquée à ne pas laisser couler la moindre goutte de son sperme, je l’ai regardé dans les yeux, j’ai entre ouvert ma bouche pour lui ai montré son jus sur ma langue puis j’ai tout avalé sans dégoût. C’est à ce moment que Farid c’est vidé au fond de ma chatte ce qui m’a provoqué un nouvel orgasme. Je me suis écroulée sur le côté, mon corps était vidé de ses forces mais plein de leur jus.
Ils se sont rhabillés en ce félicitant d’avoir trouvé une salope comme moi.
-« tu sais Salope, c'ets Ok pour nous, tu viendras tout les soirs après ton boulot et des clients s’occuperont bien de toi, on va faire de toi une vrai salope qui ne vivra que pour la baise. »
Je les ai regardé et après leur avoir dit timidement un « Oui pas de problème » je me suis dit que j’allais devenir une vrai petite pute, et que j’aimais ça.

Mais cette expérience sexuelle dura peut de temps car mes souteneurs ainsi que Fairhouze "la maquerelle" ont tous été arrêtés par la police et j'ai eu la chance d'échapper à cette rafle car ce jour là j'étais en congés loin de Lyon.



Cette histoire est la propriété de son auteur : ne la copiez pas pour l'afficher sur un site autre qu'histoire-erotique.net

Ajoutez un commentaire pour cette histoire erotique:


Pseudo (*):


       Votre commentaire sur cette histoire(*):




Les champs marqués d'une étoile (*) sont indispensables.



Envie de voir vos écrits publiés?


Histoire-erotique.net vous donne la possibilité de les faire partager !

Pour cela, rien de plus simple : rendez-vous sur le formulaire pour envoyer votre histoire érotique!

A vos plumes !


Envie de laisser un commentaire sur le site? Une idée d'amélioration?

Faites le sur notre livre d'or !