Total : 1951
En attente : 0

Sexe
Soumis
Mature


Histoires par auteur

Hetero (678)
Entre hommes (118)
Entre femmes (51)
Transexuelle (59)
Premiere fois (111)
A plusieurs (654)
Jeune adulte (74)
Mature (19)
Soumis,soumise (143)
Inclassable (44)

SODOMIE DU MATIN FAIT DU BIEN
SEX SHOP ET BAISE AU PARKING
Je l'air sucé devant mon oncle
Mon Médecin
UNE SODOMIE ET AU LIT






DEPUCELE A 15 ANS

Ecrit par arcay
Parue le 14 avril 2016
Il y a 2 commentaires pour cette histoire


Cette histoire érotique a été lue 8158 fois | Cette histoire erotique a une note de : 11.3333/20

Noter ce récit erotique !


J'ai passé mon enfance et mon adolescence dans une petite ville de province,
Mes parents avaient acheté un pavillon en périphérie de la ville,
En face de chez moi, il y avait une grande maison bourgeoise occupée par un couple d'une quarantaine d'année.
C'était des gens aisés qui tenaient un commerce en ville.
La femme était assez petite et mince et avait le type un peu asiatique, peau mate et yeux un peu bridés et avec mes copains on l'appelait la chinoise.
Leur maison était dans un grand parc entouré de murs assez hauts.
Pendant l'été j'avais l'habitude de sauter par dessus le mur pour aller manger des cerises dans le verger.

L'été de mes 15 ans, un matin je franchis le mur et grimpais dans le cerisier,
J'étais persuadé que les propriétaire étaient partis dans leur magasin,
Après quelques minutes passés dans l'arbre, j'entendis un bruit de pas sur la gravier de l'allée,
En jetant un regard vers le bas, je vis la propriétaire qui de dirigeait dans ma direction,
Elle leva les yeux vers moi,
« Que fais tu la petit voleur, descend immédiatement »
Mort de peur j'obéis,
Lorsque je fus au pied de l'arbre elle me dit :
« Les petits morveux comme toi, je les corrige, suis moi dans la maison ou je préviens la police »

Mort de peur je la suivis jusqu'au salon.
« Pour cette fois je ne préviendrai pas tes parents, mais tu mérite une punition, tu es d'accord »
Soulagé, j'acceptais.
Elle alla s'asseoir sur une chaise.
«  Tu mérite une bonne fessée c'est comme ça que je traite les gamins de ton espèce, baisse ton short et approche »
En tremblant, je baissait mon short qui tomba à mes chevilles.
Elle me coucha en travers de ses genoux et d'un geste vif, baissa mon slip jusqu'aux molets.
«Joli petit cul de gamin, je vais le faire rougir »
Elle commença à me fesser,
Sa main s'abattait avec force, mais loin de me faire mal la situation cdommençait à m'exciter.
Ma queue commençait à grossir et vint s'appuyer contre sa cuisse.
Pendant cinq bonnes minutes, elle me fessa avec violence, si bien que je bandais fort.
« Relève toi »
Je tentais de remonter mon slip afin de ne pas montrer mon sexe en érection,
« Tu va rester cul nu, aller debout, mes mains derrière le dos »

Rougissant jusqu'au oreilles je me relevais offrant ma bite tendue à son regard.
« Hé bien je vois que tu n'est plus un petit garçon et que ma fessée t'a fait bander, petit cochon, ça me donne des idées, mets toi tout nu et vite, »
Je m'empressais de retirer mes vêtements et mis les mains devant moi pour cacher mon sexe.
« Les mains derrière le dos »
Elle s'approcha et pris ma bite dans ses mains.
« Belle queue bien dure, tu as déjà baisé ? »
« Non madame »
« Et tu te branles souvent »
« Oui »
« Montre moi comment tu fais 
Je pris ma queue dans la main et commençais à me branler.
« Décalotte bien que je vois ton gland  et va doucement je ne veux pas que tu craches sur le tapis»
Passant derrière moi elle me caressa les fesses et glissa un doigt dans la raie, s'arrêtant sur la rondelle qu'elle commença à forcer doucement.
Je sentais que j'allais jouir et cessai de me branler.

Elle repassa devant moi et commença à déboutonner son chemisier, laissant apparaître ses petit fermes, puis elle remonta sa jupe.
Pour la première fois de ma vie je voyais une femme presque nue devant moi.
Elle se mis à genoux et pris ma bite dans ses mains, la faisant coulisser dans ses doigts.
Approchant ses lèvres, elle déposa un baiser sur mon gland puis pris ma queue dans sa bouche.
La sensation fut merveilleuse et je ne pu me contenir.
Mon foutre chaud se mit à gicler et elle me suça fort pour me vider les couilles.
« Tu ne paraît pas très endurant mais c'est normal à ton âge, ce n'est pas grave, je suis certaine que tu vas vite bander de nouveau, va dans la salle de bain te nettoyer »

Je retournais dans le salon et vis qu'elle avait retiré ses vêtements à l'exception de ses bas et de son porte jarretelles.
J'étais subjugué par la vue de ses petits seins durs et du triangle de son sexe peu poilu.
« Maintenant c'est à toi de me donner du plaisir », dit elle en s'asseyant sans un fauteuil, les cuisses largement écartées.
« Viens lécher mon minou »
Je me mis à genoux entre ses cuisses et approchais la tête vers son sexe déjà humide.
Maladroitement je commençais et passer la langue sur sa fente dont je trouvais le goût agréable.
Peut à peut je m'enhardis et entrais la langue dans son intimité offerte.
Elle m'encourageait à mi vois et me guidait pour que je lui donne du plaisir.
Son bassin se soulevait pour que je pénètre plus profondément en elle.
Ma queue reprenait de la vigueur et rapidement je bandais.

Abandonnant sa chatte trempée, je me relevais et présentait ma bite bien dure.
« Tu bandes de nouveau, tu vas me baiser »
Elle s'allongea sur la moquette, les cuisses bien ouvertes et je me mis sur elle.
Elle guida mon membre vers sa fente et je la pénétrait d'un grand coup.
« Ho mon chéri, vas y pilonne moi, mets ta grosse queue au fond de ma chatte fais moi jouir »
D'abord maladroitement puis avec de plus en plu d'assurance je la labourais à grands coups de reins.
Elle gémissait puis se mit à crier, enfonçant ses ongles dans mon dos.
«Oui, continue, baise moi fort, tu me fais jouir, rempli moi de ton foutre »
Je ne pu me retenir et l'inondais de mon sperme chaud.
Je restais en elle jusqu'à ce que ma queue redevienne molle.
« Tu es doué, il y avait longtemps que je n'avais pas joui comme ça »
Je me relevais et allais nettoyer ma queue pleine de sperme et de cyprine.

A mon retour, elle avait remis sa jupe et son chemiser mais pas son string et son soutien gorge..
Elle déposa un baiser sur mes lèvres.
« Tu veux boire quelque, ça m'a donné soif.
« Oui merci je veux bien »
Elle apporta une bouteille de jus de fruit et remplit deux verres.
« C'est la première fois que tu baises une femme ? »
« Oui »
« Tu sais tu te débrouilles bien pour un gamin, tu m'as donné du plaisir,tu reviens quand tu veux,  »
Ses paroles m'excitaient et j'avais de nouveau à avoir la trique.
Je soulevais sa jupe et caressait ses fesses.
« Tu es vraiment insasiable, tu as encore envie ? »
« Oui beaucoup »
Elle relava sa jupe et au lieu de s'allonger elle se mit à quatre pattes.
« Tu va me prendre en levrette, j'adore ça, tu va voir c'est bon »
Je me mis derrière elle et une nouvelle fois, guida ma bite vers sa fente trempée.
Je la pénétrais et commençais un va et viens dans sa chatte avide de plaisir.
Cette fois je mis plus de temps à prendre mon plaisir et elle jouit deux fois avant que ne me vide en elle.

« Maintenant, il faut que tu partes, je dois aller rejoindre mon mari au magasin, mais je t'attends la semaine prochaine à la même heure, inutile de passer par dessus le mur, je t'ouvrirai la porte. Si tu es bien sage et que tu me fais jouir, je te donnerai mon petit trou, tu verras tu vas aimer »
Après avoir déposer un petit baiser sur mes lèvres , elle m'accompagna jusqu'à la porte.

Je vous raconterai la prochaine fois comment je l'ai enculée



Cette histoire est la propriété de son auteur : ne la copiez pas pour l'afficher sur un site autre qu'histoire-erotique.net

Ajoutez un commentaire pour cette histoire erotique:


Pseudo (*):


       Votre commentaire sur cette histoire(*):




Les champs marqués d'une étoile (*) sont indispensables.



Envie de voir vos écrits publiés?


Histoire-erotique.net vous donne la possibilité de les faire partager !

Pour cela, rien de plus simple : rendez-vous sur le formulaire pour envoyer votre histoire érotique!

A vos plumes !


Envie de laisser un commentaire sur le site? Une idée d'amélioration?

Faites le sur notre livre d'or !