Total : 1951
En attente : 171

Sexe
Soumis
Mature


Histoires par auteur

Hetero (714)
Entre hommes (147)
Entre femmes (51)
Transexuelle (62)
Premiere fois (143)
A plusieurs (680)
Jeune adulte (91)
Mature (25)
Soumis,soumise (153)
Inclassable (56)

SODOMIE DU MATIN FAIT DU BIEN
SEX SHOP ET BAISE AU PARKING
Je l'air sucé devant mon oncle
Mon Médecin
UNE SODOMIE ET AU LIT






DIDIER CE BEL ENCULEUR

Ecrit par MILLYRYAM
Parue le 28 février 2009
Il y a 1 commentaire pour cette histoire


Cette histoire érotique a été lue 3988 fois | Cette histoire erotique a une note de : 11.8751/20

Noter ce récit erotique !



BONJOUR



CE MATIN JE ME LEVE DE BONNE HEURE 2H30MN, J AI RV AU METRO A 3H30MN
IL ME FAUT BIEN UNE HEURE POUR ME PREPARER.DOUCHE,MAQUILLAGE,CHOIX
DES VETEMENTS ET HABILLAGE FONT PASSER VITE LE TEMPS AVANT DE
SORTIR.
CE MATIN JE M HABILLE UNIQUEMENT AVEC DES HABITS DE MON EPOUSE.ELLE
M A TELEPHONE HIER SOIR ET M A RACONTE UNE AVENTURE ARRIVEE AVEC UN
GARS DE PASSAGE DANS SON HOTEL.ELLE MA TOUT DETAILLE.PIPE,CUNNI,
PENETRATION VAGINALE PUIS ANALE(ELLE ADORE LA SODOMIE).ELLE A BIEN
JOUI.
EN RACONTANT TOUT CELA ELLE SE CARESSAIT LA CHATTE.ETAIT CE VRAI OU
PAS? JE NE SAIS PAS .MA FEMME A DE TELS TALENTS DE CONTEUSE.IL
EMPECHE QUE J AI BIEN JOUI A L ECOUTER.

POUR RENDRE HOMMAGE A CETTE FEMME QUE J AIME EPERDUMENT ET QUI J
ESPERE VOUS CONTERA SES AVENTURES BIENTOT JE NE METS QUE DES
VETEMENTS LUI APPARTENANT.

DESSOUS J AI UN PORTE JARRETELLES ROSE TRES FIN AUQUEL J ACCROCHE
DES BAS COUTURES MARRONS STYLE ANNEES 50.LE STRING ASSORTI EN
DENTELLE FINE SUIT NATURELLEMENT.JE M ADMIRE DANS LA GLACE.MES
BAS SONT BIEN TENDUS ET MES COUTURES SONT BIEN DROITES SUR MES
JAMBES.
PAR DESSUS JE METS UNE ROBE COURTE IMPRIMEE PANTHERE SE TERMINANT
EN FRANGES.ELLE EST TRES MOULANTE ET QUAND MA FEMME LA PORTE ELLE
ME DIT QUE TOUS LES MECS SE RETOURNENT SUR SON PASSAGE.JE VEUX BIEN
LA CROIRE.J AI SOUVENT EJACULE DESSUS.ELLE ME MOULE VRAIMENT LE CUL.

UNE LARGE CEINTURE NOIRE SERREE A LA TAILLE ME FAIT RESSEMBLER A UNE
BELLE SALOPE EN CHALEUR.CE N EST PAS TOUT A FAIT FAUX.PAR DESSUS
UNE COURTE VESTE EN LAINE BLANCHE.PERRUQUE,ROUGE A LEVRES AGRESSIF,
MITAINES NOIRES,VERNIS ROSE ASSORTI A MA CULOTTE ET EN AVANT.

IL FAIT FRAIS CE MATIN L AIR ME CARESSE LES CUISSES ET LES FESSES
CA ME PICOTE AGREABLEMENT.JE FAIS DURER LE PLAISiR EN MARCHANT TRES
LENTEMENT.

MON RV EST DEJA LA,IL M EMBRASSE SUR LES LEVRES,J APPUIE MON BAISER
SUR SA BOUCHE.IL SENT BON,J ADORE LES HOMMES QUI SE PARFUMENT.

IL ME PREND PAR LA TAILLE ET LAISSE PARFOIS GLISSER SA MAIN QUI
FINIT SUR MES FESSES.J AIME,JE ME SENS FEMME EN CES MOMENTS LA.
JE TORDS MON CUL SOUS SES CARESSES.
J AI ENVIE QU IL M EMBRASSE COMME UNE FEMME,IL ACCEPTE.SA LANGUE
FOUILLE MA BOUCHE,C EST BON, JE ME PRESSE CONTRE LUI.JE ME SENS
FONDRE SOUS SON BAISER.JE CROIS QUE JE SUIS TOMBEE SUR UNE PERLE.

MA MAIN VA DANS SON SURVETEMENT ET TOUCHE SA BITE,IL N A PAS DE SLIP
SA BITE EST DEJA DURE.
-"TU BANDES BIEN"
-"ET ENCORE,HIER JE N EST PENSE QU A TOI,JE ME SUIS BRANLE 3 FOIS.TU
ME RENDS MALADE.J AVAIS PEUR DE NE PAS TE VOIR CE MATIN".

ARRIVES CHEZ LUI,ON VA DIRECT A SA CHAMBRE.C EST PROPRE,RIEN A DIRE.
IL ENLEVE MA VESTE,ME COMPLIMENTE,ME TROUVE TRES SEXY.JE L EMBRASSE
EN LE DESHABILLANT.SA PEAU EST DOUCE,IL EST BIEN PLUS GRAND QUE MOI
MEME AVEC MES TALONS AIGUILLES.JE LE LECHE SUR TOUT SON TORSE,JE
COMMENCE A ETRE BIEN EXCITEE.JE RETIRE SON PANTALON,IL EST ALLONGE
SUR LE LIT,SA QUEUE EMERGE DROITE,FIERE,TENDUE,SON GLAND DECALOTTE
LUIT DANS LA PENOMBRE DE SA CHAMBRE.

-"QU ELLE EST BELLE!!!!ELLE DOIT ETRE BONNE A SUCER.VIENS!!!"
JE L ENFOURNE,JE L AVALE EN ENTIER.IL APPRECIE QUAND MON NEZ FINIT
DANS LES POILS DE SON PUBIS.JE PRENDS SES COUILLES EN MAIN ET LUI
MALAXE DOUCEMENT EN LES FAISANT ROULER.

PEU APRES IL ME DEMANDE DE ME METTRE EN LEVRETTE.MON TROU DU CUL
EST GRAND OUVERT,OFFERT,SOUMIS,ATTENDANT LE CHIBRE QUI VA LE
DEFONCER.

IL ME PELOTE LES FESSES EN LES PALPANT ET LES ECARTANT ET ECARTANT
LA FICELLE DE MON STRING IL ME LECHE LA RAIE DU CUL D UNE GROSSE
LANGUE RAPEUSE.SA LANGUE DEVIENT FINE POUR PENETRER MON TROU EN Y
LAISSANT PLEIN DE SALIVE.SON INDEX SUIT SA LANGUE ET ME BRANLE
L ANUS.JE COMMENCE A ETRE SACREMENT EXCITEE.MON CUL EST TOUT HUMIDE
ET QUAND IL ME BRANLE ON ENTEND "FLOC FLOC"COMME UNE CHATTE DE FEMME
QUI MOUILLE .

JE N EN PEUX PLUS.IL FAUT QU IL M ENCULE JE SUIS AU BORD DE LA
RUPTURE.
-"TU AIMERAIS QUE JE T ENCULE? HEIN DIS LE"
-"ENCULE MOI,DEFONCE MOI,VAS Y JE VEUX TA BITE DANS MON CUL A FOND"

J AI PERDU LE SENS DES REALITES ET LUI TRANQUILLEMENT ME DIT.
-"TU VAS ATTENDRE UN PEU,J AI ENVIE DE TE BOUFFER LE CUL"
IL ME BROUTE L ANUS,ME DOIGTE.JE VAIS ECLATER!!!!!!

IL ME PREND PAR LA TAILLE.JE REDRESSE MON CUL POUR POUVOIR RECEVOIR
SON CHIBRE DIABOLIQUE.IL PENETRE FACILEMENT SANS PRESQUE S ARRETER
A MON ANNEAU.SA BITE ENTRE LENTEMENT A FOND DANS MON CUL.EN BOUT DE
COURSE,IL NE BOUGE PLUS.JE SENS BIEN SON GLAND QUI BUTE SUR LE
FOND DE MON CUL.IL FAIT MARCHE ARRIERE ET RECOMMENCE.CA ME REND
DINGUE,JE SENS SON GLAND FORER MON RECTUM ET REPARTIR L INSTANT
D APRES.AU BOUT D UN CERTAIN TEMPS LE RYTHME S ACCELERE ET JE SERRE
MON ANNEAU IL A DU MAL A TENIR ET SE REPAND EN SACCADES DANS LA
CAPOTE.
IL PASSE SA MAIN SOUS MON VENTRE ET COMMENCE A ME BRANLER.C EST LA
1ERE FOIS DEPUIS QUE JE SUCE OU QUE JE ME FAIS ENCULER QUE L ON
ME FAIT CA.
-"JE TE DOIS BIEN CA TU ES VRAIMENT BONNE,TU ES MEILLEURE QUE TOUTES
LES FEMMES QUE J AI BAISEES".
JE NE TARDE PAS A JOUIR DANS MON STRING ROSE.IL EST PLEIN DE SPERME.
ON S ALLONGE SUR LE LIT ET JE ME PELOTONNE AU CREUX DE SON EPAULE.JE
SUIS BIEN.

C EST LA 1ERE FOIS QUE JE BAISE DANS UN LIT.JE POSE DES PETITS
BAISERS SUR SON CORPS,IL APPRECIE MA DOUCEUR.

MOI,JE SUIS SOUS LE CHARME DE CE MEC.IL BAISE SUPER BIEN,ME FAIT
JOUIR ET EST TRES SYMPA.IL FAUT QUE JE LE CAJOLE.
-"TU M AS VRAIMENT FAIT PLAISIR EN ME BRANLANT,JE SUIS ENCHANTEE".
-"SI ON SE REVOIT(ET COMMENT)JE CROIS QUE JE POURRAIS TE SUCER MAIS
AUJOUR D HUI L ENVIE DE T ENCULER ETAIT LA PLUS FORTE.CA FAIT
TELLEMENT LONGTEMPS QUE JE TE MATE ET QUE TU ME FAIS BANDER TOUS
LES MATINS".
-"POURQUOI NE M AS TU PAS ACCOSTEE?".
-"JE SUIS UN PEU TIMIDE ET J AVAIS PEUR QUE TU REFUSES".

SA QUEUE REPRENAIT DE LA VIGUEUR.JE LE SUCE EN LUI METTANT LE DOIGT
DANS LE CUL .CA FAIT SON EFFET.IL ME JOUIT DANS LA BOUCHE,JEFAIS SA
TOILETTE INTIME.IL SE TOURNE.JE LE REGARDE ETENDU,JE SUIS PLEINE DE
TENDRESSE POUR CE MEC ADORABLE.JE LE CARESSE DOUCEMENT ET DEPOSE DES
BAISERS SUR SES FESSES.IL AIME.

ME PRENANT DANS SES BRAS,IL ME DIT:
-"TU ES UNE VRAIE FEMELLE,JE SUIS FOU DE TOI.DIS MOI QU ON SE REVERRA
BIENTOT".
-"DEMAIN JE T APPELLE ET JE PENSE POUVOIR TE FAIR UNE GRANDE SURPRISE
TU M AS TELLEMENT BIEN FAIT JOUIR QUE J AI ENCORE PLUS ENVIE QUE
TOI DE RECOMMENCER".
-"VIVEMENT DEMAIN,AU FAIT TON PRENOM C EST QUOI?"
-"APPELLE MOI MILLY OU MYRYAM A TA CONVENANCE ET TOI C EST QUOI?"
-"DIDIER".

HELAS IL FAUT SE RELEVER.JE FAIS UNE TOILETTE RAPIDE POUR NETTOYER
LE SPERME COLLE DANS MES POILS.JE METS UNE CULOTTE TRANSPARENTE
BLANCHE A LA PLACE DE MA ROSE PLEINE DE FOUTRE.J AI TOUJOURS DANS
MON SAC DES BAS ET SLIPS DE RECHANGE.NOUS REPARTONS AU METRO.
DANS LA RUE DIDIER ME FAIT MARCHER 5 METRES DEVANT LUI EN ME DISANT:
-"TORDS TON SON CUL SALOPE.PETITE PUTE EXCITE MOI,FAIS VOIR TON CUL
DE CHIENNE EN CHALEUR!!!!!!"
JE M EXECUTE,IL ME REJOINT ET M EMBRASSE,JE SUIS TOMBEE SUR UN FOU
DU CUL.C EST SUPER ,CELUI LA IL FAUT QUE JE ME LE GARDE POUR MOI.

ASSIS DANS LE METRO,IL PASSE SA MAIN ENTRE MES CUISSES ET CARESSE
MA QUEUE.UN MEC NOUS MATE.ON SE ROULE UNE PELLE D ENFER.
DIDIER DESCEND UN ARRET AVANT MOI.JE LUI PROMETS DE L APPELER VERS 15H
RESTEE SEULE AVEC LE MATEUR ET AVANT DE DESCENDRE JE REAJUSTE MES
BAS AINSI QUE MA CULOTTE,IL EST COMME UN FOU .JE ME LEVE ET AU
MOMENT DE SORTIR,EN LUI TOUCHANT LA BITE,JE LUI GLISSE DOUCEMENT
-"SI TU AIMES LES TRAVESTIS DEMAIN MEME HEURE".ET JE SORS.

ARRIVEE CHEZ KADER UN HOMME DISCUTE AVEC LUI.KADER M APERCOIT ET
VIENT VERS MOI.
-"EXCUSE MOI C EST UN GARS DU MARCHE QUI VIENT ME VOIR.IL NE
COMPRENDRAIT PAS.DESOLE POURTANT J AVAIS ENVIE".
-" MOI AUSSI J AVAIS ENVIE DE TA QUEUE MAIS JE PENSE QUE JE SERAIS
LA CET APRES MIDI VES 13H A TOUT A L "HEURE".

SUR LE CHEMIN DU RETOUR UN MARAICHER EN CAMIONNETTE S ARRETE PRES DE
MOI ET ME DEMANDE COMBIEN C EST LA PIPE.OUTREE,MAIS FLATTEE QU ON
ME PRENNE POUR UNE PUTE JE LUI DI QUE JE FAIS CA GRATOS MAIS QUE
MAINTENANT JE DOIS RENTRER.
-"SI TU VEUX MERCREDI PROCHAIN ICI A 6H45.PAS DE SOUCIS.TU NE VAS
PAS REGRETTER CA VA ETRE LA FETE A TA BITE".

JE RENTRE CHEZ MOI CREVEE.IL VA ME FALLOIR UN AGENDA.

BISOUS A TOUS CEUX QUI LIRONT

MILLYRYAM








Cette histoire est la propriété de son auteur : ne la copiez pas pour l'afficher sur un site autre qu'histoire-erotique.net

Ajoutez un commentaire pour cette histoire erotique:


Pseudo (*):


       Votre commentaire sur cette histoire(*):




Les champs marqués d'une étoile (*) sont indispensables.



Envie de voir vos écrits publiés?


Histoire-erotique.net vous donne la possibilité de les faire partager !

Pour cela, rien de plus simple : rendez-vous sur le formulaire pour envoyer votre histoire érotique!

A vos plumes !


Envie de laisser un commentaire sur le site? Une idée d'amélioration?

Faites le sur notre livre d'or !