Total : 2536
En attente : 16

Sexe
Soumis
Mature


Histoires par auteur

Hetero (769)
Entre hommes (194)
Entre femmes (60)
Transexuelle (66)
Premiere fois (209)
A plusieurs (754)
Jeune adulte (117)
Mature (54)
Soumis,soumise (223)
Inclassable (106)

notre fille nous adore 3
réunion prénuptiale
Mon fils baise sa mère pour son anniversaire 2
Poupée gourmande pour un soir
la rencontre






Défis sensuels en bord de piscine

Ecrit par Arielle
Parue le 29 janvier 2019
Il y a 1 commentaire pour cette histoire


Cette histoire érotique a été lue 381 fois | Cette histoire erotique a une note de : 13.4545/20

Noter ce récit erotique !


Cet après-midi, je suis invitée chez mon ex, Benoît. Enfin, dans la maison de ses parents pour être plus précise. Ils sont absents, mais ils ont une grande maison un peu isolée avec une piscine. Avec cette chaleur, ça va être un régal d’en profiter. Benoît a également invité ma copine Jade, Kevin, un de ses copains et enfin Patrick, un autre ex. Eh oui, j’ai une vie sentimentale très remplie. Mais eux aussi, aimaient varier les plaisirs, si vous voyez ce que je veux dire. Enfin, j’ai quand même conservé de bons rapports avec eux.
Quelle chaleur dans cette voiture?! Pourtant, je suis habillée léger avec ma mini-jupette. J’ai envie d’aguicher un peu les garçons?; ça fait un petit moment que je n’ai plus de copain et la canicule me donne des envies. Il me tarde de me jeter dans la piscine. Oh mais, quelle gourde, je réalise à l’instant que j’ai oublié mon maillot de bain?! C’est pas vrai. Après tout tant pis, je me baignerai en sous-vêtements. Et puis, mine de rien, çà me donnera l’occasion de faire une petite exhibition.
Ça y est, je suis arrivée. Benoît m’accueille. Ils sont déjà tous là. Bonjour tout le monde?! Jade est là aussi, dans son petit bikini. C’est vraiment une belle Eurasienne. Son copain Kevin n’est pas mal non plus. Je ne sais pas très bien où en sont leurs relations à tous les deux. Copains. Ou plus si affinités??
Quoiqu’il en soit, ils sont tous en maillot et j’ai oublié le mien. J’en informe l’aimable compagnie.
— Ce n’est pas grave?! répondent en cœur Patrick et Jade. Tout le plaisir sera pour nous.
Et pour moi. Alors, allons-y. Je retire mes chaussures et commence par déboutonner ma jupette. Je la laisse glisser à mes pieds. Comme çà ils peuvent déjà admirer mes cuisses dénudées. Je fais un pas de côté et leur tournant le dos, ramasse ma jupe en me penchant en avant. Comme çà, ils peuvent aussi admirer ma petite culotte mauve. En plus, c’est la petite culotte dont l’élastique est un peu distendu. Elle me serre très peu et donne l’impression que je risque de la perdre à tout moment. Ça va être délicat de me baigner comme ça. Et si je la perdais?? À cette pensée, une délicieuse sensation de chaleur envahit mon bas-ventre. Enfin, pour le moment, je continue mon déshabillage et je fais passer mon haut par-dessus tête. Comme çà, ils peuvent en profiter pour me mater un court instant sans que je les voie. Je fais durer le plaisir en le retirant lentement. Ça y est, je suis en sous-vêtements. Je capte le regard furtif de Kevin et celui plus appuyé de Patrick. Le spectacle vous intéresse, on dirait. Vous allez en voir plus. Je me tourne vers eux et passant mes mains derrière mon dos je dégrafe mon soutien-gorge qui libère mes seins volumineux. Me voilà en petite culotte.
J’adresse un bref sourire aux deux garçons et je vais m’allonger sur un transat. Je ferme les yeux. Ce petit strip-tease m’a émoustillée. Je perçois sans les voir les regards sur mon corps presque nu. Je suis consciente de mes atouts physiques. J’ai 25 ans, je fais du sport régulièrement, je suis mince et ma peau est parfaitement épilée pour qu’elle paraisse encore plus satinée.
Il fait chaud. Et si j’allais me baigner?? Ça va être chaud, aussi?! Je sens déjà ma culotte glisser sous le poids de l’eau. Une exhibition gratuite, l’air de rien. J’ouvre les yeux et surprends le regard de Kevin qui s’attarde sur moi. C’est ce qui achève de me décider. Je me lève et me dirige vers les marches de la piscine. Benoît, mon ex, m’interpelle alors :
— Ah non?! Tu ne vas pas te baigner avec ta culotte sale?! Si tu veux te baigner il faut que tu l’enlèves?!
Quelle occasion il est en train de me donner?! Je feins la surprise, mais je réponds :
— Si tu veux?!
Joignant le geste à la parole je passe mes mains sous l’élastique et je commence à baisser ma culotte. Là, c’est l’explosion de chaleur dans mon bas-ventre?! C’est la première fois que j’exécute un tel strip et c’est vraiment très excitant d’échauffer tous ces garçons. Je fais durer le plaisir en faisant doucement glisser le tissu le long de mes cuisses. Délicieux moment durant lequel mon joli petit cul devient l’objet de tous les regards. Enfin, la culotte tombe à mes pieds. Les exclamations fusent :
— Qu’elle est belle?! Bravo?!
Je me dirige vers les marches et je descends lentement dans l’eau qui me paraît bien froide tant je suis en chaleur?! Mes contorsions doivent me rendre encore plus désirable en faisant saillir mes fesses. Enfin, je suis dedans. Je nage un moment et je vois que tous les garçons se sont rapprochés des marches pour ne rien perdre du spectacle quand je remonterai. D’ailleurs, je vois leurs maillots déformés et ce n’est pas sous l’effet du soleil. Ça devient très chaud. Il va falloir faire quelque chose. Je décide de sortir pour continuer le spectacle. J’atteins les marches d’escalier et me redressant, l’eau m’arrive à la taille. Je ramène mes cheveux derrière mes épaules et commence à gravir les marches. Une. l’eau descend sur mon corps. Deux. le niveau commence à découvrir ma toison brune. Trois. je montre tout. M’exhibant à la vue de tout le monde, je dis alors à Benoît en fixant son maillot déformé :
— Toi qui parlais de ma culotte soi-disant sale, tu ne vas pas tarder à salir ton maillot si tu continues comme ça?!
— Ne t’en fais pas, je sais me retenir?!
— Je me souviens de certaines fois où… dis-je.
— Mais qu’est-ce que tu racontes?! proteste-t-il.
— Ça devient intéressant?! renchérit Jade. On veut les détails?!
— Je parie que si je te caresse comme ça à travers ton maillot, tu ne tiens pas dix minutes?! renchéris-je.
— On aimerait bien voir ça, disent en cour Patrick et Kevin.
— Mais, c’est quand vous voulez?! dit Benoît.
— Quel spectacle?! j’en mouille d’avance, dit Jade.
— Mais attention, les cocos?! Ce n’est pas gratuit : si Benoît perd, vous retirez tous vos maillots, les garçons.
— Et si tu perds toi, je te colle une bonne fessée en public?! dit Benoît.
— Allez d’accord, on compte sur toi, Benoît, dit Kevin très intéressé.
Jade prend sa montre et règle l’alarme pour 10 minutes plus tard. Je me place à genoux sur le matelas pneumatique et Benoît vient en face de moi.
— Top chrono?! dit Jade.

Je commence par lui caresser doucement l’intérieur des cuisses. Il frémit. Je passe ma main derrière et lui caresse les fesses. Je fais durer le plaisir. C’est excitant de l’avoir à ma merci. Son maillot se tend de plus en plus. Je passe enfin ma main sur son sexe. Puis je passe dessous et je caresse ses couilles par de petites chatouilles. Très légères. Il gémit. Je veux le faire craquer devant tout le monde. Une fessée?? Et puis quoi encore?! Je reviens sur ses cuisses. Il bande terriblement. Je caresse son ventre. J’aime bien caresser sa peau. Je retrouve les sensations de nos jeux passés. Je mouille. Il soupire.
— Allez, résiste?! s’écrie Kevin, soudain inquiet.
Je vais l’achever. Je le regarde dans les yeux. Je passe ma main gauche entre mes jambes, simulant une brève caresse et en passant ma langue sur mes lèvres. Je lui caresse doucement les couilles de la main droite en même temps. Je sens soudain ma main inondée d’un liquide chaud : il jouit en hoquetant; le maillot se mouille rapidement et des gouttes tombent par terre. Je l’ai bien eu.
— Six minutes?! annonce Jade. Pas terrible?!
— Quel éjaculateur précoce tu fais, se moquent les deux autres.
Achevant son humiliation, je baisse alors son maillot et son sexe encore bandant apparaît.
— Allez, à poils, vous autres?! dis-je à la cantonade.
Les garçons s’exécutent et je vois apparaître leurs queues fièrement dressées.
— Toi aussi, dis-je à Jade.
— Mais, si tu te souviens bien, il n’était pas question de moi. Tu as dit les garçons seulement.
— Tu ne vas pas rester la seule habillée?!
Elle réfléchit.
— Si je me déshabille, ce sera plus cher?!
Elle commence à m’intéresser. Je lui demande :
— Comment ça??
— Tu sembles très douée pour faire craquer les autres, mais toi, es-tu aussi résistante??
C’est clair, elle a une idée derrière la tête. Ça tombe bien, excitée comme je suis, je suis très réceptive. Je rétorque :
— Je sais faire durer le plaisir.
Elle darde ses yeux légèrement bridés dans les miens. Elle est très belle avec son teint bronzé et son corps svelte.
— Longtemps??
— Ça dépend qui me caresse.
— Et si c’était moi??
C’était çà, son idée. Elle m’a surprise. J’hésite.
— Probablement très longtemps?! Je ne suis pas bi?!
— Essaye quand même?! Si tu tiens 20 minutes, je retire mon maillot de bain.
— C’est tout?? dit Patrick
Je saute sur l’occasion :
— Et les garçons te caressent tous aussi longtemps qu’ils veulent?!
Elle hésite et dit :
— D’accord, mais alors là, ce sera encore plus cher pour toi : si tu perds et que tu jouis sous mes caresses, tout le monde pourra assouvir un fantasme sur toi?! Je suis sûre que tes ex-petits copains en ont encore plein?!
Sûre de ma victoire, j’accepte. Je m’allonge sur le matelas pneumatique. Jade règle l’alarme sur 20 minutes et c’est parti.
Elle s’agenouille sur une serviette près de moi et commence à me caresser. Dès le premier contact, je sens qu’elle est experte. Elle pose sa main sur mon ventre et fait lentement glisser le bout de ses doigts sur ma peau. Elle descend vers ma hanche droite. Très lentement. Elle évite mon pubis et se dirige vers l’intérieur de mes cuisses. Ça m’arrache un frisson.
— Tu aimes ça, on dirait.
Les garçons semblent subjugués. Pour faire diversion, je déclare :
— C’est vrai, tu ne te débrouilles pas mal. Mais cela ne t’empêchera pas d’échouer. Je vois déjà les garçons te retirer ton petit maillot et te mettre leurs mains partout, partout.
— Ce serait agréable, mais j’ai décidé que ce ne serait pas pour tout de suite.
Sa main glisse avec légèreté sur ma cuisse et remonte, remonte en contournant mon sexe. Elle me caresse doucement les seins, à deux mains. C’est très agréable. Elle descend maintenant. se dirige vers mon sexe lentement. elle approche en me caressant doucement le ventre au passage et atteint enfin ma toison brune. Elle la caresse doucement. Ça m’arrache un nouveau frisson. Elle en profite pour demander à la cantonade :
— Alors, vous avez préparé vos gages?? Toi Benoît.
— Elle aura droit à la fessée qu’elle n’a pas eue tout à l’heure.
— Donne-nous des détails, Benoît, insiste Jade. Comment feras-tu??
— Je la ferai allonger sur mes genoux et je commencerai à taper. D’abord doucement, puis de plus en plus fort. Jusqu’à ce que son beau petit cul qu’elle aime tant montrer devienne tout rouge?! Je suis sûr que ça me fera rebander.
Ça ne m’étonne pas de lui. Pendant ce temps, la main de Jade continue son manège. Je sens que je mouille.
— Écarte un peu les cuisses, ma chérie?!
Je m’exécute sans réfléchir et sa main en caresse l’intérieur. Hmm ... c’est très bon?! Je jette un œil sur le chrono : 5 minutes à peine se sont écoulées. C’est plus dur que je ne pensais. Ou plutôt, c’est plus doux?!
— Et toi, Kevin??
— Moi, ce dont j’ai envie c’est la prendre par derrière?! La posséder longuement jusqu’à atteindre la limite…
Il hésite.
— Et?? l’encourage Jade.
— et à ce moment, de me retirer, de la faire s’agenouiller pour qu’elle me finisse dans sa bouche?!
— Ça se corse?! s’exclame Jade.
Le cochon?! Et moi qui croyais qu’il sortait avec Jade. Elle remonte alors vers mon sexe et commence un va-et-vient, effleurant ma chatte. C’est ignoblement doux, ce qu’elle me fait. Mais il faut absolument que je résiste. Mais Jade en rajoute :
— Et elle devra tout avaler??
— C’est ça?! Je me finirai dans sa bouche ouverte et elle avalera tout.
— Tu n’as pas le droit d’influencer les garçons?! m’exclamé-je.
— J’espère que tu nous montreras bien tout avant d’avaler, est sa seule réponse.
Bande de cochons?! Hmmm?! Elle vient d’attaquer mon clitoris. Que c’est doux?! Elle me caresse bien?! Je ne vais jamais pouvoir tenir jusqu’au bout?! Oh?! La coquine?! Elle titille mon clitoris maintenant?! J’ai envie qu’elle continue, j’écarte un peu les jambes .Mais non?! Je ne vais tout de même pas jouir en public?! Par une fille en plus, quelle humiliation?! Surtout qu’après pour couronner le tout, je serai livrée en pâture à tous ces mâles en rut. Elle continue encore et encore?; elle arrête?; ouf?! J’étais tout près. Elle me caresse l’intérieur des cuisses avec ses deux mains maintenant. Que c’est bon?! Je maîtrise mieux mes sensations. Je jette un coup d’oeil à la montre : plus que 9 minutes?; je vais y arriver. Voilà qu’elle remonte à nouveau, ses mains reviennent vers mon sexe, un doigt s’insinue entre mes lèvres, coulisse lentement de haut en bas le long de mon sexe détrempé?; c’est trop bon, je vais partir?! Je resserre les jambes.
— Ah non, tiens-toi tranquille?! Tenez-la un peu les garçons.
Benoît s’agenouille derrière moi et me tient les bras écartés tandis que Kévin et Patrick maintiennent chacun un pied?; alanguie, je me laisse faire. Je suis à leur merci, je ne peux plus bouger. Jade reprend ses caresses encore plus doucement. C’est encore plus affreusement excitant. Maintenant que j’ai les jambes écartées, elle s’en donne à cœur joie?! Elle me caresse l’intérieur des cuisses. Elle se penche. Oh non, elle ne va pas mettre sa langue??! Elle approche son visage. Sa bouche se rapproche de mon sexe?! Quel effet çà va me faire?? Ah çà y est?! La coquine, elle léchouille mon clitoris?! C’est délicieusement insupportable?! Elle retire alors sa langue et demande :
— Et toi Patrick?? Quel est ton fantasme??
Ah?! Je l’avais oublié celui-là. Je sais ce qu’il va exiger?! Quand nous étions ensemble, il m’avait demandé plusieurs fois de boire son sperme dans un verre. Je ne l’ai jamais fait. J’aimais bien son goût, mais je ne trouvais pas ça très excitant de l’avaler dans un verre. Là, je ne vais plus pouvoir me défiler. Et effectivement :
— Regarde comme tu m’as excité?! C’est pas humain de me laisser comme ça?! Je vais jouir dans un verre et cette fois, tu devras tout boire bien gentiment?! Et il y en aura beaucoup vu comme tu me fais bander en ce moment?!
— Oh le cochon?! Mais quel beau spectacle en perspective?! Je ne veux pas manquer ça, renchérit Jade.
Et voilà qu’elle reprend ses léchouilles. J’ai follement envie de jouir. Mais non, non?! Résister encore pour ne pas devoir satisfaire tous ces mâles dans ma bouche. Ces cochons doivent en avoir accumulé une telle quantité?! Il faut que je me reprenne ce serait trop bête, il ne reste que 6 minutes?!! J’entends Patrick dire :
— Allez viens?! Laisse-toi aller. Jouis en pensant au verre de bon jus que tu vas avaler ensuite?!
Tout en me léchant, elle me caresse alors langoureusement l’intérieur des cuisses pendant un moment, puis elle me donne un léger coup de langue sur le clitoris. Je sursaute de plaisir. Elle recommence. C’est bon. Encore. C’est affreux, je vais y passer?! Je sens que le prochain coup sera fatidique. Je vais jouir tellement fort que je ne pourrai même pas dissimuler mon orgasme?!
— Allez vas y?! Fais-la partir, l’encouragent les garçons.
Je tente un :
— Non.
J’entends un :
— Si?!

Encore un coup. Et les garçons qui se branlent en nous regardant?! Elle se redresse et caresse mes cuisses et mon pubis. Elle me regarde dans les yeux et me dit :
— Allez, je vais t’achever. J’ai envie de te voir soumise.
Elle se penche alors, dirige sa langue sur mon clitoris et l’agite furieusement. Combien de temps reste-t-il?? 3 minutes?? Trop tard?! Cette fois çà y est, je vais exploser. Tans pis, j’ai trop envie de jouir. Je vais devenir leur jouet sexuel. Je vais faire tout ce qu’ils ont dit. La vague de plaisir si longtemps contenu monte. Ah ! je vais même boire le verre de sperme ! Je halète. J’entrevois le regard lubrique de Jade. Sa petite langue tourne de plus en plus vite sur mon clitoris, encore, encore, encore. Je jouis. Je me cabre. Je crie. Jade continue sa caresse pour consommer ma défaite. L’alarme sonne. Trop tard. Je jouis. J’explose.



Cette histoire est la propriété de son auteur : ne la copiez pas pour l'afficher sur un site autre qu'histoire-erotique.net

Ajoutez un commentaire pour cette histoire erotique:


Pseudo (*):


       Votre commentaire sur cette histoire(*):




Les champs marqués d'une étoile (*) sont indispensables.



Envie de voir vos écrits publiés?


Histoire-erotique.net vous donne la possibilité de les faire partager !

Pour cela, rien de plus simple : rendez-vous sur le formulaire pour envoyer votre histoire érotique!

A vos plumes !


Envie de laisser un commentaire sur le site? Une idée d'amélioration?

Faites le sur notre livre d'or !