Total : 1951
En attente : 241

Sexe
Soumis
Mature


Histoires par auteur

Hetero (717)
Entre hommes (158)
Entre femmes (52)
Transexuelle (64)
Premiere fois (154)
A plusieurs (696)
Jeune adulte (106)
Mature (32)
Soumis,soumise (155)
Inclassable (58)

SODOMIE DU MATIN FAIT DU BIEN
SEX SHOP ET BAISE AU PARKING
Je l'air sucé devant mon oncle
Mon Médecin
UNE SODOMIE ET AU LIT






Des vacances studieuses

Ecrit par Rhino77
Parue le 18 mai 2007
Il y a 10 commentaires pour cette histoire


Cette histoire érotique a été lue 40063 fois | Cette histoire erotique a une note de : 14.125/20

Noter ce récit erotique !


J'avais 17 ans à l'époque oû s'est passée cette histoire.
Pour présente les personnages je me prénomme Renaud et ma mère porte le sublime prénom de Sylvia.

Cette année ma mère avait décidé de me faire passer des vacances studieuses car mes resultats scolaires n'etaient pas extraordinaires.
Cela tombait plutot bien parce qu'une de ses meilleures amies nommée Laure etait enseignante, elle me demandait donc de me rendre chez elle au plus vite afin de faire connaissance.

L'arrangement était déja conclu, ici il n'était pas question d'argent mais plutôt de services réciproques: elle me donnait des cours et en échange je passais la journée chez elle à faire divers travaux d'entretien.



J'avais de très vagues souvenirs d'elle, ne l'ayant vu que de rares fois auparavant et force et de constater que j'etais curieux et en même temps plutôt stressé par cette rencontre.

Je pris donc le téléphone et composa ce fameux numéro que me tendait ma mère qui s'etait pointée à côté de moi pour ne pas perdre un seul mot de cet appel.

Dès les premières secondes elle me fit une belle impression, s'exprimant avec une voix chaude très sensuelle comme les nanas bossant pour les "téléphones roses".Laure ne perdait pas une seconde et me proposait de fixer notre premier rendez-vous au lendemain matin 10h.



Après une nuit ou j'ai pas reussi à fermer l'oeil, je me levais de bonne heure pour me faire le plus beau possible pour elle, peut-être qu'inconsciemment je savais ce qui allait advenir de moi avec cette enseignante.

A 10h tapante,je me présente devant la maison de Laure, une très belle demeure a la campagne dans un village ou il doit y avoir a tout casser 10 habitants.

Elle m'ouvre immédiatement et ce que je vois à ce moment là me fais marquer un long temps d'arrêt,je ne pouvais croire ca quelle somptueuse créature se dresse devant moi.µ

Laure est une très belle femme de 35 ans, blonde aux yeux verts, de longues jambes qui n'en finissent pas et surtout une poitrine énorme.
Ce matin la elle était habillee de facon très quelconque,un vulgaire jogging avec un tshirt qui ne laissait pas entrevoir ces somptueuses formes.



Nous étions la pour bosser et apres m'avoir proposé quelque chose à boire, on se mis aussitot au travail.

L'anglais ne m'inspirait pas d'habitude mais là je dois dire que ca prenait une dimension différente avec une telle créature à mes côtés.
Apres ces deux heures intensives ou j'etais plus concentré par les jambes et la poitrine de Laure,que par le cours d'anglais, elle me demandait si je pourrais range son garage car son ancien mari y avait laissé un bazar assez impressionnant.

Laure " Je dois m'en aller faire quelque courses j'espère que ca ne te dérange pas de reste seul?"

Moi " Non pas du tout j'ai de quoi m'occuper en votre absence"
Laure " Appelle-moi Laure s'il te plait ce sera plus simple"
Moi " pas de problème Laure"

Laure " J'y vais je te dit a toute a l'heure"



Le temps me semblait vraiment très long en son absence, je commencais deja a avoir des pensees un peu obscenes mais comment se comporter face a une femme qui a le double de mon âge?



Apres une longue attente et en plein rangement,Laure apparait juste derriere moi.

Laure " il fait vraiment chaud ca te dirai de te rafraichir un peu, l'eau de la piscine est vraiment bonne???"

Moi tout tremblant de voir cette femme denudee devant moi "Oui ce serait une bonne idée allons-y"

Laure " Vas-y je te rejoins je dois me change j'en ai pour cinq minutes"



Aussitot dit aussitot fait je me précipite dans la piscine, n'ayant comme seul habit que mon boxer, apres quelques longueurs Laure réapparait enfin.

Elle a revetu un maillot de bain deux pièces très moulant qui me permet enfin d'apprécier a sa juste valeur ce corps de reve.
Laure " Ca va je t'i pas fait trop attendre??? "

Moi "Non pas du tout l'eau est vraiment bonne"

Laure " Ma tenue te plait Renaud???? "

Moi estomaqué " Tu es magnifique"

Laure " Tu n'a jamais touché une femme je suppose??"

Moi " Non c'est la premiere fois que ca m'arriverais et je te trouve splendide"

Laure s'approche de moi et m'enlace comme si on se connaissais depuis toujours.

Est-ce fait expres ou non j'en sais rien mais sa voluptueuse poitrine vient effleurer mon ventre et il me faut peu de temps pour ejacule.
Ca amuse fortement Laure qui me dit " Tu m'a l'air d'avoir un tres bel engin"

Moi "Euh je sais rien personne ne m'en a jamais parlé"
Laure " Si je t'assure j'espere pour toi que tu t'en servira bientot tu le merites"



Sur ces paroles Laure et moi restions allongés sur les matelas pneumatiques a bronze et prendre le soleil.J'etais perdu dans mes pensees me demandant ce qui a pris Laure de venir se blottir dans mes bras pour repartir aussitot apres, serait-elle attire par moi??
J'en doute une femme aussi belle ne s'attarde pas sur un puceau comme moi, enfin l'avenir seul nous dira ce qu'il adviendra de nous deux.

Il se faisait tard et je devais rentrer, saluant Laure et lui fixant dors et deja rendez vous pour le lendemain a la meme heure.



Le lendemain matin,fidele au rendez vous je me pointais chez elle a 10h tapante.

Bizarre cette fois-ci personne pour m'accueilir par contre elle avait pris soin de laisse la porte ouverte, et je trouvais un mot sur la table qui me disait de l'attendre qu'elle ne tarderait pas.
5 longues minutes apres, Laure en tenue légère se poste pres de moi, elle portait une magnifique nuisette totalement transparente.*
Je suppose qu'elle avit une idee derriere la tete à savoir enfile quelque chose de sexy pour me rendre encore plus maladroit.
Laure "Bonjour je vois que tu m'attendais....."

Moi "Oui j'ai révé de toi toute la nuit tu m'a fais un effet dingue je n'en peux plus"

Laure "Ravi de voir que je peux encore plaire surtout a des gamins comme toi, j'ai un jeu a te proposer"

Moi " De quoi s'agit-il???"

Laure " C'est tout simple, si tu travailles bien tu aura le droit chaque jour a d'autres faveurs de ma part ca te branche chéri??"

Moi " Evidemment l'anglais comme ca sera beaucoup plus attractif"

Au cours de cette premiere seance, je n'eu droit a rien du tout Laure estimant mon travail insuffisant et peu appliqué.
Suite a cet echec retentissant nous devions nous quitter, du moins le temps du dejeuner.

Apres cette pause, je reviens la voir et à ma grande surprise elle etait restee telle que je l'avais laissee à savoir en nuisette.
Laure " rebonjour mon chéri alors pas trop frustre par ce matin?"

Moi " Terriblement j'ai vraiment envie de toi"

Laure" je l'avoue c'est un jeu un peu cruel et puis tu ne t'es pas si mal debrouille que ca ce matin, laisse-moi te recompenser"



Laure s'approchait de moi et m'entrainait vers le canape ou on commencait a s'enlacer. Elle pris les choses en main et se mis assise sur mes genoux, completement nue,sa nuisette s'etant fait la malle peu de temps auparavant.J'avais desormais une vue absolument magnifique sur ses deux obus( desole je ne sais comment appeler une paire aussi enorme a mon avis elle devait bien faire du 95D ou E), Laure me pria de la caresser ce que je fis sans hesiter.

Mes mains parcourait tout son corps pendant qu’on s’embrassait langoureusement, je m’attardais sur ses deux tetons , les caressant du mieux que je pouvais, les aspirant je sentais qu’elle pris du plaisir car ils devenaient tout dur et pointaient de plus en plus.

Laure « Suce-moi les tetons «

Moi « Oui oui »

Je prenais ces deux seins a pleines mains enfin le plus que je pouvais et les malaxais avec vigueur, je ne tardais pas a ejaculer ce qui provoqua le fou rire de Laure :

Laure « Ca m’etonne que tu ais pu tenir aussi longtemps je te félicite »

Moi « Ne ris pas je fais de mon mieux »

On continuait à s’embrasser et Laure se mis assis a coté de moi et apres quelques caresses glissa sa main sous mon short, mon sexe se dressa d’un coup fier et prêt a accueillir une femme aussi experte.
Laure « Quelle belle bite Renaud !!!! »

Moi « Ravi qu’elle te plaise fais-en ce que tu veux elle t’appartiens »

Laure malaxait sans repit mon membre, elle me dis qu’elle n’avait pas « toucher « d’homme depuis presque un an, ce qui ne se faisait absolument pas sentir « Previens moi quand tu va lacher cheri »
Je ne pu me retenir plus longtemps, et laure qui avait senti la fin s’etait déjà positionnee a genoux prete a accueilir ma semence sur sa poitrine. Cette position m’excitait enormement mais apres cette premiere etreinte plus caline que physique , j’etais vidé et je m’endormais quelques minutes sur le canapé.

Malheureusement pour moi, Laure jouait toujours à me dominer et apres ces quelques minutes intenses, elle me pria de continuer le rangement et je m’executais sans broncher .

La journee trainait en longueur et plus rien ne devait se passer, avant de partir je saluais Laure, l’embrassant a pleine bouche et lui pelotant encore les seins brievement.

Je retournais chez mes parents avec l’enorme satisfaction d’avoir pu enfin touche une femme et non plus de me branle en mattant des magazines comme n’importe quel adolescent encore puceau .
Apres ces deux premieres journees de revisions, mes parents ne manquèrent pas de me demande comment cela se passait avec Laure, et je leur repondis sans hesiter que c’est une excellente pedagogue qui va ameliorer mon anglais( et ma connaissance du sexe femini) a vitesse grand V.

Ma journee etait loin d’etre finie, une surprise hallucinante m’attendait. Je vacquais a mes occupation dans ma chambre, me defoulant un peu sur la console de jeu quand ma mère m’appela.

Sylvia « Renaud viens me voir j’ai a te parler »

Moi » Ok j’arrive »

Sylvia « On doit te parler de quelque chose, ton père doit s’absente une semaine pour son boulot afin de decroche plusieurs marches importants et doit se rendre en Espagne des demain.J’ai décidé de m’y rendre avec lui ca me fera une petite semaine de vacances tout frais payes,qu’en penses-tu ? «

Moi « Vous avez su ca seulement aujourd’hui ?? »

Sylvia « Non hier mais vu que tu passes la plupart de ton temps chez Laure on a pas eu l’occasion de t’en parler »

Moi « Ca me va vous voulez que je reste seul ici a m’occupe de la maison ?? »

Sylvia « Non tu ne peux pas laisse tombe tes cours de rattrapage et aussi le travail que tu effectues pour Laure, avec son accord on s’est donc dit que tu pourrais passer cette semaine chez elle, notre maison on la fermera et ta sœur viendra y jeter un œil de temps en temps »
Moi « Ok ca me parait pas mal, t’es sure que ca ne derange pas Mme Laure au moins ?? »

Sylvia « Non elle s’est proposee de suite sans qu’on lui en parle…. »
Je tombais des nus, quelle surprise si je m’attendais a ca, je vais pouvoir matte et connaître mes premiers rapports intimes sans etre presse par le temps, je vais carrement m’installe une semaine chez cette deesse qui ne manquera pas de me faire connaître l’amour.
Ma mère me pria de preparer mes affaires pour demain, ma valise sera vite prete je sentais que je passerais le plus clair de mon temps nu ou en maillot de bain…… ?

Je tournais en rond dans ma chambre et je comptais les heures qui malheureusement n’avaient pas l’air de vouloir s’ecoule.
Je tenais pas en place, ma mere remarquait quelque peu mon « manege » et elle se posait des questions, je crois qu’elle avait deja devine que j’etais en train de me faire devergonder par Laure et ca l’arrangeait bien quelque part .

Sylvia avait entiere confiance en son amie et elle preferait probablement que son fils se fasse « les mains » sur quelqu’un digne de confiance plutot que sur une fille que j’aurais choisi par moi-meme !!!


Elle avait juste un truc à me dire avant de me partir le lendemain matin , c’est de prendre des preservatifs dans mes bagages ?

Apres une nuit interminable, l’heure du petit dejeuner arrivait enfin et j’avais un gros sourire sur le bout des lèvres ce qui fit rire ma mere.

On prenait le ptit dej pour la derniere fois tout les trois mais mes parents etaient plutot presses leur avion decollant dans un peu moins de deux heures.
J’etais donc oblige de me rendre chez Laure par mes propres moyens, une heure de train nous séparait.

Apres quelques adieux plutot emouvants( c’etait notre premiere separation aussi longue) , je filais cherche mes affaires car moi aussi j’avais un train que je ne voulais absolument pas loupe.
En effet, elle habitait la banlieue de Strasbourg et moi carrement au sud à environ 50km…

Pendant le trajet je ne pensais qu’a une seule chose : faire l’amour avec elle, meme si au plus profond de moi j’angoissais vu mon experience nulle en la matiere. Pourquoi s’inquieter, je ne connaissais pas la facon dont il fallait « utiliser » les seins d’une femme et en tant que pedagogue,elle m’avait guide au mieux et tout s’etait extremement bien passe…lol

Apres une bonne heure de trajet , le train s’arretait enfin en gare de Strasbourg .

Apres quelques pas sur le quai, premiere surprise, Laure avait decide au dernier moment de venir me cherche pour m’eviter encore un trajet en bus, ce qui est il faut bien l’avouer franchement pas terrible par cette chaleur.

Laure « Bonjour cheri Renaud tu va bien tu sais que tu m’a manque depuis hier ? »

Moi « Bonjour mademoiselle ca va, c’est tres gentil d’etre venu me cherche »

A peine le temps de lui dire bonjour qu’elle se retrouvait deja enlacee dans mes bras comme si on ne s’etait pas vu depuis des siecles !!

Tout les deux on avait eu la meme idee à savoir de se « faire beau » pour l’autre, j’avais enfile un jean assez serré et une chemise blanche du plus bel effet ce qu’elle ne tarda pas a me dire d’ailleurs.

J’avais tant attendu cette nouvelle rencontre que je frissonnais rien qu’en la regardant, ce matin la elle avait revetue une mini jupe tres courte qui laissait entrevoir son magnifique cul et sa raie des qu’elle se baissait un peu, ajoute a cela qu’elle n’avait absolument aucun dessous . Son top noir etait vraiment magnifique, pour expliquer brievement j’avais jamais vu un decollete pareil chez une femme je savais meme pas que ca existait ce genre de truc….
Ajoute à ca qu’elle portait de magnifiques escarpins avec tres haut talon noirs(combien je pourrai pas exactement dire mais facilement 12-15cm), ca lui allait a merveille a croire que ces chaussures avaient ete faites pour elle.

Il y avait pas mal de monde sur le quai et pas mal de mes confreres masculins en profitaient pour se rince l’œil vu l’indecence de la tenue de Laure, elle aimait bien jouer avec ca apparemment. Ces regards se faisaient meme parfois insistant parce qu’on se tenait la main et les gens se doutaient bien qu’il devait y avoir quelques annees de difference entre nous deux.

Meme dans une grande ville comme Strasbourg ce genre de prejuges existe toujours mais nous n’en avions cure, et on tracait notre chemin jusqu’au parking de la gare pour rejoindre la voiture de Laure.
Pour la premiere fois ca peut paraître stupide mais je me sentais homme, plus rien ne pouvais m’arriver aux bras d’une telle femme et la jalousie des autres hommes j’avais deja pu la sonder pendant le peu de trajet qui separe le quai du parking.

Nous arrivions enfin à la voiture et je me demandais comment Laure pouvait conduire avec la paire de talons qu’elle avait decide de porte pour venir a ma rencontre .Une fois enferme dans la voiture, curieusement les mots avaient du mal a sortir et nous ne prononcions pas grand-chose, peut-etre que la joie de se retrouve expliquait ce fait.

Le trajet jusqu'à chez elle avait dure environ une demi-heure, une demi-heure durant laquelle je pu l’embrasse, pelote ses deux enormes seins et meme passe une main en dessous de sa mini jupe.Elle ne disait rien mais sa respiration devenait de plus en plus forte, preuve que je lui faisais quand meme un peu d’effet.

Laure » Je vois que tu suis mes conseils a la lettre, tu es meme plutot doue »

Moi » La vue de tes seins et de savoir que ta chatte se promenait a l’air, je ne pouvais pas laisse ces merveilles seules plus longtemps »
Quelques caresses plus tard, on arrivait enfin chez elle, et a ce moment precis j’entrepris de l’embrasser ce qu’elle acceptait .
Moi » J’ai envie de toi viens vite «

Laure « Non je ne pense pas que ce soit une bonne idee de faire ca dans la voiture etant donne que tu ne connais rien au corps feminin et qu’on l’a encore jamais fait dans un lieu plus traditionnel »
Laure « Tu m’excites enormement ce n’est pas contre toi, j’ai envie qu’on franchisse les etapes dans l’ordre comprends-tu ? »
Ma queue etait deja gonflee a son maximum « Laure quand pourrai-te prendre, c’est pas cool de m’allume comme ca pour ensuite me repousse »

Laure » Ne t’inquietes pas on a une semaine pour pense a ca et tu aura d’autres cadeaux de ma part » dit-elle d’un air malicieux.
J’oubliais completement qu’elle avait le double de mon age et elle aussi, tout semblait si naturel entre nous deux, pas de prise de tete, je sais que desormais je suis son eleve plus seulement en anglais mais qu’elle veut m’apprendre ce qu’une femme peut faire pour rendre fou un homme.

Sa maison etait situee a la campagne, dans ce village il devait y avoir au plus 10 habitants que des personnes agees donc la tranquilite etait assuree . On sortait enfin de la voiture et j’en profitais pour revasse, pendants ces quelques secondes Laure avait decide d’enlever son top noire et de se balader seins nus dans sa demeure .
Laure « cheri je vais profite de ce magnifique temps pour m’allonge sur le transat et pour me rafraichir un peu dans la piscine, j’aimerais bien que tu commences a potasse la prochaine lecon page 30 . »

Moi » ok et apres cela ? »

Laure « Je viendrais t’interroge »

Moi » D’accord je vais faire de mon mieux je sais qu’au bout tu m’apportera mon prochain cadeau »

Laure « Ne parles pas trop vite, contente toi de bosser pour le moment »

Sur cette douce voix je l’embrassais langoureusement et parti assez vite avant d’etre tente.
J’etais partage entre le fait de laisse cette sublime creature qui bronzait la poitrine a l’air dans le jardin, et le fait de devoir bosse dur pour parvenir a mes fins et ce malgre ce le soleil et ce ciel bleu magnifiques.

Je m’attelais a la tache apres tout ce n’est qu’une lecon de grammaire et en bossant serieusement je devrais en venir a bout assez rapidement. Entre deux paragraphes,j’en profitais pour l’observer depuis la fenetre de la cuisine , me branlant en mattant ses sublimes seins.

J’ai failli me faire surprendre par Laure , j’ai juste eu le temps de me vider qu’elle se presentait devant moi.
Elle n’avait toujours pas quitte ses talons qui m’obsedaient un peu, sa demarche absolument magnifique etait confortee par ses longues jambes.Sa poitrine etait toujours entierement nue, et elle se mis assis sur une chaise a coté de moi »

Laure « Alors cette lecon ca donne quoi, voyons voir je vais t’interroge »

Moi » Avec plaisir, c’est pas complique comme lecon ca devrait aller »
Laure » Je l’espere pour toi cheri »

J’avais du mal a reste concentre sur les questions qu’elle me posait, etant donne la vue que j’avais sur sa poitrine .
L’interrogatoire durait environ cinq minutes et a ma grande surprise toutes mes reponses furent exactes.


Laure « Je crois bien que c’est l’heure de la recompense tu l’a bien merite cheri »

Tout s’enchainait plutot vite , elle me demandait de me mettre debout
Laure « Leve-toi cheri je vais m’occupe de ton engin »

Moi » J’obeissais et en moins de deux,je me retrouvais debout face a Laure »

Laure » Tu as vraiment une belle queue je me ferais un plaisir de jouer avec pour te faire jouir »

Laure etait maintenant a genoux sur le sol , sa bouche a hauteur de ma queue,elle commencait par prendre ma queue avec sa main et a la branle un peu,a travers mon Jean que je n’avais pas encore abandonne .
Laure » Enleve-moi ton pantalon ca me gene »

Je m’execute sans reflechir, mon engin apparaît enfin et Laure continue la branlette avec ses deux mains expertes, elle s’activait sur mon manche et son autre main me caressait tantot les cuisses, tantot mes bourses.

J’aimais tellement ce qu’elle me faisait que ma premiere ejaculation ne tarda pas a venir,je la prevenais et elle m’aida a finir le travail
« Finis toi entre mes seins cheri »

Plusieurs petit jets sortirent et Laure etait excitee comme jamais, une vraie cochonne, son regard en disait long sur ses envies,ses intentions.

J’en profitais pour caresser ma queue sur ses deux enormes mamelons et me frotte a ce sperme , Laure m’y encourageait et a bout de force je poussais un dernier rale de plaisir.

On se relevait en meme temps et on s’enlacait , nos bouches se touchaient,s’effleuraient, suivit une longue periode de tendresse, entre baisers langoureux et caresses diverses.

Laure « Viens avec moi sur le canape, j’ai encore quelque chose pour toi »

J’avais a peine le temps de me remettre de mes emotions que Laure se glissait sur le canape en me prenant par la main »

Laure » Tu as encore envie de moi ? »

Moi « Plus que jamais »

Elle m’ordonna de me couche sur le canape, et dans cette position la suite des aventures allait se produire.

Completement allonge le seul truc qu’elle voyait de moi c’etait ma queue qui pointait de nouveau en l’air et c’est ce qu’elle voulait cette cochonne.

Laure » tu va enfin avoir droit a ta premiere fellation, toute a l’heure ce n’etait qu’un prelude »


Je ne pouvais pu rien dire,Laure etait a moitie couchee sur moi et en peu de temps qu’il ne faut pour le dire, sa langue charnue se retrouvait deja sur mon engin.

Elle me sucait deja, sa bouche faisait des va et viens sur mon gland qui etait deja tout dur.

Elle decalotait mon gland pour passe ses levres dessus et pour jouer avec ses mains expertes.

Laure « Ca te plais, ca fait longtemps que j’ai pu pratique »

J’avais presque envie de lui dire que comme le velo ce genre de choses ne s’oubliaient pas mais je me suis abstenu, trop concentre par cette cochonne qui avalait goulument mon sexe.

Son travail de sappe portait rapidement ses fruits car avec mon manque d’experience et cette enorme envie de me faire sucer, mon sperme se repandait et Laure essayait tant bien que mal de ne pas en perdre une goutte.


Pas le temps de reprendre mes esprits qu’elle entreprit de branle ma queue entre ses deux obus.

Sa poitrine etait parfaite pour ca, elle s’avancait doucement vers ma queue, et apres avoir coince mon sexe,elle commencait a me branler d’abord doucement puis en accelerant le rythme.

Ses seins s’affairaient de plus en plus, mon regard etait hypnotise par eux, ma queue me faisait mal tellement ils etaient compresses par ces deux mamelons. Ma queue glissait entre eux, et de temps a autre Laure en profitait pour la branler et me la lecher en meme temps.
J’etais couche avec impossibilite de bouge, ma queue lui apartenait et elle jouait a la perfection avec sa poitrine, sachant que j’en etais dingue. Cette fois-ci je tenais quelques minutes et Laure me souriait, il etait temps pour elle de lacher cette pression qu’elle exercait sur mon membre, et elle l’avalait en entier, la mouillant avec ses levres pour mieux la faire glisse dans sa bouche .
J’ai enfin compris ce qu’on appelle une gorge profonde, rien ne vaut la pratique a la lecture de magasines X :=)

Moi » Je vais tout lacher »

Laure se releva rapidement pour accueilir ma semence, j’en ai profite pour tout vider sur ses seins et pour les frotte encore un peu contre ma queue, ne perdant aucune occasion de la touche.

Moi » Je veux que tu leches tout »

Laure » Oui mon amour »

Elle ne se fit pas prier et jouait avec ses seins, les malaxant et lechant ma semence .

Moi « t’es vraiment une grosse cochonne j’en attendais pas moins de toi »

Laure « J’aime le sperme et le tien a un tres bon gout »

Laure venait se blottir contre moi et je ne mettais pas longtemps avant de m’endormir, je venais de me faire sucer deux fois d’affile et ca m’avait litteralement acheve.
Elle restait avec moi m’enlacant, et me regardant dormir comme un bebe, quelque part elle a du se rassurer sur sa faculte a faire jouir un homme, vu qu’elle n’avait pas pratique depuis presque deux ans(c’est ce qu’elle m’a avoue lorsqu’on a commence a fleurter un peu).


*****La matinee s’etait terminee de facon extraordinaire, une premiere branlette espagnole ca se fete non ?
Apres ce ptit somme, Laure m’annoncait qu’il etait deja midi et qu’on devait songe a manger quelque chose .
Laure « que veux-tu pour midi j’ai pas l’habitude de nourrir des ados ? »

Je ne pu m’empecher de lui dire que la seule chose pour laquelle j’avais de l’appetit c’etait elle, ce qui la fit rougir instantanement !!!

Plus serieusement, on se contentait de mange leger vu la chaleur qui regnait a l’exterieur.
C’est la premiere fois que je regardais une femme manger et je trouvais ca plutot constructif dans le sens ou Laure etait meme sexy voire cochonne en exercant cette activite que je ne considerais absolument pas sensuelle.

La facon dont elle se servait de ses levres me faisait bander, elle avait decide de mange un fruit bien mur et en me regardant elle le lechait , d’un air de dire si c’etait ta queue que j’avais en bouche elle subirait le meme sort que ce pauvre fruit !!

Moi » Est-ce que t’a des glaces dans ton frigo ?, »

Laure « Oui vas-y il doit en rester quelques unes »
Je me precipite vers le frigo et effectivement je trouve mon bonheur. Je la deballe de son sachet et commence a la lecher mine de rien je n’ai pas eu la moindre pensee coquine a ce moment la.

Laure « Tu veux pas la partager avec moi, ca peut-etre tres sensuelle de voir une femme mange une glace tu sais, ca en dit souvent long sur certaines choses ? »

Moi » Volontiers »

J’approche la glace de sa bouche et comme il y a quelques minutes avec le fruit elle me fait une demonstration de ces talents : rien a dire cette femme suce a la perfection meme si je n’aime pas trop ce terme c’est le seul qui convienne ici ?

Ses levres lechent de haut en bas puis inversement cette glace, qui en moins de deux qu’il n’en faut pour le dire se retrouve prsque terminee sans que j’ai eu le temps de vraiment y goute.

Pour la finir je me suis joint a Laure, nos deux langues s’entrechoquaient et se touchaient, et je commencais a lui « roule une pelle » profitant de l’occasion qui m’etait donnee.

Avec cette sensation de froid sur nos deux langues en plus de nos caresses, j’etais en emoi et Laure semblait bien excitee egalement.
Laure « Tu vois la nourriture ca peut servir a se faire du bien aussi » rigolais t’elle avec son magnifique sourire .
Moi « disons que j’avais deja vu ca dans certains films et magazines donc ca me surprend pas trop, meme si rien ne vaut de faire ca reellement avec la personne !!! »
La realite repointait a nouveau le bout de son nez apres ces quelques minutes d’un erotisme encore exceptionnel pour moi, meme si je commence un peu a la connaître rien n’y fait elle me surprend a chaque fois !!


Laure « Tu te souviens je dois partir voire ma meilleure copine cette aprem et je risque de rentrer tard «

Moi » Oui je sais et j’ai pas envie »

Laure » Tu ne vas pas me faire la tete et etre possesif,ce ne que quelques heures dans notre semaine d’apprentissage »
Moi « Non mais j’aurais prefere que tu restes avec moi pour m’apprendre les choses de la vie »

Laure « Chaque chose en son temps je t’ai deja dit, et meme si les occupations que j’ai pour toi durant mon absence n’ont rien de sexuelles t’a du boulot tu ne vas pas t’ennuyer »

Moi » Pas tres inspire mais je te crois »

Laure » Je dois m’habille je peux pas me rendre chez elle en mini jupe et avec les seins a l’air si ? »

Moi » Non c’est sur mais je trouverais ca mega excitant de savoir que tu te promenes comme ca en voiture….looool »

Laure » Tu me donnes des idees petit cochon ? »
Laure » Concernant tes taches de cette apres-midi, tu devra tondre la pelouse et ramasser bien evidemment, ainsi que continuer le rangement du garage que tu avais entame le 1er jour de notre rencontre. »

Moi » tu penses etre rentree vers quelle heure ? »

Laure » Pas avant ce soir tu sais ma copine Sonia est une enorme pipelette et on s’est pas vu depuis deux semaines alors ca risque de trainer en longueur.Concernant ton repas de ce soir, je t’ai deja tout prepare au frigo tu n’aura qu’a rechauffe ce soir, j’espere que tu aimes les spaghetti bolognaises ? »

Moi » Ouai j’adore ca et fait par toi je suis sur que j’en aurais jamais mange d’aussi bon »

Laure » petit flatteur bon je file dans ma chambre »

Moi » tu m’embrasses pas ??? de longues heures de solitudes m’attendent »

Laure s’avance vers moi et me roule rapidement un patin avant de partir se changer .Cette fois-ci elle n’avait pas entame le grand jeu, elle etait evidemment tres tres jolie mais moins sophistiquee . Vetue d’une longue robe noire et de petites mules elle en revenait a quelque chose qui lui correspondait moins et qui ne la mettait pas en valeur du tout a mes yeux ?

Laure » A ce soir petit obsede »

Moi « Tchao ma creature de reve »


En un instant la maison se trouvait affreusement vide et sans vie, et n’ayant pas grand-chose a faire je me mis aussitôt a la tache.
Le terrain entourant la maison etait assez grand et par consequent la place a tondre etait proportionnelle , que ne ferais-je pas pour Laure.Je passe sur les details mais rien que de tondre et ramasser m’a presque pris trois heures, je terminais ca completement vide et decidait de faire une petite pose.

La piscine m’appelait si je puis dire et en moins de deux secondes je me retrouvais entierement nu a faire quelques longueurs, quel apaisement apres une journee forte en emotion en energie ?
Je prenais soin de ne pas reste trop longtemps a ne rien faire sinon le garage devrait encore attendre et ma « maitresse » ne me le pardonnerait surement pas.J’etais desespere quand je voyais l’ampleur de la tache qui m’attendait une fois de plus, je me disais que Laure ne tenait pas a ce que je me tourne les pouces en son absence.
Journee erintante, je me posais devant la TV et je n’etais plus en mesure de bouger.

Laure ne m’avait pas menti, un plat de pates se trouvait dans le frigo et je n’avais qu’a rechauffe le tout, ca sentait vraiment tres bon et je dis pas ca parque Laure est mon « premier jouet sexuel » si je puis dire.

Non content d’etre une femme sublime elle semblait etre une cuisiniere hors paire egalement ce qui ne gachait rien ?
Apres m’etre rassasié,je m’allongeais sur le canape a matte la television, a tuer le temps en somme en attendant son retour.
Sans m’en rendre compte, je me suis etourdi deux heures et le reveil fut delicat.

La television m’ennuyant profondement, je cherchais autre chose de plus interessant a faire.

La nuit commencait deja a tombe en aout les journees racourcissent enormement quand meme.

Une idee folle me vint : et si j’allais faire quelques recherches dans sa chambre peut-etre y decouvrirais-je des choses interessantes ?
Pour la premiere fois depuis que je suis la a temps plein , je vais voir autre chose que le canape qui me sert de lit et de chambre.
En entrant dans sa chambre, une odeur de parfum envahit mes narines ca sent vraiment tres tres bon, je regarde autour et voit son lit qui es vraiment immense enfin c’est l’impression qu’il donne.
Il y a egalement une table de nuit ou sont poses quelques magazines feminins et surtout une enorme armoire qui j’en suis sur renferme de nombreuses belles choses a l’interieur.

Un seul probleme et de taille, elle est fermee a cle et bien evidemment je ne possede pas le sesame ?

Je regarde un peu partout quand au milieu du tiroir de la table de nuit je tombe nez a nez avec une cle,quel chance je pense pas qu’elle etait cachee mais plutot qu’elle avait ete posee la sans reflechir.
L’armoire se dresse face a moi et j’y introduis la cle, c’est une veritable taverne d’ali baba ou se melange pele mele toutes sortes de vetements. On y trouve aussi bien des robes sexy que d’autres plus classiques, meme chose pour les jeans ou les mini jupes que les hauts.
Le plus surprenant c’est qu’une etagere entiere est dediee a la lingerie.

Mes yeux s’ecarquillent quand je vois ces magnifiques soutiens gorges, ces nuisettes et autres porte-jaretelles de differentes couleurs et forme. Je m’imagine aussitôt en train de demande a Laure de les porter, et la matter comme un obsedé que j’etais en train de devenir.
Dire qu’aujourd’hui elle portait une magnifique mini jupe et un haut qui laissait voir la totalite de ses deux enormes seins , je suis sur que d’autres surprises venant de la m’attendent d’ici la fin de mon sejour.
Une idee saugrenue me hante : et si je lui piquais deux trois trucs en souvenir d’elle ????

Mon choix se porte rapidement sur un soutien gorge noire push-up, une nuisette et un ensemble porte jaretelles , je suis certain qu’elle ne se rendra jamais compte que j’ai ete faire mon shopping dans son armoire.

Je sentais ces vetements, son parfum etait incruste dedans c’est tout ce dont j’avais besoin pour me souvenir d’elle a jamais.
Pendant ce temps la, j’etais tellement omnubile par le toucher de ces sous vetements que je n’avais meme pas entendu la voiture de Laure, ni meme le fait qu’elle soit rentree dans la cuisine.

« Renaud tu es la ????? »

Je l’entends s’approche de la chambre et elle rentre doucement, je me retrouve a ce moment la totalement bete et je commence a rougir.
Je me suis dit qu’elle allait me passer un savon dont j’allais me souvenir pendant longtemps, mais au contraire Laure etait ravie de me retrouver apres une longue separation.

Laure « Salut mon cheri ca va ? »

Moi » Tres bien merci et toi ta journee s’est bien passee,ta copine va bien ? »

Laure » Oui tres bonne journee, Sonia se porte au mieux elle te passe le bonjour »

Pendant ce temps j’essaie de planque mes deux « vols » sous l’armoire sans qu’elle s’en appercoive, mais manque de bol je me suis fait attrape.

Laure » Dis-moi que cache tu derriere ton dos ? »

Moi d’un ton honnete » Je me suis dit que comme on se reverrait jamais,j’allais emporter deux souvenirs de toi »

Laure » Ah je vois tu es venue fouille ma chambre tes recherches furent bonnes au moins vas-y montre moi »

Moi » Oui tres regarde ce que j’ai choisi », je lui tend immediatement les trois objets.

Laure « Tres bon choix, ne t’inquietes pas tu pourra les garder j’en dirais rien a tes parents si c’est ca qui te fais peur ? »

Moi » Je ne sais pas ce qui m’a pris, je m’ennuyais et je pensais a la facon dont tu etais habillee ce matin c’est ca qui a du guider ma mauvaise action »

Laure » J’avais laisse ma chambre ouverte en esperant que tu rentres dedans pour t’instruire et de rincer l’œil !!! »

Laure « Tu sais je suis vraiment epuisee je vais aller me coucher »

Moi » Ah deja c’est dommage, je pourrais dormir avec toi ? »

Laure » Non fais de beaux reves .Demain 9h cours d’anglais ne l’oublie pas »


J’etais en meme temps excite par la situation mais elle me repoussait chaque jour et j’etais frustre !!!!

On s’embrassait tendrement et chacun de nous regagnait ces quartiers, je dormis peu cette nuit la vu que j’avais deja comater deux heures devant la tv le sommeil n’etait plus la.



Cette histoire est la propriété de son auteur : ne la copiez pas pour l'afficher sur un site autre qu'histoire-erotique.net

Ajoutez un commentaire pour cette histoire erotique:


Pseudo (*):


       Votre commentaire sur cette histoire(*):




Les champs marqués d'une étoile (*) sont indispensables.



Envie de voir vos écrits publiés?


Histoire-erotique.net vous donne la possibilité de les faire partager !

Pour cela, rien de plus simple : rendez-vous sur le formulaire pour envoyer votre histoire érotique!

A vos plumes !


Envie de laisser un commentaire sur le site? Une idée d'amélioration?

Faites le sur notre livre d'or !