Total : 2536
En attente : 16

Sexe
Soumis
Mature


Histoires par auteur

Hetero (769)
Entre hommes (194)
Entre femmes (60)
Transexuelle (66)
Premiere fois (209)
A plusieurs (754)
Jeune adulte (117)
Mature (54)
Soumis,soumise (223)
Inclassable (106)

notre fille nous adore 3
réunion prénuptiale
Mon fils baise sa mère pour son anniversaire 2
Poupée gourmande pour un soir
la rencontre






Deux voyeurs se régalent....

Ecrit par Nickie
Parue le 20 février 2019
Il y a 1 commentaire pour cette histoire


Cette histoire érotique a été lue 477 fois | Cette histoire erotique a une note de : 10/20

Noter ce récit erotique !




Un matin en revenant de la boulangerie Christian a été interpellé par deux anciens de la commune qui lui demandérent tout de go ....
-" Alors Christian tu l'as encore bien fair miauler ta voisine hier au soir!!!!!
-" Pardon ??? répondit-il en cachant mal botre liaison ......
-"Allez ne nous prend pas pour des innocents, on l'a voit bien monter chez toi Annick et ensuite avec le bruit que vous faites on vois bien que c'est pas en faisant le ménage !!!mais nous on s'en fous on est même content que tu t'en occupes et que tu cocufie son grand con de mari qu'on n'aime pas beaucoup comme toi d'ailleurs..
Se sentant plus libre de discuter il asquiessa de la tête en leur faisant comprendre qu'ils disaient vrais tois les deux.
Eux se sentant en veine de discussion, lui demandèrent :.......
-"Elle a de gros seins Annick, enfin nous on les devine sous son t-shirt mauis toi tu les pelote dit nous ils sont beaux ??? elle fait du combien l'Annick ???
-"Oui elle a de gros seins blancs, lourds et doux comme de la soir, de beaux seins que j'aime peloter longuement, elle fait 95 bonnet D...........
-" Et sa chatte elle est poilue ou rasée ??
- "Poilue.............
"Tu lui la bouffe aussi elle a bon goût ?
-"Bien sur, elle est délicieuse..........
-"T'as de la chance mon grand de pouvoir sauter une femme comme elle, on te laisse on passera ce soir dans le cour et si elle monte laisse les volets entr'ouverts comme çà on entendra mieux, nous on est vieux mais d'entendre gémir une femme comme elle çà nous fait rêver..................
-Ok promis....leur répondit-il .
Le soir venu, Christian entendit Annick monter chez lui car les marches de l'escalier en bois craquait sous son poids, il sorti pour l'accueillir et descendit quelques marches et voyant par le fenêtre du couloir que les deux anciens étaient positionnés près des buchers en face, c'est dans l'étroit escalier de bois qui l'enserra étroitement, lui déboutonna son manteau et tout en l'embrassant chaudement, lui pelota la poitrine encore enfouie sous son pull. Il pensait les deux voyeurs en auront pour leur pognon ce soir....Annick elle sentait que Christian commençait à bander dur car contre son pantalon elle ressentait la présence de sa queue qui se dressait fièrement.
Dès qu'il referma la porte derrière lui, il se déshabillérent lentement comme pour faire patienter leur envie.....puis c'est en tenue d'Eve et d'Adam qu'ils prirent une légère collation avant d'aller se fourrer dans le lit où de doux, tendres et longs préliminaires prirent la suite des opérations. Bien sur il avait non pas laisser les volets entr'ouverts mais les avait carrément laisser ouverts et la fenetre légéremnt ouverte ...et pour les deux anciens y voient mieux il avait allumé une petite lampe de chevet qui inondait la chambre d'une clarté romantique.
Un bon 69 tout en délicatesse firent découvrir les draps et la couverture qui les recouvraient, Christian sur Annick se délectait de sa chatte humide, tandis qu'Annick emprisonné sous son amant avait avalé presque entièrement sa bite d'amarrage, tout était calme sur la placette, seule une oreille attentive aurait pu surprendre le bruit du lit qui grinçait et des murmures amoureux des deux amants qui échangeaient leur semence.
Une fois rassasiés, Christian se positionna sur Annick, lui écarta les cuisses puis s'enfonça en elle.....elle émettait de doux gémissements jouissifs tandis que son amant la pinait tendrement, ses pieds s'agitaient au fond du lit en une danse annonçant un bonheur total. Christian la besogna un long moement dans cette position puis après avoir fortement éjaculé, il se retira pour reprendre haleine. Ensuite ce fut Annick qu'i se plaçant sur lui lui vit dévorer sa ample poitrine pendant que le sexe non rassasié de Christian la défonçait avec hargne....comme pour se prouver qu'elle lui appartenait et qu'elle ne devait jamais connaître d'autres orgasmes que ceus qu'il lui offrait. Annick semblait danser sur son ventre, les bras maintenant sa chevelure en arrière, ses lourdes mamelles remuaient au rhytme imposé par Christian, ses fesses claquaient les cuisses de son amant, elle avait chaud mais ne cessait aucunement l'ardeur qu'elle mettait à bien le faire jouir en elle.
Cette fois la séance dura plus longtemps et une nouvelle éjaculation mit fin à leur élucubration.
Au fond de lui même Christian se disait que les deux avaiet du se régaler de voir Annick et surtout sa lourde poitrine remuer sous les coups de queue que Christian lui porait ainsi que lorsduque ses maisn la pelotaient tendrement.
Ils se reposérent tendrement enlacés l'un contre l'autre échangérent des doux mots amoureux, puis Christian prenant comme à l'accoutumé la direction des opérations lui pelota et bouffa les seins avec une avidité que seuls les amants vraiment épris de leur maitresses peuvent connaitre. Puis Annick suça le sexe de son amant pour le faire tendre à nouveau pour une levrette pleine de tension.
Christian ayant recouvré largement tous ses moyens !!!! présenta son gland à l'entrée de la chatte d'Annick, s'enfonça doucement en elle et d'un coup la pénétra entièrement tout en la maintenant fermement par les hanches, il la pina avec toute sa vigueur de breton,et bien que le lit émettait par moment des bruits bizarres comme s'il allait craquer pour de bon....il n'arrêta pas les coups portés...ses mains relâchant l'emprises des hanches vinrent se porter sur les seins d'Annick et comme pour en freiner la danse les maintint fermement entre ses mains et tout en la pelotant nerveusement lui expédia que fond de son antre d'amour une longue trainée de sa semence adorée.
Annick était aux anges, Christian bien qu'exténué repris après une longue période de récupération l'envie qui le tenaillait depuis le début....sodomiser Annick bien qu'elle n'aime pas trop çà mais ce soir il en avait trop envie....Bien etendu elle refusa net.... mais à force de persuassion, de chantage éhonté ( il lui raconta que pas mals de femmes de la commune lui avaient fait des avances mais pour rester fidèle à sa maitresse, il les avaient toutes éconduites même la belle et séduisante Isabelle) Annick de crainte de le perdre accepta cette position et Christian après lui avoir tendrement et délicatement massé l'orifice de gel lubrubiant, s'en être passé sur le sexe, et avoir préparé l'entrée en introduisant doucement quelques doigts enfouran son sexe avide de la prendre ainsi, illa pénétra doucement, petit à petit jusqu'à ce que l'anus acceptant son sexe s'élargit amplement et là, Christian saisissant les hanches d'Annick la sodomisa à grands coups de queues...le lit craquait de partout, Annick gémissait plus fortement, Christian ahannait sous les coups redoublés, les seins d'Annick dansaient en tous sens que les mains de son amant prenaient plaisir à en freiner la danse et tout en lui titillant les boutons la fit hurler pendant qu'il lui éjaculait longuement de longs jets de son sperme gluant.
Dès qu'il revit les deux anciens le lendemain matin ils le félicitèrent de ce qu'ils avaient vus et le remercièrent chaleureusement tout en terminant pour lui dire...
" Et ben Christian tu as vraiment de la chance de culbuter une femme comme Annick elle a vraiment tout ce qu'il faut là où il faut et à juger les gémissements qu'elle pousse tu dois posséder toi aussi un bon braquemard ........Continue mon gars profite en bien et au week-end prochain on sera là !!!!!


Cette histoire est la propriété de son auteur : ne la copiez pas pour l'afficher sur un site autre qu'histoire-erotique.net

Ajoutez un commentaire pour cette histoire erotique:


Pseudo (*):


       Votre commentaire sur cette histoire(*):




Les champs marqués d'une étoile (*) sont indispensables.



Envie de voir vos écrits publiés?


Histoire-erotique.net vous donne la possibilité de les faire partager !

Pour cela, rien de plus simple : rendez-vous sur le formulaire pour envoyer votre histoire érotique!

A vos plumes !


Envie de laisser un commentaire sur le site? Une idée d'amélioration?

Faites le sur notre livre d'or !