Total : 2243
En attente : 21

Sexe
Soumis
Mature


Histoires par auteur

Hetero (723)
Entre hommes (161)
Entre femmes (55)
Transexuelle (64)
Premiere fois (171)
A plusieurs (707)
Jeune adulte (114)
Mature (35)
Soumis,soumise (171)
Inclassable (63)

Une tournée qui coûte cher
Le pêcheur 2
Le pêcheur
érection génante
Une défonce mémorable






EDDY,SA VIE,SES AMOUS ET SON CHERI

Ecrit par CHANTALOUETTE
Parue le 23 novembre 2015
Il n'y a pas de commentaire pour cette histoire


Cette histoire érotique a été lue 1229 fois | Cette histoire erotique a une note de : 10/20

Noter ce récit erotique !


BONJOUIR

Voila,à dix neuf ans je me suis engagé dans la marine,j'avais mon CAP de cuisinier,mais j'avais envie de bouger,de voir le monde.C'était bien mais la discipline militaire me pesait un peu,je n'ai pas renouvelé mon contrat.J'ai travaillé un an dans un restaurant,mais la bougeotte m'a repris.J'ai trouvé un engagement sur un cargo,c'était bien payé,on bossait beaucoup,mais le sexe me manquait,j'aime les femmes.Aux escales,je me rattrapais avec les filles du port"

Tout en nous resservant,il continue son récit:

"Le travail me plaisait,on est bien payés et on ne dépense rien à part les putes aux escales,c'est tout bénef.
Après j'ai retrouvé un autre boulot,j'ai fait six mois de croisière en méditerranée.Je n'ai jamais autant baisé de ma vie,les patrons voulaient que l'on se mélange à la clientèle pour donner une belle image.Il y avait plein de femmes seules,beaucoup de couguars pleines de besoins sexuels,elles en voulaient les salopes,c'était dur parfois de se lever le matin,mais on se régalait.
Je me suis même fait payer par une femme pour la baiser,une vraie chaudasse à qui j'avais tapé dans l'oeil,je la faisais jouir,elle gueulait plus que toi,ce qui m'avait valu une belle réputation...

Ensuite,j'ai resigné sur un bateau au long cours,c'était il y a trois ans,j'étais chef d'une brigade de dix mecs.On a bien bossé,j'avais avec moi des gars bien sous tous rapports.Il y en avait un notamment un qui sortait du lot,Jo,il était toujours impeccable,il bossait bien en cuisine et il faisait même le service à l'occasion,toujours disponible pour faire du rab,en bref,le rêve pour un chef cuistot..

Au bout d'une quinzaine de jours,l'envie de baiser me prenait régulièrement,je me branlais souvent.Un soir,après le service,j'offre un verre à Jo dans ma cabine,la conversation vint sur le sexe"
Eddy s'interrompt pour aller chercher une autre bouteille,il la débouche et continue:
"Je lui dis que je suis en manque de femme et que c'est difficile,je lui demande si c'est pareil pour lui:
"Eddy,je vais te faire une confidence,je suis homo,j'aime les mecs,je
suis un peu en manque,mais je vois de Je beaux gars autour de moi,ça me console un peu"

"Je m'en doutais,Jo a l'air très féminin,il est totalement imberbe sur le visage,il porte les cheveux très longs bouclés qu'il cache sous un bonnet pour travailler.Il est très mince et maniéré.On continue de discuter de choses et d'autres.Avant de partir rejoindre
sa cabine pour dormir,il m'avertit:
"Eddy,si un jour tu as envie de te faire sucer ou de prendre un joli
petit cul amoureux,sache que je suis là,tu me plais énormément,tu es gentil et mignon,j'ai flashé sur toi.Je ne t'emmerderai jamais.
J'espère que l'on restera amis malgré tout."
"Ne t'inquiète pas,il n'y a rien de changé pour moi."

La nuit fut entrecoupée de réveils avec de belles érections.Les jours suivant passent sans rien changer.Jo venait me voir après le boulot,
tout se passait bien,sauf que je me surprenais parfois à le regarder à la dérobée,il a vraiment un corps de femme,en le voyant de dos,c'est
impossible de faire la différence.Il a une taille très fine,il doit faire du 36,des petites fesses qu'il sait faire danser en marchant,ses cheveux longs ajoutent à la confusion.Je commençais à le voir d'un autre oeil,et je le trouvais tellement gentil"

Hervé et moi sommes suspendus à ses lèvres,on reste parfois la fourchette en l'air pour mieux capter ses propos:
"Puis une dizaine de jours plus tard,un soir,tout a basculé.Après le service,on prend un verre dans ma cabine,puis je prends un cognac, puis deux,je m'en ressers un troisième,je n'ai pas l'habitude de boire comme ça,en tout cas,ça m'a délié la langue,je lui demande si son offre tient toujours,pour toute réponse,i vient vers moi,je m'allonge sur ma couchette,il tire sur ma braguette et sort ma queue":
"Si tu veux,on éteint la lumière"
"Je fais signe que non,il commence à me caresser,puis il me la prend
dans sa bouche,j'étais un peu crispé au début,mais je me suis très vite détendu.Il suce très bien,sa bouche est chaude,sa langue agile,il
monte et descend sur ma queue en salivant beaucoup,je bande comme un cerf,il se régale et lèche mes couilles,puis il me dit à l'oreille"
"Si tu veux,tu peux jouir dans ma bouche"
"J'ai envoyé ma cargaison de sperme,il a tout avalé,et a gardé mon sexe dans sa bouche un bon moment avant de venir vers moi"
"Tu as aimé?"
"Super,tu es une sacrée suceuse!!"
"A ton entière disposition"
"Il est parti se coucher.Le lendemain s'est passé normalement,je regardais quand même Jo différemment et son petit cul bien rebondi me troublait.Nous nous sommes retrouvés le soir et il m'a à nouveau sucé,
le pli était pris.Le troisième soir,il m'a demandé de quitter son pantalon:
"Bien sur"
"Il le quitte,apparaît alors des jambes gainées de bas noirs tenus par
un fin porte jarretelles rouge,ainsi qu'un tanga assorti séparant ses
petites fesses bronzées.Il va poser son pantalon sur une chaise en
tordant son cul,une vraie petite salope avec ses long cheveux bruns
jusque au milieu du dos,il m'excite beaucoup.Il est revenu me sucer,j'ai vite joui dans sa bouche,on a bu un coup après:
"Tu es toujours habillé comme ça sous tes vêtements?"
"Très très souvent en tout cas"
"Ca te va bien,on dirait vraiment une femme"
"Merci beaucoup,ça me touche vraiment"

Ca a duré quelques jours,puis je l'ai enculé .Il m'a d'abord sucé,puis
j'ai rentré ma queue dans son petit cul,ça a été merveilleux,je n'avais jamais ressenti avec une femme,Jo ondulait des hanches,il a trouvé la bonne cadence avec mes coups de reins,il faisait coulisser son cul sur ma bite,c'était inouî,j'ai joui sur ses fesses,je me suis
allongé près de lui tant bien que mal sur sa couchette,il m'a embrassé:
"Merci Eddy,c'était merveilleux,j'ai vraiment aimé"
"Moi aussi"
"On a recommencé les jours suivants,c'était toujours aussi bon.Un matin,il m'a apporté lé café au lit avant de me sucer,quel réveil!Il
m'a fait ça tous les matins.Je tombais lentement amoureux de ce petit
mec adorable,il était parfait.

Quand on a débarqué,on a passé quinze jours ensemble,on a loué un gîte
deux semaines merveilleuses à s'aimer,il était en permanence habillé en femme,personne n'a rien remarqué.On sortait en amoureux,on allait
au restaurant,on faisait l'amour n'importe où,n'importe quand.Un soir,il m'a confié son grand projet"
"Tu sais,je bosse sur les bateaux,c'est bien payé,j'économise car je veux me faire opérer pour devenir une vraie femme,et si tu le veux
vivre avec toi quand je serai une vraie femme,je t'aime Eddy"
"Moi aussi je t'aime"
Et depuis?
"Je ne l'ai jamais revu,il m'appelle de temps en temps pour me dire où il en est"
"Ca avance son projet?"
"Oui,il a trouvé un emploi dans un hôtel de luxe comme cuisinier,et aussi parfois comme serveur en extra.Le patron de l'hôtel est tombé amoureux de lui,il lui a avancé l'argent pôur se faire opérer"
"Et alors?"
"Ca y est,il est devenu une vraie femme,il a eu une très longue et très difficile convalescence,mais maintenant il va bien"
"Tu vas bientôt le voir alors?"
"I y a un problème,son patron qui lui a payé la moitié de son opération est tombé malade,une maladie incurable,il n'a pas le coeur de le quitter,il attend la fin pour me rejoindre"
"C'est très classe et très gentil de sa part"
"Il viendra un jour,sans me prévenir,ça va être la fête ce jour là,car
il m'a promis que je serais le premier à pénétrer sa nouvelle petite
chatte,il n'a pas eu de rapports depuis que son boss est tombé gravement malade.Si vous voulez,je vous inviterai quelques temps après pour vous la présenter"
"Hervé en salive déjà,un de ses rêves est de se taper une transexuelle".
On finit le repas suivi de café plus digestif.


A SUIVRE CHANTAL LA COCHONNE SUCEUSE DE BITES BIEN BANDEES




Cette histoire est la propriété de son auteur : ne la copiez pas pour l'afficher sur un site autre qu'histoire-erotique.net

Ajoutez un commentaire pour cette histoire erotique:


Pseudo (*):


       Votre commentaire sur cette histoire(*):




Les champs marqués d'une étoile (*) sont indispensables.



Envie de voir vos écrits publiés?


Histoire-erotique.net vous donne la possibilité de les faire partager !

Pour cela, rien de plus simple : rendez-vous sur le formulaire pour envoyer votre histoire érotique!

A vos plumes !


Envie de laisser un commentaire sur le site? Une idée d'amélioration?

Faites le sur notre livre d'or !