Total : 1951
En attente : 82

Sexe
Soumis
Mature


Histoires par auteur

Hetero (696)
Entre hommes (133)
Entre femmes (51)
Transexuelle (60)
Premiere fois (120)
A plusieurs (670)
Jeune adulte (79)
Mature (23)
Soumis,soumise (148)
Inclassable (53)

SODOMIE DU MATIN FAIT DU BIEN
SEX SHOP ET BAISE AU PARKING
Je l'air sucé devant mon oncle
Mon Médecin
UNE SODOMIE ET AU LIT






ENCULEE DANS LA RUE

Ecrit par MILLYRYAM
Parue le 14 juin 2009
Il y a 5 commentaires pour cette histoire


Cette histoire érotique a été lue 26413 fois | Cette histoire erotique a une note de : 12.6667/20

Noter ce récit erotique !


Après le restau,didier et moi sommes rentrés chacun chez soi,ça faisait longtemps que je n avais pas dormi seule.

Le lendemain matin, je me suis levé tôt,je me suis préparée,je ne savais pas quoi mettre;finalement j ai mis un collant noir ouvert devant et derrière,un string blanc transparent et par dessus une robe pull grise serrée à la taille qui a l avantage de pouvoir se règler en longueur selon l endroit ou je me trouve.

Je prends le 1er métro et décide d aller voir kader,peut ètre que malek sera là.Celui là,il m a bien fait mouiller,et j ai une très forte envie de le revoir.

Dans le métro,je remonte ma robe au maximum,un jeune gars me mate discrètement,pour le faire bander,je croise et décroise mes jambes sans avoir l air d y faire attention,il descend à la même station que moi et monte les escaliers derrière moi,il fait encore nuit et il ne doit pas voir grand chose de mon cul...dommage pour lui,mais ça m excite quand même de me savoir matée et je me déhanche comme une pute en montant les escaliers,il doit bien se régaler.

Arrivée chez kader,déception,malek n est pas là.
"Salut ma belle,tu vas bien?"
"Oui mon coeur,quand je te vois tout va bien"
"Je n ai pas trop le temps ce matin,je dois aller chercher de la came
au marché,ne m en veux pas"
"Je peux te sucer un peu quand même,je ne suis pas venue pour rien"
"Tu ne penses qu à toi,petite salope"
"Eh oui,je ne pense qu à ça,sucer une bite,la faire gicler et aussi
me la mettre dans le cul,j adore ça,je ne vis que pour ça"

Je le dégrafe et m empare de sa queue,j aime sa bite,je la suce à fond,je lui lèche les couilles,malgré ses soucis,j arrive à le faire bander,je m enfonce ce chibre adoré à fond,il aime ça et ne tarde pas à décharger,j avale tout son sperme,je me régale.

Il se réajuste et embèté malgré tout me demande de partir.

"Si tu peux revenir,malek sera là à 13 heures,il a une grosse envie
de toi,il me l a dit"
"Je serai là,moi aussi j ai envie de lui et de sa queue"

Me voilà dans la rue,je me dirige vers chez moi ou je dois retrouver le maraîcher de mercredi dernier.
Je le retrouve au même endroit dans sa camionnette,je monte.
"Bonjour,je me demandais si tu allais venir"
"Je suis une salope,j aime la queue,je saute sur toutes les occases"

Il baisse son pantalon,son membre surgit du slip,il bande déja,je me
penche et le prends en bouche,sa bite est bonne et bien raide,je le décalotte et l enfourne à fond,il aime et me le fait savoir:

"Putain,c est bon,continue salope,suce moi à fond chienne"
Je m applique et sa semence inonde ma gorge,son sperme est bon,j en redemande.
"Excuse moi j ai joui trop vite,mais j en avais tellement envie."
Il s allume une clope et m en propose une;j accepte,il m arrive parfois de fumer quand je suis bien.

"Tu m as sucé comme jamais je ne l ai été,tu es une bonne cochonne"
Le compliment me va droit au slip et je caresse doucement sa bite,
elle reprend vie petit à petit,je le branle en prenant soin de bien tirer la peau de sa hampe à fond ce qui fait ressortir son gland luisant,je le suce un peu à nouveau,mais moi j ai envie de me faire
mettre.

"Tu veux m enculer?"
"Bien sur,j en meurs d envie"
L habitacle de son véhicule était trop étroit pour nos acrobaties et
l arrière était plein de cagettes,il n y avait qu une solution:

"Viens dehors"

Et me voila appuyée sur l aile de sa camionnette,il passe derrière moi,remonte ma robe jusqu à la taille et présente son gland à l entrée de mon cul,sa bite s enfonce doucement,passe le petit anneau et prend possession de mon trou,sa queue me remplit bien,sans me faire mal,il y a des queues comme ça qui semblent être faite pour mon cul.Il s active et ne tarde pas à haleter dans mon cou.En vraie salope,je remue mes fesses et contracte mon anneau autour de sa tige,
il n est pas loin de la rupture,et moi en vraie salope de renchérir:

"C est bon,casse moi le cul,défonce moi,vas y encule moi salaud,vas y plus fort encore...."

Un badaud qui passait par là assiste à la scène et nous regarde éberlué,il a rarement du voir cà,une sodomie en pleine rue à 6h45 du matin.
Sa queue me lime toujours,de plus en plus vite et il jouit dans un râle de plaisir,je me retourne,enlève sa capote et le suce pour recueillir le bon jus restant,j adore le sperme.

Il m embrasse,me félicite:
"C était bon,je suis là tous les mercredis et les autres jours je suis à d autres endroits,si tu veux m appeler voila ma carte"

Je pars avec un nouveau client,il était pas mal et sa queue semblait faite pour mon anus,on se reverra sans doute...

En rentrant chez moi,je retrouve le mec qui nous a vus tout à l heure,je l accoste;

"Tu veux que je te suces,je suis travesti,ça ne te dérange pas?"
"Non pas du tout"
Je l entraine dans le petit parc ou j ai sucé un mec pour la 1ere fois.souvenirs,souvenirs,que de chemin parcouru et de bites sucées depuis ces premiers instants de jouissance.
Je le pompe,il est tellement excité par ce qu il a vu tout à l heure qu il jouit presque immédiatement,dommage sa queue était dure et avait bon gout,peut être se reverra t on,qui sait?

Arrivée chez moi,je somnole dans le canapé,le téléphone me réveille,c est ma femme,elle va bien,hier soir elle s est tapé un mec de passage à son hôtel,il baisait bien,elle a pris son pied,elle m explique tout.Ils ont passé la nuit ensemble,elle en a pris plein le cul et la chatte,il a joui plusieurs fois et l a trouvée super salope,elle me fait bander et je jouis dans mon string.Quelle femme,c est pour ça que je l aime et ne pourrais jamais m en séparer.

Vers 9 heures,requinquée,remaquillée,je vais au marché et achète des légumes à mon baiseur matinal,sur le coup,il n est pas tranquille,je le rassure et dans un grand sourire m offre une banane.Il est mignon,je vais peut être le revoir...

Cet après midi,je vais voir malek chez kader,un peu de repos ne me fera pas de mal car mon cul va se faire dilater je crois.

BISOUS MILLYRYAM



Cette histoire est la propriété de son auteur : ne la copiez pas pour l'afficher sur un site autre qu'histoire-erotique.net

Ajoutez un commentaire pour cette histoire erotique:


Pseudo (*):


       Votre commentaire sur cette histoire(*):




Les champs marqués d'une étoile (*) sont indispensables.



Envie de voir vos écrits publiés?


Histoire-erotique.net vous donne la possibilité de les faire partager !

Pour cela, rien de plus simple : rendez-vous sur le formulaire pour envoyer votre histoire érotique!

A vos plumes !


Envie de laisser un commentaire sur le site? Une idée d'amélioration?

Faites le sur notre livre d'or !