Total : 1951
En attente : 0

Sexe
Soumis
Mature


Histoires par auteur

Hetero (678)
Entre hommes (118)
Entre femmes (51)
Transexuelle (59)
Premiere fois (111)
A plusieurs (654)
Jeune adulte (74)
Mature (19)
Soumis,soumise (143)
Inclassable (44)

SODOMIE DU MATIN FAIT DU BIEN
SEX SHOP ET BAISE AU PARKING
Je l'air sucé devant mon oncle
Mon Médecin
UNE SODOMIE ET AU LIT






ENCULEE PAR UNE BELLE BITE EN MANQUE

Ecrit par CHANTALOUETTE
Parue le 29 juillet 2016
Il y a 1 commentaire pour cette histoire


Cette histoire érotique a été lue 331 fois | Cette histoire erotique a une note de : 10/20

Noter ce récit erotique !


BONJOUIR

J'amène les plats,chaque fois que je retourne à la cuisine,je pars en tortillant mon petit cul,et en revenant je lui fais un sourire de salope en chaleur.

En posant le plateau de fromages,je découvre une formidable érection,sa queue est dressée,bien raide,,je la caresse doucement avant de m'accroupir et de la sucer pour conforter sa raideur.
Je le pompe,il se laisse faire,quand son sexe a une belle rigidité,je
l'enfourche et m'empale sur lui,sa queue me remplit la chatte,je monte et descends sur ce pieu de chair en l'embrassant,je roule des hanches en faisant des cercles pour le rendre fou autant que moi je deviens folle de désir.Il me serre contre lui,on s'embrasse pendant que je vais d'avant en arrière sur sa tige tendue,il est aux anges le beau Christian,il finit par éjaculer dans la chatte en me serrant très fort contre lui,il a une belle santé,mon beau mécano.

On reprend le repas en papotant,Christian est un peu surpris par ma
disponibilité sexuelle:
"Tu as toujours envie?"
"Presque,dès que je vois un homme,j'imagine comment est sa queue,je suis folle des hommes,j'ai de gros besoins,tu vois,depuis que j'ai commencé à sucer des bites,j'avais à peine quinze ans,il ne s'est pas
passé un jour sans avoir au moins une dans ma bouche qui m'arrose les amygdales"
"Tes amis doivent apprécier,"
"Je me rappelerai toujours de ma première pipe,j'avais une réputation de salope dans mon village,je branlais tous les jeunes qui voulaient,
puis un jour,j'ai franchi le pas,j'ai pompé un mec dans sa voiture,
j'avais la trouille mais tout s'est bien passé,il a joui dans ma bouche,j'ai adoré le goût du sperme et l'odeur de la queue des hommes,
ça a été le déclic,je ne peux plus m'en passer"
"En tout cas,tu es une vraie pro,tes pipes sont des gourmandises adorables!!"

Je commence à débarrasser la table,il m'aide en me suivant:
"Tu as une démarche bandante,un déhanché subtil qui met le feu aux hommes"
"Merci,je me fais souvent siffler en marchant"
"Et ça te plait?"
"J'adore,je fais tout pour ça,j'aime exciter les hommes,ça me fait mouiller énormément"
On charge le lave vaisselle:
"Tu veux un café?"
"Je veux bien"
On va à la terrasse,j'ai envie de fumer une clope,Christian s'en inquiète:
"Tu fumes?"
"Un peu,deux paquets par mois environ"
"A peu près comme moi"

Je pose les tasses sur le guéridon et l'on fume appuyés à la rambarde,mes seins reposent sur la barre supérieure.Christian passe une main sur mes fesses et me les caresse doucement,je suis chaude,sa main me fait onduler,je me retrouve penchée en avant,le dos plat,Christian me caresse comme on caresse un chien,une chienne en l'occurence,je frèmis de plaisir,il m'embrasse sur les épaules,puis descend sur mon dos avant d'arriver à ma raie des fesses,son majeur s'insinue dedans avant d'atteindre mon petit trou d'amour et de s'enfoncer dedans et d'y rester sans bouger.J'apprécie ce doigt dans mon cul.On finit nos cigarettes,je vois sa queue reprendre du volume,
il rebande déjà pour la quatrième fois en si peu de temps .
On retourne sur le lit,j'ai envie de profiter de cette bonne queue qui
va devenir bien dure sous peu.Il se met à genoux sur le lit,je m'allonge sur le ventre devant lui pour pouvoir le sucer,je le prends dans ma bouche,je sens sa bite enfler,je lèche ses couilles avant de remonter sur sa hampe,il adore,il caresse ma chevelure bouclée.Je cesse de le sucer un instant:
"Chéri,j'ai envie que tu m'encules,j'ai l'anus en folie,défonce moi le
cul!!"
Je me mets en levrette,Christian pose délicatement son gland sur mon petit anneau plissé:
"Vas y,baise moi,éclate mon trou du cul,encule ta pute mon amour!!"
Il s'enfonce sans souci jusque à la garde au fond de mon cul,je sens bien sa grosse bite en moi.Je gémis et remue un peu mes hanches,ça excite mon bel enculeur:
"Qu'il est bon ton cul de salope,on est bien dedans"
Je m'agite de plus en plus:
"Continue,baise moi,lime moi le trou du cul,fais moi mal avec ta grosse queue bien dure!!!"
Il accélère le mouvement entre mes fesses pendant que je m'astique frénétiquement le clitoris,que c'est bon!!Je ne suis pas loin de jouir,mais Christian n'en peut plus,il se vide les couilles dans mon cul avant de se retirer.Je me jette sur sa queue toute poisseuse de son sperme et de mes sécrétions anales,un délice,il devrait y avoir des bars à sperme,avec option enculées de frais,je me vois bien en
train de fournir en produit frais...

Christian repose,allongé sur le dos,il y a droit,il a bien payé de sa personne:
"Dis donc,tu as été performant,tu étais en manque?"
"Un peu oui,ça fait un mois que je n'ai pas touché une femme"
Je me penche sur sa queue et la prend au creux de ma main et dépose
des petits baisers dessus en lui parlant:
"Ma pauvre chérie,un mois sans voir une cochonne t'offrir ses trésors,
tu as dû être malheureuse!!"
Je me tourne vers Christian:
"Tu n'avais qu'a venir me voir"
"Je n'osais pas te déranger"
"Quand on a une queue comme la tienne on ne dérange pas une vraie salope,tu viendras me voir?"
"Promis"
"Demain matin vers neuf heures,c'est bon?"
"Je serai là,tu es trop bonne"
"Ne t'inquiète pas s'il y a déjà quelqu'un,j'ai souvent de la visite à cette heure là"
Il se rhabille et s'en va,je l'accompagne sur le palier,je suis bien chaude,je me frotte la chatte contre sa cuisse,je suis trempée,j'ai la
chatte t le cul en feu....

Christian s'en va,me laissant seule,Antoine n'est pas là cet après midi,je regarde dans la rue,voir si "maillot rouge"est dans la rue,pas
de chance...S'il avait été là,je crois que je serais descendue le trouver pour qu'il me baise,Tant pis...

Je vais m'allonger sur le lit,je m'endors en fantasmant sur de belles
queues qui me défoncent,je m'endors malgré moi...

A SUIVRE

CHANTAL LA PUTE QUI ADORE SE FAIRE CASSER LE CUL ET LA CHATTE


Cette histoire est la propriété de son auteur : ne la copiez pas pour l'afficher sur un site autre qu'histoire-erotique.net

Ajoutez un commentaire pour cette histoire erotique:


Pseudo (*):


       Votre commentaire sur cette histoire(*):




Les champs marqués d'une étoile (*) sont indispensables.



Envie de voir vos écrits publiés?


Histoire-erotique.net vous donne la possibilité de les faire partager !

Pour cela, rien de plus simple : rendez-vous sur le formulaire pour envoyer votre histoire érotique!

A vos plumes !


Envie de laisser un commentaire sur le site? Une idée d'amélioration?

Faites le sur notre livre d'or !