Total : 1951
En attente : 46

Sexe
Soumis
Mature


Histoires par auteur

Hetero (693)
Entre hommes (126)
Entre femmes (51)
Transexuelle (60)
Premiere fois (119)
A plusieurs (658)
Jeune adulte (77)
Mature (20)
Soumis,soumise (145)
Inclassable (48)

SODOMIE DU MATIN FAIT DU BIEN
SEX SHOP ET BAISE AU PARKING
Je l'air sucé devant mon oncle
Mon Médecin
UNE SODOMIE ET AU LIT






EXHIB,SPERME ET PISSE DANS MA GUEULE

Ecrit par CHANTALOUETTE
Parue le 03 08 2016
Il y a 1 commentaire pour cette histoire


Cette histoire érotique a été lue 386 fois | Cette histoire erotique a une note de : 10/20

Noter ce récit erotique !


BONJOUIR


Il prend un paquet de clopes dans sa veste,il m'en offre une,on fume
serrés l'un contre l'autre,on fait connaissance.Il s'appelle Yannis et
a une entreprise de maçonnerie,il refait des appartements,des bureaux,
des magasins,il fait tout de A à Z.
"Tu dois avoir du boulot!!"
"J'ai un ouvrier qui me fait la plomberie et l'électricité,il est très fort,c'est quasiment un associé,je le paie bien,j'ai toute confiance en lui"
Je lui raconte ma façon de vivre avec mes maris,mes amants,il est interessé et me pose plein de questions:
"Tu voudrais baiser avec mon associé,on l'appelle Steven ou Steve,
c'est un beau black bien monté,il nous arrive de prendre des douches sur certains chantiers"

Sa proposition me séduit,mais pour l'instant,mon objectif majeur est de le faire rebander,car j'ai encore une furieuse envie de me faire prendre par cette somptueuse queue,elle gonfle entre mes doigts,je
l'embrasse sur son torse,ses poils,sa bite devient dure,je le suce un moment,puis je me lève et m'appuie sur la table en lui tournant le dos,je tends mon cul et creuse mes reins:
"Encule moi,défonce moi la rondelle,donne moi ta grosse queue!!"
Il approche son gland sur mon oeillet plissé,et semble hésiter,je l'encourage:
"Vas y,j'en ai pris des plus grosses dans mon cul!!"
Il s'enfonce en moi,je le sens bien passer,il entre en entier et commence à me limer l'anus:
"C'est bon d'enculer une belle femme comme toi Chantal,tu es si bonne"
"Continue,continue,bourre moi le cul,c'est si bon de se faire enculer
par une queue comme la tienne,de la sentir dans mon petit trou..."
Il me prend par la taille et fait coulisser mes fesses sur sa tige tendue,je remue des hanches pour l'exciter:
"Arrête,tu vas me faire décharger,ça fait des années que je n'ai pas pris le cul d'une femme,tu me rends fou.."
"Tu l'aimes mon petit cul mon salaud,il te fait bien bander mon cul de chienne en chaleur!!"
Il me baise à fond,ses couilles claquent contre mes cuisses.Il ne tient plus et se retire d'un seul coup,ça brûle un peu,mais c'estsi bon.Je prends une bonne dose sur mes fesses,le reste finit dans ma bouche et un peu sur la joue.Je lui rends peu après son engin tout propre,je me relève et vais vers lui,je me frotte un peu:
"Tu as aimé?"
"Super bon,jamais vu une amoureuse comme toi,tu es une véritable chaudière"
"Je me sens un peu sale,poussièreuse,il n'y a pas d'eau ici?"
"Il y a un bistrot juste à côté,je t'invite,je ferme le chantier,je
dois aller faire un devis chez un client"
Je remets ma culotte,ma jupe et ma veste,je me recoiffe comme je peux,
je me regarde dans une glace pendue au mur,je suis affreusej'ai perdu du rose sur mes lèvres,un peu de noir aux yeux aussi et j'ai des traces de sperme sur la joue,j'ai besoin d'un bon replâtrage...

On part,Yannis me tient par la taille,on ne peut pas dire qu'il soit beau,mais il est hyper sexy,un vrai mâle très viril,un athlète avec des bras et des cuisses surdimentionnés,et par dessus tout,cette pilosité extraordinaire qui me fait tremper ma culotte.

On arrive au bistrot,il n'y a que deux clients,c'est l'heure creuse.
Pendant que Yannis s'installe sur la banquette,je me dirige vers les toilettes afin de faire quelques ablutions.
Après un petit pipi,je me retape la façade,il y a du boulot,mais après
quelques efforts,je suis à nouveau présentable et bandante.
En rejoignant ma table,je croise le serveur,il a un regard salace en me voyant,il est plongé dans mon décolleté à ras les tétons,il est plutôt mignon,mais je crois que dans l'état d'excitation où je suis,je
trouverais Quasimodo pour le plus beau mec de l'univers.

Je rejoins Yannis et m'asseois à côté de lui,je suis encore toute chaude,amoureuse,je me presse contre mon nouvel amant,je passe mes mains sous sa chemise ouverte et je joue avec les poils de son torse.
Il boit son café tranquillement,moi je cogite comment le revoir le plus vite possible:
"J'aimerais bien faire connaissance avec ton ami Steve,tu crois qu'il voudrait?"
"J'en suis sur,il est bien monté,tu vas te régaler"
"Et quand pourrait on se revoir?"
"Pas demain,j'ai trop de boulot,mais mercredi si tu veux"
"Et si je venais ici de bon matin,vous me perdriez pas de temps,à quelle heure vous commencez le boulot?"
"Vers sept heures trente"
"Ecoute,je peux venir à sept heures,d'accord?"
"Ok,j'amènerai un petit matelas dont je me sers quand je dors sur un chantier"
"Parfait,je viendrais avec mon mari,il adore me voir prise par plusieurs hommes.."
"Ce qui serait bien,c'est que tu me laisses ta culotte pour la montrer et la faire sentir à Steve pour le faire bander,je te la ramène mercredi toute propre!"
"Pas de problème"
"Tu l'as sur toi?"
"Oui"
"Tu peux aller la quitter aux toilettes"
"Non,je vais l'enlever ici,tu vas voir la tête du serveur,il n'arrête pas de nous mater"
"Surtout toi"
Je défais un peu la fermeture éclair,je remonte ma jupe sur mes cuisses,puis jusque à la taille car ma culotte est grande et monte jusque à la taille,je passe mes mains sous l'élastique et la descends
sur mon ventre,mes cuisses puis mes jambes et mes chevilles.
Je la quitte et la tends à Yannis qui la porte à son visage pour la respirer:
"Ca sent bon la femelle,tu as dû en voir pas mal aujourd'hui"
je lui conforme.Le serveur n'a rien perdu du spectacle,j'ai la chatte à l'air,je n'ai pas redescendu ma jupe,personne ne nous voit à part le serveur qui s'est réfugié derrière son bar,sa main droite disparait
de son comptoir.Yannis passe sa main entre mes cuisses et doigte ma
petite chatte:
"Tu es une belle cochonne ma chérie"
Je me laisse tripoter un instant en écartant les cuisses,le serveur est cramoisi,je me lève pour baisser ma jupe,je vais doucement pour laisser au mateur de bien se régaler .Je me rasseois près de Yannis:
"Tu lui as fait un sacré numéro de charme,il a apprécié"
"J'adore me montrer,voir les hommes mater mes cuisses,ma culotte ou mes seins,ça me rend folle de désir"
"Tu vas où maintenant?"
" Je vais rentrer chez moi,mes maris m'attendent la queue à la main"
"Tu habites où?"
Je lui explique,il voit bien où c'est:
"Si tu veux,je peux te ramener,je vais dans cette direction,ça me fait faire un petit crochet,mais je peux bien faire ça pour toi"
"Tu auras une petite récompense"

On se lève et l'on se prépare à partir,au grand désespoir du serveur,
je lui fais un grand sourire de salope,je sors en tordant mon petit cul,je ne peux pas m'empêcher d"allumer les mâles,je suis vraiment une
belle salope....

Je monte dans la camionnette à côté de Yannis,je me serre contre lui,
ma main droite se promène sur son torse velu et sa braguette.
On discute un peu,il est d'origine grecque,je lui parle de mes vacances crètoises pleines de sexe,de sperme et d'amour à plusieurs.

La circulation est difficile,ça n'est pas pour me déplaire.Je défais
sa braguette et sort son imposant morceau,je le branle en le décalottant au maximum,son gland luisant semble me faire de l'oeil pour m'attirer,je me penche pour le sucer,je lèche d'abord son gros gland,avant de m'enfoncer sur cette belle tige tendue,je l'avale au
maximum en caressant ses couilles,ça l'excite,il bande dur,on arrive quand même devant chez moi,je lui montre l'entrée en continuant de le branler,il bande dur,je ne peux pas le laisser comme ça,je lui demande
d'avancer un peu afin de se retrouver à hauteur de l'usine.Il se gare,je sors et lui fais signe de me suivre,j'ai la jupe remontée à la
taille,on voit ma chatte et mes fesses,j'exhibe aussi mes seins,je vais vers la murette où j'ai reçu tant de coups de queue.Yannis me suit en me matant le cul,ma démarche est hasardeuse en talons hauts
sur ce sol biscornu:
"Salope,tu tords bien ton cul,tu me fais bander!!"
Arrivés à la murette,je présente les lieux à Yannis:
"Tu vois,c'est ici que je viens baiser,j'y tapine aussi parfois et j'y
ai reçu mon premier fist anal"
"Tu es une vraie salope!!"
J'ai envie de pisser,je m'accroupis et envoie un jet puissant,Yannis
me regarde interloqué:
"C'est beau à voir une femme qui pisse"
Mon jet devient moins fort,Yannis vient vers moi,la queue à la main
pour se faire pomper,il baise ma bouche,agaçant ma luette avec son gland,j'ai envie qu'il me baise,je me lève et m'asseois sur la murette,les cuisses écartées,il se penche sur moi et sort ma culotte
de sa poche,il en passe le fond dans ma fente mouillée de désir et de pisse,il m'essuie bien la chatte avec avant de la remettre dans sa poche:
"Steve va être content,ça sent fort la femelle chaudasse"
Il me broute le minou,sa langue est active dans ma fente poisseuse,je sens que ma vessie,je lui propose une petite giclée,il accepte,je me
laisse aller,il prend tout dans la bouche et avale:
Tu aimes ça salaud,tu aimes la pisse de pute,dommage pour toi,jes uis à sec,viens me baiser!!"
Il enfile sa bonne queue dans ma chatte en fusion et me lime à toute vitesse,il est tellement excité qu'il me signale qu'il va jouir sous peu,je m'accroupis devant lui pour avaler ce doux liquide chaud.
Une fois fini,je me pourlèche les babines comme une chatte qui vient
d'avaler son bol de lait.
Yannis tient sa bite à la main et la passe sur mon visage:
"Et toi,tu aimes la pisse belle pute?"
"Bien sur,arrose moi"
Il m'asperge le visage avant de pisser dans ma bouche,j'en prends un
bon bol.Quand sa source est tarie,il me relève et me serre contre moi:
"Tu es vraiment bonne ma Chantal,je n'ai jamais vu une femme aussi belle être aussi salope"
"Merci,je prends ça comme un compliment"
"C'en était un,Steveva être surpris,il va avoir du mal à me croire"
"Il verra bien mercredi"
On retourne à la bagnole,je suis quasiment à poil,la jupe relevée à la taille et la veste ouverte sur mes gros seins.
J'embrasse Yannis avant de se séparer:
"A mercredi matin,je t'appelle demain"
"Bonne soirée ma chérie"
"Elle n'est pas finie pour moi,j'ai deux bandeurs fous qui attendent leur salope adorée,je vais encore bien dérouiller,mais j'aime tellement ça..."

A SUIVRE CHANTAL QUI AIME LE SPERME ET LA PISSE


Cette histoire est la propriété de son auteur : ne la copiez pas pour l'afficher sur un site autre qu'histoire-erotique.net

Ajoutez un commentaire pour cette histoire erotique:


Pseudo (*):


       Votre commentaire sur cette histoire(*):




Les champs marqués d'une étoile (*) sont indispensables.



Envie de voir vos écrits publiés?


Histoire-erotique.net vous donne la possibilité de les faire partager !

Pour cela, rien de plus simple : rendez-vous sur le formulaire pour envoyer votre histoire érotique!

A vos plumes !


Envie de laisser un commentaire sur le site? Une idée d'amélioration?

Faites le sur notre livre d'or !