Total : 1951
En attente : 0

Sexe
Soumis
Mature


Histoires par auteur

Hetero (678)
Entre hommes (118)
Entre femmes (51)
Transexuelle (59)
Premiere fois (111)
A plusieurs (654)
Jeune adulte (74)
Mature (19)
Soumis,soumise (143)
Inclassable (44)

SODOMIE DU MATIN FAIT DU BIEN
SEX SHOP ET BAISE AU PARKING
Je l'air sucé devant mon oncle
Mon Médecin
UNE SODOMIE ET AU LIT






Elle chapitre 2

Ecrit par Miragecélia
Parue le 26 09 2009
Il y a 4 commentaires pour cette histoire


Cette histoire érotique a été lue 5679 fois | Cette histoire erotique a une note de : 14.25/20

Noter ce récit erotique !


Après ce moment tendre et intime, je téléphona à mon copain pour lui dire de reprendre tout ces affaires de chez moi et de partir avec mon retour et que je rentrais par mes propres moyens. Il commença par m'insulté de salope, pétasse et de chienne qui allait revenir le supplié. Mais, je lui avoua de suite que je l'avais trompée et que j'en étais fière. Il continua avec quelque insultes copieux que je ne vais pas étalée ici... Pour finir, il voulait savoir avec qui et quand, je lui avoua aussi que c'était une femme et il y a 30 minutes. Rage et colère suivit et les insultes pleuvaient au téléphone comme les larmes du chapitre précédent. Mais bref, après je lui raccrocha au nez, et Aline me dit:

- Il partira pas, du moins pas aussi facilement...

Elle avait raison mais je m'en foutais, maintenant que j'étais avec elle, j'avais plus peur de rien, je lui demanda qu'est ce qu'on allait faire maintenant et elle répondit du shopping.

On se rendit dans le centre ville et on commença les magasins de tous genres, vêtements, bijoux, parfums et même infomatiques. Puis on avança et on tomba sur un loveshop. Elle voulu entrer mais je voulais pas trop, j'étais trop timide pour ça. Mais, elle me prit par le bras et me traina dedans.

La boutique était toute rose, mur, étagète et même rideaux, tous de la même couleur.

- Tu vois c'est pas compliqué... Fit Aline en me sourians, j'adore la voir sourire, ça me fais un bien fou. On se ballada tranquillement dans le magasin puis on s'arreta sur des tenues coquines. On regarda, moi je trouva une tenue bleu turquoise trop belle et surtout vachement sexy. Aline me demanda de l'essayée et je le fis sans discuter. Pendant que j'étais dans la cabine, Aline parla avec la vendeuse mais impossible d'entendre quoi que se soit. Puis, j'entendis la vendeuse montée à l'étage et puis plus rien. Je continua a me déshabiller et une fois nue, Aline passa sa tête:

- Mmmmmh!!! Ca à l'air bon tout ça.

Je souris avec elle et lui dis d'attendre que j'ai toute la tenue pour juger. Mais elle entra dans la cabine, me plaqua contre le mur et m'embrassa. Je me dégagea pour lui dire de se contenir que la vendeuse va revenir d'un instant à l'autre.

- La vendeuse est une amie à moi, elle reviendra pas, elle a fermée le magasin pour nous. T'es à ma merci.

A ces mots, elle sorta un godmiché enorme et commença à le froté contre mon sexe qui commença à me trahir. Oui je mouille assez facilement, puis elle me retourna me demanda de poser mes mains contre le mur et de me cambrer. Je m'y exécuta très vite et après ça, elle me l'enfonça doucement dans mon vagin et commença des va et viens en moi de plus en plus vite. Je mouilla et cela gouta sur la moquette rose du magasin. Puis elle s'arréta net et retira le god de mon sexe en feu, elle chercha dans un rayon un peu plus loin. Elle revint avec un double godmiché et se déshabilla devant moi. Rien qu'à la voir toute nue, l'écoulement vaginal repris de plus belle. Elle le remarqua et me dit:

- Je t'exite à ce point la?

Je hocha la tête pour dire oui, elle plia le double god et se l'enfonça en elle doucement et me demanda de venir contre elle. Je m'avança saisie l'autre partit du god et me glissa dessus et me l'enfonça doucement aussi.

- T'es prête, tu vas bouger ton bassin et moi aussi, le god va bouger dans tout les sens et à nous l'orgasme.

Je le fis doucement au début car jamais de ma vie j'ai utilisé de jouet pour mon plaisir. Puis, elle me prit dans les bras et me sera très fort et me glissa des petits je t'aime qui me fis tellement plaisir que mon premier orgasme ne se fit pas attendre. Vint le deuxième sous un cri de juissance extrème, mais le troisième fut le plus beau, car il arriva en même temps que celui d'Aline. On se serra très fort et on cria en même temps et pareil pour se cambrais. Après ce moment divin, la vendeuse revint de l'étage avec des fouets et fit maintenant à moi de jouer avec vous.

Mais ça c'est une autre histoire.


Cette histoire est la propriété de son auteur : ne la copiez pas pour l'afficher sur un site autre qu'histoire-erotique.net

Ajoutez un commentaire pour cette histoire erotique:


Pseudo (*):


       Votre commentaire sur cette histoire(*):




Les champs marqués d'une étoile (*) sont indispensables.



Envie de voir vos écrits publiés?


Histoire-erotique.net vous donne la possibilité de les faire partager !

Pour cela, rien de plus simple : rendez-vous sur le formulaire pour envoyer votre histoire érotique!

A vos plumes !


Envie de laisser un commentaire sur le site? Une idée d'amélioration?

Faites le sur notre livre d'or !