Total : 2289
En attente : 4

Sexe
Soumis
Mature


Histoires par auteur

Hetero (728)
Entre hommes (164)
Entre femmes (57)
Transexuelle (64)
Premiere fois (175)
A plusieurs (709)
Jeune adulte (114)
Mature (37)
Soumis,soumise (177)
Inclassable (68)

PARIS PLAISIRS
le beau pére
émotion pour un papy
quel pied !
Fantasme futuriste






Entre ma prof de lettre et moi

Ecrit par Leviator
Parue le 11 février 2017
Il y a 1 commentaire pour cette histoire


Cette histoire érotique a été lue 6957 fois | Cette histoire erotique a une note de : 8.5/20

Noter ce récit erotique !


Je suis en classe de prepa. Et depuis la rentrée je fantasmais sur ma prof de lettres. Le premier jour, je l'ai remarquer. Elle relevait son bustier. Elle était si sexy. Les jours passèrent. Je participais en classe mais elle ne me remarquais pas. Et puis un jour, dans un bar je l'ai vu. Elle était la, assise au bar en sirotant un café et en lisant un journal. La télé était allumée. On entendait "le déficit de la France..". Je me décidais d'aller l'aborder en lui posant "ça fait presque 8 ans que c'est la crise, alors que les économistes pensaient que ça allait se résorber assez rapidement.. Incroyable non?" Et là elle me regarde de ses yeux bleus gris. Un regard profond. Je savoure des yeux son regard plein d'intensité. Et je lui souris. On se regarde pendant 2 minutes. Je regarde chacun de ses yeux bleus. Elle est belle, elle est attirante, je la veux. Et puis au bout de 5 minutes, elle dit "oui, en effet". Et puis elle file. Elle me laisse.
De retour, au lycée elle m'appelle par mon prénom. Elle se souvient de moi. Je la regarde. Elle lit un texte d'une telle intensité, d'une telle justesse qu'il m'est impossible de ne pas la regarder. Et elle me rend mes regards. Et, Je suis devenu en quelque sorte son chouchou. Tout le monde le remarque. Mais moi je veux plus. Et puis..le destin. Un vendredi elle me faisait passer un oral (20 minutes). Nous étions seuls tout les deux dans une salle à 18h00. Je suis son dernier eleve qu'elle doit faire passer. Elle était visiblement fatiguée. Je rentre dans la salle. - ça va ? Elle sourit mais elle ne me réponds pas.
Je m'assoit en face d'elle. Elle prépare sa feuille et son stylo. Je la regarde, ses cheveux bruns, son visage, son cou, ses vêtements. Je sors mon sujet. Mais ce soir, elle est tellement exitante. Je la veux tout de suite. Je ne parle pas. Elle se décide à lever son visage, elle lm'ordonne de lire ce que j'ai préparer. Je ne le fait pas. Elle se lève de sa chaise et se dirige vers moi. Je me lève également. Je suis plus grand qu'elle, nous nous regardons. Intensément. Et puis je ne sais pas, mon instinct animal a pris le dessus. Je prend son corps et puis je l'embrasse. Elle se débat en essayant de me repousser mais je la contient en pressant son corps contre moi. Elle crie - "arrête Édouard". Mais son regard me dit de continuer. Je la plaque sur son bureau et me met sur elle. Je lui chuchote -"vous me plaisez, vous êtes belle, je veux être en vous". Elle se laisse faire. J'enlève son pull, j'abaisse sa jupe, j'enlève ses collants et ses chaussures. Il ne reste plus que son soutient gorge noire en dentelle et sa petite culotte. Je dégrafe son soutiens gorge. Ses seins sont gros, et elle pointe. Je l'embrasse, puis je descends sur son cou. Je gobe ses seins, je les suces et mordille les pointes. Elle jouit -OOoooh. Elle me caresse les cheveux je descends je lui lèche la chatte et lui mordille son point G. A nouveau -OUuuuiii. Je déshabille. Je la laisse toucher mes abdos. Je vois dans son regard cette envie que je la pénètre. Je déserre ma braguette. Elle, elle regarde mon sexe à travers mon boxer. Je descends doucement mon boxer, tout doucement. Je prends ses mains et les mets sur mon penis. J'enlève sa petite culotte.
Je me met sur elle, je tient de ma main droite mon penis, et je la pénètre. Je la pénètre 1 fois, doucement. 2 fois, doucement. Ses yeux me disent de continuer plus rapidement. 3 fois, 4 fois. Et je sens que j'ai envie de me vider. J'accélère la cadence, 5,6,7,8 vas et viens. Elle crie :mmmmmh , mmmmh,mmmmmmh.. Je la baise je la baise, j'enfonce mon sexe en elle en profondeur. Elle s'écrit : Aaah Ahhh Ahhh a à chaque fois que je l'enfonce en elle. Elle est belle quand elle jouit.
Je lui lèche les seins, je l'embrasse. Je l'aime.




Cette histoire est la propriété de son auteur : ne la copiez pas pour l'afficher sur un site autre qu'histoire-erotique.net

Ajoutez un commentaire pour cette histoire erotique:


Pseudo (*):


       Votre commentaire sur cette histoire(*):




Les champs marqués d'une étoile (*) sont indispensables.



Envie de voir vos écrits publiés?


Histoire-erotique.net vous donne la possibilité de les faire partager !

Pour cela, rien de plus simple : rendez-vous sur le formulaire pour envoyer votre histoire érotique!

A vos plumes !


Envie de laisser un commentaire sur le site? Une idée d'amélioration?

Faites le sur notre livre d'or !