Total : 1909
En attente : 8

Sexe
Soumis
Mature


Histoires par auteur

Hetero (669)
Entre hommes (113)
Entre femmes (50)
Transexuelle (60)
Premiere fois (108)
A plusieurs (649)
Jeune adulte (68)
Mature (17)
Soumis,soumise (142)
Inclassable (41)

EXHIB SANS CULOTTE SUR LE PORT
CONSEIL DE FAMILLE
Les dames me fatiguent .
Bon et mauvais souvenir de vacances 2
Bon et mauvais souvenir de vacances






Exiber en public

Ecrit par Dom
Parue le 01 09 2015
Il n'y a pas de commentaire pour cette histoire


Cette histoire érotique a été lue 3354 fois | Cette histoire erotique a une note de : 10/20

Noter ce récit erotique !


Depuis deux semaines je n'ai rien fait je pense tout le temps à ma soirée avec M.Jack et j'ai hâte qu'il m'appelle, je pense beaucoup à mon retour en bus ou un homme ne me l'achat pas des yeux et j'ai écarter mes jambes, j'ai aimé m'exhiber. Ce soir je ne peux plus me retenir je met une petite Babette avec un manteau cout et je prend le bus, placé à l'arrière et aussitôt que j'en vois un qui me dévisser j'écarte les jambes mais pas un ne parle, je veux tellement me faire regarder, j'enlève ma Babette et en trouve mon manteau en me cachant du chauffeur, un arrive et en me voyant il se place pour me voir, je me place à genoux sur le banc et regarde pas la vitre arrière pour qu'il voit mes fesses, je suis concentré et je ne vois pas trois gars entrer, je veux me retourner et je figé.

Tu veux te montrer continue, donne moi ton manteau

C'est un ordre sec je comprend qu'il est sérieux, j'obéis , une main me touche les seins, j'ai peur pour le chauffeur, ils se lèvent et m'ordonne de les suivre, si la police arrive je vais me faire arrêter je me vache entre eux, ils entrent dans un bois et je suis content, je vois des voitures entre les branches et je comprend que l'autoroute est proche.

Tu veux te montrer la Putain, tu vas être comblèe

Ils baissent leur pantalon et trois pénis bien raide me pointe, ils n'ont rien à dire, je me place à genoux ma langue caresse son gland mais il prend ma tête et place ma bouche sur sa queue, il me pénètre d'un coup, je sens queue dans ma gorge cela n'est pas long que je sens son sperme dans ma gorge les deux autres passent aussi vite, il se préparent à partir. Je demande mon manteau et il fouille mes poches et montre à ses amis ma Binette, ils riens très fort, il la déchire et me la tore en pleine figure.

Je te la laisse, tu veux te montrer tu vs être comble, il y a une halte et beaucoup de camionneur, toujours à genoux ils partent, je reste figé Durand quinze minutes quand je vois un homme entre les arbres qui me surveille, je pense à la police mais il ne bouge pas, je l'approche lentement je lui demande si il peut me reconduire

Je vais avoir quoi pour ca.

Ce que vous voulez.

Je le vois prendre une capote et le mettre, il veut m'enculer, je n'évite pas et je me penche, c'est sec; et il me pénètre rudement et la douleur me fait crier, enfin il se retire, il part dans parler, il ne me répond pas et disparaît, j'en pleure, je vais vers les camions mais c'est trop éclairé, je reste dans le bois, certain hommes sortent et entre dans le bois, j'en rejoins un et lui demande de l'aide, je le suce et lui aussi s'en va, je suis découragé et accosté sur un arbre je pleure car je vais me faire arrêter, in autre arrive et me demande ce ue je fais là, je lui demande de l'aide une fois.

Je ne peux t'amener, je peux appeler un de tes amis si tu veux et il viendra te chercher.

Je pense à mon voisin M.Tony. Il l'appelle

Je suis dans une halte et votre voisin se trouve nu dans le bois, il veut que vous veniez le chercher.

Qu'il revienne de la même façon qu'il s'y est tendu.

Il a fermé avant d'entendre la réponse, je panique les seul autre numéro sont mon père et celui d'un ètudiant de mon ècole, je ne peux appeler mon père alors je donne l'autre. Je ne le connais pas mais cela fait plusieurs fois qu'il me demande d'aller chez lui pour l'aider dans ses travaux.

J'ai un jeune devant moi qui est tout nu il se nomme Dom, il demande si vois pouvez venir le chercher, que croyez vous qu'il fait dans une halte tout nu, ok il vous attend.

Il baisse sa culotte je suis tellement content que je saute sur sa queue, je fais la meilleur pipe de la soirée. Je pense à ce qu'il va penser de moi, j'ai peur de sa réaction, cela prend du temps et caché derrière un arbre, je surveille chaque voiture car je ne la connais pas, une arrive et se gare près des toilette et il sort, c'est lui qui regarde partout., il est trop Loing et je dois sortir du bois pour lui faire signe, si la police arrive ils vont me voir, il fait claire comme en plein jour, je lui envois la main, il me regarde et me fait signe d'aller le trouver, un camion allume ses lumières et pèse sur son classons, d'autre lumière s'allume, je cours vers la vitre, il rite en me regardant, j'entre et lui demande si il a du linge.

Tu ne te souviens pas ou tu as perdue le tiens, on en parlera à la maison.

Pas un mot en roulant, j'entre chez lui il ouvre toutes les lumières, assis sur une chaise il m'examine, il voit ma Babette dans ma main et il la demande, elle est en quatre morceaux, il les examine.

Maintenant tu vas m'expliquer comment tu en es arrivé là et ou tu as reçu toutes les marque que tu s sur toi, si le vois que tu lents je te ramène 'a ta halte.

Debout devant lui je raconte tout, si je suis pas assez clair il pose des questions

Je me doutais que tu cachais des choses mais j'ai jamais pensé que tu es une lope, vas te laver et je te reconduit demain.

Son logement est tout petit pas de sofa, en sortant de la douche il y va à son tour, il me dit.. Va te coucher le lit est assez grand pour deux. Il revient il est nu et il s'allonge et me tourne le dos, je sens ses fesses sur ma cuisse mais il ne bouge pas, je souhaite toucher à son pénis et je me demande si il aimerait ca, s'allonge ma main sur ma cuisse et je touche è ses fesses, il ne bouge pas alors je les caresse une fois, aucune réaction alors là j'y vais directement, il ne bouge pas et je sais qu'il ne dort pas alors je vite de bord et j'ai des fesses face à ma figure, je passe ma langue et lentement elle pénètre entre ses fesses, il réagit, je lui demande d'embarquer sur moi, il le fait sans dire un mot, j'écarte ses fesses et je peux me rendre à son nus, je suis content car il aime ca, je me promène de son anus à son gland sans oublier ses testicules, il ne me touche pas mais il me laisse faire, sa queue coule et j'amène tout ce liquide à son anus, c'est la première fois que je mange un anus mais c'est la première fois que je touche à une belle petite paire de fesse
Si il me demande de le faire une autre journée, je le ferai aussi souvent qu'il le veux, il explose et je suis fière de tout avaler.


La prochaine fois que tu iras chez M.Jack je veux être là pour voir comment il te dresse, je crois que j'aimerai le remplacer .

J'ai eu peur qu'il soit choqué et il me rend joyeux.



Cette histoire est la propriété de son auteur : ne la copiez pas pour l'afficher sur un site autre qu'histoire-erotique.net

Ajoutez un commentaire pour cette histoire erotique:


Pseudo (*):


       Votre commentaire sur cette histoire(*):




Les champs marqués d'une étoile (*) sont indispensables.



Envie de voir vos écrits publiés?


Histoire-erotique.net vous donne la possibilité de les faire partager !

Pour cela, rien de plus simple : rendez-vous sur le formulaire pour envoyer votre histoire érotique!

A vos plumes !


Envie de laisser un commentaire sur le site? Une idée d'amélioration?

Faites le sur notre livre d'or !