Total : 1951
En attente : 170

Sexe
Soumis
Mature


Histoires par auteur

Hetero (714)
Entre hommes (147)
Entre femmes (51)
Transexuelle (62)
Premiere fois (142)
A plusieurs (680)
Jeune adulte (91)
Mature (25)
Soumis,soumise (153)
Inclassable (56)

SODOMIE DU MATIN FAIT DU BIEN
SEX SHOP ET BAISE AU PARKING
Je l'air sucé devant mon oncle
Mon Médecin
UNE SODOMIE ET AU LIT






Fatma domestique bossue

Ecrit par la bossue
Parue le 18 janvier 2015
Il n'y a pas de commentaire pour cette histoire


Cette histoire érotique a été lue 6730 fois | Cette histoire erotique a une note de : 8.83333/20

Noter ce récit erotique !


je m'appel Mr Abdoul, homme Turc, 50 ans, grand 1m90, robuste 110 kg , veuf depuis un an, j'ai promis à ma défunte épouse de ne jamais me remarier, mais après un an de veuvage et d' Abstinence sexuelle avec une femme, uniquement des masturbations plusieurs fois par jour, surtout pour vider mes grosses couilles car j'ai des testicules trop gros comme des oeufs et un sexe de 25 cm en erection. Alors après avoir réfléchi des mois sur cette situation, et surtout tenir ma promesse de ne pas me remarier, j'ai decidé de prendre une domestique pour faire ma cuisine, mon ménage et pour me vider les couilles. J'ai donc écrit à une famille de mon village natal en Turquie concernant leur fille Fatma, sous tutelle de ses parents, je me rappelais que leur fille était bossue. Cette fille était une femme maintenant de 30 ans et vivait encore avec ses parents car impossible de la mariée avec sa malformation, bossue et voûtée de naissance elle avait une grosse bosse de la taille d' un melon en haut du dos au niveau de l'omoplate. Après avoir reçu la réponse, j'ai rencontré Mr et Mme Nasmi les parents de Fatma leur fille bossue. Tous les trois assis autour de la table, pour discuter au sujet de leur fille comme domestique a mon service. Fatma était assise sur un tabouret dans un coin de la pièce, la tête baissée, car très timide de voir un homme. Elle n'était pas assise avec nous car son père dit que Fatma n'avait de toute façon pas son mot à dire. Mr Abdoul expliqua qu'il était veuf depuis un an et qu'il cherchait une domestique pour s' occuper de sa maison et il dit qu'il avait pensé à leur fille. En accord avec sa femme Mr Nasmi dit qu'il était très content qu'un homme s'intéresse à sa fille même si c'est pour en faire sa bonniche ou son esclave, content aussi qu'elle quitte le foyer pour servir un homme, mais il ajouta à condition qu'elle vive comme elle a été habituer avec nous. Mr Nasmi m'informa que sa fille n' avait jamais été a l'école, qu' elle était encore vierge est qu'elle devait le rester, il ajouta qu'il me donnait la permission de vider mes couilles dans sa bouche ou son anus. Il me dit aussi qu'elle sortait que le samedi avec sa mère pour faire les courses. Qu'il n'avait jamais fait de frais vestimentaire pour Fatma, son seul vêtement est la djellaba qu'elle porte a même la peau, il ajouta que c'est à un mari de faire des frais pour sa femme, mais aucun homme ne voulait se marier avec elle à cause de sa bosse dans le dos. Notre fille n'a jamais porté de sous vêtement c est trop cher pour nous qui sommes pauvrent, la nuit Fatma dort nue sur un matelas dans notre chambre car nous avons qu'une chambre. Quand je baise avec sa mère, Fatma doit venir dans notre lit pour nettoyer nos sexes. Mme Nasmi dit que sa fille est très timide, et ne parle presque pas, mais qu'il fallait lui donner chaque jour des fessées ou des coups de cravache pour la maintenir dans la soumission et pour pas oublier le respect envers nous. Comme c'est notre coutume, la femme ne doit pas avoir de poils sur le corps , Fatma étant très poilue c'est pourquoi une fois par semaine nous lui rasons le sexe, les jambes et je lui écarte les fesses pour que mon mari lui rase la raie du cul. Mr Nasmi ajoute qu'il faudra lui faire faire toutes les corvées, comme elle en a l'habitude avec nous, par exemple elle lave tous les jours les sols à quatre pattes, pour ne pas user sa djellaba pendant le travail nous l'obligeons à la retirer pour mettre un tablier qui la recouvre devant, laissant son dos bossu et ses fesses nues . Abdoul regarda Fatma, malgré sa malformation dans le dos, elle était jolie, tremblante, elle regardait le sol n'osant pas lever les yeux car elle avait tellement honte que ses parents lui disent tout cela. Mr et Mme Nasmi ont bien compris que je devais tout savoir sur leurs habitudes avec leur fille. J'ai donc pris un crayon et une feuille pour écrire, les conditions des parents. (- qu'elle porte seulement sa djellaba et nue dessous. - lui raser la chatte et les fesses chaque semaine. - Des fessées chaque jour pour le respect envers moi - lui faire laver les sols en étant nue car je n'ai pas de tablier à lui donner. - Elle devra dormir nue au pied de mon lit. - Moi Mr Abdoul, j'accepte Fatma comme domestique - M. et Mme Nasmi, pour finir cette lettre comme votre fille est vierge, je m'engage à respecter sa virginité. Merçi de m'avoir donner la permission pour qu'elle me suçe la queue et que je la sodomise plusieurs fois par jour ). Avant de partir j'ai demandé aux parents que Fatma se mettre nue pour que je constate son état physique. Son père lui demanda d'enlever sa djellaba. Trop timide et complexée, elle refusa. Son père lui donna deux gifles et lui retira son vêtement, elle est de dos et maintenant toute nue, je regarde la bosse de son dos et je constate qu' il y a des traces de cravache sur ses fesses. Fatma est mince, ses longues jambes sont fines presque maigre, grande de taille 1m75 mais comme elle est bossue et voûtée elle fait 1m60. Mr Nasmi lui demande de se retourner et je dois m'asseoir car j'ai une forte erection de ce que j'aperçois, Fatma a des seins ou plutôt des mamelles disproportionnées par apport a son corps menu, sa poitrine est lourde, tombante jusqu'au nombril, de plus elle a des anneaux et un cadenas aux tétons. Sa mère m'explique que sa fille n'ayant jamais eu de soutien-gorge et étant voûtée, sa forte poitrine c'est distendue et allongée vers le bas, elle avait trés mal dans les seins a cause du ballotement a chaque pas et surtout pendant les corvées. Alors il y a 5 ans, mon mari eu l'idée de lui faire mettre un anneau a chaque téton par notre medecin . Un cadenas fut passer dans ses anneaux pour relier ses deux seins ensemble, cela évite que sa poitrine ballote. Abdoul demanda la clef pour ouvrir ce cadenas de temps en temps mais Mr Nasmi dit qu'il n'a pas voulu garder la clef, donc depuis 5 ans elle porte ce cadenas qui soude ses mamelles pour toujours. Donc Demain je rentre en Europe avec Fatma ma domestique bossue qui me servira aussi de vide-couilles.

a suivre




Cette histoire est la propriété de son auteur : ne la copiez pas pour l'afficher sur un site autre qu'histoire-erotique.net

Ajoutez un commentaire pour cette histoire erotique:


Pseudo (*):


       Votre commentaire sur cette histoire(*):




Les champs marqués d'une étoile (*) sont indispensables.



Envie de voir vos écrits publiés?


Histoire-erotique.net vous donne la possibilité de les faire partager !

Pour cela, rien de plus simple : rendez-vous sur le formulaire pour envoyer votre histoire érotique!

A vos plumes !


Envie de laisser un commentaire sur le site? Une idée d'amélioration?

Faites le sur notre livre d'or !