Total : 1951
En attente : 241

Sexe
Soumis
Mature


Histoires par auteur

Hetero (717)
Entre hommes (158)
Entre femmes (52)
Transexuelle (64)
Premiere fois (154)
A plusieurs (696)
Jeune adulte (106)
Mature (32)
Soumis,soumise (155)
Inclassable (58)

SODOMIE DU MATIN FAIT DU BIEN
SEX SHOP ET BAISE AU PARKING
Je l'air sucé devant mon oncle
Mon Médecin
UNE SODOMIE ET AU LIT






HISTOIRES DE SALOPES POUR UNE SALOPE

Ecrit par CHANTALOUETTE
Parue le 01 décembre 2015
Il y a 1 commentaire pour cette histoire


Cette histoire érotique a été lue 2192 fois | Cette histoire erotique a une note de : 10/20

Noter ce récit erotique !


BONJOUIR


On va fumer dehors,mes mâles me tripotent les fesses et le seins,Eddy passe une main sous ma jupe et me caresse doucement les cuisses:
"J'adore les bas,c'est très bandant"
Hervé se renseigne auprès d'Eddy:
"Tu as un lit pour moi?"
Eddy est surpris:
"Tu me laisses dormir avec Chantal?"
Hervé fait signe que oui:
"C'est très gentil de ta part,j'ai trois chambres,tu choisiras."
On va se coucher un peu plus tard,je me serre contre Eddy,je caresse sa queue,il bande,il est heureux de se faire branler par une belle salope aux gros nichons.Je frotte ma chatte contre sa cuisse,il devient très dur et soupire doucement,je sens qu'il a envie de moi:
"Viens sur moi"
J'ai gardé mes bas,il s'allonge sur moi,je suis sur le dos,j'écarte les cuisses,sa bite tutoie ma vulve avant de me pénétrer lentement,je
m'agrippe à lui,je passe mes jambes autour de sa taille,il me baise bien,je sens sa queue aller et venir dans ma petite chatte,il se calme un peu et vient à mon oreille:
"Chantal,j'ai envie de t'enculer,tu veux bien?"
"Bien sur chéri"
Il sort de ma chatte,je me mets en levrette,Eddy vient derrière moi et enfile sa belle queue dans mon petit trou d'amour,ça rentre aisément,Eddy me fait allonger et se couche sur moi:
"Ma Chantal,c'est bon,tu as les mêmes fesses que Jo,vous êtes pareilles de dos,ça m'excite,tu sais"
Il s'agite dans mon cul,je remue les fesses,ça le rend malade:
"Chérie,j'ai envie de jouir dans ton cul,tu veux bien?Tu peux me faire confiance"
"Tu peux y aller,remplis moi le trou du cul,donne moi tout,je suis ta
salope,baise moi bien!!"

Il se vide en gémissant avant d'essuyer sa queue dans ma raie et sur mes fesses.Il se retourne et s'allonge sur le dos,je le suce un peu pour le nettoyer,il me caresse les cheveux,je crois qu'il en a assez pour aujourd'hui,il m'embrasse avant de se tourner pour dormiqr.
Je me lève pour aller me laver le cul.En revenant,je vais voir dans la chambre de mob chéri,j'entends ronfler,c'est bon signe,je le laisse dormir,dommage,je l'aurais volontiers sucé en guise de bonne nuit...

Je quitte mes bas et mon porte jarretelles et rejoins Eddy dans le lit,je me colle à lui,mes seins dans son dos,je pose ma main sur sa queue,et l'on s'endort.

Le lendemain matin,je me réveille,comme d'habitude,je passe une main sur mon petit minou.Je me rends compte qu'il y a eu du passage durant la nuit,mes poils sont collés par le sperme sec,j'ai aussi quelques
taches sur le ventre.Je me souviens maintenant,Eddy est venu deux fois pendant la nuit pour remplir ma chatte.Il dort encore à côté de moi,je me lève pour faire pipi,puis je descends à la cuisine pour boire un verre d'eau.Je vois que le café est prêt,il suffit d'appuyer sur l'interrupteur,ce que je fais,le café va se faire doucement et restera chaud jusque à notre lever.

Je remonte me coucher,je ne me rendors pas,je repense à la folle journée d'hier,j'ai été surexcitée pendant longtemps,avant de baiser
avec Eddy,c'est un bon coup,il sait conduire une femme au plaisir et est très endurant,et il rebande très vite,le mec parfait quoi..q
Il commence à bouger dans le lit,il ne va pas tarder à se réveiller,je me lève doucement,je descends à la cuisine,je sers un bon café bien chaud et remonte à la chambre.Je pose le bol sur la table de nuit,puis je soulève le drap et prends la queue d'Eddy dans ma bouche,je veux le sucer au réveil comme lui faisait son amour sur les bateaux.Il s'éveille lentement avec un petit sourire aux lèvres,il
a l'air heureux,il caresse mes cheveux en gémissant:
"C'est bon Chantal,tu es super gentille ma belle"
Il boit son café pendant que je continue de le pomper vigoureusement.Il jouit doucement dans ma bouche peu après tout en finissant son café.

Je me recouche à côté de lui,je le caresse en l'embrassant amoureusement,je pose ma tête sur son ventre,on sommeille une dizaine de minutes en se caressant mutuellement.

On se lève peu après puis l'on prend le petit déjeuner,puis Hervé va se doucher.Eddy est assis sur son canapé,il me caresse distraitement les seins.J'ai envie de mieux le connaître:
"Tu n'es pas trop en manque de femmes,tu as l'air d'aimer ça pourtant?"
"Ne te fais pas de souci,j'ai une bonne réputation dans la région,beaucoup de femmes sont prêtes à venir me cajoler,je ne dis pas non si elles me semblent bonnes"
"D'où te vient cette réputation?"
"Elle vient de deux femmes que j'ai bien connues et bien baisées et
qui fréquentaient des mecs connus dans le coin"
"Et qui sont elles?"

"D'abord,il y a la femme de l'ex maire de la commune.Elle m'avait commandé un repas froid pour une réception,je les livre,on va dans les cuisines de la mairie pour tout ranger.Là,je suis tombé sur une femme drôle,sexy,et chaude,totalement l'opposé de ce qu'elle laissait
transparaître de l'extérieur.Elle avait la quarantaine,bien foutue avec des gros seins comme je les aime,un beau cul,bien en chair et un
peu exhib.J'étais excité de la voir se pencher pour me laisser mater
ses seins au creux de son décolleté vertigineux elle me souriait la salope,sure d'elle,elle m'a monté en s'accroupissant qu'elle ne portait pas de collant,mais des bas marron clair tenus par un porte
jarretelles blanc comme sa culotte transparente,habituellement,je ne suis pas timide avec les femmes,j'avais envie d'elle,mais c'était quand même la femme du maire,et elle devait me payer.Une fois tout rangé,elle me donne le chèque,et elle me propose de passer au restau mardi vers quinze heures mardi pour me rendre les plats et plateaux.J'accepte évidemment..

Le mardi arrive,le cuistot et le serveur étaient partis quand elle est arrivée.En voyant sa tenue,j'ai compris que j'allais la baiser,elle portait une jupe à ras la chatte et un maillot avec la moitié des seins à l'air.Elle s'est retrouvée à mes genoux en train de me sucer,je l'ai prise sur une table,elle avait l'air d'aimer.On est allé chez moi,je l'ai prise par tous les orifices,un régal pour tous les deux.On a continué de se voir régulièrement,ça a duré plus d'un an,puis son mari est tombé malade et a démissionné de son mandat
de maire.Ils sont partis pour habiter dans un village voisin où ils ont une résidence.
Son mari a guéri,il a pris sa retraite,elle est devenue une vraie salope,elle se tape des petits jeunes à tout va ,elle vient me voir parfois avec son mari,on la prend tous les deux,c'est génial,elle prend de super orgasmes."
"Et ça s'est su dans le village?"
"Bien sur,tout ses ait dans un petit village,elle en a même parlé à deux copines en en rajoutant,elle disait que j'étais un bon coup,que je la faisais jouir à chaque fois,etc etc....
Ses deux copines ont voulu vérifier,ça a fait boule de neige,et selon les ragots,les trois quarts des femmes baisables du canton sont passées à la casserole"
"Et ce n'est pas vrai?"
"C'est un peu exagéré.."
Il continue ses caresses sur les seins,son récit m'excite,je me caresse la fente,je mouille beaucoup:
"Et la deuxième femme pour ta réputation?"
"Elle,c'est différent,elle est venue un jour au restaurant avec son patron,le plus gros industriel du coin,il emploie plus de cent personnes dans la région.Elle couchait avec lui.Ils étaient côte à côte à table,elle était habillée très court et très décolletée,je la matais comme un fou,elle était très belle et très désirable.
Il avait une main entre ses cuisses,il lui faisait écarter quand on allait vers eux.A un moment,je sers deux assiettes(C'est toujours moi qui sert les éventuelles bonnes à baiser...)Je mate dans le superbe décolleté pour découvrir les seins magnifiques de cette belle femme.L'autre pique une crise de jalousie et m'interpelle:
"Fais comme tu le sens mets y les mains pendant que tu y es"
Je me retourne et je vois cette espèce de trouduc jouer les hautains,j'ai horreur de ça,je suis un peu sanguin,je l'ai pris par le col et l'ai viré de chez moi:
"Tu paies ta part avant de dégager,pour madame,c'est offert par la maison en hommage à sa beauté,il a payé et ils sont sortis"
"Et alors?"
"Le jeudi suivant,après le service,j'étais seul au restau,quelqu"un frappe,j'ouvre,c'était la femme qui était avec lui l'autre jour.Elle était radieuse,en mini jupe et top très fin transparent qui laissait deviner ses tétons,j'ai bandé en la voyant,elle me souriait:
"Vous m reconnaissez?"
"Comment vous oublier?Entrez"
"Elle passe devant moi en remuant son cul,quelle salope!!!Elle sait allumer les hommes,je lui propose un café"
"Volontiers"
"Je la sers,je la laisse parler"
"Si vous saviez comme vous m'avez fait plaisir en virant ce grossier personnage,j'ai donné ma démission de sa boite;dommage,c'était la belle vie,il me payait bien,on voyageait,on baisait,c'était un bon coup malgré tout"
"Vous êtes mariée?"
"Il ne vaut mieux pas,le pauvre serait vite cocu"
"Voila qui est franc"
"C'est plus fort que moi,j'aime les hommes,je ne peux pas être fidèle à un seul.Voyez vous,l'autre jour quand vous l'avez viré de votre restau en le prenant par le col,j'ai énormément mouillé et mes seins se sont durcis,je me suis promis de revenir vous voir"
"Elle est venue vers moi et s'est agenouillée pour me sucer.Tout s'est ensuite enchaîné,elle a fini la nuit chez moi,on en a bien profité,c'est une chaude.Elle est restée un bon mois avec moi,elle .,aidait parfois au restau,elle a baisé avec mon serveur et mon cuistot d'alors,parfois aussi avec quelques clients.Elle a pompé beaucoup de routiers sur le parking ou dans les couchettes des camions.On en a bien profité,elle était heureuse de se faire démonter tous les jours par plusieurs mecs,une femme sympa et décontractée.Puis un jour,elle a trouvé un boulot,elle est revenue me voir peu après,tout va bien,elle baise déjà avec son patron et avec le directeur commercial,voila,cette histoire a renforcé ma renommée amoureuse dansla région,je ne m'en plains pas...."

A SUIVRE CHANTAL SUCEUSE DE BITES BAVEUSES ET BIEN DURES



Cette histoire est la propriété de son auteur : ne la copiez pas pour l'afficher sur un site autre qu'histoire-erotique.net

Ajoutez un commentaire pour cette histoire erotique:


Pseudo (*):


       Votre commentaire sur cette histoire(*):




Les champs marqués d'une étoile (*) sont indispensables.



Envie de voir vos écrits publiés?


Histoire-erotique.net vous donne la possibilité de les faire partager !

Pour cela, rien de plus simple : rendez-vous sur le formulaire pour envoyer votre histoire érotique!

A vos plumes !


Envie de laisser un commentaire sur le site? Une idée d'amélioration?

Faites le sur notre livre d'or !