Total : 1951
En attente : 25

Sexe
Soumis
Mature


Histoires par auteur

Hetero (683)
Entre hommes (125)
Entre femmes (51)
Transexuelle (59)
Premiere fois (117)
A plusieurs (656)
Jeune adulte (77)
Mature (20)
Soumis,soumise (143)
Inclassable (45)

SODOMIE DU MATIN FAIT DU BIEN
SEX SHOP ET BAISE AU PARKING
Je l'air sucé devant mon oncle
Mon Médecin
UNE SODOMIE ET AU LIT






Huit mois pour faire un soumis

Ecrit par Bill 20
Parue le 02 juillet 2014
Il y a 1 commentaire pour cette histoire


Cette histoire érotique a été lue 8017 fois | Cette histoire erotique a une note de : 10/20

Noter ce récit erotique !


J'ai dix sept ans quand j'entre dans un groupe d'ami(e) de mon quartier, je fais tout pour me faire accepter et très vite je deviens leur serviteur, je comprend que les filles fréquentent les gars mais jamais très longtemps, elles changent souvent de copain, j'aimerais être le chanceux mais je n'attire personne, à la plage je les vois presque nu moi je n'ose même pas enlever mon gilet de peur de les voir rire de ma paire de seins, les filles sont plus exigante et plus sec si je n'obéis pas assez vite. Après deux ans une m'attire c'ext Dia (dix sept ans) toute petite avec un air sévère je m'écrase devant elle, elle ne garde pas un copain plus de six mois, elle n'a aucune gène et elle fait l'amour en tout temps, je ne l'ai jamais vu mais je m'approche pour entendre ses cris, chez moi je me masturbe en pensant à elle.

Je travaille depuis six mois quand cela change, je ne sais pourquoi Dia s'intéresse à moi, je fais ses commissions, transporte ses colis et je suis son chauufeur à l'heure qu'elle choisit,une fois je suis arrivé en retard et là devant ses amies et sa soeur elle me traite d'imbécile et de bon à rien, je n'ai jamais eu si honte, je m'excuse et promet que cela ne se reproduira plus jamais. Elle est plus exigante et je fais tout pour ne pas la contredire, je commence à lui parler de mariage car je veux l'avoir pour moi et chaque semaine je lui en parle. Ce soir je la prend chez ses parents et la conduit au resto, elle me renvoie en me disant à demain, je suis surpris de voir un gars de notre groupe à la porte, il l'approche et l'embrasse en placant ses deux mains sur les fesses de Dia sans s'occuper de moi. Le lendemain j'en parle à Dia et je le regrette.

Pour qui tu te prend tu parle de mariage et tu m'espionne, je n'ai pas de permission à demander à personne et encore moin à toi, si tu pense te marier pour me garder pour toi et tremper ta queue oublis ca car jamais tu me pénètreras, tu n'es pas un homme à combler une femme.

Mes regrets mes excuses tout y passe, je promet que jamais je ne lui demandrai de faire l'amour, je ne parlerai plus de qui elle fréquente et je ferai tout ce qu'elle décidera. Deux mois plus tard elle m'annonce la date du mariasge, je suis fou de joie, deux semaine avant la noce nous recevons les meubles, je place les rideaux Dia et sa soeur font la vaisselle et les garde robe, sa soeur part vers seize hrs, je nettoie les plancger quand je vois Dia nue passer vers la douche, les yeux rivés sur ces belles petites fesses,elle revient et là je fige, deux beau seins qui pointe et un sexe bombé et sans aucun poil, elle s'arrête un intant avant d'aller à la chambre, je suis fifé car c'est la première femme nue que je vois.

Arrête de faire ton niaiseux et vient ici.

Allongée et les jambes écartées je suis figé.

Réveille toi et sers toi de tes mains,

Caresser ces beaux tétons c'est merveilleux j'y pose la bouche et tète quand elle me repousse, elle prend mes cheveux et pousse ma tête sur le bas de son ventre.

La seul chose que tu peux sucer c'est là .

C'est un ordre sec et je pense aux films de sexe que j'ai vu, ma langue passe entre ses grosses lèvres je bouge beaucoup car je veux voir son clitoris, c'est vraiment beau, c'est le plus beau jour de ma vie, je suis décu qu'elle referme les jambes, je demande si je l'ai comblé .

Tu es vraiment niaiseux dans ce domaine, un clitoris c'est pas un sucon, c'est l'ensemble que tu dois t'occuper, toi tu dois te crosser pour te vider le plus vite possible.

Je n'ose pas la regarder les yeux baissés j'attend, elle se lève et je la vois mettre une petite robe, elle n'a aucun sous vêtement, nous allons au resto mais je marche derrière elle à surveiller ses fesses, au soleil je peux les voir très bien, je n'ai jamais remarqué si elle en portait avant. Maintenant mon regard est toujours fixé sur son fessier, la noce arrive.

Le jour même tout est réglé elle prend le controle de tout: (décision, finance,banque,salaire, auto) ses ordres pour moi: (ne prendre aucune désision,faire repas, ménage, lavage, époussetage ect..) Tout ca est dit devant ses amis(es) et sa soeur, c'est assez humiliant mais ma réponse doit être clair : je te l'ai dit je ne contesterai jamais tes décisions.

C'est pas une décision c.est un ordre.

Tous rient sans se cacher, je baisse les yeux mais j'ai le temps de voir le sourire de Dia. Le soir à l'hotel j'ai hate de me trouver nu pour la première fois avec Dia, elle passe à la douche avant de s'allonger sur le lit, je passe aussi à la douche et j'apparait nu devant le lit, le pénis bien droit, elle me fige.

Si tu veux entrer dans le lit, crosse toi et vide toi deux fois, tu ne te videras pas avec moi comme un chien, si tu refuse garde tes culottes.

Je suis incapable de le faire, il reste le pantalon, durand un mois elle ne me voit pas nu, j'essais de la convaincre.

Elle ne cèdera jamais


Cette histoire est la propriété de son auteur : ne la copiez pas pour l'afficher sur un site autre qu'histoire-erotique.net

Ajoutez un commentaire pour cette histoire erotique:


Pseudo (*):


       Votre commentaire sur cette histoire(*):




Les champs marqués d'une étoile (*) sont indispensables.



Envie de voir vos écrits publiés?


Histoire-erotique.net vous donne la possibilité de les faire partager !

Pour cela, rien de plus simple : rendez-vous sur le formulaire pour envoyer votre histoire érotique!

A vos plumes !


Envie de laisser un commentaire sur le site? Une idée d'amélioration?

Faites le sur notre livre d'or !