Total : 1909
En attente : 9

Sexe
Soumis
Mature


Histoires par auteur

Hetero (669)
Entre hommes (114)
Entre femmes (50)
Transexuelle (60)
Premiere fois (108)
A plusieurs (649)
Jeune adulte (68)
Mature (17)
Soumis,soumise (142)
Inclassable (41)

EXHIB SANS CULOTTE SUR LE PORT
CONSEIL DE FAMILLE
Les dames me fatiguent .
Bon et mauvais souvenir de vacances 2
Bon et mauvais souvenir de vacances






J’adore me faire enculer

Ecrit par micheljean
Parue le 27 février 2015
Il y a 10 commentaires pour cette histoire


Cette histoire érotique a été lue 13085 fois | Cette histoire erotique a une note de : 11.2963/20

Noter ce récit erotique !


Dépucelé très jeune, j’ai de suite été dépendant de la bite, a 16 ans j’ai rencontré un homme de mon quartier qui m’a proposé de venir chez lui pour me montrer des livres coquins, il avait environ 50 ans bien fait, athlétique, j’ai accepté je n’avais encore jamais vu ce genre de livre, arrivé chez lui il m’a fait assoir sur le canapé, il est allé chercher un bouquin c’est assis à côté et a commencé à le feuilleter, je me suis étonné de voir qu’il n’y avait pas de femme dans ce livre, je lui en ai fait la remarque et il m’a répondu « c’est normal c’est du porno gay » il a mis le livre entre mes mains et pendant que je tournais les pages il se caressait l’entre jambes à travers son pantalon, j’étais très gêné, j’aurais bien voulu partir mais j’étais fasciné par les images que je regardais, je me suis rendu compte qu’il avait sorti sa queue, j’ai rougis et je ne pouvais pas m’empêcher de lorgner cette belle queue que je trouvais très longue et surtout très grosse par rapport à la mienne, il s’en est aperçu, il m’a demandé si elle me plaisait, machinalement et sans aucune malice je lui ai dit que oui, avec un grand sourire il a écarté le livre et a approché sa bite de mes mains « tiens touche là, tu vas voir comme elle est douce » je n’ai pas osé mais j’en avais très envie sans savoir pourquoi, il me dit il n’y a rien de sale a toucher le sexe d’un autre homme et joignant le geste à la parole il me dégrafa la braguette et devant mon sexe en érection (les images ne m’avait pas laissé de marbre) il me fit descendre le pantalon et le slip sur les genoux, il me prit la bite et la caressa avant de me branler par des mouvements lents et doux, j’étais tétanisé, il m’a demandé de faire pareil avec la sienne je n’ai pas osé lui refuser et j’ai pris son gros manche dans une main et j’ai fait la même chose qu’il me prodiguait, au bout d’un moment j’ai commencé à prendre du plaisir de caresser cette belle queue et de me faire branler par cette main d’homme, je n’ai pas résisté longtemps et quand il s’est aperçu que j’allais éjaculer à ma grande surprise il a pris ma bite dans la bouche et m’a sucé pour que je déverse mon sperme dans sa bouche, j’ai repris sa bite dans la main et je l’ai branlé plus vite et plus fort, il s’est dégagé, m’a fait ouvrir la bouche et y a introduit son gros manche, j’ai faillis vomir mais j’ai trouvé son gout très agréable, il a baisé ma bouche et au moment d’éjaculer il m’a tenu la tête pour éviter que je ne rejette sa queue, quand il a lâché sa semence j’ai cru m’étouffer, je recevais des flots de sperme que je ne pouvais recracher ma bouche remplie par ce gros pénis, il a attendu que j’avale pour enfin sortir sa bite de ma bouche, elle était gluante, il m’a dit lèche la pour la nettoyer, je n’étais plus dans mon état normal, je me suis exécuté et j’ai apprécié ce gout légèrement sucré, il m’a emmené à la salle de bain, on s’est lavé la bouche et la bite, il m’a dit que je l’avais sucé mieux que sa femme, pendant que je me gargarisais la bouche il en a profité pour me caresser les fesses, au début j’ai esquissé un mouvement de refus, mais très vite je me suis laissé faire, en même temps il a remis sa bite dans ma main pour que je la caresse, elle était devenue molle et du coup j’ai pris un malin plaisir à lui titiller le gland, je n’avais pas remarqué qu’il était circoncis.
Avant de partir il m’a demandé si j’avais apprécié et si je voulais bien revenir le lendemain, je lui ai dit que oui j’avais aimé mais que je n’étais pas sûr de pouvoir venir le lendemain (je savais déjà que je viendrais). Après une nuit, bouleversé par ce qui c’était passée et le plaisir que j’avais pris malgré moi je ne pensais qu’à ce que j’avais vu dans le bouquin, des hommes se caressant, s’embrassant, se suçant, et s’enculant je me suis demandé ce que Alain attendait de moi, j’avais bien une idée mais je pensais qu’il n’oserait pas. Je suis revenu le lendemain, j’ai attendu que sa femme s’en aille, je suis monté à son appartement, il m’attendait avec juste un slip pour tout vêtement, il a voulu m’embrasser sur la bouche mais j’ai détourné la tête, à cette époque je n’étais pas encore prêt pour certaines choses, il n’a pas insisté et a commencé à me déshabiller, pendant ce temps j’ai remarqué qu’il bandait, sa belle queue se gonflait, en lui baissant le slip j’ai libéré ce beau manche, il m’a appuyé sur la tête et j’ai de suite compris ce qu’il voulait de moi, j’ai gobé sa bite et je l’ai sucé goulument, il m’a relevé, on est allé dans sa chambre, on s’est couché tête bêche et on a entamé un bon 69, pendant qu’on se suçait et après s’être mouillé les doigts de salive il a commencé à me travailler la raie du cul en insistant sur ma rondelle qu’il a envahi avec un doigt puis deux et enfin trois. Je n’aurais jamais imaginé que j’accepterais un tel traitement, pourtant je l’acceptais et même j’étais heureux de subir ce touché, je me suis enhardi et je lui ai prodigué la même attention, la différence c’est que mes doigts sont rentrés plus facilement que les siens. Il s’est relevé, mis à quatre pattes et m’a demandé de le sodomiser, je n’avais encore jamais pénétré personne, je me suis positionné derrière lui, il a pris ma bite, la dirigée contre son anus et pendant que je poussais il s’est reculé et j’ai senti ma queue rentrer entièrement dans ce cul offert, avec fougue je l’ai pilonné c’était la première fois que je baisais quelqu’un, j’ai éjaculé violemment.
Il m’a positionné à genoux sur le lit et il m’a enculé avec douceur, il savait que pour moi c’était la première fois, après de longs va et viens il s’est mis à me bourrer le cul, j’ai senti qu’il allait éjaculer, j’ai voulu me désengager de ce gros morceau mais il m’a entouré la taille de ses bras puissant et j’ai senti ses longs jets de sperme envahir mon cul.
Malgré la douleur de la pénétration j’ai ressenti un immense plaisir et j’ai compris que j’allais recommencer le plus souvent possible.
Il m’a embrassé et cette fois je n’ai pas refusé cette langue dans ma bouche, nous n’avons pas eu besoin de parler on a compris que notre liaison allait durer dans le temps.
Pour communiquer on avait trouvé un moyen de boite aux lettres, il y avait près de chez nous un immeuble ancien et il y avait des aspérités dans les murs dont une à l’abri des regards.
On se rencontrait le plus souvent possible et un jour sa femme était malade donc il m’a proposé de nous rencontrer chez un de ces amants, je n’étais pas vraiment d’accord mais pour lui faire plaisir j’ai accepté, nous somment arrivés chez un homme d’une soixantaine d’années mais super bien conservé, après les présentations jean notre hôte nous a invité à nous déshabiller, nous avons accédé à ses souhaits, d’entré il m’a dit « moi je suis exclusivement actif, tu me suce, je te baise, pas de problèmes ?, non bien au contraire je suis là pour ça, on est passé dans la chambre et là il m’a montré sa superbe bite en me disant « à genoux et suce » devant ce beau membre je me suis exécuté, j’ai de suite pensé ce type est un dominateur et je ne me suis pas trompé, a peine sa bite dans ma bouche qu’il a commencé à me la démonter, pendant ce temps Alain me préparait le cul, quand il a compris que j’étais prêt il lui a fait un signe et jean se dégageant de ma bouche m’a pénétré sans aucune précaution avec violence j’ai crié de douleur mais le plaisir a pris l’ascendant et j’ai gémis de plaisir quand il m’a rempli le cul de sa semence. En même temps qu’il s’occupait de mon cul Alain me baisait la bouche et il a joui en me la remplissant de son sperme que j’aimais tant, je l’ai avalé avec délectation.
Jean a demandé à Alain de se mettre à quatre pattes et comme pour moi il l’a enculé en le pilonnant violemment, Alain gémissait en le priant de continuer plus fort et plus profond, je me suis glissé sous Alain et je l’ai sucé, quand jean a éjaculé Alain en a fait de même, je me suis régalé de son superbe foutre.
Après avoir repris des forces Jean est revenu à la charge, je l’ai sucé et il m’a enculé, il m’a demandé si je voulais le revoir, après un regard vers Alain et son consentement, j’ai donné mon accord. Il m’a gratifié d’une tape sur le cul et il est parti se laver, Alain en a profité pour m’enculer en même temps il me branlait quand il a jouis en me remplissant le cul de sperme j’ai moi aussi jouis pour ne pas rester en reste j’ai moi aussi enculé Alain et j’ai éjaculé en lui remplissant le cul de mon foutre.
On s’est lavés, habillés et après avoir pris un nouveau rendez-vous avec jean on est partis chacun de son côté. Jean m’a rattrapé et m’a dit que je pouvais venir chez lui quand je voudrais avec ou sans Alain et même plutôt sans, comme il était seul et retraité donc très dispos il n’y avait aucun problème, il aimait ma bouche et mon cul.
Depuis ce jour merveilleux je les ai revus presque tous les jours soit avec un seul ou avec les deux, j’étais devenu dingue de leurs queues et du cul d’Alain. Et bien entendu à partir de là j’ai commencé à accumuler les amants, je ne pouvais plus me passer de me faire enculer régulièrement.
Une suite bientôt avec les amis de mes amis sont devenus mes amants.
N’hésitez pas à noter mon histoire et pourquoi pas un commentaire.




Cette histoire est la propriété de son auteur : ne la copiez pas pour l'afficher sur un site autre qu'histoire-erotique.net

Ajoutez un commentaire pour cette histoire erotique:


Pseudo (*):


       Votre commentaire sur cette histoire(*):




Les champs marqués d'une étoile (*) sont indispensables.



Envie de voir vos écrits publiés?


Histoire-erotique.net vous donne la possibilité de les faire partager !

Pour cela, rien de plus simple : rendez-vous sur le formulaire pour envoyer votre histoire érotique!

A vos plumes !


Envie de laisser un commentaire sur le site? Une idée d'amélioration?

Faites le sur notre livre d'or !