Total : 1196
En attente : 0

Sexe
Soumis
Mature


Histoires par auteur

Hetero (483)
Entre hommes (75)
Entre femmes (34)
Transexuelle (52)
Premiere fois (44)
A plusieurs (372)
Jeune adulte (14)
Mature (8)
Soumis,soumise (94)
Inclassable (20)

3 femmes en chaleur se partagent ma grosse bite
Avec un responsable
BONNE PIPE DU GRAND MATIN
SALOPE DE NUIT
Alexandra : Le journal très privé d'une hôtesse de l'air (I)






JE SUCE,JE SUCE,JE SUCE

Ecrit par CHANTALOUETTE
Parue le 09 novembre 2009
Il y a 2 commentaires pour cette histoire


Cette histoire érotique a été lue 6565 fois | Cette histoire erotique a une note de : 14.75/20

Noter ce récit erotique !


BONJOUR

Le matin,je me réveille la première,j'ai la main sur la queue de mon
amant de la veille:Michel,je la contemple,qu'elle est longue!!!et
dire qu'hier soir,je l'avais toute entière,bandante dans mon petit
trou du cul.....
Je me lève,mes tétons sont douloureux,je les ai trop pincés en
jouissant.Mon cul semble déchiré,j'ai mal,mais des souvenirs
inoubliables tempèrent la douleur,quel pied j'ai pris avec cette
bite fabuleuse enfoncée dans mon fondement,un très très grand
souvenir de mon parcours de cochonne que mon premier orgasme anal.

Je me sens sale,je déjeune et prends une douche.Aujourd'hui,impasse
sur la gym,je ferai mieux demain...Je mets un peu de baume calmant
dans mon anus pour adoucir le feu qui le dévore..

Je vais à la chambre et vois Michel qui dort toujours,il est déja dix
heures,je dois le réveiller,je prends son membre magnifique dans la
bouche et le suce doucement,il apprécie cette forme de réveil et
ronronne de plaisir.Je lèche bien l'interminable hampe de bas en
haut en partant de ses couilles velues,puis arrivée au gland,je
replonge le plus loin possible sur cette queue de folie,j'entre au
moins quinze centimètres dans ma gorge,je suis capable d'assurer
jusqu'à environ vingt centimètres,mais là à fond il y a encore un
bon bout en dehors,néanmoins,il aime et me le fait savoir en se
vidant au fond de ma gorge,j'avale tout et fais sa toilette.Je
remonte le long de son corps en l'embrassant sur son ventre,son
torse,son cou pour arriver à ses lèvres où je lui murmure de ma
voix la plus salope possible:
"Alors,thé ou café?"
Il est scié.
"Café,merci petite cochonne."

Je lui amène au lit,et m'asseyant près de lui,je caresse sa bite et
ses cuisses.Il s'enquiert de ma santé:
"Ca va ce matin?"
"J'ai le feu au cul et les bouts de mes seins sont intouchables."
"Dommage,je les aurais volontiers sucés,j'adore tes seins,ils sont
si beaux!!!"
J'ai envie de lui dire:"Bienvenu au club des admirateurs,mais je
reste modeste et réponds simplement:
"Merci,et moi sais tu ce que j'aime en toi?"
"Je crois deviner,en tout cas,tu m'as fait plaisir hier soir,ma bite
n'a pas été à pareille fête depuis longtemps quel que soit le trou
offert,tu as de sacrées capacités d'absorption.

Je pense à toutes ces queues cotoyées hier.Au moins une douzaine,
peut être une quinzaine,je me suis surpassée,j'ai mal de partout
mais je sais pourquoi.Certaines femmes n'en connaitront pas autant
en une vie.....Je suis une folle de sexe,je ne peux plus m'en
passer,j'adore donner et prendre du plaisir.Quand je sens le mâle
jouir en moi sous mes caresses,je me dis que je suis une belle
salope,je suis heureuse de faire couler le sperme de voir l'homme
se tordre de plaisir en voyant que moi à ses genoux,je vais avaler
tout son sperme,ils adorent ça et je crois savoir que peu de femmes
le font,moi,je suis spermophile,j'en redemande...

Michel doit partir,il est commercial et doit visiter des clients,il
est à la bourre:
"Chantal,je dois partir,j'espère te revoir un jour"
"Ca tu peux en être sur!!!!"
Je l'embrasse en caressant son monstre....quelle queue!!!!!Il s'en va
bosser.

Moi,j'ai des courses à faire,je me prépare:chemisier violet sans rien
dessous pour ne pas irriter mes tétons,une jupe en lycra noire,sans
culotte,uniquement des Dim up résille noirs,des talons,un châle et
je suis fin prête pour exciter mon marchand de journaux...

Arrivée au magasin,il est occupé avec un client,je m'intéresse,quel
hasard,à des revues situées tout en haut de son étalage,j'essaie
d'en attrapper une,ce qui a pour effet de faire remonter ma jupe
jusqu'en haut de mes cuisses,à la naissance de mes fesses,il voit
que je porte des bas,il attend que son client sorte et me rejoint,il
se poste derrière moi et me demande:
"Je peux vous aider pour attraper la revue?"
"Volontiers,je n'y arrive pas."
J'ai gardé les bras levés et au lieu de m'aider,il passe sa main sous
ma jupe,il devient audacieux,moi qui le croyait timide....Il caresse
mes poils avec la paume de sa main et descend lentement vers mon
petit bouton déja bien dressé et ma fente bien humide.

"Tu as perdu ta culotte en route,petite cochonne?"
"Non je n'en porte pas pour attirer les gros cochons vicieux"
Il me triture bien le minou,mon clitounet durcit,ça démarre bien,je
suis bien chaude,je respire plus vite,mes seins durcissent,je
dégrafe un bouton de mon chemisier,j'ai besoin de m'exhiber et de
sentir un mâle bander pour moi....
Quelq'un entre dans la boutique et rompt le charme,je m'y résous mais
propose malgré tout:
"Tu fermes à quelle heure le midi?"
"De 13 à 15h"
"Je serai là à 13h,je tape à la porte,d'accord?"
Je lui dit au revoir en caressant sa queue et en déposant sur ses
lèvres appuyé rempli de rouge à lévres,il est ému:
"A tout à l'heure,je bande déja"

Je finis mes courses et rentre chez moi où je mange vite fait un
steak salade,puis je me prépare pour revoir mon amour chéri sur son
lit de souffrance en passant par la case marchand de journaux.....

je mets un serre taille blanc en dentelle fine,des bas gris fumés,
une culotte blanche décorée de coeurs noirs et rouges,un soutien-
gorge blanc à balconnet,je mets un peu de coton sur mes bouts de
seins pour atténuer le frottement.Par dessus tout ça,je mets un
chemisier en satin noir grand ouvert laissant voir mes gros seins.
Une jupe plissée portefeuille s'agrafant à la taille.Des talons
hauts gris et un mini blouson cuir complètent ma tenue.Je fais
bien cochonne ainsi vêtue,à chaque enjambée,on voit la lisière de
mes bas et s'il y a un léger courant d'air,ma jupe remonte jusqu'à
la taille et dévoile toute mon intimité,j'aime ça,je suis une exhib
et me montrer me ravit.

A 13H05,je tape à la porte,il ouvre et referme rapidement:
"Je me demandais si tu allais venir"

Il n'en croit pas ses yeux,il me voit,habillée comme une pute,il veut
toucher mes seins,je lui explique qu'aujourd'hui,c'est impossible,
sa main passe sous ma jupe et dans ma culotte,ilest direct au moins,
il passe un doigt dans ma chatte trempée par l'excitation.Je caresse
sa queue,il bande,je m'accroupis et la sort de son pantalon,elle est
douce mais bien dressée,je la fais rouler sur ma joue puis la suce
goûlument,elle est bonne,il baise ma bouche en allant et venant,il
est de plus en plus dur,j'ai envie de sentir cette queue dans ma
chatte.Je stoppe ma pipe,m'asseoit sur sa banque et écartant mes
jambes lui propose:
"Enlève moi ma culotte et baise moi!!!!"
Il tire mon tanga le hume et fait rentrer sa queue dans ma chatte
béante,il me lime,je le sens bien,sa bite me ramone bien,il assure
bien ce mec.
"Ne jouis pas dans ma chatte,je veux avaler ta semence et je souhaite
rester nette dans la chatte,jai d'autres bites qui m'attendent"
"Ne t'inquiète pas,on fera comme tu voudras,c'est trop bon,depuis le
temps que je te vois,j'avais trop envie de toi.Quand je baise ma
femme,souvent je pense à toi,alors maintenant...Je me suis déja
branlé ici en fantasmant sur toi,tu es encore plus salope que je
l'imaginais,je peux te prendre par derrière,en levrette,tu veux
bien?"
"J'aime trop,baise moi bien,fais moi jouir,ramone moi la chatte"
Je m'allonge sur sa banque et offre mon cul à sa vue:
"Quel beau cul"
Il m'enfile en levrette,il est doux,il me tient par la taille,puis
m'attire à lui,me repousse pour me refaire coulisser sur son membre
bien dur,ça me titille bien...
Profitant de sa position,il essaie de me mettre un doigt dans le cul,
je le laisse entrer,mais dès que je sens la douleur,je lui demande
de cesser:
"Tu n'aimes pas l'anal?"
"Oh si,je raffolle de me faire enculer,mais hier un monstre a investi
mon cul et j'ai encore mal,une bite énorme,alors aujourd'hui c'est
repos à mon cul.Mais tu pourras en profiter,tu verras j'adore me
faire prendre le petit trou"
Ces mots l'émoustillent et il me lime de plus en plus vite,je sens
ses couilles taper contre mes fesses,il me pénètre bien,c'est très
agréable,il ne va pas tarder à jouir:
"Suce moi salope,je vais partir"
Je me retourne et prends sa queue dans la bouche,il était temps,à
peine installé,il décharge,il m'arrose bien les cordes vocales,je
reçois une bonne décharge,il avait de la réserve.Je fais sa toilette
intime,il est ravi et finit d'écouler le trop plein de ses couilles
en serrant sa queue pour que je puisse avaler son nectar jusqu'à la
dernière goutte.
Deux choses le tracassent:
"Tu pourras revenir me voir de temps en temps?
Et ton mari,je ne sais pas comment me comporter en sa présence"


"Ne te fais pas de bile,tu me reverras souvent,j'ai trouvé ta queue à
la convenance de ma bouche et de ma chatte,reste à voir avec mon cul
si tu es compatible,je ne me fais pas de soucis.Quand il me sera
possible d'être là à 13 heures,je viendrais.Pour mon mari,il sera
informé de notre partie de cul dans l'heure qui suit et il sera ravi
de voir que sa chienne de femme a encore trouvé un mec,il adore et
viendra sans doute un jour assister et participer avec nous,sois
tranquille,maintenant rends moi ma culotte"
Je la remets bien haut sur ma taille,elle rentre bien dans ma chatte
humide,je veux rester excitée pour retrouver l'amour de ma vie qui
doit m'attendre avec impatience.Je l'adore mon amour.....

BAISERS CHANTAL













Cette histoire est la propriété de son auteur : ne la copiez pas pour l'afficher sur un site autre qu'histoire-erotique.net

Ajoutez un commentaire pour cette histoire erotique:


Pseudo (*):


       Votre commentaire sur cette histoire(*):




Les champs marqués d'une étoile (*) sont indispensables.


Envie de voir vos écrits publiés?


Histoire-erotique.net vous donne la possibilité de les faire partager !

Pour cela, rien de plus simple : rendez-vous sur le formulaire pour envoyer votre histoire érotique!

A vos plumes !


Envie de laisser un commentaire sur le site? Une idée d'amélioration?

Faites le sur notre livre d'or !