Total : 2243
En attente : 17

Sexe
Soumis
Mature


Histoires par auteur

Hetero (723)
Entre hommes (161)
Entre femmes (55)
Transexuelle (64)
Premiere fois (171)
A plusieurs (706)
Jeune adulte (114)
Mature (33)
Soumis,soumise (170)
Inclassable (63)

Une tournée qui coûte cher
Le pêcheur 2
Le pêcheur
érection génante
Une défonce mémorable






JE SUIS DEVENU UN HOMME

Ecrit par ARCAY
Parue le 18 mars 2014
Il n'y a pas de commentaire pour cette histoire


Cette histoire érotique a été lue 9262 fois | Cette histoire erotique a une note de : 11/20

Noter ce récit erotique !


Je venais d'avoir 16 ans et je n'avais jamais eu de petite amie
Ma grande timidité ne me facilitait pas les choses avec les filles. Bien entendu je me masturbais souvent en regardant des revues érotiques.
Pourtant c'est cet été la tout a basculé.
Fin aout, j'étais parti faire un grand tour à vélo. Je me trouvais encore à plus de 20 km de la maison quand de gros nuages montèrent à l'horizon. Au bout de quelques minutes la pluie se mit à tomber. J'étais en pleine campagne et je ne voyais aucun abri. Quelques instants plus tard, j'étais trempé des pieds à la tête. Pour corser le tout, mon vélo dérapa et je tombais. Quand je me relevais, j'étais couvert de boue. Je repartis au ralenti car je m'étais fait mal dans ma chute. Je fis environ un kilomètre lorsqu'une une camionnette me dépassa et s'arrêta.
Arrivé à la hauteur de la porte du conducteur je vis que c'était une femme qui conduisait. Elle ouvrit la vitre et me dit :
"-Veux tu que je te dépose quelque part?
-Volontiers madame merci
-Pose ton vélo à l'arrière et monte"
Je ne me lui pas fais pas dire deux fois et posais mon vélo à l'arrière et montais dans la voiture.
"- Tu as l'air gelé, ou vas tu?
- A RENNES madame.
- Je vais te ramener chez toi mais avant je dois passer à la maison pur prendre un colis que je dois livrer à RENNES."
Je regardais cette femme qui m'avait secouru. Elle paraissait assez grande avait les cheveux blonds très courts, un visage assez masculin et il me semblait qu'elle avait peu de poitrine

J'étais gelé et commençais à grelotter.
Heureusement elle n'habitait qu'à quelques minutes de là.
En arrivant dans la cour de sa propriété, elle me dit de descendre pour venir boire quelque chose de chaud et me réchauffer.
Je la suivit à l'intérieur de la maison.
"Tu es trempé, viens dans la salle de bain, tu vas pouvoir te sécher et je vais te donner des affaires de mon fils afin que tu puisses te changer"
Arrivés dans la salle de bain, elle sorti une grande serviette.
Elle s'approcha de moi et dit :"Je vais t'aider ce n'est pas facile de retirer des vêtements trempés"
Elle me fit lever les bras et ôta mon tee shirt. Puis elle pris mon short et le fis glisser jusqu'au sol.
J'étais en slip devant elle. D'un geste rapide elle me l'enleva.
Je me retrouvais nu devant cette inconnue et par pudeur je mis les mains devant mon sexe.
Cela la fit rire
"Tu sais ce n'est pas la première fois que je vois un garçon tout nu, ça ne me gène pas"
Elle pris la serviette, passa derrière moi et commença à me sécher le dos. Elle descendit sur les fesses et les cuisses et les bouchonna avec vigueur. Cela commençait à me faire de l'effet et je sentais ma verge qui grossissait.
"Retournes toi maintenant. Allons ne fais pas l'enfant retire tes mains"
N'osant rien dire je m'exécutais en pensant qu'elle ne me toucherait pas le sexe. Elle m'essuya la poitrine et descendit vers le ventre. Je ne respirais plus.
"Ecartes les jambes s'il te plait"
Tétanisé j'obéis. Elle commença à passer la serviette sur ma queue qui bien entendu grossissait de plus en plus. Comme si de rien était elle continua, me prenant la bite à pleine main pour m'essuyer les couilles.
Je bandais très fort.
"Hé bien on dirait que ça va mieux. Je pensais que tu étais un petit garçon et je m'aperçois que tu es un homme. Tu as un joli petit engin, tu t'en es déjà servi avec une fille?"
Je rougissais et lui répondis que non.
"Allons je ne suis pas très sympa avec toi, si tu veux je vais me faire pardonner"
"Ce n'ai rien madame, excusez moi"
"Si j'y tient et ça me fait plaisir"
Elle se mit à genoux devant moi et pris ma bite dans la bouche.
Je n'en croyais pas mes yeux.
J'étais là, nu, devant une femme qui me suçait. Je sentais sa langue qui agaçait le bout de la queue. J'avais les yeux fixés sur cette boucha qui avalait ma bite avec gourmandise.
Sa main caressait doucement mes couilles que je sentais durcir. Bien entendu il ne fallut pas longtemps pour que je sente ma jouissance arriver. J'essayais de me retire mais elle me plaqua les mains sur les fesses pour garder mon membre dans la bouche. J'exposais rapidement et elle avala tout mon foutre, puis me nettoya le gland avec la langue.
"-Tu as aimé?
-Oui beaucoup
-Moi aussi mais tu as été trop vite
-Excusez moi, madame.
- Ne t'inquiète pas c'est normal à ton âge. Viens avec moi maintenant"
Elle m'entraina jusqu'à sa chambre. J'étais toujours tout nu mais me sentais moins mal à l'aise.
"Assieds toi sur le lit"
Elle se mis devant moi et retira son chemisier. Elle ne portais pas se soutien gorges et n'en avait pas besoin car sa poitrine était menue.
Puis elle défit la ceinture de son jean et le retira.
"Viens m'enlever ma culotte"
Je m'approchais d'elle, un peu hésitant mais j'avais très envie de découvrir pour la première fois le sexe d'une femme.
Je fis glisser sa culotte jusqu'à ses chevilles et découvrit son sexe. Il était entièrement épilé.
"Tu peux le toucher"
Je posais la main sur cet objet tant convoité. je fus étonné par sa douceur. Elle me guida vers ses replis intimes et découvrit ce sexe chaud et humide. Je le caressait doucement et je l'entendais soupirer de plaisir.
Il ne fallut pas bien longtemps pour que ma queue se dresse de nouveau.
Elle la sentit battre sur sa cuisse.
"Hum, je vois que ça te fais de l'effet et que tu recommences à bander."
Elle me fit basculer sur le lit et vint me chevaucher, cuisses bien écartées. Je voyais son clito qui palpitait.
Elle me pris la queue qui bandais de nouveau et vint s'empaler dessus. Je la sentis s'enfoncer dans ces plis tièdes et mystérieux.
Peu à peu elle s'anima, ondulant des anches. Je sentais ma bite palpiter en elle. Au bout de quelques minutes elle sentit que j'allais jouir et elle se retira. Elle se mis à quatre pattes, son cul offert devant moi.
"Prends moi comme ça"
Je m'approchais un peu maladroit et elle pris ma bite et se l'enfonça dans la chate. Je commençais à m'activer et trouvais cela super. Mes couilles battaient sur son cul. Elle poussait des petites cris de plaisir et griffait les draps.
"Vas y défonce moi continue fais moi jouir"
Je me concentrais au maximum pour ne pas cracher trop vite.
Je pus me retenir encore un moment avant de jouir en elle.
Nous sommes restés de longues minutes enlacés sur le lit.
Elle me regarda et me souffla
"Merci c'était délicieux"
Nous avons pris un douche ensemble et m'a ramené à la maison.
Au moment ou je descendais de sa voiture, elle déposa un baiser sur les lèvres et me chuchota. "Je compte sur toi la semaine prochaine."
Notre histoire a duré six ans jusqu'à mon déménagement dans une autre ville. Je suis même devenu amis avec son fils et son mari




Cette histoire est la propriété de son auteur : ne la copiez pas pour l'afficher sur un site autre qu'histoire-erotique.net

Ajoutez un commentaire pour cette histoire erotique:


Pseudo (*):


       Votre commentaire sur cette histoire(*):




Les champs marqués d'une étoile (*) sont indispensables.



Envie de voir vos écrits publiés?


Histoire-erotique.net vous donne la possibilité de les faire partager !

Pour cela, rien de plus simple : rendez-vous sur le formulaire pour envoyer votre histoire érotique!

A vos plumes !


Envie de laisser un commentaire sur le site? Une idée d'amélioration?

Faites le sur notre livre d'or !