Total : 1923
En attente : 24

Sexe
Soumis
Mature


Histoires par auteur

Hetero (676)
Entre hommes (118)
Entre femmes (51)
Transexuelle (59)
Premiere fois (111)
A plusieurs (653)
Jeune adulte (73)
Mature (19)
Soumis,soumise (143)
Inclassable (44)

Ma kiné a tout compris!
Le désir 6
Le désir 5
1ère fois
Les obligations du service






Je suis exhibitionniste

Ecrit par Rom
Parue le 18 juin 2015
Il y a 1 commentaire pour cette histoire


Cette histoire érotique a été lue 2268 fois | Cette histoire erotique a une note de : 10/20

Noter ce récit erotique !


Depuis deux mois enfermé dans ma chambre tout les soirs je suis sur mon ordi, j'ai trouvé un site qui me plait, je recois des ordres et j'aime obéir, je ne vois personne et cela n'est pas gênant, je prend les positions qu'on m'ordonne et je me pénètre avec des objets pour leur plaisir, il me reste trois semaines car mes parents déménagent dans une autre ville et mon père m'a loué un appartement pour continuer mes études. Je suis devant mon ordi quand j'ai un message.
As-tu de la lingerie féminine? non
Qui reste avec toi ? Mes parents et ma sœur
Ta sœur a quel age ? dix huit ans un ans de plus que moi
Elle doit en avoir demain je veux te voir avec ses sous vêtements.
Je ne pense qu'à ca et le matin comme je suis seul je vais dans sa chambre, comme elle part avec mes parents ses boites sont toutes faite, je trouve la bonne boite et je suis surpris de voir ses sous vêtements, il y en a tellement et beaucoup de très transparent je prend une bobette et un deshabillé, le soir quand je recois l'ordre d'ouvrir mon ordi, j'ai tout sur le dos, il est très content et me traite de belle salope, je suis content. Le dernière semaine je retourne dans la chambre de ma sœur et je prend plusieurs morceaux, elle va croire qu'elle les a perdus dans le transport.

J'arrive dans mon appartement deux pièces, les meubles sont là un sofa qui fait un lit et une cuisinette, aucun rideau dans la porte vitrée, je suis au deuxième et j'ai le même balcon que mon voisin qui se présente, il est dans la cinquantaine, je vois qu'il m'examine, mon père va m'envoyer un montant à tout les mois pour ma nourriture, je place mon linge et j'installe mon ordi, ma première semaine passe et je vois mon voisin assis sur le balcon à tout les soirs. Ce soir j'ouvre mon ordi et aussitôt je recois l'ordre d'ouvrir ma cam et là il me denande ce que je fais habillé, du coin de l'œil je vois mon voisin sur le balcon, je dis que je ne peux pas le faire ce soir car j'ai un visiteur et je ferme. c'est très petit et je me place à plusieurs endroit et je crois que si je suis sur le mur opposé il ne peut me voir. Ce soir je garde un gilet et j'ouvre mon ordi et ma cam, je vais sur le mur opposé et je l'enlève, un message entre et je dois approcher un peu pour le lire, je dois me caresser, je recule et je me caresse et bientôt mon pénis gonfle, je caresse mes fesses d'une mais et l'autre je pince mes seins, si je vois un message je m'approche un instant pour le lire, j'oublie le balcon et quand je me vide dans ma main j'amène tout mon jus à ma bouche, je ne perd pas une goute, je fige en voyant mon voisin qui a tourné sa chaise et qui me regarde, je n'ose pas le regarder, je cherche un autre moyen de me caresser mais il n'y en a pas, deux autre soir la même chose se produit sauf que là il place sa chaise le dos au balcon, je fais comme si je ne l'ai pas vu et je fais ce qu'on m'ordonne, j'avoue que j'aime qu'il me regarde, Ce soir après mon repas je me retrouve nu devant mon ordi, je lis le message quand je vois mon voisin entrer, je fige sans le regarder dans les yeux, il approche de l'ordi et lis le message, il me fige.
Tu attend quoi pour obéir ?

Je dois me pénétrer avec un objet et j'ai une hésitation, je vais dans le frigo et reviens avec une carotte et un pot de lubrifiant, après avec graissé mon anus j'entre la carotte lentement et je sens mon pénis augmenter, je perd la tête et je ne pense qu'au plaisir que j'ai quand je le vois enlever son pantalon mes yeux reste figés sur ce gros pénis qui veut exploser, il est assis et je ne peux me retenir je me jette à genoux et je place mes lèvres sur son gland, il ne dit rien, lentement je passe ma langue sur son gland, je sens qu'Il a du plaisir, je l'avale doucement et là il me prend la tête et il la descend pour que je l'avale au complet, il n'a pas à me forcer car j'augmente mon va et vient de moi même, je ne comprend pas pourquoi c'est si long mais il finis par se vider, je suis surpris de voir la quantité qui coule mais je ne perd rien et j'avale tout, toujours bandé il me repousse et il se dirige sur mon ordi, je vois ce qu'il écrit.

Elle fait quoi d'autre la chienne ?
Elle obéie et fait ce qu'ont lui dit.

Il ferme l'ordi et il se retourne vers moi, je ne le regarde pas dans les yeux.

Maintenant c'est moi qui donne les ordres, tu as quel age? 17 ans
Tu prend des pilules pour faire grossir tes tétons? non je n'ai jamais rien pris,
Je ne veux plus te voir sur l'ordi je vais venir tout les soirs.

Ce soir en arrivant je ne vois pas mon voisin et je vais sur l'ordi pour dire que je ne viendrai plus sur l'ordi, il veut savoir la raison mais je n'ai pas le temps car mon voisin entre, il me voit, il a l'air en colère et il retourne chez lui sans dire un mot, je m'en veux et je me met nu pour lui montrer que je regrette quand il reviendra, cela prend une hrs avant de revenir, nu devant lui je garde la tête baissée en m'excusant, je reste surpris quand je recois un coup sur les fesses, je lève les yeux et je vois une courroie de cuir dans sa main, un autre coup arrive et je crie de douleur, trois autre coup arrive et je le supplie d'arrêter, un autre coup arrive sur mon pénis et mes boules, je me retrouve à quatre pattes.

Tu vas apprendre à obéir ou bien tu vas retourner te crosser sur ton ordi, tu choisis quoi ?

Je vous promets de ne plus y retourner.

Il part sans me regarder, je l'attend deux soirs mais il ne vient pas, le troisième soir je suis nu à l'attendre quand il entre, il sourit en regardant mes fesses, il prend mes testicules dans sa main et il sert très fort, cela fait mal mais je ne dis rien, ses mains remontent sur mes seins et là il me pince très fort en tirant, cela fait mal mais cela me donne une érection.

Tu es en colère pour la fessée que tu as eu ? non je l'ai mérité
Je suis d'accord et ce n'est pas la dernière, as-tu quelque chose à dire contre ca ?
Je n'ai rien à dire c'est vous qui le décidez.
Maintenant fais moi bander.

Je veux le surprendre et je vais dans ma lingerie et prend un deshabillé et une bobette de ma sœur et je le rejoins, il sourit en me regardant.

Tu es une vrai putain et cela me plait, je suis content et en voyant la bosse dans son pantalon je me jette à ses pieds et je place ma bouche sur cette bosse , je défais son pantalon et en le baissant je suis trop proche et je recois son pénis en pleine figure, ma bouche cherche ce beau pénis et enfin je l'attrape pour l'avaler, en levant les yeux je vois son sourire, je prend mon temps et je vois qu'il aime cela, j'aime les jets que je recois et la quantité que je recois. il veut voir mon cu, je n'ai aucune hésitation, je lui tourne le dos et je me penche en écartant les jambes, mes mains m'écartent les fesses et je sens un doigt pousser sur mon anus, cela me donne un érection quand je sens sa main prendre mon sexe et me masturber, ce n'est pas long que je me vide,

À tout les soirs je vais venir te traire et ne crois pas que c'est pour te faire plaisir, comme ca tu ne penseras pas à ta queue, tu seras là simplement pour me servir.

C'est la première fois que j'entend dire qu'un gars se fait traire et je ne comprend pas, il me donne une bonne claque sur les fesses et je sens la douleur en le regardant partir. Je l'attend et aussitôt qu'il arrive il me fait placer à quatre pattes, il prend mon pénis et me masturbe, mon pénis grossit et un liquide coule, je sens sa main mouillée et il continue, sa main remonte très haut sur mon pénis et cela me fait mal car mon gland s'étire trop, je reste bandé mais la douleur m'empèche d'éjaculer, ses coups sec me fond mal et je sens mon gland échauffé, la douleur est épouvantable mais ses coups sec continuent, enfin je me vide et je suis content. Il sort son pénis et je vois qu'il veut se faire sucer, je le fais avec joie.

Je n'ai jamais pensé être aussi content de passer mes soirées nu devant un homme même si je ne connais pas son nom, je recois une autre claque sur les fesses avant son départ, il me fait plaisir en me disant un compliment.

Tu réalise mon rêve, j'ai enfin une vrai belle jeune chienne que je vais mettre à ma main.





Cette histoire est la propriété de son auteur : ne la copiez pas pour l'afficher sur un site autre qu'histoire-erotique.net

Ajoutez un commentaire pour cette histoire erotique:


Pseudo (*):


       Votre commentaire sur cette histoire(*):




Les champs marqués d'une étoile (*) sont indispensables.



Envie de voir vos écrits publiés?


Histoire-erotique.net vous donne la possibilité de les faire partager !

Pour cela, rien de plus simple : rendez-vous sur le formulaire pour envoyer votre histoire érotique!

A vos plumes !


Envie de laisser un commentaire sur le site? Une idée d'amélioration?

Faites le sur notre livre d'or !