Total : 1951
En attente : 47

Sexe
Soumis
Mature


Histoires par auteur

Hetero (693)
Entre hommes (126)
Entre femmes (51)
Transexuelle (60)
Premiere fois (119)
A plusieurs (658)
Jeune adulte (77)
Mature (20)
Soumis,soumise (145)
Inclassable (49)

SODOMIE DU MATIN FAIT DU BIEN
SEX SHOP ET BAISE AU PARKING
Je l'air sucé devant mon oncle
Mon Médecin
UNE SODOMIE ET AU LIT






Karen

Ecrit par Karen
Parue le 18 juillet 2016
Il y a 1 commentaire pour cette histoire


Cette histoire érotique a été lue 429 fois | Cette histoire erotique a une note de : 10/20

Noter ce récit erotique !


Je m'appelle Karen, je viens de découvrir ce site tres libre d’expression .
Les fantasmes sont racontés sans tabous par des auteurs tres chauds, certains récits m'ont émoustillées ,je voudrai faire connaitre a mon tour aux lecteurs de ce site , mes fantasmes les plus torrides.

Voici un fantasmes.

Philippe ,me présente un ami de bureau Antonio.

-Antonio Karen, Karen Antonio!!

L'homme me serre la main,c'est en souriant qu'il me fixe dans les yeux.

Je suis gênée par le regard noir qui fouille le mien , je baisse les yeux intimidée.

Le charisme de cet homme basané aux tempes grisonnantes me trouble.

Il me tient toujours la main ,et ne cesse de me complimenter sur ma beauté, et ma façon de me vêtir .

Ce beau parleur d'italien fait battre mon cœur, je l'entend cogner dans ma poitrine.

Enfin il me lache la main.

Rouge d'intimidation, je propose une boisson, les deux hommes s'installent au salon.

J'arrive une bouteille a la main, je me penche pour remplir les verres, mon corsage échancré s'ouvre legerement et découvre une partie de mes formes généreuses .

Antonio sourit, du coin des yeux je surprends le regard plongé dans mon corsage.
Rapidement je pose une main pour cacher ce que l'homme admire .


Je me redresse gênée, une bouffée de chaleur monte en moi .

je peux apercevoir a travers le fin tissus de la chemise de l'homme les contours de son torse musclé .

Philippe, propose de visionner les photos de vacances, c'est d'ailleurs pour cela qu'Antonio est la.

Je m'assoie a coté de l'italien sur le divan face a l’écran,j'attend le bon vouloir de mon mari qui met un temps fou pour passer les Photos ,il fait durer le plaisir.

la visionneuse est sur la table basse, Philippe assis sur le sol et actionne l'appareil.

Il se retourne , ses yeux sont juste a hauteurs de mes genoux .

Ma jupe courte dévoile mes jambes a mi-cuisses , je tente de tirer dessus mais peine perdue , elle est tres courte., donc je me résigne.

Par inadvertance, j'entrouvre les jambes, mon mari mate mes cuisses, et aperçoit même mon string.

Il penche un peu la tete pour en voir d'avantage.

Involontairement la jambe d'Antonio est contre la mienne , je sens la chaleur de sa cuisse contre la mienne.

j'ai un peu honte, je n'ose bouger.

Mon mari s'excite en matant mon string et mes cuisses , je ferme lentement les jambes , je ne sens plus la cuisses de mon voisin, mon mari mes fait les gros yeux.

Je les ouvre volontairement,mon mari me sourit, ma cuisse revient en contacte avec celle d'Antonio.

Il détourne la tete de l’écran pour me regarder, moi honteuse je laisse ma tete droite face a l’écran.

L'homme pose sa main sur ma cuisse que ma jupe ne cache plus, mon sang ne fait qu'un tour, je pose ma main sur la sienne et tente de la dégager doucement.
Il appuie fortement sur ma cuisse, je retire ma main, et je regarde mon mari hébétée.

Il met la visionneuse en automatique et vient s'assoie a coté de moi.

Il regarde la main de son ami sur ma cuisse, me fait un signe de tete comme pour dire eh bien ma salope, il pose la sienne sur mon autre cuisse et tire legerement pour me faire écarter les jambes d'avantage.

Ma respiration s’accélère, je fixe l’écran sans rien voir des photos.

Mon mari prend la main de son ami et la plaque entre mes jambes et la maintien appuyée contre ma chatte.

Je sursaute surprise , mon mari me livre a un autre homme que je me dis , mon cœur bat a se rompre.

Il oblige Antonio a me caresser.

A travers le string,il fait glisser ses doigts sur le tissus monte et descend sur ma fente.

Je ne sais si je dois le repousser ou l'encourager, je suis en nage c'est sans doute l’émotion.

Deux de ses doigts s'inserent sous le string, caressent ma fente qui mouille , un doigt penetre mon intimité,Je pousse un léger gémissement.

Le doigt me fouille s'enfonce profondément, un deuxieme vint a la rescousse.

Les intrus travaillent mon conduit trempé, il le visitent dans tous les moindres recoins.

Je me mords la main pour étouffer mes râles de bonheur.

Mon mari tire violemment sur mon corsage et dénude mes siens, les bouts gonflés pointent il en gobe un et le tète voracement, le bout durcit et devient douloureux sous ses assauts, il passe a l'autre, le fait gonfler enormement, je serre les dents en couinant .

Je geins comme un animal en rut, les doigts deviennent plus pressants, ils me ramonent la chatte rapidement, tournent a l'interieur, je me cabre et jouis comme une bête, je me mords la main jusqu'au sang pour ne pas hurler.

Antonio retire ses doigts il me sourit et s'agenouille face a moi ma jupe est remontée jusque sur le haut de mes cuisses, il place sa tete entre mes jambes et déchire avec ses dents le fin tissus du string.

Je pousse un

-Ouuah!! de surprise.

Quelle fougue que je me dis.

Le sauvage pose sa bouche sur ma chatte et aspire le jus qui s’écoule sa langue s'enfonce dans mon conduit brûlant et le fouille, je m'accroche a sa tete et la maintien contre ma chatte qui suinte comme un fruit beaucoup trop mure.

Je geins de plaisir

-Oui Oui huuuum!!

Mon mari a délaissé mes seins et offre a mes lèvres son pal tendu a l’extrême.

Je gobe le champignon épais gros comme un cèpe, je le tète longuement en ronronnant comme une chatte sous les coups de langues de mon amant.

Ma bouche avale le pieu large de mon mari, je ne sais pas si c'est parce-que je suis super excitée que j'arrive a l'avaler jusqu'aux couilles.

Je bave de bonheur sur la bite noueuse de mon mari qui agite doucement son bassin en geignant

Antonio dévore mon abricot comme un expert, il titille mon clitoris l'agace avant de l'aspirer, la sussions est telle que je me cabre, je mords même le manche de mon mari qui rugit.

Je me libre comme une chienne a mes deux amants, c'est la premiere fois que je fais l'amour avec un autre homme depuis mon mariage.

Mon mari tire sur mes cheveux et décharge au fond de ma gorge son foutre épais, il se retire de ma bouche la queue gluante de sperme .

Comme une bonne épouse j'avale le nectar avec des hum de plaisir.

Antonio c'est redressé, a sorti sa bite et l'enfonce jusqu’à la garde dans mon mont de venus.

Je pousse un cri rauque d'approbation.

Il s'accroche a ma taille et me pilonne sans relâche, sa bite large entre et ressort de ma chatte a vive allure, son membre luisant me laboure j'adore cette penetration j'en perds la tete je grogne des mots insensés.

Oui , encore, non , encore plus fort, assez, oui oui, noooon !!

Je jouis fortement en criant de plaisir.

Antonio accelere, ses coups de reins deviennent violents soudainement, il se raidit et envoie au fond de moi son sperme brûlant, il fini de décharger sa semence avec des râles de bêtes blessées.

Il pose ses lèvres sur les miennes, nos langues se cherchent et se nouent pour un long baiser.

Mon mari ravit que je ne me suis pas rebellée, propose de continuer plus avant nos ébats.

Mais cela c'est une autre histoire .


j'attends vos commentaires positifs ou négatifs !!!









Cette histoire est la propriété de son auteur : ne la copiez pas pour l'afficher sur un site autre qu'histoire-erotique.net

Ajoutez un commentaire pour cette histoire erotique:


Pseudo (*):


       Votre commentaire sur cette histoire(*):




Les champs marqués d'une étoile (*) sont indispensables.



Envie de voir vos écrits publiés?


Histoire-erotique.net vous donne la possibilité de les faire partager !

Pour cela, rien de plus simple : rendez-vous sur le formulaire pour envoyer votre histoire érotique!

A vos plumes !


Envie de laisser un commentaire sur le site? Une idée d'amélioration?

Faites le sur notre livre d'or !