Total : 1951
En attente : 241

Sexe
Soumis
Mature


Histoires par auteur

Hetero (717)
Entre hommes (158)
Entre femmes (52)
Transexuelle (64)
Premiere fois (154)
A plusieurs (696)
Jeune adulte (106)
Mature (32)
Soumis,soumise (155)
Inclassable (58)

SODOMIE DU MATIN FAIT DU BIEN
SEX SHOP ET BAISE AU PARKING
Je l'air sucé devant mon oncle
Mon Médecin
UNE SODOMIE ET AU LIT






LA BONNE SUCEUSE A JIM AU CAFE

Ecrit par CHANTALOUETTE
Parue le 07 avril 2016
Il n'y a pas de commentaire pour cette histoire


Cette histoire érotique a été lue 1412 fois | Cette histoire erotique a une note de : 10/20

Noter ce récit erotique !


BONJOUIR

Je rentre chez moi,toujours brûlante,je mange vite fait sur le pouce
puis je vais me doucher.Je me refais une beauté,je maquille mes lèvres en rouge agressif.J'ai envie de me faire prendre,d'exciter les hommes,de m'occuper d'eux avant de me faire défoncer par tous mes trous.

Je mets un ensemble qui vient de la mère de Tristan.Il se compose d'un
porte jarretelles serre taille en dentelle rose ornée de fleurs et de
feuilles,il a deux barres verticales en satin noir où viennent s'accrocher de fines jarretelles embellies par un noeud papillon,on retrouve les mêmes barres sur l'arrière.Je le mets,il est magnifique,
j'agrafer des bas couleur chair.Le soutien-gorge pigeonnant assorti
contient difficilement mes gros seins épris de liberté pour se faire caresser,le string dans les mêmes tons est si léger qu'il me semble ne pas en avoir.
Je me regarde dans la glace,ma belle lingerie fait ressortir mon bronzage uniforme.En toute modestie,je me trouve très belle...
Par dessus,je mets une robe noire parsemée de roses rouges,elle a un large décolleté carré,mes seins gonflés de désir débordent d'envie,
elle a des manches longues et descend jusque à dix centimètres au dessus du genou,ce qui est un peu long pour moi,mais elle est tellement moulante qu'elle me rend très sexy,mon petit cul ressort bien et attirera l'oeil du passant j'en suis certaine.Je monte sur des talons hauts en daim.

Je sors,je veux d'abord aller voir Amar pour commander ma viande et me
la faire livrer par son apprenti qui connaîtra sans doute les joies de l'amour pour la première fois.
Dans la rue,les mecs matent la salope qui tord son cul en marchant.Je me sens dans mon élément dans le rôle de la cochonne exhib,je sens mes lèvres se gonfler,le désir vient doucement,la ficelle de mon string se mouille et est avalée par ma chatte en frottant mon petit bouton d'amour.J'entends quelques sifflets admiratifs et des coups de klaxon qui m'encouragent à ne rien changer à ma démarche,mais pas un
ne vient me draguer,dommage pour eux,je suis une femme relativement facile,je dis rarement non.

J'arrive à la boucherie d'Amar,elle est fermée,je vais voir à l'entrée
secondaire,c'est fermé aussi.Je suis un peu déçue,tant pis.Je décide
d'aller au café à côté.J'ai un peu la trouille d'y aller seule,son patron,Jim,me fait un peu peur et me fascine en même temps.Son autorité et son ascendant sur son entourage me font penser au rôle tenu par Roger Hanin dans le film"Le grand pardon".
Je décide quand même d'y aller.
J'entre,la salle du restaurant est déserte à part le serveur qui attend le client.Il est quinze heures environ,c'est l'heure creuse,le
serveur vient vers moi:
"Bonjour,pourrais je voir Jim,s'il est là"
"Bien sur,je vais le chercher"
Ils reviennent une minute plus tard avec Jim,il ouvre les bras en parlant fort:
"Comment ça!!une telle beauté vient me voir et l'on ne me dit rien,
venez vers moi belle enfant!!"
Je ne sais quoi faire,il me prend dans ses bras et me serre,ça doit être sa façon de dire bonjour:
"Que me vaut le plaisir de votre visite?"
"Je pensais voir Amar,et il n'est pas là"
"Vous pouvez l'attendre ici si vous voulez,je vous offre un café?"
Cet homme me tétanise,je me sens comme une gamine devant lui,je balbutie:
"Oui,je veux bien"
"Venez en cuisine,on sera plus tranquille"
Il me prend par le bras,je le suis sans réagir,on arrive dans la cuisine,il ferme la porte derrière nous,j'ai les jambes qui flageolent
tant je suis impressionnée par ce géant qui me toise en matant dans mon décolleté.On dirait un loup qui va dévorer sa proie.Il fait le café et me le tend,je commence à me détendre,je déguste lentement mon chaud breuvage,il est bon:
"Ca va?vous semblez toute intimidée"
"Un peu,vous êtes si imposant."
"Ne craignez rien,je ne vous veux que du bien,Amar m'a beaucoup parlé de vous"
"En bien j'espère?"
"Bien sur,il est fou de vous,il m'a fait quelques confidences sur vous"
"Ah bon,et quel genre de confidences?"
"Il m'a dit par exemple qu'il n'avait vu une femme qui avait d'aussi beaux seins que les votres"
Je me sens de mieux en mieux,me voici sur mon terrain,il a les yeux brûlants,il a envie de moi.Tout va bien:
"Il a dit ça?,quel flatteur!!!"
"Avec ce que je vois,je ne suis pas loin de partager son avis"
"C'est gentil,merci,vous voulez vérifier par vous même?"
Il se dirige vers moi,il veut me prendre dans ses bras,je me tourne au dernier moment.Il me prend par la taille en se serrant contre moi,
je me laisse faire,il remonte ses mains le long de mes flancs avant de saisir mes seins par dessous.Il me les caresse doucement en m'embrassant dans le cou et sur les épaules,je suis toute excitée,je remue mes fesses de gauche à droite,je sens sa queue tendue tout contre moi.Jim semble ne s'intéresser qu'à mes seins,il les soupèse
avant de les pétrir,les malaxe,il roule mes tétons entre ses doigts,
il s'en occupe un bon quart d'heure tout en frottant sa queue contre mes fesses.Ma poitrine focalise toute son attention:
"Magnifique!!on dirait du marbre chaud!"
"Défais moi ma robe s'il te plait"
Il tire sur la fermeture éclair,puis il fait descendre les manches sur mes bras qui se retrouvent dénudés:
"Dégrafe moi mon soutien-gorge"
Il défait la fermeture,me voila dénudée jusque à la taille,il continue
de jouer avec mes seins,je le sens tout excité,je remue mon cul contre sa bite,ses baisers sur mes épaules et dans mon cou me font mouiller.Je sens des frissons me parcourir la colonne vertébrale.
Jim continue de s'occuper de mes gros nichons,ça dure un bon moment,on
se frotte doucement l'un à l'autre.Il délaisse un instant mes seins
pour descendre sa main sous ma robe,il caresse l'intérieur de mes cuisses avant de plonger sa main dans ma culotte,ma vulve béante accueille son doigt inquisiteur:
"Tu mouilles bien ma belle!!"
Il agace mon clitounet tout dur,sa bouche s'approche de mon oreille,je
suis toute tremblante,cet homme me tient sous sa coupe,par sa taille,
sa prestance et aussi l'habileté de sa langue dans mon cou et celle de son doigt sur mon clitounet.Je suis toute à lui,il me mordille l'oreille avant de se coller à mon pavillon:
"Amar m'a aussi dit que tu étais une super suceuse"
"On le dit"
"Il paraît que tu avales tout"
"Peut être bien,tu veux savoir?"
"Ca me tente bien"
Je me tourne et défais sa chemise blanche,dévoilant un torse velu qui commence à blanchir,je le lèche un peu tout en ouvrant sa braguette,je
baisse son pantalon et son caleçon laissant apparaître une bonne queue
de taille normale,un peu épaisse en circonférence.Je la passe contre mes joues et dans mon cou pour l'apprivoiser,elle est bien tendue.Je soupèse ses couilles dans une main pendant que j'agace son gland avec ma langue,Jim apprécie:
"Continue,c'est bon pompe moi bien!!"
Je m'enfonce lentement ce dard dans ma bouche,je l'avale en entier,je
reste un moment le nez dans les poils de son pubis avant de remonter le long de sa tige,une fois en haut,je replonge d'un seul coup.
J'alterne le lent et le rapide en salivant beaucoup sur sa queeu,il adore.Je gobe ses couilles en passant une main entre ses cuisses pour
lui caresser la raie de ses fesses.Il est un peu surpris mais me laisse faire,je caresse sa rondelle avant d'introduire mon majeur dans
son anus,il me laisse faire en ronronnant un peu"
"Tu sais y faire ma salope,continue c'est bon"
Je le suce longtemps en m'appliquant à lui caresser ses fesses et le
trou du cul.
Je le sens quand même se crisper,il maintient mon visage contre son bas ventre.Je sens soudain une liqueur chaude et épaisse couler sur ma
langue avant de descendre sdans ma gorge,son sperme est délicieux,je le bois jusque à la dernière goutte avant de le nettoyer et de lui rendre tout propre.Je me relève,Jim me prend dans ses bras:
"Amar ne m'avait pas menti,tu as des seins sublimes et tu suces comme
une reine,je me suis régalé"
"Tu sais,moi j'aime sucer,le matin en me réveillant,j'ai déjà envie de sucer une belle queue.Pour certaines femmes,c'est une vraie corvée,
pour moi c'est un besoin vital,j'aime la queue des hommes,c'est la plus belle chose au monde,j'en ai sucé un paquet,je n'en ai jamais trouvé deux pareilles.J'aime le goût,l'odeur du sperme,je mouille comme une folle en suçant une nouvelle queue,il ne se passe pas un jour sans que je suce au moins trois bites différentes
"On le sent que tu aimes ça,moi aussi j'ai aimé"
Je me sens toute mouillée,j'ai envie de me faire prendre:
"Ton serveur,il pourrait venir,j'ai envie de baiser!!"
"Tu es une vraie chaudasse ma belle!"
"Plus je baise,plus j'ai envie tant que je n'ai pas joui
"Je vais l'appeler,j'irai en salle surveiller la clientèle"
"Tu le connais bien?"
"Salim est le fils de mon meilleur ami,il ferait pour moi et je ferais tout pour lui"
Il sort de la cuisine et appelle:
"Salim,viens voir"
Je les vois discuter tous les deux,Salim me mate déjà les seins,puis il se dirige vers moi,il entre dans la cuisine et ferme la porte,je lui tends les bras pour l'accueillir....

A SUIVRE CHANTAL COCHONNE TOUT TERRAIN AIMANT LA QUEUE DES MALES


Cette histoire est la propriété de son auteur : ne la copiez pas pour l'afficher sur un site autre qu'histoire-erotique.net

Ajoutez un commentaire pour cette histoire erotique:


Pseudo (*):


       Votre commentaire sur cette histoire(*):




Les champs marqués d'une étoile (*) sont indispensables.



Envie de voir vos écrits publiés?


Histoire-erotique.net vous donne la possibilité de les faire partager !

Pour cela, rien de plus simple : rendez-vous sur le formulaire pour envoyer votre histoire érotique!

A vos plumes !


Envie de laisser un commentaire sur le site? Une idée d'amélioration?

Faites le sur notre livre d'or !