Total : 1100
En attente : 2

Sexe
Soumis
Mature


Histoires par auteur

Hetero (460)
Entre hommes (63)
Entre femmes (34)
Transexuelle (52)
Premiere fois (37)
A plusieurs (325)
Jeune adulte (12)
Mature (8)
Soumis,soumise (93)
Inclassable (18)

mes débuts de sexualité
VACANCES CHEZ GIANN I*12*
la debauche de mon amie cori
IL faut mieux se fait sauté que payé un dépanneur
la jolie niece






LA PIPE DU TAXI

Ecrit par MILLYRYAM
Parue le 16 mai 2009
Il n'y a pas de commentaire pour cette histoire


Cette histoire érotique a été lue 3496 fois | Cette histoire erotique a une note de : 13/20

Noter ce récit erotique !



DANS LA NUIT,JE ME REVEILLE EN ME DEMANDANT OU J ETAIS,J ENTENDS LA
RESPIRATION REGULIERE D ERIC ET CA ME RASSURE.JE ME SERRE CONTRE LUI
SON CORPS EST CHAUD ET SENT BON LE MALE ENDORMI.JE CARESSE SA QUEUE
DOUCEMENT,LA PRENDS DANS MA MAIN ET LE BRANLE LENTEMENT EN LUI
DECALOTTANT BIEN LE GLAND.J ADORE FAIRE BANDER UN HOMME PENDANT SON
SOMMEIL,SON SEXE S ALLONGE PETIT A PETIT,IL DURCIT SOUS MES DOIGTS
EXPERTS EN BRANLETTE.JE DESCENDS LE LONG DE SON VENTRE ET ENFOURNE
SA BITE DANS MA BOUCHE,JE LE SUCE AMOUREUSEMENT,SANS A COUPS.AU
BOUT D UN MOMENT,JE LE SENS SE CONTRACTER ET SA LIQUEUR ENVAHIT MA
BOUCHE,J AVALE TOUT CE NECTAR ADORE.IL BOUGE UN PEU,SE TOURNE ET SE
RENDORT DE PLUS BELLE.IL CROIRA AVOIR REVE.JE FAIS DE MEME.

5H DU MAT,DEBOUT,ERIC N EST PAS DU MATIN,IL ROUPILLE ENCORE MALGRE
LA LUMIERE ET LE BRUIT QUE JE FAIS.JE ME DOUCHE,ME MAQUILLE ET
M HABILLE,JE REMETS LE MEME ENSEMBLE ROSE Q HIER SOIR EN CHANGEANT
SEULEMENT DE PULL ET DE SOUS VETEMENTS.
JE METS UN COLLANT A GROSSES RESILLES NOIR OUVERT DEVANT ET DERRIERE
POUR FACILITER LA SODOMIE,UN STRING BLANC TRANSPARENT.JE REMONTE
MA JUPE AU MAXIMUM DE MANIERE A LA FAIRE PARAITRE TRES COURTE.COMME
J AI DES COLLANTS ON NE VOIT PAS LA DEMARCATION.EN PARTANT JE LAISSE
UN MOT A ERIC"JE TE RAPPELLE,MERCI POUR CETTE SOIREE,C ETAIT TRES
BIEN.A BIENTOT.MILLY".PUIS JE LAISSE L EMPREINTE DE MES LEVRES A
LA FOIS SUR LE PAPIER ET AUSSI SUR SA QUEUE EN LUI FAISANT LES
3 GALONS DES POMPIERS AU ROUGE A LEVRES".IL AURA UN BON SOUVENIR EN
SE REVEILLANT.
DEHORS JE ME MATE DANS UNE VITRINE,JE FAIS VRAIMENT PUTE AVEC CETTE
JUPE REMONTEE A RAS LE BONBON,JE SUIS EXCITEE.
ERIC N HABITE PAS PRES D UNE STATION DE METRO ET LES BUS SONT RARES
A 5H45 DANS CE QUARTIER.HEUREUSEMENT,IL Y A UNE STATION DE TAXIS
PAS LOIN ET UN TAXI QUI ATTEND.JE MAPPROCHE ET DEMANDE AU CHAUFFEUR
S IL PEUT M EMMENER CHEZ KADER.IL N EN CROIT PAS SES YEUX ET ME
MATE DE BAS EN HAUT(SURTOUT EN BAS),IL EST OK POUR LA COURSE.
-"SI VOUS VOULEZ MONTER DEVANT,IL N Y A PAS DE PROBLEME"
LE COQUIN,IL VEUT ME MATER LES CUISSES ET PLUS SI POSSIBLE.
-"PAS DE PROBLEME".
JE MONTE DANS LA VOITURE,MA JUPE REMONTE ENCORE UN PEU,JE SUIS A LA
LIMITE DE LA CULOTTE.IL SE RINCE L OEIL ET DEMARRE LENTEMENT.
N Y TENANT PLUS,IL POSE SA MAIN SUR MA CUISSE ET REMONTE VERS MON
STRING,JE MOUILLE DEJA....
JE L ARRETE ET LUI AVOUE:

-"JE SUIS TRAVESTI ET SI CA NE TE REBUTE PAS,JE PEUX TE SUCER EN
CONDUISANT".
-"GRATUIT?"
-"JE NE SUIS PAS UNE PUTE,JE FAIS CA POUR LE PLAISIR,J ADORE SUCER
DE BONNES BITES".
JE POSE MA MAIN SUR SA BRAGUETTE,IL BANDE DEJA.JE SORS SA QUEUE ET
COMMENCE MA PIPE DELICATEMENT.IL ROULE DOUCEMENT.JE VAIS ET JE VIENS
LE LONG DE SON MEMBRE EN ASPIRANT BIEN SON GLAND,IL APPRECIE ET
LAISSE MONTER SON PLAISIR.PAR SECURITE IL SE GARE A UN ENDROIT
DISCRET ET S ABANDONNE SEREIN A MES CARESSES VOLUPTUEUSES.JE
M APPLIQUE ET LUI LECHE LES COUILLES AVANT DE LES AVALER TOUTES LES
DEUX EN MEME TEMPS.IL GEMIT DE PLAISR.
-"C EST BON TU SUCES BIEN PETITE CHIENNE,VAS Y SUCE A FOND".
SOUDAIN SES MAINS S APPUIENT SUR MA TETE,SIGNE QU IL VA BIENTOT
DECHARGER SON FOUTRE.CA ARRIVE PAR SACCADES,C EST BON,C EST CHAUD,
QUEL PETIT DEJEUNER!!!!.

REMIS DE SES EMOTIONS IL ME DEMANDE SI ON PEUT SE REVOIR.
-"J AI NOTE TON NO DE TAXI,JE SUIS SOUVENT OU TU VAS ME LAISSER, LE
MATIN A CETTE HEURE LA ET AUSSI PARFOIS DE 13H A15H,JE TE RAPPELLE
DES QUE POSSIBLE".
ARRIVES CHEZ KADER IL M OUVRE LA PORTE ET ME DIT:
-"LA COURSE C EST POUR MOI,CA ME FAIT PLAISIR"
-"JE N AI PAS SUCE DANS CE BUT J ESPERE BIEN QUE TU POURRAS M
ENCULER UN JOUR,J ADORE CA,JE SUIS UNE VRAIE SALOPE".
IL M EMBRASSE EN ME TOUCHANT LE CUL,JE LUI FLATTE LA BITE A TRAVERS
LE PANTALON.

A BIENTOT.

LA JOURNEE COMMENCE BIEN:PAS ENCORE 6H,DEJA DEUX PIPES ET JE N AI PAS
ENCORE VU KADER.
ALLONS Y,IL DOIT ETRE IMPATIENT ET DOIT AVOIR LES COUILLES BIEN
PLEINES.ALLONS VIDER TOUT CA.

A BIENTOT
BAISERS MILLYRYAM.










Cette histoire est la propriété de son auteur : ne la copiez pas pour l'afficher sur un site autre qu'histoire-erotique.net

Ajoutez un commentaire pour cette histoire erotique:


Pseudo (*):


       Votre commentaire sur cette histoire(*):




Les champs marqués d'une étoile (*) sont indispensables.


Envie de voir vos écrits publiés?


Histoire-erotique.net vous donne la possibilité de les faire partager !

Pour cela, rien de plus simple : rendez-vous sur le formulaire pour envoyer votre histoire érotique!

A vos plumes !


Envie de laisser un commentaire sur le site? Une idée d'amélioration?

Faites le sur notre livre d'or !