Total : 1951
En attente : 46

Sexe
Soumis
Mature


Histoires par auteur

Hetero (693)
Entre hommes (126)
Entre femmes (51)
Transexuelle (60)
Premiere fois (119)
A plusieurs (658)
Jeune adulte (77)
Mature (20)
Soumis,soumise (145)
Inclassable (48)

SODOMIE DU MATIN FAIT DU BIEN
SEX SHOP ET BAISE AU PARKING
Je l'air sucé devant mon oncle
Mon Médecin
UNE SODOMIE ET AU LIT






LA SALOPE SUCE A L USINE

Ecrit par CHANTALOUETTE
Parue le 16 09 2016
Il y a 1 commentaire pour cette histoire


Cette histoire érotique a été lue 889 fois | Cette histoire erotique a une note de : 10/20

Noter ce récit erotique !


BONJOUIR

On se met à une table dans un coin,mon arrivée ne passe pas inaperçue,
il n'y a que des hommes,une bonne vingtaine qui boit le café avant d'attaquer le boulot.Il ne doit pas y avoir souvent de pute en cuissardes rouges et mini jupe à ras le cul et le moitié des seins à l'air,surtout à cette heure là...

On commande les cafés,le serveur me reconnaît,il a un large sourire,il
mate mes seins sous la résille.
J'ai besoin de me rafraîchir,j'ai transpiré un peu dans ce corps à corps amoureux avec mes deux amants.Je me lève et traverse la salle sous les regards libidineux des mâles présents.Je mouille beaucoup,je m'imagine en levrette au milieu de toutes ces queues tendues vers moi.
En arrivant vers le bar,juste avant d'obliquer vers la droite pour aller aux toilettes,je me dirige en plein vers le serveur,j'ouvre mon gilet en grand,il est scotché en voyant mes gros nichons,je lui fais un grand sourire,cette salope qui quitte sa culotte en plein café et qui montre ses seins doit bien l'exciter.
Je me nettoie un peu la chatte et le cul,puis je reviens à la table.
On boit le café,je suis à côté de Steven,je caresse sa braguette,il rebande déjà,j'ai envie de les revoir tous les deux,je demande à Yannis:
"Tu restes encore longtemps ici?"
"Une dizaine de jours environ"
"Et Steven,il va venir ici?"
"A la fin du chantier pour faire tous les branchements,tu as envie de le revoir?"
"Toi aussi tu sais,je passerai te voir un de ces jours"

On se lève,on sort et l'on se sépare sur le trottoir,j'embrasse Steven
pendant qu'Hervé me caresse les fesses en soulevant mon kilt,on se quitte sur une dernière étreinte...

On repart vers le métro,Hervé est content de sa petite pute...

Une fois dans la rame,mon chéri se colle contre moi,et tout en caressant mes seins,il murmure à mon oreille:
"Tu as aimé ma salope?"
"C'est sur,deux bonnes queues bien dures,je reviendrai les voir!!"
Les passagers autour de nous me matent,Hervé a ouvert mon gilet laissant voir mes seins,Hervé est comme un chien,il se frotte contre mes cuisses,je sens qu'il bande dur,il ne va tout de même pas me baiser au milieu de tout le monde,je ne pourrais même pas dire non tellement je suis chaude,j'ondule des hanches en faisant des sourires à tout le monde...

On arrive à la hauteur de la station où descend normalement Hervé pour aller au boulot,les portes s'ouvrent,les gens concernés sortent,
Hervé m'embrasse tendrement,les portes du wagon sonnent pour avertir de l'imminence de leur fermeture,c'est le moment que choisit Hervé pour sortir à toute vitesse,je n'ai pas eu le temps de réagir,les portes se referment,je le regarde s'enfuir,il me fait signe,tout heureux de son coup,quel salaud!!!

Je me re trouve seule au milieu de vingt mecs en rut,je ne souris plus du tout...
Je ne sais pas quoi faire,je baisse les yeux en essayant de ne pas me faire remarquer,c'est pas facile en mini à ras la chatte et des cuissardes de pute.Il y a quatre arrêts jusque à chez moi,ça risque d'être long.Je reste sans bouger,mes admirateurs ne bougent pas non plus,pas un n'a essayé de me tripoter,heureusement je pense,il aurait sans doute suffi d'un seul qui commence pour que tout le monde suive
son exemple.....
Ma station arrive enfin,je sors,il y a pas mal de mecs derriére moi sur l'escalator.Une fois dans la rue,après deux changements de de rues pour aller chez moi,il ne reste plus qu'un mec qui me suit.
Je le reconnais,il était venu près de moi dès que mon salaud de mari
m"avait lâchement abandonnée.Il est grand,costaud,plutôt pas mal,j'ouvre mon gilet tout en ralentissant le pas en tortillant mon cul afin qu'il me rattrape.Ca ne tarde pas,il arrive à ma hauteur,je lui souris:
"Je peux vous accompagner,si vous voulez,vous serez en sécurité?"
"Je suis presque arrivée,mais je veux bien être avec vous"
On passe devant chez moi,je le conduis jusque à l'usine,j'ai envie de le récompenser,et puis surtout,j'ai le bas ventre qui me brûle.
Je le prends par la main et l'on se dirige vers la murette,il est un peu étonné,je le rassure:
"Viens,je veux te remercier pour ta protection ,tu me fais envie"
"Toi aussi,tu me fais bander depuis que tu es entrée dans le métro,et je ne devais pas être le seul"
"C'était fait pour,j'aime exciter les mâles,viens!!"
On arrive à la murette,je sors sa bite en l'embrassant:
"Tu veux que je te suce?"
Je veux bien,je suis tellement excité que je ne tiendrais pas dix secondes dans ta chatte!!"
"Ou dans mon cul?"
"Salope!!!!"
Je commence à le branler doucement,il a une bonne queue bien dure,je m'accroupis et descends sur sa queue,je la prends en bouche,elle sent bon,je me l'enfonce en entier,je remonte sur sa tige,je lève les yeux vers lui avec un regard de salope et lui susurre avec une voix de salope:
"Jouis dans ma bouche,j'avale tout"
Ca le rend fou,il décharge au fond de ma gorge son surplus de sperme,il m'arrose les amygdales,il y a une bonne dose,j'avale ce doux
nectar doux et chaud que j'aime tant.Je le nettoie avant de me relever et de venir l'embrasser:
"Tu as aimé?"
"Super,ça fait du bien de grand matin!!"
"J'habite dans l'immeuble là bas,je tapine ici de temps en temps,si tu as envie de me revoir,on ne sait jamais!!"
"Je repasserai de temps en temps,j'aimerais bien te revoir,ton cul me rend fou!!"
On se quitte,il n'est pas du genre collant,tant mieux,je rentre chez moi....

Je me douche pour effacer les traces de sueur et de sperme,puis je vais dormir un peu,j'ai besoin d'un peu de repos.

Je me réveille vers onze heures,je reprends une douche pour bien me réveiller,je me maquille,puis je vais choisir ma tenue pour cet après midi.
Pour apaiser un peu les douleurs accumulées depuis lundi par mon cul et par ma petite chatte,j'ai décidé d'aller voir mes parents,ils habitent dans un bourg à trois quarts d'heure en voiture de chez moi.
J'adore mes parents et je trouve que je ne les vois pas assez souvent,
je vais en profiter aujourd'hui...

A SUIVRE CHANTAL QUI AIME LES GROSSES QUEUES DANS SON PETIT TROU DU
CUL SERRE


Cette histoire est la propriété de son auteur : ne la copiez pas pour l'afficher sur un site autre qu'histoire-erotique.net

Ajoutez un commentaire pour cette histoire erotique:


Pseudo (*):


       Votre commentaire sur cette histoire(*):




Les champs marqués d'une étoile (*) sont indispensables.



Envie de voir vos écrits publiés?


Histoire-erotique.net vous donne la possibilité de les faire partager !

Pour cela, rien de plus simple : rendez-vous sur le formulaire pour envoyer votre histoire érotique!

A vos plumes !


Envie de laisser un commentaire sur le site? Une idée d'amélioration?

Faites le sur notre livre d'or !