Total : 1951
En attente : 157

Sexe
Soumis
Mature


Histoires par auteur

Hetero (709)
Entre hommes (144)
Entre femmes (51)
Transexuelle (62)
Premiere fois (141)
A plusieurs (679)
Jeune adulte (89)
Mature (24)
Soumis,soumise (153)
Inclassable (56)

SODOMIE DU MATIN FAIT DU BIEN
SEX SHOP ET BAISE AU PARKING
Je l'air sucé devant mon oncle
Mon Médecin
UNE SODOMIE ET AU LIT






La Corse me porte chance (1)

Ecrit par michelgay
Parue le 28 décembre 2014
Il n'y a pas de commentaire pour cette histoire


Cette histoire érotique a été lue 2695 fois | Cette histoire erotique a une note de : 16.6667/20

Noter ce récit erotique !


A retour d’un voyage en Corse en bateau je me suis retrouvé avec une place en fauteuil dans une grande salle ou nous étions très nombreux, j’ai eu la chance d’avoir une place ou je pouvais allonger mes jambes pour pouvoir me reposer. Ajaccio/Marseille 12heures de traversée. Devant moi un couple d’habitués qui rentraient sur le continent. L’homme dis à sa femme qu’il allait prendre une douche, je ne savais pas que c’était possible et par curiosité je l’ai suivi discrètement. Il est rentré dans une salle ou il y avait des WC et des douches, je me suis dit qu’avant d’accoster je me prendrais une douche et en attendant puisque j’avais mon nécessaire de toilette je n’avais qu’à me raser et me brosser les dents.
Je commençais à me raser quand un homme d’une cinquantaine d’années est rentré et a lui aussi entrepris de faire un brin de toilette.
J’ai remarqué qu’il n’arrêtait pas de me regarder, machinalement du coin de l’œil je l’ai regardé aussi, je me suis aperçu qu’une bosse se formait au niveau de son sexe. Il s’est aperçu de la direction de mon regard et il s’est mis de trois quart pour que je jouisse d’avantage de mon spectacle.
Apres avoir fini notre toilette il s’est approché de moi et a entamé une conversation anodine. Il s’est présenté et m’a dit avoir fini ses vacances et qu’il rentrait chez lui en Champagne ou son ami Marc l’attendait.
Son « ami Marc » ça m’a fait tilt j’ai bien compris qu’il était homo comme moi. Il m’a demandé si j’étais seul je luis ai dit non je suis marié mais aujourd’hui je voyageais seul.
Il m’a proposé de partager sa cabine car le voyage était long, je n’ai pas hésité une seconde sachant ce que cela allait entrainer. Nous sommes repartis ensemble vers sa cabine. Une fois à l’intérieur il s’est débarrassé de ses vêtements et je fis de même. Nous nous somment embrassés longuement et il a commencé à me caresser pendant que je m’occupais de son sexe pas très long mais épais avec le gland plus gros que le reste, il bandait et en me pressent sur la tête me fit comprendre qu’il voulait que je le suce ce que je m’empressais de faire avec application le léchant, le suçant, m’occupant aussi de ses belles couilles bien pleines. Il s’est mis à me baiser la bouche avec force et me faisant la prendre jusqu’au fond de ma gorge, au bout d’un très long moment je l’ai senti tressaillir et il s’est rependu dans ma bouche a longs flots de sperme chaud et d’un gout très agréable, j’ai tout avalé en dégustant jusqu’à la dernière goute.
Il s’est retiré s’est agenouillé et à son tour m’a prodigué une sublime fellation qui a duré un très long et bon moment, pendant qu’il me suçait il a entrepris de me doigter avec un puis deux et enfin trois doigts ce qui a eu pour effet de me faire jouir. J’ai déversais plusieurs jets de sperme qu’il s’est empressé d’avaler.
Nous nous somment couchés et nous nous somment câlinés en attendant de reprendre des forces, et c’est lui qui le premier a recommencé à bander, il a commencé à me caresser les fesses puis mon petit trou quand il a vu que je me dilatais suffisamment il s’est mis une capote et très lentement avec beaucoup de précaution et de tendresse il s’est introduit dans ce trou qui n’attendait que ça, arrivé au fond je sentais ses belles couilles contre mon cul et je me suis mis à bouger pour me baiser tout seul, il m’a laissé faire un moment et il a pris les choses en main et il m’a pilonné le cul jusqu’à jouir avec force.
Nous avons échangés les positions et je me suis de suite rendu compte que je pouvais tout rentrer sans forcer je lui ai bourré le cul et a un moment il m’a retiré le préservatif en me disant qu’il voulait sentir mon jus au fond de son cul, je n’étais pas très chaud mais je lui ai fait plaisir.
Quand j’ai jouis il a lui aussi jouis avec force il adorait ça. Nous nous somment endormis dans les bras l’un de l’autre. Au petit matin nous avons refait l’amour, nous avons pris une douche, le bateau rentrait au port de Marseille. Nous nous somment embrassés et nous somment allés chercher nos voitures pour débarquer.
On ne s’est plus revus et je pense souvent à lui avec tendresse et nostalgie.



Cette histoire est la propriété de son auteur : ne la copiez pas pour l'afficher sur un site autre qu'histoire-erotique.net

Ajoutez un commentaire pour cette histoire erotique:


Pseudo (*):


       Votre commentaire sur cette histoire(*):




Les champs marqués d'une étoile (*) sont indispensables.



Envie de voir vos écrits publiés?


Histoire-erotique.net vous donne la possibilité de les faire partager !

Pour cela, rien de plus simple : rendez-vous sur le formulaire pour envoyer votre histoire érotique!

A vos plumes !


Envie de laisser un commentaire sur le site? Une idée d'amélioration?

Faites le sur notre livre d'or !