Total : 1951
En attente : 0

Sexe
Soumis
Mature


Histoires par auteur

Hetero (678)
Entre hommes (118)
Entre femmes (51)
Transexuelle (59)
Premiere fois (111)
A plusieurs (654)
Jeune adulte (74)
Mature (19)
Soumis,soumise (143)
Inclassable (44)

SODOMIE DU MATIN FAIT DU BIEN
SEX SHOP ET BAISE AU PARKING
Je l'air sucé devant mon oncle
Mon Médecin
UNE SODOMIE ET AU LIT






La Secrétaire

Ecrit par barbaracatherine
Parue le 06 octobre 2016
Il n'y a pas de commentaire pour cette histoire


Cette histoire érotique a été lue 1906 fois | Cette histoire erotique a une note de : 5/20

Noter ce récit erotique !


Il lui restait une demi-heure avant la reprise de sa réunion, il décida de prendre un café dans son bureau. Quand il ouvrit la porte sa secrétaire était là, penchée sur son bureau pour y poser un dossier. Elle portait une jupe droite noire et un chemisier transparent lie de vin. Son postérieur digne de celui de la Vénus Hottentote, s'offrait à son regard faisant monter à son paroxysme le désir de la posséder qui le tirailler depuis quelques semaines. Il s'avança sans bruit pour se rapprocher d'elle.
Elle ne l'avait pas entendu arriver aussi, fût-elle surprise lorsqu'elle sentit ses mains remontées le long de ses cuisses pour relever sa jupe. Sa main gauche commença à explorer ce qu'il y avait sous la dentelle de sa culotte, ses doigts caressant sa toison, pendant que de la main droite, il déboutonnait son chemisier. Elle se redressa lorsque ses doigts effleurèrent son clitoris, se retrouvant ainsi coincée entre lui et son bureau. Il sentit ses mamelons se durcir sous l'effet du désir. Il posa ses doigts sur sa bouche lui intimant l'ordre de se taire. Lorsque ses doigts commencèrent à explorer les profondeurs de son corps, elle étouffa un gémissement, laissa courir sa langue le long des doigts qui la bâillonnaient et, en glissa un dans sa bouche. C'était le signal qu'il attendait. Il lâcha son emprise pour se dévêtir mais, avant qu'il n'ait pu faire quoique ce soit, elle s'était retournée et avait déjà les mains sur la boucle de sa ceinture. Avant qu'elle ne le déshabille, il lui agrippa les poignets pour la bloquer et s'agenouilla. Avec ses dents, il fit glisser la culotte de dentelle noire qui tomba vite sur ses chevilles. Il remonta en jouant avec sa langue le long de sa jambe et, entreprit d'explorer son intimité déjà bien humide. Elle ne pouvait bouger et, c'est lorsque la pression de ses cuisses autour de sa tête, commença à se faire plus forte qu'il se redressa. En deux secondes, son pantalon glissa sur ses genoux et, elle avait déjà aspiré son sexe dur dans sa bouche. Elle jouait avec sa langue autour de son gland tout en le suçant goulument. Avec ses mains, elle caressait doucement ses couilles. C'est quand elle commença à les aspirer que d'un geste ferme, il la repoussa. Elle se redressa et, il lut de la surprise dans ses yeux noisette. Avec un sourire, il l'attrapa par la taille et la posa sur le rebord de son bureau. Il la pénétra violemment étouffant son cri dans un baiser. De sa main gauche posée sur ses reins, il la plaqua contre lui de façon à la pénétrer plus profondément encore tandis que sa main droite dégageait ses seins de leur corbeille de dentelle protectrice. Son corps commença à vibrer sous l'effet du plaisir. Du bout de sa langue, il gouta chaque parcelle de sa poitrine. Et, lorsqu'il commença à mordiller ses tétons, il ne fallut pas longtemps pour qu'un râle d'ivresse vienne se perdre contre son épaule qu'elle mordait à pleines dents. Elle s'excusa et, comme pour se faire pardonner, s'agenouilla et entrepris de nettoyer son membre. Elle faisait courir sa langue en douceur sur celui-ci et, lorsqu'elle commença à caresser ses bourses du bout des ongles, son nectar explosa en 4 giclées au fond de sa gorge. S'en étouffant presque, elle avala, se délectant de sa saveur aigre douce. Elle lécha du bout de la langue la dernière goutte tout en levant vers lui ses yeux qui brillaient et, le regardait d'un air coquin. Elle se releva, tira sur sa jupe et passa par la terrasse pour rejoindre son bureau. Tout en se rhabillant, il aperçut la petite culotte noire abandonnée au pied de son bureau. Il la ramassa, en huma l'odeur puis, après l'avoir soigneusement pliée, la rangea au fond de sa poche de pantalon. Il sortit sur la terrasse pour fumer une cigarette. Le dos appuyé sur la rambarde, tirant sur sa clope, il la regardait évoluer dans son bureau. Il remarqua que ses tétons étaient encore durcis par le plaisir. Elle en sortit, deux tasses de café à la main et vint se mettre à gauche. Son regard se portait sur la baie d'Ajaccio, elle semblait pensive. Il écrasa sa cigarette dans le cendrier sur la petite table, bu son café d'un trait, posa sa tasse en lui souriant et, en lui caressant les fesses, lui dit : "Il faut que j'y aille ma princesse.". Elle ramassa les tasses en souriant et rejoignit son bureau pour se remettre à travailler. Lorsqu'il partit pour sa réunion, il repassa par son bureau. Elle lui tournait le dos, se penchant par-dessus son épaule, il la fit sursauter en déposant un baiser sur le pendentif de la Corse qui était posé au cœur de sa poitrine. Il lui fit un clin d'œil et sortit dans le couloir en fredonnant.
Lorsqu'elle eut fini sa journée, après avoir fermé son bureau, elle repassa par la salle de réunion. Il allait prendre la parole mais, marqua un temps d'arrêt en la voyant entrer. La salle devint silencieuse, elle posa son agenda à côté de lui. Il lui sourit et, pendant qu'elle partait, il remarqua que tous les regards masculins se portaient sur elle. Quand elle eut fermé la porte, il pensa à sa devise "Tamanta strada", la route est longue mais, elle sera bien plus agréable à suivre dorénavant.



Cette histoire est la propriété de son auteur : ne la copiez pas pour l'afficher sur un site autre qu'histoire-erotique.net

Ajoutez un commentaire pour cette histoire erotique:


Pseudo (*):


       Votre commentaire sur cette histoire(*):




Les champs marqués d'une étoile (*) sont indispensables.



Envie de voir vos écrits publiés?


Histoire-erotique.net vous donne la possibilité de les faire partager !

Pour cela, rien de plus simple : rendez-vous sur le formulaire pour envoyer votre histoire érotique!

A vos plumes !


Envie de laisser un commentaire sur le site? Une idée d'amélioration?

Faites le sur notre livre d'or !