Total : 1909
En attente : 8

Sexe
Soumis
Mature


Histoires par auteur

Hetero (669)
Entre hommes (113)
Entre femmes (50)
Transexuelle (60)
Premiere fois (108)
A plusieurs (649)
Jeune adulte (68)
Mature (17)
Soumis,soumise (142)
Inclassable (41)

EXHIB SANS CULOTTE SUR LE PORT
CONSEIL DE FAMILLE
Les dames me fatiguent .
Bon et mauvais souvenir de vacances 2
Bon et mauvais souvenir de vacances






La soirée avec mes amies (cfnm)

Ecrit par Username9876
Parue le 26 janvier 2015
Il y a 3 commentaires pour cette histoire


Cette histoire érotique a été lue 6752 fois | Cette histoire erotique a une note de : 15/20

Noter ce récit erotique !


voici une histoire cfnm: Cet histoire commence lorsque j'avais 16 ans. J'étais assez bien bâti et plutôt costaux. Par contre, j'avais une petite insécurité pour se qui était de la taille de ma bite. Elle ne faisait que 11,6 cm lorsqu'elle est dure. Je trouvais cela assez petit pour mon âge!

Tout avais commencer à la fête d'une de mes amies. Dans se temps là, je n'avais pas vraiment d'amis garçons. Je me tenais surtout avec les filles de ma classe. Il y avait:
Rose: 16 ans , petit sein, blonde, un sourire craquant à en charmer plus d'un.
Noémie: 15 ans mais bientôt 15, rousse, c'était la plus belle. Je fantasmais en pensant à ces superbes formes. Sein de taille moyenne et fessier bien fourni pour son âge.
Pamela: 17 ans, brune aussi, c'était la plus veille. Elle avait aussi les plus gros nichons. Elle c'est faites percer la lèvre du dessous. C'est la dure a cuire du groupe.
Audrey: 16 ans aussi, cheveux noir, belle forme mais elle ne les mettait pas en valeur. C'est l'élève modèle. Elle a toujours les meilleur note et elle ne fait pas souvent de bêtise.
Pour finir il y a Marie: la soeur d'Audrey, la plus jeune. Elle n'a que 14 ans. Audrey et elle se suive partout et Audrey ferais n'importe quoi pour sa petite soeur.

Nous étions justement à la fête de Marie quand cela c'est produit. C'était vers la fin de la soirée. Nous étions tous dans le sous sol des parents d'Audrey et Marie. Leur parent étant maintenant habitué que leur filles ont un ami garçon, ne se sont pas préoccuper de se qui pourrait se passer dans le sous sol et ils sont parti se coucher au première étage. Nous parlions de tout et de rien, nous nous amusions comme des fous jusqu'au moment où Pamela demanda a Marie:
-Est tu contente de ta fête Marie?
-Oui très...
-Tes cadeaux ton fait plaisir?
-oui beaucoup! Même si il n'y avait pas se que je voulais le plus.. même si je mis attendais
-Et qu'est ce que tu voulais au juste?, sa soeur lui demanda
-Je sais pas si je devrais le dire.. sa me gène
-vas y, on te jugera pas!, Rose répondu
Après un petit moment d'hésitation Marie répondu:
-J'aurais aimez voir un zizi
Un gros silence se fit entendre dans le sous sol
-C'est parce que mon amie Julie m'a dit qu'elle a vue son premier à sa fête. Donc, je me suis dit que j'aurais aimez aussi.
Après un petit malaise les filles commencèrent a rire un peu. Noémie dit en blague:
-Sam te montrera avec plaisir! N'est ce pas Sam?
Toute les filles partirent à rire hilare. J'étais un peu gêner dans cette situation. Surtout que Marie avait pris le commentaire de Noémie au sérieux.
-C'est vraie? tu voudrais bien me montrer ton machin?
Toute les filles me regardèrent comme si elles attendaient une vraie réponse. Comme si j'aillais dire oui.
-Mais non, je crois que Noémie disait cela pour plaisanter
-Mais pas du tout!, Noémie dit en ricanant
-Se serait bien pour son éducation sexuelle!, dit Pamela
-Oui! S'il te plait! S'il te plait Sam!, dit Marie
-Au pire tu nous la montre tous, maintenant! Fais plaisir à ma petite soeur! En plus, mes parents sont parties se coucher... il n'y a pas de danger!, dit Audrey plutôt sérieusement
Je ne savais pas trop quoi faire dans cette situation. Je trouvais a la fois cela excitant de m'imaginer nue devant toute ces belles filles mais a la fois humiliant car je sais que je n'es pas un très gros pénis.
Tout se que j'ai pue trouver comme réponse c'était:
-D'accord... si vous aussi vous me montrer!
- Ce n'est pas juste... nous sommes 5 filles et toi 1 garçon. Nous n'allons pas tous nous dénuder juste pour que toi tu nous montre ton engin, dit rose.
Moi, trouvant quand même la situation excitante et oubliant ma gène pour mon antre-jambe de petite taille répondit:
-D'accord, alors une seule d'entre vous se dénude, et je me dénude.
Toue les filles trouvèrent cette proposition acceptable.
-Alors? Veut tu que l'on choisissent la fille ou tu va choisir toi même?, dit Pamela
-Je peux la choisir?, dis-je
-Bien sûr...
Je savais déjà laquelle je voulais mais je pries mon temps en faisant semblant de réfléchir longuement.
-Je crois que je vais choisir... Noémie!
-Si c'est pour la bonne cause, elle répondi
Elle se leva, avenca tranquillement vers moi. Elle prie son chandail et le souleva doucement. Elle descendit son petit short qui moulait bien ces cuisses. Elle était en sous-vêtement devant moi! J'avais beaucoup de plaisir à regarder et a détailler toutes ces courbes sur son corps. J'ai presque osé y touché mais je ne l'es pas fais, de peur qu'elles me prennent pour un pervers. Noémie commence a dégrafer son soutient-gorge. Je senti ma bite devenir toute dur dans mon caleçon. Elle l'enleva. Je vis pour une première fois des seins de femme. Elle en avait une belle paire pour son âge. Ces petits tétons rouge me faisait bander comme je n'avais jamais bander auparavant. Elle termina par se retourner de dos que je voies bien son jolie petit cul, elle descendit sa petite culotte jusqu'a ces pieds me laissant entrevoir sa petite chatte dont j'avais vraiment envi de dévorer toute crue. Elle se retourna, me ramena sur terre et me sortant de mes rêves les plus fou en me disant:
-À ton tour maintenant.. un marché est un marché et Marie en a très envi.
Obliger, je me leva et commença a déboutonner ma chemise. Je sentais le regard de Marie ayant très hâte de voir un zizi pour la première fois. Je sentais aussi les regards de toute les autres filles amuser par la situation. Je sentais surtout le regard de Noémie, toujours nue, se qui me faisait vraiment bander. Une chance qu'elle était bander, comme cela elle sera un peu plus grande... sinon cela aurait été l'humiliation totale. Même si là aussi, elle est petite bien dure. Je descend mon pantalon jusqu'a mes chevilles et me voila en caleçon. On pouvait clairement voir que leur regard me faisait de l'effet, et les filles pouvaient déjà imaginer qu'elle n'est pas très grosse.Je les regardes en leur disant:
-un marché est un marché hein...
Et je descendi mon slip laissant complètement à la vue de tous ma petite verge bien dure.
Les commentaires et les rires fusèrent:
-Ouais, je m'attendais à plus!
-Est ce que tu l'as oublié chez vous? je la voies pas!
- Où se trouve l'autre moitié?
Seul Marie ne comprenait pas et elle était scotché à la vue de son premier zizi.
Audrey arrêta les remarques désobligeantes sur mon corps en disant:
-Regarder, c'est vraie que se n'est pas la plus grande que j'ai vue dans ma vie mais, elle a tout de même un charme. Et n'oublier pas que Sam est notre ami et que se n'est pas gentil de rire de lui comme cela. En plus, en tant qu'ami, il nous a laisser voir sa bite et a contribuer à l'apprentissage sexuelle de ma soeur. Alors je crois que nous lui en devons une.
-Merci Audrey... lui dis-je
J'alla remettre mes vêtements quand Marie m'arrêta en disant:
-Est ce que je peux y toucher?
Je lui dit:
-Au point où j'en suis... je crois que oui...
-Wow.. tu es très gentil sam! , dit Audrey
-Moi aussi j'aimerais bien toucher!, dit Pamela en riant
Sans aucune retenu je lui répondi:
-D'accord.. tu pourras après si tu veux!
Les filles étaient tous bouche-bée par la réponse... Marie s'approcha de moi.. se pencha et prie mon membre de sa main complète.
-C'est spéciale comme texture, j'aime beaucoup les couilles en dessous., dit elle en les sous pesant.
Le sentiment de sa main me touchant et en jouant avec ma verge m'excitait comme je n'avais jamais été aussi exciter auparavant.C'est là que Noémie, toujours nue comme un vers, lui dit:
-tu veux savoir comment tu peux faire plaisir a Sam?
-Comment?, dit elle sans pour autant tourner sa tête vers Noémie, continuant a regarder mon antre-jambe.
-Est ce que tu sais c'est quoi du sperme?
-Tu ne pense pas que tu vas trop loin? dit rose
-Mais non, Sam a le droit a une petite récompense je crois? Cela te ferais plaisir Sam?
Ne sachant quoi dire... je hocha la tête de haut en bas mécaniquement, comme un robot.
-Je crois que tu as raison Noémie, au point ou nous en sommes, autant tout montré sur la sexualité à Marie!, dit sa soeur
Noémie se pencha à la hauteur de ma verge, là où Marie s'amusait en tapotant dessus. Elle prie mon membre dans ces mains et commença a faire des vas et viens intense en expliquant à Marie pourquoi elle fait cela:
-Tu voies Marie, le sperme est le liquide sortant de la bite d'un homme après le rapport sexuel lui procurant beaucoup de plaisir. Se liquide sert avant tout à produire des bébés. Les mouvements que je fais en se moment fais beaucoup de bien à Sam... veut tu essayer?
-OUI!
Marie pris la relève de Noémie et commença a reproduire les même mouvement qu'elle. Pour accentuer le plaisir et pour que j'éjacule plus rapidement, Noémie se colla, complètement nue contre mon corps, en jouant avec mes testicules. Cela ne pris même pas 1 minutes que j'éjacula 4 gros jets de spermes dans le visage de Marie très surprise.
-Je suis toute coller... en plus sa sent pas très bon!
Toute les filles rirent hilare..
Il jouèrent avec moi comme cela toute la nuit. Pamela me fit une branlette espagnol avec ces gros seins naturels et délicieuse à la vue, Marie me fit une autre petite branlette avec l'aide de sa soeur. Rose me colla et m'embrassa toute la nuit et pour finir, Noémie restant nue toute la soirée, me fit une fellation de déesse qui me fit éjaculer pour la dernière fois de la soirée dans sa bouche. C'est coup de langue était ceux d'une professionnel même si elle m'avoua plus tard, que c'était sa première fellation. Après cette soirée.. nous eûmes quelques relations sexuelles mais pas plus que cela. Audrey me fit une fellation dans les toilettes du lycée quelques jours après pour me remercier de cette soirée là et j'ai perdu ma virginité avec Noémie un peu plus tard. Je déménagea quelques années après et je ne l'ai est plus jamais revus. Mise à part une.. mais cela est une autre histoire. Voilà un récit basée sur une histoire vraie prouvant que, même si nous n'avons pas le plus grand sexe au monde, ce n'est pas la fin du monde.



Cette histoire est la propriété de son auteur : ne la copiez pas pour l'afficher sur un site autre qu'histoire-erotique.net

Ajoutez un commentaire pour cette histoire erotique:


Pseudo (*):


       Votre commentaire sur cette histoire(*):




Les champs marqués d'une étoile (*) sont indispensables.



Envie de voir vos écrits publiés?


Histoire-erotique.net vous donne la possibilité de les faire partager !

Pour cela, rien de plus simple : rendez-vous sur le formulaire pour envoyer votre histoire érotique!

A vos plumes !


Envie de laisser un commentaire sur le site? Une idée d'amélioration?

Faites le sur notre livre d'or !