Total : 1951
En attente : 241

Sexe
Soumis
Mature


Histoires par auteur

Hetero (717)
Entre hommes (158)
Entre femmes (52)
Transexuelle (64)
Premiere fois (154)
A plusieurs (696)
Jeune adulte (106)
Mature (32)
Soumis,soumise (155)
Inclassable (58)

SODOMIE DU MATIN FAIT DU BIEN
SEX SHOP ET BAISE AU PARKING
Je l'air sucé devant mon oncle
Mon Médecin
UNE SODOMIE ET AU LIT






La soumision de Serge

Ecrit par mathisson
Parue le 05 09 2009
Il y a 5 commentaires pour cette histoire


Cette histoire érotique a été lue 13547 fois | Cette histoire erotique a une note de : 12.25/20

Noter ce récit erotique !


Une semaine s'est écoulée depuis le fameux soir ou Serge a surpris son épouse en plein ébats érotique, avec Régis, son pire ennemi, et sa secrétaire Mraguarita. IL sait qu'ils ont eu d'autres relations, mais préfère l'ignorer.
Aujourd'hui, c'est journée détente pour Serge. Il décide d'aller au club faire une partie de tennis.Deux courts à côté, se trouve Régis, qui fait également parti du club. Les deux hommes se hait. Serge remarque le sourire narquois de Régis. Ils se défient du regard. C'est Serge qui baisse la tête. Deux heures plus tard regagne les vestiaires, et va au douche commune.
Régis rentre au vestiaire, et se déshabille. Il entend couler l'eau. Ce n'est pas rare que deux joueurs se douchent ensemble. Ils refont leur partie en se lavant. Il se penche, et reconnait Serge. Il ferme à clé. Un sourire illumine son visage. Serge, enduit de savon, ne s'aperçoit pas de la présence de Régis, ne l'entend pas s'approcher derrière lui.Régis passe une main autour de la taille de Serge, et lui saisit les attributs. Serge se retourne et reconnait son agresseur. Par réflexe il porte sa main entre ses jambes pour écarter l'intruse, mais Régis appuie sa prise.
-Aie..aie..Lâche çà connard ou je te corrige. Justement, j'ai un compte à régler avec toi et ta secrétaire.
-Tu sais ou elle est la secrétaire en ce moment. Elle s'amuse avec ta femme. Si tu voyais ce qu'elle lui fait, comme elle l'a fait gueuler. Et ta femme se laisse faire, elle se régale. Quelle pute.
Serge se débat pour se libérer, mai Régis est plus costaud que lui, beaucoup plus fort.Les deux hommes partent en arrière, et se retrouve au sol, sur le dos. Serge tombe entre les jambes de Régis. Celui-ci fait un quart de tour, passe une jambe sur la poitrine de Serge, et le bloque en lui faisant une clé. Serge essaie de se dégager en poussant sur le mollets de Régis, mais l'étau fait par les cuisses musclées de Régis, ne faiblit pas. Régis regarde Serge en souriant, en lui montrant sa main libre.
Régis parcours des yeux le corps de Serge, s'arrêtant sur les endroits précis.
-Ta femme m'a dit que tu n'était pas bien monté, sourit-il. C'est vrai que tu es un peu juste. Tu vas voir celle que je vais te mettre dans le cul. C'est pas un fifre de merde.
-Si tu fais çà, je te tue, se défend Serge. Tu crois que le vais me laisser faire...Aie..aie..pas çà..
Régis lui serre les couilles pour lui faire comprendre qu'il a intérêt à obéir, sans quoi...
-Chut..chut ma puce, calme toi. Ne m'oblige pas à te donner la fessée. Je veux juste m'amuser un peu avec toi.
Régis joue avec le corps de Serge, caresse le ventre, puis redéscend sur les parties intimes, frotte les testicules un contre l'autre, comme s'il froissait du papier, roule la queue entre deux doigts, comme s'il rouler une cigarette, gratte le petit trou avec un ongle. Autant d'humiliation qui font monter les larmes aux yeux de Serge. Mais l'attitude de Serge change. Son corps est en train de le trahir. Il ferme les yeux, et succombe au caresses vicieuses de Régis. Lentement, sa queue se dresse, sa respiration s'accélère.
-Oh, mais c'est que la petite queue grandit, ironise Régis. La polisson, il serai pas en train de se régaler.
-Tu es un salaud Régis, soupire Serge. Qu'est-ce-que tu me fais. S'il te plait, décalotte moi le sifflet.
Régis en espérait pas tant. Il fait un anneau avec le pouce et l'index, le fait coulisser su le membre de Serge, tire sur le prépuce pour décalotter le gland. Serge ne peut retenir un râle de plaisir.
-Tu sais que tu vas te le faire mettre par ton pire ennemi, sourit Régis. C'est une queue de black qui va te faire gouter aux plaisirs de la sodomie. Je suis tout excité de savoir que je vais faire de toi un pédé.
Régis le force à écarter les cuisses, et présente le bout de son énorme bite en érection, devant le petit trou de Serge. Petit à petit, l'oeillet se dilate sous la pression du gland.
-Arrête, crie Serge, elle est trop grosse. Tu vas me déchirer, je t'en supplie Régis.
Régis connait ce genre de situation. Il joue avec le sexe de Serge pour atténuer la souffrance. A tel point, que Serge ne sent pas l'énorme bite qui s'installe en lui, jusqu'au couilles. Au bout de dix minutes, surprise. Deux ou trois jets de sperme jaillissent du méat de Serge.
-Ha..mon dieu chéri, tu as fait pleurer mon petit oiseau. Que c'est bon. Tu l'as bien décalotté au moins?
-Et moi, tu sens comme je me vide les couilles dans ton cul. C'est bon, hein? Tu te régales, comme ta femme. Elle prendre un bon coup de queue tu sais. Surtout par un black bien monté. Savoir si tu taille les pipes comme elle?
-Je peux t'en tailler une si tu veux, ha..mais c'est quoi..regarde, c'est mon petit titi qui crache encore, ce salaud.
Régis ne peut retenir un rire. Il place sa queue contre les lèvres de Serge. Celui-ci lèche le gland avec sa langue, puis gobe la queue jusqu'au couilles. Régis commence ses mouvements de va et vient. D'une main, il fait rouler les testicules de Serge entre ses doigts.
-Ouais. très bien, petit pède, et de tout avaler, et nettoyer.OK? Autre chose, comme pour ta femme, j'ai décidé de passer t'enculer une fois par semaine. Et plus de Régis. Maintenant tu m'appelle "mon chéri ", d'accord? Quand je viens, je veux que tu me reçoive en minijupe au ras de la raie. Je veux pouvoir te prendre par les couilles quand j'en ai envie.
Serge proteste. Régis le force à se mettre à quatre pattes. Il glisse une main sous son ventre,et lui saisit les couilles. De l'autre main, il lui donne une énorme fessée.
-Tu diras pas que je t'ai pas averti, gronde Régis. Demane moi pardon pour m'avoir désobéit.
-Aie..ai..ouille..assez, ne serre pas mes noisettes, pardon..pardon mon chéri. je ferai ce que tu voudras, encule moi encore si tu veux, mais ne me bat plus.
Serge, entièrement soumis, se fait prendre en levrette. A voir les jets de sperme gicler de sa queue, on comprend qu'il se régale. Régis se penche sur lui,le prend par les cheveux pour le forcer à se retourner, et l'embrasse.
Depuis, une fois par semaine, Serge va se faire mettre des coups de queues par Régis. Quand il est pas sage, il prend une raclée. Il pleure comme un gamin de dix ans. Il est totalement soumis à so pire ennemi.


Cette histoire est la propriété de son auteur : ne la copiez pas pour l'afficher sur un site autre qu'histoire-erotique.net

Ajoutez un commentaire pour cette histoire erotique:


Pseudo (*):


       Votre commentaire sur cette histoire(*):




Les champs marqués d'une étoile (*) sont indispensables.



Envie de voir vos écrits publiés?


Histoire-erotique.net vous donne la possibilité de les faire partager !

Pour cela, rien de plus simple : rendez-vous sur le formulaire pour envoyer votre histoire érotique!

A vos plumes !


Envie de laisser un commentaire sur le site? Une idée d'amélioration?

Faites le sur notre livre d'or !