Total : 1951
En attente : 82

Sexe
Soumis
Mature


Histoires par auteur

Hetero (696)
Entre hommes (133)
Entre femmes (51)
Transexuelle (60)
Premiere fois (120)
A plusieurs (670)
Jeune adulte (79)
Mature (23)
Soumis,soumise (148)
Inclassable (53)

SODOMIE DU MATIN FAIT DU BIEN
SEX SHOP ET BAISE AU PARKING
Je l'air sucé devant mon oncle
Mon Médecin
UNE SODOMIE ET AU LIT






Le sexe pour la première fois

Ecrit par Dom
Parue le 10 mai 2015
Il n'y a pas de commentaire pour cette histoire


Cette histoire érotique a été lue 1952 fois | Cette histoire erotique a une note de : 10/20

Noter ce récit erotique !


Je n'ai jamais vu une femme nue sauf dans des films, personne ne m' a jamais vu nu, j'ai honte de mes petits seins, un copain de colège m'invite pour aller travailler deux jours près d' un lac à une hrs de route, cela me fera un peu d' argent. Le matin je vois une maison en construction presque fini, nous faisons le ménage intérieur et extérieur, ine dixaine hommes travaillent là, tout arrete à dix sept hrs, un grand camp sert de logis, une seule grande pièce, une autre pour la douche et la toilette fermé par un rideau, après le repas plusieurs jouent au carte, je suis allongé sur un matelas et je sens que je vais m' endormir quand je sens une main sur mon pantalon.

Je sens ses doigts frotter mon pénis à travers du tissus mon pénis grossit, j' ai honte et je n'ose pas bouger, sa main détache mon pantalon avant de le descendre d'une main, mon pénis veut exploser dans ma bobette, les yeux fermés je comprend qu' il m'enlève mon gilet, il caresse mes seins en s'attarde sur mes bouts je ne bouge pas et ne dit rien, ses mains se promène lentement et je comprend qu'il m'enlève mon pantalon et ma bobette, il a de la misère et c'est plus fort que moi , je soulève les fesses et je sens l'air froide sur moi, la honte me prend en pensant 'a mon copain, je n'ose pas ouvrir les yeux, j'oublis tout quand je sens une main caresser mes cuisses.

J'entend rire mais la pression de sa main me fait comprendre qu'il veut me faire écarter les jambes j' obéis, mes testicules passent entre ses doigts et il comprend que j'aime, mais quand je sens un doigt descendre entre mes fesses, j' écarte encore plus jambes en repliant mes genoux,c'est la première fois qu'un doigt touche à mon anus et j'aime ca, il pousse sur mes fesses quand je sens qu'il vient de prendre mon pénis dans sa bouche , je n'ai jamais eu autant de plaisir, je soulève mes fesses pour suivre le mouvement de sa bouche, il y a des voix mais j'entend rien, je ne pense qu' à mon plaisir, je me vide complètement, il se lève, sans ouvrir les yeux je cherche mon linge mais il n'est pas là, j'ai vraiment honte en pensant à tous ceux qui m'ont vu, je m'endort.

Je me réveille en sentant une main caresser mon pénis et une autre passer entre mes fesses, un doigt touche trempé pousse sur mon anus et j' écarte les jambes, il me pénètre doucement et j'entend ma lamentation, il me masturbe et mon pénis veut exploser mais j'ai de la misère a éjaculer car deux fois par jour c'est dure mais il réussit enfin, je crois que c'est terminé quand je l'entend me donner l'ordre de me placer à genoux, j'entrouve les yeux et je le vois debout nu le pénis en érection, cela se passe vite et je me retrouve à genoux le pénis sur mes lèvres, il me tient par les et je suis forcé d'ouvrir la bouche, il me pénètre jusque dans la gorge, cela me coupe le souffle, je ne peux arrêter car il me fait faire des va et vient, je n'en peu plus quand je sens un jet dans ma gorge, il continue et j' ai la bouche pleine quand il se retire,

Je recrache tout et cela me coule sur le torse,je pars en courant vers la toilette ou je me jette à quatre pattes, je suis malade, j'entend rire et je comprend que deux hommes me regarde, un m'ordonne d'aller nettoyer le plancher, les linges sont là, j'y vais et je vois les hommes et mon copain qui rient en me regardant, je nettoie tout et je vois mon linge sur mon lit, je me couche tout habillé , le lendemain je retourne chez moi.

Je ne veux plus voir mon copain car j'ai honte et je ne veux plus en entendre parler mais après quelque jours je dois m'avouer que j'ai aimé faire jouer avec mon anus et de me faire sucer, je n'ai aimé avoir la bouche pleine de sperme mais si je l'aurais avaler cela serait un peu mieux. Je pense beaucoup aux hommes qui m'ont vu me trémousser et je dois dire que j'ai aimé ca après de toute facon je ne les connais pas .


Une semaine plus tard je recois un message de mon copain
Il y a deux autre jours d' ouvrage et ils veulent t' avoir , je te prend demain matin à six hrs.

Je ne veux pas mais le matin je suis là.




Cette histoire est la propriété de son auteur : ne la copiez pas pour l'afficher sur un site autre qu'histoire-erotique.net

Ajoutez un commentaire pour cette histoire erotique:


Pseudo (*):


       Votre commentaire sur cette histoire(*):




Les champs marqués d'une étoile (*) sont indispensables.



Envie de voir vos écrits publiés?


Histoire-erotique.net vous donne la possibilité de les faire partager !

Pour cela, rien de plus simple : rendez-vous sur le formulaire pour envoyer votre histoire érotique!

A vos plumes !


Envie de laisser un commentaire sur le site? Une idée d'amélioration?

Faites le sur notre livre d'or !