Total : 1951
En attente : 222

Sexe
Soumis
Mature


Histoires par auteur

Hetero (717)
Entre hommes (156)
Entre femmes (52)
Transexuelle (64)
Premiere fois (147)
A plusieurs (692)
Jeune adulte (103)
Mature (29)
Soumis,soumise (155)
Inclassable (58)

SODOMIE DU MATIN FAIT DU BIEN
SEX SHOP ET BAISE AU PARKING
Je l'air sucé devant mon oncle
Mon Médecin
UNE SODOMIE ET AU LIT






Les obligations du service

Ecrit par Lucky31
Parue le 20 janvier 2017
Il y a 1 commentaire pour cette histoire


Cette histoire érotique a été lue 8997 fois | Cette histoire erotique a une note de : 14/20

Noter ce récit erotique !


Depuis qu'il disposait des photos où il m'enculait au bord de la piscine, je n'etais plus pour le bel Hervé le Père S. comme Sylvain mais S. comme Salope et quand il me convoquait par SMS je savais que c'etait pour me retrouver à poil à 4 pattes et me faire limer le cul. Au début j'obeissais par peur qu'il me fasse chanter mais j'avoue que progressivement je guettais ses SMS avec impatience et me mettais à bander dès que le téléphone vibrait.
Ce soir-là le rendez-vous n'était pas chez lui mais sur un parking d'une piscine. Je devais venir sans slip. Quand j'arrivai je compris tout de suite, à la rotation des voitures, que c'était un lieu de drague gay. Des conducteurs passaient, ralentissaient, me dévisageaient, puis repartaient à la chasse. Je me caressais doucement à travers mon jean en les regardant et en attendant mon étalon. Une seule autre voiture avec 2 beurs apparemment bien chauds était sur le parking. Ils me regardaient de temps à autre puis retournaient à leurs occupations : ils avaient l'air très excités par un smartphone : vidéo ? Webcam ? Simple SMS ? Je ne sais pas.
Hervé arriva, un peu en retard et se gara en face de moi. Je m'attendais à ce qu'il me rejoigne mais ce fut mon téléphone qui vibra. Un SMS affichait : tu bandes, salope ? Je répondais : oui, bien sûr. Il envoya un nouveau SMS : sors de ta voiture, braguette bien ouverte et montre bien ta queue, que je vérifie notamment que tu as bien obéi en venant sans slip. Je m'éxécutai, délicieusement troublé par le fait qu"une voiture pouvait arriver à tout moment et que les 2 beurs, s'ils détournaient leur attention de leur smartphone, pouvaient me voir. Nouveau SMS : branle-toi, salope. C'etait d'autant plus excitant qu'il m'éclairait avec ses phares et que je ne le voyais pas. Je croisai le regard des deux beurs et j'allais instinctivement rentrer ma queue dans le jean quand un nouveau SMS arriva : ne t'arrete pas : continue à m'obéir comme une bonne salope. Tu es excitée d'être matée ? Je répondis : oui. Il me dit : alors allonge toi sur le capot et descend ton jean, pour que tout le monde puisse bien voir ton cul nu. J"étais comme hypnotisé et incapable de résister tellement cela me faisait bander. La suite était logique : les deux beurs se ramenaient, bite en main, trop contents de l'aubaine. Le premier m'enfila en m'insultant. Pendant que le deuxième s'enfonçait j'entendis Hervé démarrer. Je ne le vis pas de la soirée. Son plaisir était simplement de me voir enculé par ces inconnus et d'être devenu une petite pute docile. Désormais en effet il n'aurait de cesse de m'exhiber et de me donner à son gré.


Cette histoire est la propriété de son auteur : ne la copiez pas pour l'afficher sur un site autre qu'histoire-erotique.net

Ajoutez un commentaire pour cette histoire erotique:


Pseudo (*):


       Votre commentaire sur cette histoire(*):




Les champs marqués d'une étoile (*) sont indispensables.



Envie de voir vos écrits publiés?


Histoire-erotique.net vous donne la possibilité de les faire partager !

Pour cela, rien de plus simple : rendez-vous sur le formulaire pour envoyer votre histoire érotique!

A vos plumes !


Envie de laisser un commentaire sur le site? Une idée d'amélioration?

Faites le sur notre livre d'or !