Total : 1951
En attente : 241

Sexe
Soumis
Mature


Histoires par auteur

Hetero (717)
Entre hommes (158)
Entre femmes (52)
Transexuelle (64)
Premiere fois (154)
A plusieurs (696)
Jeune adulte (106)
Mature (32)
Soumis,soumise (155)
Inclassable (58)

SODOMIE DU MATIN FAIT DU BIEN
SEX SHOP ET BAISE AU PARKING
Je l'air sucé devant mon oncle
Mon Médecin
UNE SODOMIE ET AU LIT






Lucile, éclatée

Ecrit par jouisseur
Parue le 30 avril 2016
Il y a 1 commentaire pour cette histoire


Cette histoire érotique a été lue 3151 fois | Cette histoire erotique a une note de : 10/20

Noter ce récit erotique !


Marc et Lucile ont un premier rendez-vous chez Fred, c'est un sacré bonhomme monté comme un cheval, il a la réputation d’être inépuisable.

- Lucile tu es toujours partante pour rejoindre Fred?

-Oh que oui ,d’après ce que je sais c'est un redoutable performeur,
Mon amie Morgane qui nous l'a recommandée, y a déjà été elle en a encore des séquelles anal, pourtant a elle rien ne lui fais peur!

- Oh la ,J'ai hâte de le voir te defoncer ma chérie!

Fred et un grand gaillard taillé a la hache, il fait entrer le couple dans une pièce aménagée pour les débats hardes.

-Allez a poil les visiteurs! qu'il dit.

Les vetements sont vite empilés sur une chaise.
Les trois protagonistes sont nus.

La bite de Fred et monstrueuse au repos , elle lui arrive a mi-cuisses.

- Bon a toi de débuter ! qu'il dit a Lucile.

Il approche la femme du centre de la pièce , deux poulies sont fixées au plafond et deux anneaux ancrés au sol espacés l'un de l'autre pour que les jambes restent écartées.

Il fixe aux poignets de Lucile des bracelets de cuir relier aux poulies par une corde, et attache les chevilles aux anneaux.

Il actionne les poulies ,les bras de Lucile se tendent au dessus de sa tete.
Elle ne touche le sol que de la pointe de ses pieds.

Fred palpe les seins , les pétri fortement, Lucile grimace, il joue avec les mamelons,les roule entre ses doigts.

Comme par enchantement, les bouts se dressent et pointent au centre de leur aréole.

Ses mains descendent sur les hanches, les frottent un petit moment puis arrivent sur le fessier.

Deux doigts s'insèrent dans la raie culière, glissent tout le long et trouvent la pastille brune.

Un doigt pousse sur l'entrée de la petite porte étroite, la premiere phalange y pénètre .
Lucile se cabre légèrement, le doigt s'enfonce dans le rectum a fond.

Fred prend un malin plaisir a le ramoner.

-Oh la petite dames a déjà était visitée, la porte et bien souple il ne devra pas avoir de problème pour la suite!

Fred s'adresse a Marc.

-A toi de lui préparer la rondelle, pendant que je fait monter mon sboub!( membre ) son engin en position de repos pend a mi-cuisses, il est très impressionnant dans cet état ,alors bandé qu'est que ça va etre.

Marc s'agenouille derriere sa femme et lèche la rosace ridée, il tourne autour le salive du mieux qu'il peut.
la pointe pénètre l'anus, Lucile comme a gémir.

-Elle part au quart de tour la petite dame! constate Fred.

-Voila maintenant passe à sa chatte bouffe-la ,fais la jouir pour la mettre dans l'ambiance!

Marc obéissant, change de place.
Sa bouche et plaquée contre la vulve de Lucie ,il lèche la fente de base en haut.
Rapidement la cyprine suinte, avec deux doigts il lui ecarte les grandes lèvres et fait sortir la perle de son écrin il la gobe, l'aspire violemment.
La soumise pousse un petit cri, elle tente d'agiter son bassin,mais l'inconfortable position ne lui permet pas beaucoup de mouvements.

Fred branle son monstre, il est raide et gros comme un poing d'ado;
Il s'approche de Lucile, frotte son colossal engin contre l'anus;
Il la saisit par les hanches et pousse.
Lucile pousse un cri strident ,le monstrueux engin lui eclate la rosette .
Le manche au diamètre démesuré pénètre doucement dans le rectum.Lucile tente de se débattre elle hurle .

-Non c'est trop gros tu vas me déchirer ARRÊTE!!

-Nous avons commencé il faut achever!!

-ça fait trop mal!!

-ça va passer tu verras tu en redemanderas!

-Marc empêche-le de continuer!

Marc lui titille le clito avec sa langue, il ne l’écoute même pas.

Inexorablement le pal s'enfonce millimètre par millimètre.
Distendue comme jamais Lucile a les larmes aux yeux.
La bite gigantesque avance de plus en plus dix centimètres sont dans sont corps.

Lucile a la bouche grande ouverte,ses pleures ne déstabilise pas l'enculeur, qui continue d'enfonce son pal.

-Nous y sommes presque ma petite dames ,encore quelques centimètres!

-J'en peux plus mon cul va éclater!!

Fred cesse sa progression , il saisit les mamelons et les écrase doucement, il les roule longuement , Lucile commence a geindre.

Marc penetre le conduit vaginal ,il fouille tous les recoins ,sa langue rapeuse revient sur le clito qui a doublé de volume puis replonge dans la gaine de chair trempée de jus féminin.

Lucile bien que dilatée a l’extrême, couine de plaisir.

Brusquement Fred écrase les tétons et donne un violent coup de reins;
Lucile ce cabre en hurlant de douleur.
Le pal est entierement en elle jusqu'aux couilles.

-Mon dieu Marc il me tue ce type!

-Non ,laisse toi aller ma chérie le plus dur est fait!

Fred commence un lent va et vient, il a beaucoup de mal a coulisser dans le conduit anal, c'est très lentement qui recule et avance dans le postérieur.
Soudain il arrête de bouger.

Marc dévore la chatte de sa chérie , elle halète sous les coups de langue répétés.
Elle mouille de plus en plus et gémit aussi de plus en plus.


-Oh oui mon chérie çaaaaaa vieeeeeeeent !!

elle jouit fortement.

Fred en profite pour la bourrer a mort ,ses coups de boutoir sont terrible, étrangement le monstre glisse de mieux en mieux dans la gaine étroite Lucile et moins crispée.

-ça va ma petite dame??

-ça pourrai aller mieux!! qu'elle répond.

Fred accelere ,les coups de pilon deviennent terribles, Lucile ne se plaint plus elle commence a prendre du plaisir, a chaque enfoncement les couilles de l'enculeur frappent le cul de Lucile.

Marc frotte son manche contre la vulve trempée de sa femme, il pousse et penetre difficilement le temple, elle pousse un petit.

-OOOOOH HUUUUUUM!!

Les deux queues ne sont séparées que par une fine paroi,Lucile a l'impression quelles sont dans le même trou.

C'est en alternance que les deux mâles la besognent, Marc se bloque et explose dans la chatte de sa femme son sperme gluant lui remplit le temple.
Il continue de la ramoner, il sent qu'elle n'est pas loin de l'extase.

Fred grogne comme un fauve, il ressort au trois quart son monstre te le replonge brutalement dans l'antre .

Lucile n'a même plus la force de se plaindre ,l'excitation a prit le dessus;
Marc c'est retirer, il veut voir sa chienne jouir par le cul.

Il lui tète les tétons, les mordilles, les presse entre ses doigts.

Lucile râle comme une bête, elle se cabre et explose en hurlant de jouissance.

Fred accelere, Marc voit les jets de cyprine expulsées puissamment de la chatte de sa femme.
Elle a les yeux révulsés , la bouche déformée par la terrible jouissance.
Marc écrase fortement les bouts dressés, cela a pour effet de faire jouir d'avantage sa femme.

Fred se raidit pousse un cri rauque, et remplit de sa semence visqueuse le fondement dévasté.
Le sperme épais et brûlant noie abondamment le cul dilaté.

Il continue de labourer le conduit lubrifié par sa semence, les coups reprennent la femme recommence a gémir.
Elle a deux orgasmes coup sur coup son corps est secoué de spasmes violents.
Elle ne sait plus ce qu'elle dit.

Encore , non, oui ,plus fort, assez! ooooooh ouiiiiiiiiii!

On corps est secoué de tremblements , elle jouit encore une fois.

Enfin Fred se retire , le trou est béant un filet de sperme s’écoule.
Marc caresse le trou élargit et enfonce lentement sa main, entièrement enfoncée jusqu'a l'avant bras.
Il la ramone en augmentant, la cadence au fur et a mesure que sa femme gémit.

-Elle est prête a jouir, ferme le poing et ramone a fond vas y!!!!Dit Fred;
Marc obéit c'est le poing fermé qu'il fait re-jouir sa femme, par jets puissants le cyprine jonche le sol.

Voila c'est terminé il detache Lucile et lui dit.

-La petite dame va avoir mal au cul plusieurs jours!

Puis il s'adresse a Marc

-C'est une sacrée jouisseuse ta femme, tu devras me l’amené encore une fois pour que je lui déglingue la chatte, pour aujourd'hui elle a eue son compte.!!.


























Cette histoire est la propriété de son auteur : ne la copiez pas pour l'afficher sur un site autre qu'histoire-erotique.net

Ajoutez un commentaire pour cette histoire erotique:


Pseudo (*):


       Votre commentaire sur cette histoire(*):




Les champs marqués d'une étoile (*) sont indispensables.



Envie de voir vos écrits publiés?


Histoire-erotique.net vous donne la possibilité de les faire partager !

Pour cela, rien de plus simple : rendez-vous sur le formulaire pour envoyer votre histoire érotique!

A vos plumes !


Envie de laisser un commentaire sur le site? Une idée d'amélioration?

Faites le sur notre livre d'or !