Total : 1951
En attente : 143

Sexe
Soumis
Mature


Histoires par auteur

Hetero (706)
Entre hommes (143)
Entre femmes (51)
Transexuelle (62)
Premiere fois (139)
A plusieurs (677)
Jeune adulte (85)
Mature (24)
Soumis,soumise (153)
Inclassable (54)

SODOMIE DU MATIN FAIT DU BIEN
SEX SHOP ET BAISE AU PARKING
Je l'air sucé devant mon oncle
Mon Médecin
UNE SODOMIE ET AU LIT






MAURO QUEL TAUREAU

Ecrit par MILLYRYAM
Parue le 26 mars 2009
Il y a 4 commentaires pour cette histoire


Cette histoire érotique a été lue 6834 fois | Cette histoire erotique a une note de : 14/20

Noter ce récit erotique !


-"TU LA SENS MA GROSSE QUEUE!!!!DIS QUE C EST BON GROSSE CHIENNE!!!
TU AIMES TE FAIRE RAMONER LE CUL SALOPE"

JE REVE OU QUOI?.PAS DU TOUT,DIDIER REVEILLE POUR UNE FOIS AVANT MOI
EST SUR MOI EN TRAIN DE ME BESOGNER LE FION COMME UN DEMENT,IL ME
SODOMISE SAUVAGEMENT ET MON CUL DEROUILLE BIEN.C EST UN REVEIL A LA
FOIS DOULOUREUX MAIS DROLEMENT BON.
JE TREMOUSSE DU CUL ET LE FAIT ALLER ET VENIR SUR SA QUEUE ET SON
GLAND COGNE LE FOND DE MON TROU.EN SERRANT MA RONDELLE,JE LE GARDE
CAPTIF ET DES QUE JE RELACHE JE COULISSE SUR SON MEMBRE ADORE.IL
ME BRANLE FRENETIQUEMENT,JE JOUIS DANS SES DOIGTS,LUI SUR MON CUL.
IL N AVAIT PAS MIS DE CAPOTE,IL A ASSURE MAIS IL FAUDRA QUE JE
DEMANDE A MES AMANTS REGULIERS UN TEST HIV.J IRAI EN PASSER UN
BIENTOT.JE N AI PAS ENVIE DE CREVER DE TROP D AMOUR.
JE ME DOUCHE,ME MAQUILLE,IL EST 4 H DU MATIN:L AVENIR APPARTIENT A
CEUX QUI SE LEVENT TOT MAIS QUAND MEME.PENDANT QUE DIDIER PREPARE LE
CAFE,JE M HABILLE,PORTE JARRETELLES ET CULOTTE MAUVE ET NOIR,UN
PULL EN LYCRA BLANC TRES MOULANT,MA JUPE NOIRE TRES SERREE,MES
TALONS ET MA COURTE VESTE NOIRE.

DANS LE METRO,DIDIER ME CARESSE ET ME DIT:
-"TU VAS TE PRENDRE UN BON COUP MA PETITE PUTE,JE PENSERAI A TOI TOUT
A L HEURE"
CES MOTS D AMOUR ME BOULEVERSENT ET J OUVRE SA BRAGUETTE POUR LE
BRANLER,JE SENS MON TANGA ET SURPRISE MON COLLANT OUVERT QUE J AVAIS
HIER SOIR.CE MEC EST VRAIMENT SECOUE,JE L ADORE.
IL DESCEND DU METRO ET EN NOUS EMBRASSANT ET NOUS CARESSANT LE SEXE
MUTUELLEMENT,ON SE DONNE RV A LUNDI.

JE ME REGARDE DANS LA VITRE DU METRO,JE RESSEMBLE A LA SECRETAIRE QUI
AVANT DE BOSSER VA AMENER UN CAFE A SON BOSS ET LE SUCER EN GUISE DE
BONJOUR.

AVEC CETTE JUPE SERREE,JE NE FAIS QUE DE PETITS PAS,JE SUIS OBLIGEE
DE TORDRE MON CUL POUR AVANCER,CA ME PLAIT BIEN ET JE FAIS DURER
MON PLAISIR EN MARCHANT DOUCEMENT.
J ARRIVE CHEZ KADER,LE CAMION EST DEJA GARE,JE TREMBLE DE TROUILLE EN
PENSANT AU CHIBRE QUI M ATTEND.ILS SONT LA BUVANT LE CAFE COMME 2
VIEUX AMIS.

-"TIENS VOILA NOTRE PETITE COCHONNE"
-"SALUT VOUS DEUX,EN FORME?PARCE QUE MOI JE ME SUIS ENTRAINEE"
J EMBRASSE KADER QUI TOUT EN ME SERRANT PAR LA TAILLE CONTRE LUI ME
PRESENTE MAURO.MA GROSSE QUEUE A ENFIN UN NOM:MAURO.
JE L EMBRASSE A SON TOUR ET IL ME MURMURE A L OREILLE:
-"CONTENT DE TE REVOIR,J AI SOUVENT PENSE A TOI,TU ES SUPER SEXY CE
MATIN"
-"C EST EN PENSANT A TOI QUE J AI CHOISI MES FRINGUES,J AI PENSE QUE
CA TE FERAI BANDER"
-"TU NE POUVAIS PAS MIEUX TOMBER,J ADORE CE LOOK SECRETAIRE SUPER
PUTE"
JE ME COLLE A LUI ET DEBOUTONNE SA CHEMISE,IL EST BIEN POILU SUR LE
TORSE,J AIME CA ET JE COMMENCE A MOUILLER DE PARTOUT.MA CULOTTE
S IMBIBE DE SECRETIONS DIVERSES,JE PENSE A DIDIER SI JE LUI DONNAIS
IL SERAIT DINGUE.KADER PASSE DERRIERE MOI,ME PELOTE LE CUL,JE SENS
SA BITE ENTRE MES FESSES.JE LECHE ET EMBRASSE LE VENTRE DE MAURO,IL
APPRECIE.ETRE ENTRE 2 HOMMES,SENSATION NOUVELLE POUR MOI ME REND
A LA FOIS HEUREUSE ET INQUIETE DE VOIR LA SUITE DES OPERATIONS.

JE M ASSEOIS SUR LE CANAPE ET DEGRAFE LE PANTALON DE MAURO ET DEGAGE
LE MONSTRE.QUEL GLAND!!!JE L EMBRASSE,LE LECHE,MA LANGUE LE FLATTE
SUR TOUTE SA LONGUEUR,PUTAIN QUE C EST BON!!!
JE ME L INTRODUIS DANS LA BOUCHE ET LE POMPE,KADER S APPROCHE,JE L
AVALE LUI AUSSI,QUEL PIED D AVOIR 2 QUEUES AUSSI SOMPTUEUSES DANS
LA BOUCHE EN MEME TEMPS.PEU DE FEMMES ONT DU CONNAITRE CA.ILS SONT
BIEN ENERVES TOUS LES 2.KADER ME FAIT METTRE A GENOUX SUR LE TAPIS
ET TANDIS QUE JE CONTINUE DE SUCER MAURO ASSIS SUR LE CANAPE,IL SE
MET EN DEVOIR DE M ENCULER.CA DOIT L EXCITER DE BAISER A 3 CAR IL
ME BAISE A TOUTE VITESSE,JE LE SENS ALLER ET VENIR DANS MON CUL
SANS QUE JE NE PUISSE FAIRE QUOI QUE CE SOIT.MAURO AIME MES TALENTS
DE PIPEUSE,J ARRIVE A L AVALER CAR SI LE DIAMETRE EST IMPOSANT,LA
LONGUEUR EST COMMUNE:15 CM MAXI,IL SUFFIT D OUVRIR LA BOUCHE EN
GRAND.JE LE SUCE DOUCEMENT,SA BITE DEVIENT DE PLUS EN PLUS FERME.
KADER CONTINUE DE S ESCRIMER DANS MON ANUS,IL VA ET VIENT EN ME
TENANT PAR LA TAILLE ET S EMPALE A CHAQUE FOIS AU FOND DE MON PETIT
TROU.

AU BOUT D UN MOMENT,ILS VEULENT CHANGER.AIE!!!AIE!!!AIE,ME VOILA AU
PIED DU MUR,MAURO PASSE DERRIERE MOI,SON GLAND FRAPPE A MA PORTE,IL
FORCE MA RONDELLE AVEC UNE DELICATESSE RARE CHEZ UN HOMME,MON
SPHINCTER SE DILATE ET FINIT PAR ACCEPTER LE PASSAGE DE CET INTRUS.
IL A VRAIMENT LA"QUEDURE"(clin d oeillet)ET MON PETIT OEILLET SUBIT
UN DEUXIEME DEPUCELAGE.NOUS NE BOUGEONS PLUS,LE TEMPS DE DIGERER CE
PASSAGE.SEUL,KADER RAIDE DINGUE DE LA SITUATION ME BAISE LA BOUCHE
PLUS QUE JE NE LE SUCE N EST PAS IMMOBILE DANS NOTRE TRIO.

MAURO ATTEND QUE JE LUI PROPOSE D ALLER PLUS PROFOND,JE L ENCOURAGE
EN LUI DISANT:
-"VAS Y DOUCEMENT"
ET JE SENS CETTE QUEUE SUBLIME S ENFONCER PETIT A PETIT DANS MON CUL,
JE SUIS SUR UNE AUTRE PLANETE!!!!MON ANUS S HABITUE A CETTE PRESENCE
INCONGRUE ET EN TIRE MEME UN PLAISIR EXTREME.

APRES QUELQUES INSTANTS DE CALME,JE SENS MONTER EN MOI UNE FRENESIE,
UNE ENVIE FOLLE DE CE SEXE PLANTE DANS MON CUL ET COMME SI C ETAIT
LA DERNIERE CHOSE QUE QUE JE FASSE DANS MA VIE,QUITTE A ME PERFORER
L ANUS JE ME SUIS MISE A ALLER ET VENIR A TOUTE VITESSE SUR CE DARD
MONSTRUEUX.PENDANT UN COURT MOMENT PLUS RIEN N EXISTAIT D AUTRE QUE
CE DEMONTE PNEUS FICHE DANS MON CUL,SI CE N EST LE CHIBRE DE KADER
QUE J ENFOURNAIS AU DELA DE LA GLOTTE A EN AVOIR DES HAUTS LE COEUR.
JE N AVAIS PLUS DE REPERES,MES 2 AMANTS NON PLUS N AVAIENT SANS DOUTE
PAS SOUVENT VECU PAREILS MOMENTS CAR ILS AVAIENT DU MAL A RETENIR
LEURS JOUISSANCES.CE FUT KADER QUI DECHARGEA DANS MA BOUCHE LE
PREMIER.QUELLE DOSE!!!
DE SENTIR LE SPERME INONDER MA BOUCHE ME FIT JOUIR SANS AVOIR EU LE
BESOIN DE ME TOUCHER.MAURO SUIVIT DANS UN CRI PRIMITIF D HOMME DES
CAVERNES.NOUS AVIONS TOUS 3 CONSCIENCE D AVOIR VECU UN MOMENT RARE.

MAURO,ALLONGE SUR MOI ARRIVE QUAND MEME A SORTIR DE MON CUL,IL ME
TEND SA CAPOTE,JE BOIS TOUT SON FOUTRE ENCORE CHAUD.LES MECS AIMENT
CA ET MOI CA NE ME DERANGE PAS.ALORS TOUT LE MONDE EST CONTENT.
KADER,BIEN REMIS NOUS SERT UN CAFE ORIENTAL,CA REMONTE UN PEU.

-"JE TE L AVAIS DIT QUE C ETAIT LA REINE DES SALOPES"IRONISE KADER.
-"TU ETAIS EN DESSOUS DE LA VERITE,IL N Y A PAS DE NOM POUR UNE PUTE
PAREILLE"RIGOLE MAURO EN M EMBRASSANT DANS LE COU.
-"TU ES LA 1ERE QUI ACCEPTE MA QUEUE DANS SON CUL,JE SUIS MEME ALLE
VOIR DES PROSTITUEES,PAS UNE N A PU M ABSORBER".
-"LA DIFFERENCE EST QUE MOI JE FAIS CA PARCE QUE J EN AI FEROCEMENT
ENVIE ET QUE CA ME FAIT JOUIR DE TE SENTIR HEUREUX"
MEME AU REPOS C EST IMPRESSIONNANT DE VOIR CETTE TROMPE REPOSEE SUR
SES COUILLES...JE ME SENS OBLIGEE DE LE CARESSER POUR EN ETRE SURE.
-"MAIS TU EN VEUX ENCORE?"
-"NON MERCI J AI LE TROU DU CUL EN FEU,MAIS UNE PETITE PIPE POURQUOI
PAS?J ADORE SUCER ET MEME TA QUEUE NE DEFORME PAS LA MACHOIRE"

ON QUITTE KADER,MAURO ME PROPOSE DE ME DEPOSER QUELQUE PART.OK.POUR
MONTER DANS SON CAMION,JE SUIS OBLIGEE DE REMONTER MA JUPE JUSQU EN
HAUT DES CUISSES,MES JARRETELLES APPARAISSENT,MAURO ME MAINTIENT
SOUS LES FESSES POUR M AIDER A MONTER DANS SA CABINE.ENCORE UN
INSTANT MAGIQUE QUI RESTERA GRAVE DANS MON ESPRIT.SES LARGES MAINS
POUSSENT MES FESSES EN LES MALAXANT.IL ME TRAITE DE "SALOPE".QUEL
BEAU COMPLIMENT.
UNE FOIS DANS LA CABINE,JE ME SERRE CONTRE LUI ET LUI BRANLE LA QUEUE
A TRAVERS SON PANTALON.IL REBANDE.IL M OFFRE UN VERRE DANS UN CAFE,
JE LE REBOUTONNE.IL AVAIT ENVIE DE PARLER.ON S ASSEOIT SUR LA
BANQUETTE,JE REMONTE MA JUPE SUR MES BAS ET SANS AUCUNE PUDEUR JE
CROISE LES JAMBES.LE SERVEUR N EN CROIT PAS SES YEUX.JE CARESSE LA
BITE DE MAURO PENDANT QU IL ME PARLE.
-"J AI TRES ENVIE DE TE REVOIR CA SERA POSSIBLE?"
-"AVEC LE PIED QUE TU M AS FAIT PRENDRE IL N Y A PAS DE PROBLEME,MAIS
JE DOIS M ABSENTER QUELQUES JOURS,DONNE MOI TON TEL ET JE T APPELLE
EN RENTRANT."
-"ON POURRA PASSER UNE NUIT ENSEMBLE CHEZ MOI?"
-"OUI BIEN SUR,J AI UNE TELLE ENVIE DE TA QUEUE"
IL ME LAISSE NON LOIN DE CHEZ MOI.EN PASSANT VERS UNE VESPASIENNE,UN
MEC ME SIFFLOTE EN ME MONTRANT SA BITE,IL FAUT DIRE QUE J AVAIS
LAISSE MA JUPE RELEVEE EN HAUT DES CUISSES.JE LUI FAIS UNE PETITE
EXHIB DE MON CUL EN SERRANT MA CULOTTE DANS MA RAIE.IL BANDE BIEN
IL A LA "QUEDURE"(2eme appel).JE LE BRANLE.IL ME DIT
-"T EN AS DEJA VU DES GROSSES COMME CA?"
C EST VRAI QU ELLE EST BELLE,MAIS J AI VU MIEUX IL Y A PEU.
JE MACCROUPIS ET LE POMPE,AU BOUT DE 30 SECONDES IL ME JOUIT DANS LA
BOUCHE."SAAALOOOOOOOOOPE"C EST SON HOMMAGE A LA BIENFAITRICE DU
GENRE HUMAIN QUE JE SUIS.
BON ALLEZ DODO,MA FEMME RENTRE CE SOIR ET J AI INTERET A ETRE A LA
HAUTEUR DE CETTE SALOPE. TOUTES DES CHIENNES.....

BAISERS MILLYRYAM.















Cette histoire est la propriété de son auteur : ne la copiez pas pour l'afficher sur un site autre qu'histoire-erotique.net

Ajoutez un commentaire pour cette histoire erotique:


Pseudo (*):


       Votre commentaire sur cette histoire(*):




Les champs marqués d'une étoile (*) sont indispensables.



Envie de voir vos écrits publiés?


Histoire-erotique.net vous donne la possibilité de les faire partager !

Pour cela, rien de plus simple : rendez-vous sur le formulaire pour envoyer votre histoire érotique!

A vos plumes !


Envie de laisser un commentaire sur le site? Une idée d'amélioration?

Faites le sur notre livre d'or !